1. //
  2. // 30 ans de Lionel Messi

Top 30 : La trentaine de Leo

Que ce soit avec le Barça ou l’Argentine, Lionel Messi sait comment régaler les fans du football propre. Pour les 30 ans de Leo, voici 30 cadeaux en souvenir de la virtuosité du quintuple Ballon d’or.

Modififié

30. FC Barcelone 2-0 Albacete

1er mai 2005

Parmi les 510 buts marqués par Messi avec le FC Barcelone, il fallait bien une première. Sur une louche de Ronaldinho, le gamin avec le numéro 30 dans le dos fixe la cage et renchérit d’un second lob par-dessus le portier adverse. Porté en triomphe par Ronnie lui-même, Messi découvre la joie de faire chavirer le Nou Camp. Le compteur but peut commencer à défiler.



29. Argentine 3-0 Mexique

11 février 2007

Quoi de mieux qu’une louche pour acter la qualification de l’Albiceleste pour la finale de la Copa América 2007 ? Pas grand-chose. Voilà pourquoi ce soir-là, Messi s’est amusé à mettre un lob dans les buts mexicains pour offrir le but du break à l’Argentine. Sur le terrain, même Juan Roman Riquelme ne peut pas faire mieux.

Vidéo


28. Argentine 3-0 Uruguay

12 octobre 2012

Un Clásico du Rio de La Plata comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2014, un score déjà en faveur de l’Argentine, un coup franc. Au-dessus du mur ? Côté gardien ? Non, c’est trop simple pour Messi. Mieux vaut tenter le coup sous le mur, qui s’apprête à sauter. Encore une inspiration géniale. Encore un golazo.

Vidéo


27. Argentine 6-0 Serbie Monténégro

16 juin 2006

La grande première de La Pulga en Coupe du monde. José Pékerman était sélectionneur, l’Argentine était favorite de la compétition. Et l’Albiceleste s’est plantée, encore. Tant pis, Messi célèbre son baptême du feu comme il se doit.

Vidéo


26. FC Barcelone 3-2 Villarreal

1er février 2015

Certains s’amusent à dire que Messi n’utilise son pied droit que pour monter dans le bus. Apparemment, il l’utilise aussi pour marquer un but fou contre Villarreal. Et faire taire les bouches les plus véhémentes.

Vidéo


25. Getafe 0-2 FC Barcelone

16 janvier 2014

Un slalom bien pensé entre de petits hommes bleus, le tout avec le maillot du RC Lens sur les épaules. N’en jetez plus : Mickaël Debève s’est réincarné le temps d’un soir d’hiver 2014 dans la banlieue de Madrid. Et ça vaut tout l’or du monde.

Vidéo


24. FC Séville 0-2 FC Barcelone

17 mars 2012

Quand on possède le talent de Lionel Messi, autant allier l’utile à l’agréable. Un contrôle qui reste dans les pieds, un petit pont sur le défenseur central, et une frappe en rupture qui termine dans les filets andalous. Bonne pioche.

Vidéo


23. Real Saragosse 2-4 FC Barcelone

21 mars 2010

Règle numéro un : ne jamais laisser Leo Messi prendre de la vitesse. Une consigne que les défenseurs de Saragosse ont visiblement eu du mal à appliquer tout le match. Une fois lancé, trois crochets et une frappe croisée font l’affaire.

Vidéo


22. Athletic Bilbao 2-2 FC Barcelone

27 avril 2013

Comme l’attestent à la fois Marcelo Bielsa et Pep Guardiola, cet affrontement entre Leones et Culés atteint un niveau de jeu exceptionnel pendant 90 minutes, où Bilbao finit par arracher un match nul mérité. Cependant, la grosse action du match reste ce solo de Lionel Messi entre les défenses basques. Une vraie beauté.

Vidéo


21. Argentine 3-0 Colombie

15 novembre 2016

C’était un match capital pour la survie de l’Argentine dans une poule Amsud qualificative pour la Coupe du monde, et toujours plus relevée. Contre la Colombie à Rosario, le leader Messi est attendu au tournant. Comme un grand garçon, le petit bonhomme prend ses responsabilités et ouvre le score d’un coup franc de l’espace. Pourtant au maximum de sa détente, David Ospina ne peut rien devant cette barre rentrante. L’impuissance face au maître.

