Top 100 buts
de légende

Ces buts qui ont marqué le football

Top 100 : Buts de légende (90 à 81)

Ils sont beaux (souvent), moches (parfois), émouvants (toujours), importants (quand même), futiles (donc utiles), impossibles (et pourtant), voire contre leur camp (une pensée pour Escobar), et vont se découvrir sur SoFoot.com au fil du mois de décembre. Ou s'il ne devait rester que 100 buts, pour autant d'histoires qui racontent la même chose : le football.

Note
11 votes
11 votes pour une note moyenne de 3.64/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Le Mexicain Borgetti, auteur d'un superbe tête contre l'Italie, en 2002
Le Mexicain Borgetti, auteur d'un superbe tête contre l'Italie, en 2002

90. Jean-François Larios : Bastia - Torino (Huitièmes de la Coupe de l'UEFA, 7 décembre 1977, 2-1)

Le supporter bastiais est bouillant, certes, mais du fait de l'insularité, plutôt casanier. Pourtant, le 7 décembre 1977, 15 000 Bastiais sautent dans un Ferry direction le Piémont. En 8e de finale de la Coupe de l'UEFA, le SECB affronte le grand Torino, invaincu depuis deux saisons au Stadio Communale. Pas impressionnés, les Turchini offrent une merveille de but collectif. Facile quand deux des protagonistes s'appellent Claude Papi et Johnny Rep. En plus du divin chauve porto-vecchiais et de la star néerlandaise, le casting se compose de Jean-Marie de Zerbi, adjoint taciturne de Frédéric Antonetti, du passeur Félix Lacuesta et du buteur Jean-François Larios, deux gamins prêtés par Saint-Étienne. Au bout du compte, Bastia tombera en finale et dans la boue face à Eindhoven, Papi décédera sur un court de tennis, et Johnny Rep deviendra une chanson de Mickey 3D. Moche.


89. Neymar da Silva Santos Junior : Santos - Flamengo (Championnat du Brésil, 27 juillet 2011, 4-5)

Ronaldo Angelim a 36 piges lorsqu'il forme avec Welinton la charnière centrale du « Fla » lors de cette victoire de malade arrachée à Santos, en partie grâce à un triplé de Ronaldinho. Mais Angelim est pourtant ressorti traumatisé de ce match, à cause d'une attaque éclair subie à la 26e. Trop vieux, trop lent, le défenseur central voit débouler sur lui un avion de chasse lancé à toute berzingue depuis la ligne de touche, qu'il sait bien trop furtif pour ses guiboles usées. Tétanisé par le Mirage 2000 nommé Neymar, Ronaldo Angelim a déjà choisi sa posture, celle de la victime. En gros, on stoppe les machines, on ne bouge plus et on attend que le mal soit fait. Une fois dévasté par la nouvelle arme brevetée, le combo râteau-grand pont, Ronaldo Angelim ne sera plus jamais le même homme. Il joue aujourd'hui en D2 brésilienne, au Grêmio Barueri. Dur.

88. Robbie Fowler : Brann Bergen - Liverpool (Quart de finale aller de la Coupe des vainqueurs de Coupes, 6 mars 1997, 1-1)

Il y a évidemment un rebond de trop dans cette action mais le reste est parfait et illustre à quel point Robbie Fowler fut un temps le finisseur le plus « naturel » du monde. Tellement naturel que ce n'est pas une aile de pigeon qui lui permet d'éliminer ce pauvre défenseur norvégien. Non, c'est sa foulée qui rencontre le ballon au bon moment, par la grâce du Saint-Esprit. On ne le surnommait pas « God » pour rien.


87. Archie Gemmill : Écosse - Pays-Bas (Coupe du monde, 11 juin 1978, 3-2)

« Je n'avais pas pris un tel pied depuis le but d'Archie Gemmill en 78». Le but vu comme une éjaculation. Danny Boyle pousse la métaphore jusqu'au bout avec cette réplique culte d'Ewan McGregor dans Trainspotting lors d'une baise de sortie de boîte. Le slalom de Gemmill, c'est aussi l'histoire du petit gros déjà chauve qui s'invite sous la couette de la plus belle fille du quartier. L'histoire d'un soir, mais une histoire qu'on n'oublie pas. Pendant quelques minutes, toute l'Écosse et une bonne partie du monde rêvent de qualification (il y a alors 3-1 et il leur faut trois buts d'écart), avant le but de Johnny Rep. Et la débandade.


Près de vingt ans plus tard, un Gemmil définitivement chauve rejoue le but de sa vie sur le « Lust for Life » d'Iggy Pop qui sert de BO à Trainspotting. Mythique.

