En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // Bilan

Top 17 : Les phrases de l’Euro

Cassano, Nasri, Ménez, Ibrahimović... Certains ont répondu présents sur le terrain, d'autres moins. Mais tous ont eu à cœur de marquer l'Euro 2012 de quelques punchlines mémorables.

Modififié
« S’il y a des pédés dans l'équipe ? Bah, ils sont pédés, c'est leur problème. J'espère qu'il n'y en a pas dans l'équipe, mais bon, c'est leur problème.  »
Antonio Cassano, en conférence de presse, réagit aux affirmations du journaliste Alessandro Cecchi Paone, qui affirme qu’il y a deux gays en équipe d’Italie.

«  La Grèce est une équipe de merde! »
Fulvio Collovati, consultant pour la Rai, lors de la mi-temps du match opposant la Grèce à la Russie, pensait que son micro était éteint.

«  Vous cherchez toujours à écrire de la merde sur nous. Va te faire enculer, va niquer ta mère, fils de pute. Maintenant tu vas pouvoir dire que je suis mal élevé.  »
Samir Nasri, après la défaite de l'équipe de France face à l'Espagne, a encore un message à faire passer à un journaliste, qui lui aurait dit «  Casse-toi !  »

«  Si tu es un homme, lève-toi, accompagne-moi dehors, on va en discuter face à face. »
Avant le match Ukraine-Angleterre, Oleg Blokhine, le sélectionneur ukrainien, prend à partie un journaliste qui l’interroge sur ses choix tactiques.

«  Si j'avais raté, j'aurais été obligé de courir 80 mètres en sens inverse pour me replacer. Je n'avais donc d'autre solution que de la mettre au fond. »
Lars Bender, milieu de terrain de l’Allemagne, a visiblement ses propres techniques de motivation pour marquer des buts.

«  En général, celui qui rate en premier gagne à la fin.  »
Beppe Dossena, consultant pour la Rai, après l’erreur de Montolivo lors de la séance de tirs au but contre l’Angleterre, est frappé par la grâce.

«  Je viens de voir Prandelli se toucher la cuisse et regarder vers son banc. J’espère que lui aussi n’a pas des problèmes musculaires.  »
Beppe Dossena, en plus d’être touché par la grâce, a des visions qui lui permettent de remonter le temps.

«  Le quotient intellectuel et le talent en équipe de France sont catastrophiques. On est nuls et bêtes. »
Jean-Michel Larqué n’a pas d’atomes crochus avec cette équipe de France

«  Le but d'Andy Warhol, donc, de la tête qui permet aux Anglais de mener 1-0... »
Caroline Henry, journaliste culture sur TF1.

« Effectivement, et sans surprise, on les attendait, ils ont éliminé la surprenante République tchèque, le score est large, 4-2 (…) Les Tchèques ensuite se sont bien battus, ils ont même égalisé à la 55e minute. »
Caroline Henry, encore, qui commente les images du quart de finale Allemagne-Grèce.

«  Avez-vous déjà vu un gars aussi laid que Ribéry ? »
Elena Valenciano, vice-secrétaire du Parti Socialiste espagnol, fait ses petits commentaires beauté en regardant France-Espagne.

«  Va te faire enculer!  »
Jérémy Ménez répond à son capitaine, Hugo Lloris, qui venait de lui demander de se replacer.


«  L’Allemagne est sévère, mais juste, comme Angela Merkel.  »
Christian Jeanpierre, pendant Allemagne-Grèce, fait des petites blagues politiques.

«  Je m'en fous de savoir qui va gagner l'Euro. Moi, je pars en vacances. »
Zlatan Ibrahimović, après l’élimination de la Suède, prouve à nouveau qu’il est le meilleur.

« Voir la Hollande dehors prouve que l’Euro est plus relevé que la Coupe du monde. »
Michel Platini, président de l’UEFA. Pas de la FIFA.

« Il y a un Buffon en Italie, mais il y a 11 bouffons en France.  »
Stéphane Freiss, acteur français, sur M6, adore les jeux de mots innovants.

« En regardant le match d’ouverture de l’Euro 2012 opposant la Pologne à la Grèce, le nombre de lettres dans le dos des joueurs m’a frappé. »
Bixente Lizarazu va devoir écrire 100 fois Blaszczykowski et Papasthadopoulos.


Eric Maggiori, avec Benoît Pinot de Villechenon et Henri Gloaguen

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures La double fracture de McCarthy 2 il y a 6 heures Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 il y a 7 heures Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9