Vidéo


20, 19 et 18. FC Barcelone 3-3 Real Madrid

10 mars 2007

Depuis qu’il a intégré le groupe professionnel, Lionel Messi n’avait encore jamais marqué durant un Clásico. Il n’avait même jamais joué contre le Real Madrid au Nou Camp. Et puis ce match est venu, pour que le numéro 19 du Barça devienne le sauveur de son équipe. Le Real mène trois fois au score, mais Messi marque aussi trois fois. Un match qui adoube Messi comme le nouveau facteur X du Barça.

Vidéo


17. FC Barcelone 7-1 Leverkusen

7 mars 2012

C'est vrai, ce but est plutôt courant chez Messi : un contrôle sponsorisé par Pattex, un décalage rapide sur son pied gauche, une frappe enroulée au ras du poteau. Mais cette fois-ci, Leo vient tout simplement de marquer son cinquième but dans un même match de Ligue des champions. Un record, qu’il partage toujours avec Luiz Adriano.

Vidéo


16. Argentine 4-3 Brésil

9 juin 2012

Si le match est amical pour l’Argentine, cela reste un classique sud-américain. Et quand on marque un but à la fois dingue et déterminant à la 85e minute d’une rencontre où l’on inscrit un triplé, on peut dire que cela va rester dans l’histoire.

Vidéo


15. Argentine 1-0 Iran

21 juin 2014

Amorphe dans l’enceinte du Mineirão, l’Argentine se dirige vers un match nul qui sonne comme une vraie contre-performance. Aucune action franche n’est à déclarer, jusqu’à cette 91e minute, où Lionel Messi parvient à se décaler sur son pied gauche. But, et toute la nation dit merci à Leo.

Vidéo


14. FC Barcelone 4-0 AC Milan

12 mars 2013

Huitièmes de finale retour de C1. Surpris à San Siro deux semaines plus tôt (2-0), le Barça doit battre l'AC Milan chez lui par au moins deux buts d'écart. Dès la cinquième minute, l'Argentin combine avec Xavi, contrôle et dégaine en deux secondes. Abbiati ? Spectateur, sur sa ligne. La remontada peut débuter.

Vidéo


13. PSG 2-2 FC Barcelone

2 avril 2013

C'est le jour J pour le PSG. Le moment de montrer à l'Europe entière que l'équipe concoctée par le duo Ancelotti/Al-Khelaïfi peut faire tomber n'importe quel mastodonte du Vieux Continent. Cependant, les yeux du stade vont vite se braquer sur Messi. D'une passe sublime, Daniel Alves lui permet d'armer une frappe du gauche tout en spontanéité. Un coup de maître.

Vidéo


12. USA 0-4 Argentine

21 juin 2016

Pour la Copa América du centenaire, Lionel Messi voulait faire les choses en grand. Alors au moment de rencontrer les États-Unis au NRG Stadium de Houston, en plein Texas, La Pulga envoie un coup franc magistral dans la lucarne du pauvre Bradley Guzmán. Un but qui lui permet de dépasser la légende Gabriel Omar Batistuta avec 55 buts sous le maillot argentin. Sans mitraillette, mais avec beaucoup de classe.

Vidéo


11. Arsenal 0-2 FC Barcelone

23 février 2016

Avant, Petr Čech avait l’honneur de partager, en compagnie de Gianluigi Buffon, le luxe de n’avoir jamais encaissé le moindre but de la part de Lionel Messi, alors meilleur buteur de l’histoire de la C1, dans la reine des compétitions européennes. Mais ça, c’était avant.

Vidéo


10. Real Madrid 2-3 FC Barcelone

23 avril 2017

La dernière minute, la dernière action, le dernier centre, le dernier tir. Et Messi qui trolle toute la tribune du Real Madrid en brandissant son maillot frappé du 10. Le FC Barcelone vient de vaincre sur sa pelouse un Real Madrid qui semblait insubmersible. Comme quoi, avec du génie, tout est possible.

Vidéo


9. FC Barcelone 3-1 Manchester United

28 mai 2011

Et Messi frappa. Encore. Deux ans après leur dernière confrontation en finale, MU et le Barça se retrouvent pour une revanche digne d'un combat poids lourds entre Mike Tyson et Evander Holyfield. 1-1 au tableau d’affichage, Lionel Messi entre en scène. Sa frappe violente du gauche filant dans les buts mancuniens s'apparente à un crochet destructeur de Joe Frazier. Manchester est à terre, Messi est en furie, le Barça rafle sa deuxième Ligue des champions en trois ans. Dément.

Vidéo


8. FC Barcelone 4-1 Arsenal

6 avril 2010

Pour les quarts de finale retour de la Ligue des champions, les Londoniens doivent absolument marquer pour se placer dans le dernier carré. À la fin du premier quart d'heure, les Gunners pensent réaliser le plus dur grâce à la rage de Nicklas Bendtner. Mais en vingt-quatre minutes, La Puce change la donne : trois buts, dont cette merveille de louche sur Almunia en guise de fatality. Messi marquera les quatre buts de son équipe, et récoltera la note de 10 dans L'Équipe. Exceptionnel.



7 et 6. FC Barcelone 3-0 Bayern Munich

6 mai 2015

Pour ce choc des titans, le Bayern de Pep Guardiola vient en Espagne pour gagner et, si possible, tuer son adversaire par le jeu. Sur son banc, l'ancienne idole du Nou Camp va longtemps y croire, avant que le match ne porte le sceau d'un homme. Ou plutôt d'un extra-terrestre. Numéro 10 dans le dos, Lionel Messi envoie d'abord un fantastique direct du gauche dans les filets du robot Neuer.

Vidéo

Dans la foulée, l'alors quadruple Ballon d'or crée un bug informatique dans la défense bavaroise : Jérôme Boateng perd ses jambes, Neuer est crucifié, Bernat se jette dans le vide. Messi est en train d'emmener le Barça vers Berlin. De son côté, Boateng récolte les louanges de Thomas N’Gijol.

Vidéo


5. FC Barcelone 2-0 Manchester United

27 mai 2009

C'est l'affiche de rêve au Stadio Olimpico. Malgré la « fucking disgrace » de Didier Drogba, le Barça se retrouve en finale contre le tenant du titre, Manchester United. Menés au score, les protégés de Sir Alex Ferguson chutent définitivement sur un centre de Xavi suivi d'une tête de Messi. Depuis ses 169 centimètres, la Pulga saute dans les airs, touche les étoiles et laisse Van der Sar ramasser la balle dans ses bois. Ça fait 2-0, la route vers le sextuplé de 2009 est en marche. Le tout sans Emmanuel Macron.

Vidéo


4. FC Barcelone 3-1 Bilbao

30 mai 2015

Une finale de la Coupe du Roi contre l’Athletic Bilbao au Nou Camp, le score est de 0-0. Lionel Messi récupère la balle depuis le milieu de terrain. Un ballon comme un autre donné par Dani Alves, qui pourra rajouter une passe décisive à son association avec Leo Messi. Le reste, ce sont les commentateurs du monde entier qui en parlent le mieux.

Vidéo


3. FC Barcelone 5-2 Getafe

18 avril 2007

C’est vrai, Messi est petit. C’est vrai, Messi est gaucher. C’est vrai, Messi est un joueur au-dessus des autres par le talent. C’est donc assez logiquement que la comparaison avec son aîné devenu demi-dieu, Diego Armando Maradona, est née. Et comme si cela ne suffisait pas, La Pulga inscrit dans une demi-finale de Coupe du Roi un but similaire à celui inscrit par le Pibe de Oro contre l’Angleterre lors du Mondial 1986. Même Samuel Eto’o prend son melon entre les mains, il n’en croit pas ses yeux. Et on le comprend.

Vidéo


2. FC Barcelone 2-2 Espanyol

9 juin 2007

Depuis ce but maradonesque, les médias en font des tonnes. Oui, Messi a marqué ce but qui replonge la planète football dans la fin des années 1980. Dès lors, ses prestations sont surveillées alors que le derby catalan se profile à l’horizon. Au Nou Camp une nouvelle fois, Messi va rappeler au monde qu’il est capable, comme son aîné, de basculer dans la triche volontaire. Peu avant la mi-temps, Messi inscrit un but validé alors qu’il est inscrit... de la main. Vicieux, comme son aîné.

Vidéo


1. Real Madrid 0-2 FC Barcelone

27 avril 2011

Le plus symbolique de tous. Parce que c’est une demi-finale de Ligue des champions contre le Real Madrid, rival honni et dirigé par José Mourinho. Parce que Pep Guardiola a laissé le « puto jefe » parler en salle de presse. Parce que Leo préfère parler sur le terrain. Comme cela.

Vidéo


Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ronnie Gerrard Niveau : District
30 ans déjà la pupuce! Tristesse de se dire qu'on arrive "déjà" à l'automne de sa carrière. Le 6-0 de la coupe du monde, c'est un souvenir quasi orgasmique, quel match, l'Argentine de Pekerman, c'était quelque chose!
Ronnie Gerrard Niveau : District
Par contre le match contre l'Iran, qu'est ce que c'était dégueulasse... Ce but qui te sort de ta torpeur... Après le type n'est pas le "taulier" de sa sélection? Sans lui, même pas sûr qu'ils sortent des poules!
Huracán Quiteño Niveau : District
En ne gagnant pas contre l'Iran, plutôt que ne pas sortir des poules, ils auraient fait 2ème... avec un superbe France-Argentine en 8ème. Ça aurait eu de la gueule!
Et le père José qui le laisse sur le banc contre l'Allemagne tout en faisant sortir Riquelme en seconde période..c'est tout bonnement incompréhensible!

Je ne dis pas qu'ils auraient pas perdu s'il avait pas commis cet gravissime erreur, mais les chances qu'ils se fassent éliminer auraient été minimes..

Cette coupe du monde 2006, l'un des plus beaux tournoi qu'il m'ait été donné de voir de l'albiceleste!
abistodenas Niveau : CFA2
un des plus beau tournoi tout court !!
remember France-Espagne/ France -Brésil / France -Italie ...
Boxe-to-Bosse Niveau : DHR
2006 est dans mon Top 5 effectivement (je ne parle que de celles que j'ai vu) :

1 - 1998
2 - 1982
3 - 1986
4 - 1970
5 - 2006

Les éditions 1994 et 2014 étaient pas mal non plus, disons-le.

2006, comme 1998, c'était aussi l'arrivée à maturation d'un paquet de générations dorées pour un grand nombre de sélections.

Les deux éditions, un peu considérées comme des jumelles, avaient aussi la particularité d'avoir un paquet d'équipes capables de la remporter :

1998 : Yougoslavie, Croatie, Pays-Bas, Allemagne, France, Brésil, Italie, Danemark, Argentine, Angleterre.

2006 : France, Espagne, Portugal, Italie, Pays-Bas, Allemagne, Argentine, le Brésil sans oublier quelques outsiders impressionnants sur le papier comme la Cote d'Ivoire, l'Angleterre et la Suède.

Depuis, ça s'est clairement perdu. En 2018, hormis l'Allemagne, l'Argentine, la France et l'Espagne, quelles équipes sont véritablement armées pour jouer le titre sans espérer un parcours archi-favorable et une succession de miracles ou de hold-up ? Le Portugal fera pas le coup deux fois de suite, l'Italie a affiché ses limites à l'Euro, la Belgique aussi. A la limite, le Brésil revient pas mal mais ça reste encore beaucoup trop tendre et en dehors de Neymar (Allez, et de Marcelo), il n'y a pas un seul joueur de classe mondiale.

2006 est probablement la dernière Grande compétition. il y en a eu des sympas depuis (l'Euro 2008 et le Mondial 2014), mais j'ai l'impression que ça ne reviendra plus à ce niveau avant au moins une bonne décennie... T'avais quasi un grand joueur dans chaque équipe. Même le Trinidad avait Yorke et le Togo Adebayor...
"2006 est probablement la dernière Grande compétition. il y en a eu des sympas depuis (l'Euro 2008 et le Mondial 2014), mais j'ai l'impression que ça ne reviendra plus à ce niveau avant au moins une bonne décennie... T'avais quasi un grand joueur dans chaque équipe. Même le Trinidad avait Yorke et le Togo Adebayor..."

C'est tellement ça... Je me suis retapé récemment "En route vers la Coupe du Monde 2006" sur NGC par nostalgie, fou le nombre des grands joueurs concentrés (et dispersés dans pas mal d'équipe d'ailleurs) en une seule compétition. On assistait vraiment à une transition entre les grands joueurs des années 2000 (Zidane, Figo, Ronaldo, Henry, Buffon, Shevchenko, Beckham, etc.) et ceux qui allaient le devenir (CR7, Robben, Tevez, Schweinsteiger, Ibrahimovic, Ribéry, etc.)

