Top 100 : Buts de légende (90 à 81)

Ils sont beaux (souvent), moches (parfois), émouvants (toujours), importants (quand même), futiles (donc utiles), impossibles (et pourtant), voire contre leur camp (une pensée pour Escobar), et vont se découvrir sur SoFoot.com au fil du mois de décembre. Ou s'il ne devait rester que 100 buts, pour autant d'histoires qui racontent la même chose : le football.

Modififié

90. Jean-François Larios : Bastia - Torino (Huitièmes de la Coupe de l'UEFA, 7 décembre 1977, 2-1)

Le supporter bastiais est bouillant, certes, mais du fait de l'insularité, plutôt casanier. Pourtant, le 7 décembre 1977, 15 000 Bastiais sautent dans un Ferry direction le Piémont. En 8e de finale de la Coupe de l'UEFA, le SECB affronte le grand Torino, invaincu depuis deux saisons au Stadio Communale. Pas impressionnés, les Turchini offrent une merveille de but collectif. Facile quand deux des protagonistes s'appellent Claude Papi et Johnny Rep. En plus du divin chauve porto-vecchiais et de la star néerlandaise, le casting se compose de Jean-Marie de Zerbi, adjoint taciturne de Frédéric Antonetti, du passeur Félix Lacuesta et du buteur Jean-François Larios, deux gamins prêtés par Saint-Étienne. Au bout du compte, Bastia tombera en finale et dans la boue face à Eindhoven, Papi décédera sur un court de tennis, et Johnny Rep deviendra une chanson de Mickey 3D. Moche.

Vidéo

89. Neymar da Silva Santos Junior : Santos - Flamengo (Championnat du Brésil, 27 juillet 2011, 4-5)

Ronaldo Angelim a 36 piges lorsqu'il forme avec Welinton la charnière centrale du « Fla » lors de cette victoire de malade arrachée à Santos, en partie grâce à un triplé de Ronaldinho. Mais Angelim est pourtant ressorti traumatisé de ce match, à cause d'une attaque éclair subie à la 26e. Trop vieux, trop lent, le défenseur central voit débouler sur lui un avion de chasse lancé à toute berzingue depuis la ligne de touche, qu'il sait bien trop furtif pour ses guiboles usées. Tétanisé par le Mirage 2000 nommé Neymar, Ronaldo Angelim a déjà choisi sa posture, celle de la victime. En gros, on stoppe les machines, on ne bouge plus et on attend que le mal soit fait. Une fois dévasté par la nouvelle arme brevetée, le combo râteau-grand pont, Ronaldo Angelim ne sera plus jamais le même homme. Il joue aujourd'hui en D2 brésilienne, au Grêmio Barueri. Dur.

88. Robbie Fowler : Brann Bergen - Liverpool (Quart de finale aller de la Coupe des vainqueurs de Coupes, 6 mars 1997, 1-1)

Il y a évidemment un rebond de trop dans cette action mais le reste est parfait et illustre à quel point Robbie Fowler fut un temps le finisseur le plus « naturel » du monde. Tellement naturel que ce n'est pas une aile de pigeon qui lui permet d'éliminer ce pauvre défenseur norvégien. Non, c'est sa foulée qui rencontre le ballon au bon moment, par la grâce du Saint-Esprit. On ne le surnommait pas « God » pour rien.

Vidéo

87. Archie Gemmill : Écosse - Pays-Bas (Coupe du monde, 11 juin 1978, 3-2)

« Je n'avais pas pris un tel pied depuis le but d'Archie Gemmill en 78 » . Le but vu comme une éjaculation. Danny Boyle pousse la métaphore jusqu'au bout avec cette réplique culte d'Ewan McGregor dans Trainspotting lors d'une baise de sortie de boîte. Le slalom de Gemmill, c'est aussi l'histoire du petit gros déjà chauve qui s'invite sous la couette de la plus belle fille du quartier. L'histoire d'un soir, mais une histoire qu'on n'oublie pas. Pendant quelques minutes, toute l'Écosse et une bonne partie du monde rêvent de qualification (il y a alors 3-1 et il leur faut trois buts d'écart), avant le but de Johnny Rep. Et la débandade.


Près de vingt ans plus tard, un Gemmil définitivement chauve rejoue le but de sa vie sur le «  Lust for Life » d'Iggy Pop qui sert de BO à Trainspotting. Mythique.
Vidéo

86. Jared Borgetti : Mexique - Italie (Coupe du monde, 13 juin 2002, 1-1)

La Coupe du monde 2002 aura sans doute été la Coupe du monde la plus étrange de l'histoire, si ce n'est la plus dégueu. Cette année-là, la Turquie se hisse en demi-finales, la Corée du Sud enfume l'Espagne et l'Italie grâce aux collaborations arbitrales et à la potion magique d'Hiddink et Jared Borghetti crucifie Buffon, le meilleur gardien du monde, sur un coup de casque incroyable qui sera élu plus beau but de la tête de l'histoire de la Coupe du monde. Quand même… Les Mayas se sont trompés, la fin du monde, c'était il y a dix ans.

85. Paolo Rossi : Italie - Brésil (Coupe du monde, 5 juillet 1982, 3-2)

Avant, il y avait déjà eu une tête décroisée au second poteau, ni vu, ni connu, et un face-à-face gagné suite à une interception sur une mauvaise passe de Cerezo. L'ordinaire d'un renard des surfaces affûté, en somme. Mais Paolo Rossi, lors de l'été 1982, était bien plus qu'un renard des surfaces affûté. C'était une charogne morte de faim d'avoir trop erré - deux ans sans pouvoir mettre de but, à cause d'une suspension pour son rôle joué dans l'affaire des matchs truqués du Totonero. Alors à la 74e minute d'Italie-Brésil, alors que la marque est de 2-2 et que la Seleção est qualifiée pour la demi-finale de la Coupe du monde, Paolo Rossi, redevenu sélectionnable quelques semaines plus tôt, sort son plus beau poignard. Suite à un corner et une reprise foirée de Tardelli, l'attaquant italien, qui traîne dans les six mètres comme on attend son train sur le quai de la gare, dévie la balle dans le but brésilien. Score final : 3-2. Parabole : Paolo Rossi, l'homme de la corruption et des buts moches, l'homme qui représente, à tort ou à raison, le « football pourri » , élimine ce qui est encore aujourd'hui considéré comme la plus belle équipe de tous les temps. Morale de l'histoire : comme tous les grands de l'histoire, Paolo Rossi, devenu Ballon d'or quelques mois après ce match, assume. Son autobiographie, un best-seller, s'appelle « J'ai fait pleurer le Brésil » . Et ça ne sonne pas comme un regret.

84. Lilian Laslandes : Dortmund-Auxerre (Quarts de finale de la Ligue des champions, 5 mars 1997, 3-1)

Lorsque Lilian Laslandes s'élève dans le ciel de Dortmund, c'est pour claquer ce qui aurait dû être le plus beau but de sa carrière. Problème, M. Garcia Aranda, l'arbitre de ce quart de finale aller de Ligue des champions, décide de siffler un jeu dangereux. Une sorte de poteaux carrés 2.0. Mais même s'il ne compte pas, au plus grand désarroi d'un Guy Roux qui pétera alors un câble sur le mythique plateau Ligue des champions de TF1 après le match, ce but a marqué son époque. Celle d'un foot français des années 90, à la nuque longue et aux clubs de campagne qui se font refouler à l'entrée de la boîte alors qu'il ont mis leurs plus belles pompes. Pour se consoler, Lilian Laslandes peut toujours se dire que, depuis, personne n'a fait claquer les filets du Westfalenstadion aussi fort.

83. José Luis Chilavert : Vélez Sársfield - River Plate (Championnat d'Argentine, 22 mars 1996, 5-1)

Comment marquer l'histoire en étant gardien de but ? Le 22 mars 1996, José Luis Chilavert tente d'apporter sa réponse. Quand une faute est sifflée à 60 mètres des cages adverses, le paraguayen se met à courir frénétiquement, les yeux fixés sur le ballon, hurlant à l'arbitre « baisse-toi » . Le gardien aux 62 buts envoie le ballon directement sous la transversale du but de River. En novembre 2000, Chilavert teste une autre entrée dans la légende : il signe au Racing Club de Strasbourg.


82. Alcides Ghiggia, Uruguay - Brésil (match décisif de la Coupe du monde, 16 juillet 1950, 2-1)

«  Seules trois personnes sont parvenues à faire taire 200 000 personnes au Maracanã d'un simple geste : Franck Sinatra, Jean Paul II et moi » . Alcides Ghiggia est modeste. L'Uruguayen oublie de préciser qu'il a été le premier. Son geste à lui : un centre tir mal jugé par le pauvre Barbosa, gardien condamné à une vie de paria par la suite. Le Brésil a peut-être cinq étoiles sur son maillot, il manquera toujours la première. Celle promise pour l'inauguration du Maracanã, celle qui va provoquer une vague de suicides selon la légende, celle qu'une frappe écrasée a fait disparaître à jamais dans un trou noir.

Vidéo

81. Gheorghe Hagi, Galatasaray-Monaco (Ligue des champions, 12 septembre 2000, 3-2)

S'il n'a pas connu pareille destinée que Diego, Gheorghe Hagi n'a pas usurpé son surnom de Maradona des Carpates footballistiquement parlant. Qui d'autre qu'un clone du Pibe aurait pu claquer ce but, copie conforme d'un lob du génie argentin avec le Napoli face au Chiveo Vérone ? Contre le Monaco des Giuly, Simone ou Márquez, Hagi exécute Stéphane Porato dans un style bien à lui : le lob excentré à gauche des 40 mètres. Cette même spécialité qui lui avait permis de claquer l'un des plus beaux buts de la World Cup 1994 contre la Colombie. La ressemblance pique encore les yeux.


