Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Monde – Bilans 2014

Top 20 : les flops de l'année 2014

Ils sont joueurs ou entraîneurs, et pour eux, l'année écoulée est à oublier. Ils attendent le réveillon du 31 décembre pour définitivement laisser derrière eux ces douze derniers mois bien pourris en espérant qu'en 2015, ça ira mieux. Eux, ce sont les flops de l'année 2014. Un top non exhaustif classé par ordre alphabétique.

Modififié
  • Mario Balotelli, le récidiviste

    La tête à claques italienne a certes un côté très attachant, avec un gros charisme, de la générosité à revendre, une personnalité assez fascinante et un énorme talent, mais qu'il parvient à exploiter de moins en moins souvent malheureusement. Son retour en Premier League avec Liverpool ressemble à un méchant fiasco.

  • Hatem Ben Arfa, l'échec à la politique de relance

    Un peu le même constat qu'avec Super Mario pour l'enfant terrible du foot français : un mec en or quand il veut, un talent fou, mais une carrière qui part en vrille totale. Ben Arfa pensait pouvoir repartir de l'avant avec Hull City, ça va se terminer par une rupture pas vraiment à l'amiable…

  • Laurent Blanc, le président impopulaire

    Du temps où il était joueur, « Lolo » imposait le respect : performances XXL, comportement irréprochable, port altier. Un boss, un vrai. Comme entraîneur, c'est une autre limonade, avec un coaching un poil lâche et ce côté je-m'en-foutiste franchement agaçant. Forcément, si son PSG ne tourne pas rond, c'est lui qui mange en premier.

  • Edinson Cavani, la mitraillette enrayée

    Oh bien sûr, l'Uruguayen n'a pas fait que de mauvais matchs cette saison, et il a marqué quelques buts, dont certains importants. Le ranger dans la catégorie des flops de l'année peut s'apparenter à une injustice, sauf qu'on parle là d'un des meilleurs joueurs de ces dernières saisons, et que le voir si irrégulier en club comme en sélection, c'est évidemment très décevant.

  • Ashley Cole, la faillite à l'exportation

    Après 15 saisons passées en Premier League sous les couleurs d'Arsenal puis de Chelsea, le latéral anglais a plié les gaules, direction l'AS Roma. Un choix a priori pas mal pertinent pour les deux parties, mais qui se passe finalement mal. En Italie, Rudi Garcia le fait peu jouer, et le retour rapide en Angleterre s'avère inévitable, à moins que les cousins américains le récupèrent en MLS…



  • Souleymane Diawara, l'Azur et rien

    Vous vous rappelez de Souleymane Diawara ? Mais si, le roc de la défense des Girondins puis des Marseillais lors des titres 2009 et 2010, la valeur sûre incontestable et incontestée de la Ligue 1… Oui, et bien c'est celui-là même qui végète tristement sur le banc de l'OGC Nice après une fin de CDD pas franchement réussie du côté de l'OM. Que c'est moche de vieillir.

  • Rio Ferdinand, le triste épilogue

    En parlant de cette foutue vieillesse, évoquons aussi le cas Rio Ferdinand, l'ancien big boss de Manchester United et de la sélection, qui peine à se faire respecter dans cette machine à lose qu'est QPR. De la difficulté d'achever une carrière au sommet…

  • René Girard, l'énervé énervant

    Qu'est-ce qu'on va faire de toi, René ? Tu sais que tu fais ch… tout le monde à toujours critiquer l'arbitre, l'adversaire, tes joueurs, la terre entière, sans jamais te remettre en cause ? Tu sais que tes équipes sont souvent chiantes à voir jouer ? Tu sais que t'es certainement la personnalité la moins appréciée de la L1 malgré ton palmarès hautement respectable ? Tu sais qu'il est pas trop tard pour changer ? De bonnes résolutions pour 2015, s'il te plaît René…

  • Shinji Kagawa, le retour perdant

    C'était censé être une super idée : le retour du Japonais à Dortmund après un épisode franchement compliqué à MU. Sur le papier, ça avait de la gueule, sauf que Shinji n'arrive pas à porter son équipe de cœur comme il y arrivait avant, plongeant même avec elle en championnat. Des stats faméliques, une Coupe du monde décevante… Vivement la nouvelle année.