Snif.
6 réponses à ce commentaire.
Dans ce match vs la Serbie Monténégro, les Argentins étaient vraiment dans le turfu.
au dessus du lot tout simplement. on verra qui feront mieux que lui et ronaldo au niveau stats et titres...
 //  10:05  //  Passionné de Liverpool
Complètement, c'est tout de même triste de voir que des gens ne réalisent pas la chance qu'on a de voir 2 joueurs qui sont en train d'écrire l'histoire du foot s'affronter toute les semaines depuis des années et préfèrent s'engueuler sur des guerres à la con digne de gamins de 12 ans...
cantona-forever Niveau : Loisir
Non c'est pas triste qu'il y ait du débat, c'est normal, c'est ça aussi la passion pour le foot.
Et puis ça permet de faire le tri entre ceux qui connaissent le foot et les autres c'est bien !
CR7 ne rivalise qu'en terme de STATS et de clutch ... mais balle au pieds, désolé y aura jamais photo pour moi.

ça fait quelques temps déjà que CR7 est un finisseur
(capable de mettre des caviars ok)
mais très loin d'être un "créateur" d'action.

L'albiceleste et le barca, depuis 10 ans
ont eu des périodes XXXL collectivement, où Messi c'était la cerise sur le gâteau.
mais également, des réels trou collectifs où Messi devait absolument TOUT faire, au four et au moulin.

Je suis désolé, mais amener à ce point sa sélection à 3 finales consécutives (en 3 ans!) donc une coupe du monde.
c'est une performance outrement plus WTF que d'avoir amener sa sélection en finale d'un euro, à la base de match nuls sans avoir participer à la finale (gagnée ou perdue, ça responsabilité aurait été très limitée dans les 2 cas) !!!
Totalement d'accord avec toi ! Ton com' démontre que tu connais vraiment la carrière de Messi.

Je vois de plus en plus des : "on a de la chance de voir jouer ces deux monstres"...etc. Perso, je mesure surtout la chance de voir Messi, c'est différent. Pour moi rien à voir...
Le gars fait rêver, procure des émotions, est ultra complet et le foot ça paraît simple avec lui...

Puis, il y a tellement de gens concentrés sur les résultats purs sans trop d'analyses, que sa saison actuelle passe inaperçue alors qu'elle est très bonne !

Pareil, tellement vrai pour l'Albiceleste ! J'invite tout le monde à voir réellement leurs matchs, pour voir à quel point on nage en pleine perdition. Ca en surprendrait plus d'un pseudo connaisseur, parceque quand on évoque l'Argentine, qu'est ce qu'on peut lire comme lieux communs....
Hool and the Gang Niveau : District
Pour 2014 oubliez pas que c'est aussi (et presque surtout à l'on humble avis) Di Maria qui a porté le jeu de l'argentine quand Messi dormait sur le terrain. Sans Di Maria l'argentine ne va jamais en finale
" Je vois de plus en plus des : "on a de la chance de voir jouer ces deux monstres"...etc. Perso, je mesure surtout la chance de voir Messi, c'est différent. Pour moi rien à voir...
Le gars fait rêver, procure des émotions, est ultra complet et le foot ça paraît simple avec lui... "

Gros +1 .
Les gens qui disent cela ne connaissent rien au foot , malheureusement . Pour eux , seul les stats sur l'Equipe comptent .
Les pro Messi, vous avez vraiment une obsession de la comparaison. 1. Cool c'est que du foot.
2. Pourquoi ouvrez vous le débat si c'est si évident pour vous ?
3. Bisous
7 réponses à ce commentaire.
Ouaich Buch' Niveau : DHR
La rapidité d'exécution sur son but contre le Milan...
et dans la qualité de la frappe, la "patte"
on retrouve ce truc dingue, digne des jeux vidéos tellement ça défi la physique .... lors de son troisième but contre le brésil pour le 4-3

le réel coup de fouet qui fait qu'il brosse des CF aussi bien (tendus) notamment.
1 réponse à ce commentaire.
C'était pas plutôt contre Getafe (en copa) le but maradonesque de Messi? Il me semble bien que c'était contre eux..