Retrouvez le top 100 des buts de légende


Pour les fous furieux, un forum spécial est ouvert, ici.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


LeParcCetaitMieuxAvant Niveau : Loisir
Enfaite la réalité c'est comme sur FIFA: le panache paye toujours ...
Neymar 89eme..? J'attends beaucoup de votre classement,je l'esperes lourd!
Ce but d'Hagi est phénoménal.Quant a celui de Chilavert,heuresement que l'arbitre se baisse,il ne serais plus de ce monde sinon.
Super! Je n'avais jamais vu un seul de ces buts contrairement au premier top où je les connaissais quasiment tous. Et c'est bien écrit pour les profanes qui découvrent le contexte des buts
"En novembre 2000, Chilavert teste une autre entrée dans la légende : il signe au Racing Club de Strasbourg."

Ca m'a tué!
*Angelim.
Pardon pour la profanation
de la pierre tombale
Merci pour les pépites, le but de Larios est juste dingue. Et mention spéciale pour Archie "choose life" Gemmill!
Abramovouiche Niveau : District
Le but de Ghiggia qui prive le Brésil de sa 1ère COupe du Monde, qui fait taire le Maracana en un instant, qui donne naissance à l'expression "Maracanazo", qui constitue une des finales de Coupe du Monde les plus mythiques de l'histoire, seulement 81e???

On sait que vous kiffez les argentins mais là bordel, quand même.
C'est parce qu'il est en noir et blanc...
"La Coupe du monde 2002 aura sans doute été la Coupe du monde la plus étrange de l’histoire, si ce n’est la plus dégueu." Non non c'est la CDM 2010 la plus dégueu', y'a pas rien à sauver de cette coupe (à part une Espagne ultra solide et une Mannschaft impressionnante jusqu'aux demies, sinon rien de rien).
Le but de Bastia (et le résumé du match) m'a enthousiasmé !

Sinon, mention spéciale pour le but de Fowler, vraiment somptueux.
Rep à partir de 2:50, qui pourrait se jeter à chaque contact, mais qui continue l'action jusqu'au bout...Un footballeur "moderne" se serait lancé en attendant la faute... Le but de Larios, somptueux, mais le doublé de De Zerbi face à Newcastle à l'extérieur, alors qu'il était juste lycéen... ça vaut tous les buts de Zlatan large!!
Le but de Ghiggia 82ème ? Foua, la suite envoie du lourd j'espère 0_o
Le but de Laslande est un de ceux qui m'a le plus marqué. C'était la belle époque, quand des clubs français, même modestes jouaient des quarts de demi de coupe d'Europe.
Sinon mythique la citation de trainspotting!
Le but d'Hagi est surtout similaire à celui qu'il marque 6 ans plus tôt contre la Colombie, en World cup. Hallucinant !

www.youtube.com/watch?v=SwNhX2lj1Wk
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
Je me rappel encore du but de Lilian... bordel ! On essayais tous de le reproduire au club... grande époque !
Sinon celui de Neymar, c'était vraiment l'un des plus beaux, j'espere que les 80 autres sont des buts de malade parce que sinon... c'est pas la peine de nous mettre 50 pralines du milieu de terrain, le geste de de Neymar, avec l'action qu'il y a avant est juste énorme... comme dit plus haut, c'est comme sur FIFA, l'audace, toujours l'audace, et ça paye !

La saison passée, celui qui m'a le plus mis sur le derrière, c'est l'enchainement controle double talon joystick haut bas et frappe but de Kevin Prince Boateng contre le Barça, je me le suis maté presque 50 fois de suite...
quand on revoit les buts de italie-brésil on se dit que le foot a quand même beaucoup évolué au niveau de l'intensité et du positionnement défensif. c'est notamment flagrant sur le 1er but italien où les brésiliens se font éliminer sans même se donner la peine de se replacer, et cela en coupe du monde!!
donc quoi qu'on en dise, étant moi même un vieux de la vieille, je pense que c'est beaucoup plus dur de mettre un but aujourd’hui dans un match de haut niveau

Et merci pour le but de Laslandes putain* de souvenir. Maintenant j'attends le but de Debève à Highburry
@ Bestounet :

Je suis d'accord avec toi la CDM 2002 était meilleure du point de vue spectacle que celle de 2010 qui au niveau but par match est la pire avec la CDM en Italie en 1990..
la CDM 2002 ce n'est pas seulement les tricherie de la Corée c'est aussi le Brésil de Ronaldo-Rivaldo-Ronaldinho. Et puis une CDM ce n'est pas que pour les grandes nations du football faut bien des petits pays de temps en temps en finale ou en demi ! je rappelle qu'avant 2010 l'Espagne ne s'est qualifié en demi qu'une fois d'ailleurs... (en 1950)
ray_mulligan Niveau : CFA2
J'ai vu Archie Gemmill, Ecosse/Pas-Bas 78 et instinctivement j'ai pensé Trainspotting. SoFoot l'a fait. Merci !
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
À lire ensuite
Gênes est sous les eaux