  • Salomon Kalou, la mauvaise aventure

    Un départ en catimini de la Ligue 1, direction la Bundesliga et le Hertha Berlin, où le frangin de Bonaventure s'est montré tout aussi discret depuis le début de saison. Discret sur la pelouse, précision importante, car en plus de décevoir, l'Ivoirien se permet de l'ouvrir maladroitement en dehors, estimant qu'il mériterait plus de reconnaissance dans son nouveau club. Comment te dire, Salomon…

  • Claude Makelele, la période d'essai non reconduite

    Preuve est faite qu'on peut avoir été un immense joueur et donner l'impression qu'on n'est pas fait du tout pour entraîner une fois les crampons remisés au placard. Le choix de Bastia pour une première expérience sur le banc semblait a priori casse-gueule, et ça n'a pas loupé. Le « Mak' » s'est viandé. Et grillé ?



  • Simon Mignolet, le multiplicateur de bourdes

    Bouc émissaire, le Belge ? Un peu, peut-être, mais surtout coupable d'incarner à merveille la déception Liverpool des derniers mois. Les Reds stagnent dans le ventre mou de la PL et ont été éliminés prématurément de la C1, avec bien trop de buts évitables encaissés par leur portier…

  • Mesut Özil, aux abonnés absents

    Oui, on peut avoir été sacré champion du monde et pourtant vivre une année sportive de merde. De moins en moins indispensable en sélection, l'Allemand est aussi en grande difficulté avec Arsenal, la faute à une blessure qui traîne à guérir. Déjà qu'il avait aussi manqué pas mal de matchs en fin de saison dernière, on obtient au final un bilan 2014 bien, bien moisi.

  • Alexandre Pato, le disparu

    Le Brésilien n'a que 25 ans, mais sa carrière semble déjà dans l'impasse. En difficulté à Milan lors de ses deux dernières saisons en Italie, il n'est pas parvenu depuis à suffisamment se relancer au Brésil pour retrouver la sélection et rehausser sa cote sur le marché. On annonce un retour imminent en Europe (Italie ? Turquie ?), mais ça ne fait plus s'émoustiller personne.


  • Gerard Piqué, le coup de fatigue

    Puisqu'il faut choisir un joueur pour prendre pour les autres au sein de la sélection espagnole, le choix se porte assez naturellement vers le défenseur du Barça, à la rue lors du Mondial au Brésil et pas vraiment fringant depuis en Liga. Allez, disons qu'il s'agit d'un avertissement après plusieurs années au top.

  • Cesare Prandelli, du tout au rien

    En début d'année, Prandelli était un sélectionneur respecté, à la tête d'une Italie ambitieuse. Il pouvait viser de belles choses au Brésil, et son contrat avait été prolongé jusque 2016. Mais il a été viré après l'élimination en phase de poules et a échoué à se relancer - trop - vite du côté de Galatasaray. En cette fin d'année, Prandelli pointe au chômage. La chute est violente.

  • Claudio Ranieri, le sacrifié

    Encore un entraîneur italien, encore une année toute nulle. Ranieri, avec son élégance et son accent délicieux, semblait pourtant plaire à la L1 et réciproquement. Mais Rybolovlev n'en voulait plus à Monaco et il est parti se relancer - trop - vite avec la sélection grecque. Une honteuse défaite contre les Féroé plus tard, le voici à nouveau débarqué. Moche.



  • Thiago Silva, le crack dépressif

    Qu'est-il advenu de l'incontestable meilleur défenseur du monde jusqu'en 2013 ? En une année, le Brésilien a tout perdu : ses rêves de titre mondial à domicile, sa belle assurance, son prestige, son aura, jusqu'à son football. Il a parfois donné l'impression aux supporters parisiens qu'il aurait mieux valu titulariser Zoumana Camara plutôt que lui, c'est dire où en est rendu le pauvre garçon…

  • Fernando Torres, le gros coup de blues

    Le « nino » commence à vieillir, et ça ne lui fait pas franchement du bien. L'ex des Blues a été prêté par Milan, qui l'a définitivement acquis ce week-end pour une bouchée de pain. Pas pour le garder, puisque sa relance en Italie se solde par un nouvel échec, mais pour s'en servir comme monnaie d'échange dans une transaction incluant Cerci de l'Atlético. Retour à la case départ, donc. Dur pour l'ego.

  • Nemanja Vidić, le défenseur indéfendable

    Le défenseur serbe de 33 ans devait stabiliser la défense de l'Inter. Il arrivait gratos, et c'était censé être une affaire en or, sauf qu'il multiplie les mauvaises prestations et a déjà été placé sur la liste des transferts. Une rumeur l'annonce de retour à Manchester United. Pas sûr que ce soit l'idée du siècle…


    Par Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall