En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. // Légende
  2. // 40 ans de Trezeguet

Top 40 : les pralines de Trezegoal

Célébrer ses buts le torse à l’air et le sourire jusqu’aux oreilles. Soulever la Coupe du monde à vingt piges. Mystifier Rotterdam, une nuit de juillet 2000. Fracasser la transversale de Berlin six ans plus tard. Chiffrer à 123 réalisations en Serie A en une décennie sous le maillot juventino. Être David Trezeguet, le plus beau des renards. Avoir déjà quarante ans. Bon anniversaire, le Roi David !

Modififié

#40: Juventus-Bayern Munich (2-1) 2 novembre 2005

Parce qu’avant de marquer des beaux buts, Trezegoal est d’abord un tueur dans la surface.

#39: France-Pays-Bas (2-3) 21 juin 2000

En repérage pour braquer l’Euro lors de la défaite des Bleus en poules contre les Bataves, le joker de Roger Lemerre reprend une frappe de Sylvain Wiltord.

#38: Juventus-Porto (3-1) 23 octobre 2001

Au centre pour reprendre une offrande de Pavel Nedvěd, Trezegoal marque et glisse dans le but les bras ouverts. Une célébration majestueuse.
à 3min22s

#37: France-Chypre (5-0) 6 septembre 2003

Le roi David plante un doublé dans son jardin : les six mètres cinquante.
à 1min39s

#36: Allemagne-France (0-3) 15 novembre 2003

L’appel en profondeur et la conclusion qui va bien. Avec le roi David, les Bleus marchent sur l’Allemagne.
à 1min58

#35: Fiorentina-Juventus (1-3) 11 mai 2001

Première saison à la Juve aux côtés de Zizou, déjà 14 buts plantés en Serie A. Dont ce coup de tête à Florence en surgissant à la retombée d’un coup franc frappé par Fabián O’Neill.
à 2min05s

#34: Reggina-Juventus (0-2) 5 novembre 2000

Un ballon qui traîne à l’entrée de la surface ? Trezeguet s’en empare et fait des misères au gardien de la Reggina, Massimo Taibi. C’est son deuxième but sous le maillot juventino en championnat.

#33: Juventus-Venise (4-0) 26 août 2001

La belle reprise du gauche contre Venise.
à 50s

#32: Hércules-Málaga (4-1) 12 décembre 2010

À l’été 2010, Trezegoal boucle une décennie à la Juve en signant à Alicante, la ville natale de sa femme, Beatriz. Le promu redescend aussi vite qu’il est monté, mais les supporters d’Hercules auront vu une Madjer du roi David.
à 52s

#31: AC Milan-Juventus (0-1) 8 mai 2005

San Siro, 35e journée, c’est le match pour le titre. Alessandro Del Piero dégaine un retourné pour trouver son acolyte dans la surface. Trezegoal s’arrache de la tête. La Juve célèbre son titre. Mais le Scudetto sera finalement retiré à la Vieille Dame à la suite du scandale du Calciopoli...

#30: Corée du Sud-France (2-3) 26 mai 2002

Pendant que Thierry Roland fait de l’esprit sur les patronymes coréens homonymes – « Des Lee ? Oui, c’est un grand appartement  » –, Trezeguet dégaine un ciseau acrobatique somptueux. Une époque où l’on ne posait pas la question de savoir si avec Thierry Henry, ils se marchaient sur les pieds...

#29: Espagne-France (2-1) 28 mars 2001

Avec Letizi, Karembeu, Silvestre, Dugarry alignés par Roger Lemerre, c’était évident que les Bleus n’allaient pas faire long feu à Mestalla. Reste encore ce duo d’attaque soyeux : David & Titi.

#28: Hércules-Real Madrid (1-3) 30 octobre 2010

Placer une tête maîtrisée au premier poteau d’Iker Casillas, c’est beau. Se faire enlacer par l’ancien Manceau Olivier Thomert, ça n’a pas de prix.

#27: France-Îles Féroé (5-0) 11 octobre 2006

Un doublé de renard qui porte et conclut son œuvre à 34 réalisations chez les Bleus. À même pas 29 ans.

#26: Inter-Juventus (1-2) 23 mars 2008

Encore et toujours la reprise du gauche.
à 1min38s

#25: Chievo-Juventus (1-2) 14 septembre 2003

En renard, le buteur de la Juve profite que le défenseur du Chievo soit trop juste dans les airs pour fumer le gardien en deux temps : contrôle poitrine... reprise du gauche, évidemment.
à 2min20s

#24: Slovénie-France (0-2) 10 septembre 2003

D’abord, la feinte de frappe qui met le défenseur sur les fesses. Ensuite, la finition pied gauche. Une époque où le ratio du roi David (25 buts en 46 sélections) l’emmenait sur un boulevard pour devenir meilleur buteur de l’histoire des Bleus.

#23: Hellas-Juventus (2-2) 4 novembre 2001

De l’art de transpercer le gardien et sa défense.
à 2min14s

#22: Juventus-Livourne (3-0) 6 novembre 2005

Quelle tête décroisée depuis l’entrée de la surface ! Attention, c’est furtif.
à 1min23s

#21: France-Écosse (5-0) 25 mars 2002

« Il ne la manque jamais. Il ne la manque jamais. » Vrai que le roi David est un killer de la tête.
à 1min10s

#20: Juventus-Palerme (5-0) 25 novembre 2007

La bicyclette acrobatique qui va bien. L'une des vingt réalisations plantées par Trezegoal cette saison-là en Serie A.

#19: France-Sélection internationale (5-1) 16 août 2000

Un mois après le sacre à l’Euro, les Bleus sont de retour au Vélodrome face à une sélection internationale (Rigobert Song, Nakata, Baggio...) lors d’un match de charité. Trezegoal s'offre un triplé, conclu par un pétard sensationnel.
à 2min9s

#18: AS Monaco-RC Lens (2-0) 5 décembre 1999

Le renard rôde et s’envole pour tromper Guillaume Warmuz d’un geste acrobatique. L’ASM file vers un sacre de champion de France.
à 1min32s

#17: Juventus-Piacenza (4-0) 4 mars 2007

À l’été 2006, la Juventus perd deux titres de champion à la suite du scandale Calciopoli et se retrouve reléguée en Serie B. Si Cannavaro, Vieira, Zlatan ou Emerson s’en vont, le roi David reste parmi les fidèles qui vont ramener la Vieille Dame chez elle, en Serie A. Grâce notamment à cette frapasse du gauche face à Piacenza.

#16: Figo All Stars-Berbatov All Stars (3-3) 14 juin 2017

Le retour de la reprise du gauche en match de gala avec les amis de Figo. Aussi belle qu'au premier jour.

#15: Udinese-Juventus (0-1) 9 mars 2003

Centre de Zambrotta venu de la gauche, le Roi David en lévitation ouvre son pied pour fracasser les filets. Imparable.
à 3min47s

#14: France-Israël (3-0) 11 octobre 2003

Passes à une touche, mouvement, rage de vaincre, tout est merveilleux dans ce match des Bleus. Mais le plus beau, c’est sûrement le câlin entre David et Titi pour célébrer le deuxième but.

#13: Torino-Juventus (0-1) 30 septembre 2007

De retour dans l’élite après une année au purgatoire, la Vieille Dame est tenue en échec par le Toro dans le derby. Jusqu’à la 90e+3. Disparu de l’écran, Trezeguet est hors jeu, mais revient de nulle part pour se repositionner face au but et se détendre de tout son long... Frappe du bout du pied, ficelle, victoire de la Juve.

#12: France-Italie (0-0, 4-3 t.a.b.) 3 juillet 1998

Titi Henry se cache derrière son pote et partenaire de l’AS Monaco. Bixente Lizarazu vient de rater... Demetrio Albertini aussi... Qu’à cela ne tienne, David Trezeguet va remettre les Bleus dans le sens de la marche en marquant le troisième tir. Et la France se qualifiera pour les demies.

#11: Manchester United-AS Monaco (1-1) 18 mars 1998

Quart de finale retour de C1. Après le 0-0 à Louis-II, l’ASM débarque à Manchester avec un gamin de 20 ans en pointe. PAN ! David Trezeguet fusille Old Trafford. Au tour suivant, il fera la connaissance de la Juventus. Les prémices d’une idylle.

#10: Juventus-Real Madrid (3-1) 14 mai 2003

En renard des surfaces, l’attaquant lance la Juve vers la finale de la Ligue des champions 2003, bien aidé par la grinta d’Alessandro Del Piero.

#9: AS Monaco-Rennes (3-1) 15 janvier 2000

Aux origines, à Monaco, déjà une merveille de reprise du gauche.

#8: River Plate-Almirante Brown (2-0) 23 juin 2012

L’amour de la reprise du gauche pour remettre comme il se doit River Plate à sa place, en première division d'Argentine.

#7: Atlético Rafaela-Newell's Old Boys (0-2) 23 août 2013

Après River Plate, Trezeguet continue son voyage au pays de ses origines sous la tunique des Newell's Old Boy à partir de l’été 2013. Pour sa deuxième apparition, le Roi David met tout le monde d’accord en nettoyant la toile d’araignée de l’équerre face à l’Atlético Rafaela. Clinique.

#6: Juventus-Real Madrid (2-0) 9 mars 2005

Huitième de finale retour de C1. Mauro Camoranesi centre au deuxième poteau, Zlatan s’arrache... Le roi David envoie un retourné dans le filet supérieur de Casillas. Et la Juve éliminera Madrid en prolongation.

#5: Juventus-Sienne (4-2) 18 janvier 2004

Un rayon de soleil sous la neige du Stadio delle Alpi. Le roi David prend son envol et frappe du talon. Olive & Tom en vrai.

#4: Juventus-Fiorentina (2-1) 16 février 2002

Lilian Thuram à l’ouverture, Trezeguet à la réception. Un contrôle poitrine, un deuxième contrôle poitrine et une reprise pied gauche qui transperce les filets de la Viola. Du grand Trezegoal.
à 28s

#3: River Plate-Ferro (3-0) 31 mars 2012

Corner pour River. Trezegoal arme son pied droit à l'angle de la surface. Extérieur du pied, lucarne opposée. C’est comme si le temps s’était arrêté.

#2: Livourne-Juventus (1-3) 27 janvier 2008

L’instant du buteur. L’appel foudroyant. La finition imparable. Du Trezeguet à l’état pur.

#1: France-Italie (2-1 a.p.) 2 juillet 2000

« Pirès ! Ouh, il est passé... Centre en retrait... »
... « Et but ! »
« - OOOOOOHHHHH !!! OOOOOOHHHHH !!! OUUUIIIIII !!! »
« - ... de Trezeguet ! Le but en oooooooooooorrr !!! »

#41: Italie-France (1-1, 5-3 t.a.b.) 9 juillet 2006

Le lendemain de la finale de Berlin, sur le balcon de l'hôtel de Crillon, à Paris, le roi David craque dans les bras de Thierry Henry. Regrets éternels.

Dans cet article