Pour la petite anecdote, le Barça se fait sortir par Getafe au retour sur le score de 0-4 alors qu'il avait gagné à l'aller...4-1!
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Effectivement. Mais pour le score de l'aller -> 5-2

PS: Bon, en même temps, c'était juste l'excuse pour te dire bonjour, :)))
Bonjour Pépère! J'espère tu te portes bien. C'est toujours un plaisir de te lire ;-)

Mea culpa! Ma mémoire me joue des tours parfois et j'ai pas vérifié l'infos avant. Ça m'apprendra la prochaine fois !

2 réponses à ce commentaire.
Allah Votre Niveau : Loisir
Son but en louche contre le mexique est sublime!
Joyeux anniversaire Zidane!
Ce commentaire a été modifié.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 1
Joyeux anniversaire Lionel !

Comme dit un peu plus haut dans les commentaires, quelle chance nous avons (et avons eu) de pouvoir voir jouer un tel talent. Le constat est identique pour Ronaldo, même si j'affiche une preference pour le lutin argentin.

Ces 2 joueurs ont et vont marquer l'histoire du football à jamais. Que d'exploits, d'émotions, de duels !

Cette celebration au Bernabeu durant le dernier classico restera à jamais gravée dans ma tête.
Grosse préférence pour Messi aussi et ça changera jamais mais plus Ronaldo vieillit et plus je me mets à l'admirer.

Comme si enfin après tant d'années d'exploits, d'émotions, de records, en ayant vu les hauts, les bas, on finit par prendre conscience contre ses propres affinités de la grandeur des sportifs qu'on a suivi tout au long de leur carrière.
1 réponse à ce commentaire.
einmaleinstern Niveau : CFA2
J'ai du faire 4 pauses pour tout regarder, c'est trop pour moi. Trop magnifique.
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Note : 13
Comment vous avez pu oublier LE plus beau SoFoot!

https://youtu.be/XoCufP8nOSQ
oui celui du lob en 1V1 dans le même match
est pour moi un tout ptit peu en dessous techniquement que celui là (pour le moins, moins classique quoi) !

franchement, ce joueur.
quand tu vois son premier clasico ...

son triplé contre le brésil, son slalom contre le real en demi
son copier coller pour le slalom ET la main de maradona ...

sa tête en finale à rome entre 6 mètres cumulés (vandersar/ferdinand/vidic), juste après que le virage barcelonais ait scandé son nom "pour le motiver, pour le voir" ...

alors ok, faut dire qu'il a eu du réel beau monde pour le mettre en valeur
(de deco/roni à iniesta/xavi/henry à neymar/suarez)
mais c'était la moindre des choses qu'il soit bien entouré -_-
et c'est évidemment équivalent pour CR7, d'united au real ..
Gunner's Dude Niveau : CFA
Note : 1
Un but à la Bergkamp... Impressionnant (et traumatisant).
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 1
Ce double contact aussi de l'enfant lune... Quel regal !
C'est la plus belle action du but ;)
franchoute
Oui on est d'accord. Celui-ci aussi pour moi a largement sa place dans le top 30:

https://www.youtube.com/watch?v=l5PuUbNrCE4
Il en manque beaucoup trop à mon goût, comme ceux-là:

Barça-Valence, saison 2009-2010


Barça-Sociedad, saison 2010-2011


Atletico-Barça, saison 2011-2012
6 réponses à ce commentaire.
On est né en même temps. Quand il arrêtera le foot, je n'aurai plus d'espoir dans cette vie. plus de vie. Je serai entré dans un autre monde, et le tout, sans rêve. L'âge m'aura rattrapé.
Je serai obligé de continuer en ABSSA. (pour ceux qui connaissent pas ABSSA = Association Belges des Sportifs du Samedi Après-midi, hahahahah. une des plus grosses ligues!)
Joyeux Anniversaire Messi
et merci pour tes exploits, tes caviars,
ainsi que TOUT le reste !

une décennie de souvenir blindée comme le musée du barca (salle des trophées) où j'étais encore y a 1 mois à peine.

le barca avait une histoire avant, certes
mais cette histoire à en 10 ans explosée, grâce à ce petit phénomène (que le barca a détecté à 13 ans et pas après 1 ballon d'or avec United hein -_-)
Madridistaaa Niveau : District
Exactement détecté à 13 ans et ayant reçu beaucoup d'hormones à cet âge
le boost hormonale, l'a pas transformé en hulk ou captain america ou zlatan ou CR7 ... pour autant hein !!!



ce qu'il fait balle aux pieds, n'a quand même pas grand chose à voir avec des aptitudes physiques "boostées".
2 réponses à ce commentaire.
TEENAGE FANCLUB Niveau : DHR
Messi c'est pas Gijón.
Ce commentaire a été modifié.
Pour ceux qui ça intéressent : voici le triplé de Messi à 19 ans contre le Real Madrid sans les commentaires avec le son du stade :

- https://www.youtube.com/watch?v=LJENMuDLN4A

1er clásico de sa carrière au Camp Nou, triplé. Ce match là est très important dans la carrière de Messi et même dans l'histoire du Barça. C'est à partir là qu'on a compris que Messi allait changer la destinée du club et qu'on a compris qu'à titre individuel, il était un vrai crack qui allait marquer son sport. Il y aussi ce match pour le Gamper contre la Juventus à 17 ans mais ce clasico là à 19 ans est très marquant.
Je suis casi las du foot! Niveau : District
Ce match m'avait dégoûté. Le Real était meilleur. Il mène trois fois au score. Et Messi égalise trois fois. Comme s'il était intenable ou inarretable. C'est tout un symbole d'une carrière ou il aura réussi à faire exister le Barça en tant que grand club. Car n'oublions pas mais le Barça avant Messi Cest 1 C1 et 15 Liga à peine.
Clairement c'est lui le "franchise changer" comme on dit aux states en NBA quand un gros crack débarque dans une franchise pour en changer le visage.

Ce match là c'est aussi entre guillemets une passation de pouvoir définitive entre lui et Ronaldinho. Je me rappelle j'avais 14 ou 15 ans, je n'avais d'yeux que pour le brésilien, je regardais le Barça presque pour lui et là j'ai vu ce génie argentin qui faisait son trou petit à petit, avec en point d'orgue ce clasico et ce triplé, depuis ce soir là (sans réaliser sur le coup à quel point ce match serait "fondateur") je suis devenu un fan absolu, j'ai dû voir qqch comme 99% de ses matchs depuis, j'ai du en raté 6 ou 7 en 10 ans. En 2/3 ans (2006-2009)ce petit bonhomme m'a fait oublié Ronaldinho et tous les très grands joueurs que j'ai pu voir évoluer depuis que je suis le foot assidûment (fin 90's).
D'ailleurs, je me souviens avoir eu un sentiment amer après ce match car Ronaldinho n'avait pas marqué et avait été totalement eclipsé par la pulga (malgré un bon match), c'était plus lui la star, c'était ce petit bout de 1m68 et j'essayais encore de me convaincre que le brésilien reviendrait au top de toute façon.

Finalement très très vite j'ai dû me rendre à l'évidence.
3 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
pedro mi guêpe pauleta Niveau : CFA2
Ce but contre Bilbao en final de coupe du roi.. N'importe quel autres joueurs auraient perdu la balle. Non, lui, non seulement il garde la balle, mais il claque un but d'anthologie derrière. Ce mec est un extraterrestre.
On en déjà parlé plusieurs fois, mais le truc le plus dingue dans ce but contre le Real, c'est ce que fait Busquets.

On sait que le mec est du genre pragmatique, qu'il optera toujours pour la passe sécurité, celle qui laissera au receveur le temps de contrôler, mais sur ce coup, il conserve la balle et la dépose à Léo tout en sachant que derrière il y a la moitié de l'équipe de Madrid qui l'attend, tout en sachant qu'il en est capable.
BarajaVicente Niveau : Loisir
Quelle chance de l'avoir vu joué et quel jour noir sera celui où il arrêtera..
cordon bleu Niveau : DHR
J'ai eu peur j'ai cru qu'il s'était pris 30 ans pour fraude fiscale.
On pourrait pas avoir un article sur Messi SANS remarques sur les hormones de croissance ou la fraude fiscale? Laissez-nous profiter de ses buts et de ses exploits, plus que quelques années!
Hier à 19:38 Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 21
Hier à 16:06 Le fils de Pelé retourne en prison 4 Hier à 15:15 La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 18 Hier à 14:32 Le beau geste de Boateng pour Nouri 8
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:17 Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 11 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9
vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14