86. Jared Borgetti : Mexique - Italie (Coupe du monde, 13 juin 2002, 1-1)

La Coupe du monde 2002 aura sans doute été la Coupe du monde la plus étrange de l'histoire, si ce n'est la plus dégueu. Cette année-là, la Turquie se hisse en demi-finales, la Corée du Sud enfume l'Espagne et l'Italie grâce aux collaborations arbitrales et à la potion magique d'Hiddink et Jared Borghetti crucifie Buffon, le meilleur gardien du monde, sur un coup de casque incroyable qui sera élu plus beau but de la tête de l'histoire de la Coupe du monde. Quand même… Les Mayas se sont trompés, la fin du monde, c'était il y a dix ans.

85. Paolo Rossi : Italie - Brésil (Coupe du monde, 5 juillet 1982, 3-2)

Avant, il y avait déjà eu une tête décroisée au second poteau, ni vu, ni connu, et un face-à-face gagné suite à une interception sur une mauvaise passe de Cerezo. L'ordinaire d'un renard des surfaces affûté, en somme. Mais Paolo Rossi, lors de l'été 1982, était bien plus qu'un renard des surfaces affûté. C'était une charogne morte de faim d'avoir trop erré - deux ans sans pouvoir mettre de but, à cause d'une suspension pour son rôle joué dans l'affaire des matchs truqués du Totonero. Alors à la 74e minute d'Italie-Brésil, alors que la marque est de 2-2 et que la Seleção est qualifiée pour la demi-finale de la Coupe du monde, Paolo Rossi, redevenu sélectionnable quelques semaines plus tôt, sort son plus beau poignard. Suite à un corner et une reprise foirée de Tardelli, l'attaquant italien, qui traîne dans les six mètres comme on attend son train sur le quai de la gare, dévie la balle dans le but brésilien. Score final : 3-2. Parabole : Paolo Rossi, l'homme de la corruption et des buts moches, l'homme qui représente, à tort ou à raison, le « football pourri », élimine ce qui est encore aujourd'hui considéré comme la plus belle équipe de tous les temps. Morale de l'histoire : comme tous les grands de l'histoire, Paolo Rossi, devenu Ballon d'or quelques mois après ce match, assume. Son autobiographie, un best-seller, s'appelle « J'ai fait pleurer le Brésil ». Et ça ne sonne pas comme un regret.

84. Lilian Laslandes : Dortmund-Auxerre (Quarts de finale de la Ligue des champions, 5 mars 1997, 3-1)

Lorsque Lilian Laslandes s'élève dans le ciel de Dortmund, c'est pour claquer ce qui aurait dû être le plus beau but de sa carrière. Problème, M. Garcia Aranda, l'arbitre de ce quart de finale aller de Ligue des champions, décide de siffler un jeu dangereux. Une sorte de poteaux carrés 2.0. Mais même s'il ne compte pas, au plus grand désarroi d'un Guy Roux qui pétera alors un câble sur le mythique plateau Ligue des champions de TF1 après le match, ce but a marqué son époque. Celle d'un foot français des années 90, à la nuque longue et aux clubs de campagne qui se font refouler à l'entrée de la boîte alors qu'il ont mis leurs plus belles pompes. Pour se consoler, Lilian Laslandes peut toujours se dire que, depuis, personne n'a fait claquer les filets du Westfalenstadion aussi fort.

83. José Luis Chilavert : Vélez Sársfield - River Plate (Championnat d'Argentine, 22 mars 1996, 5-1)

Comment marquer l'histoire en étant gardien de but ? Le 22 mars 1996, José Luis Chilavert tente d'apporter sa réponse. Quand une faute est sifflée à 60 mètres des cages adverses, le paraguayen se met à courir frénétiquement, les yeux fixés sur le ballon, hurlant à l'arbitre « baisse-toi ». Le gardien aux 62 buts envoie le ballon directement sous la transversale du but de River. En novembre 2000, Chilavert teste une autre entrée dans la légende : il signe au Racing Club de Strasbourg.


82. Alcides Ghiggia, Uruguay - Brésil (match décisif de la Coupe du monde, 16 juillet 1950, 2-1)

« Seules trois personnes sont parvenues à faire taire 200 000 personnes au Maracanã d'un simple geste : Franck Sinatra, Jean Paul II et moi ». Alcides Ghiggia est modeste. L'Uruguayen oublie de préciser qu'il a été le premier. Son geste à lui : un centre tir mal jugé par le pauvre Barbosa, gardien condamné à une vie de paria par la suite. Le Brésil a peut-être cinq étoiles sur son maillot, il manquera toujours la première. Celle promise pour l'inauguration du Maracanã, celle qui va provoquer une vague de suicides selon la légende, celle qu'une frappe écrasée a fait disparaître à jamais dans un trou noir.


81. Gheorghe Hagi, Galatasaray-Monaco (Ligue des champions, 12 septembre 2000, 3-2)

S'il n'a pas connu pareille destinée que Diego, Gheorghe Hagi n'a pas usurpé son surnom de Maradona des Carpates footballistiquement parlant. Qui d'autre qu'un clone du Pibe aurait pu claquer ce but, copie conforme d'un lob du génie argentin avec le Napoli face au Chiveo Vérone ? Contre le Monaco des Giuly, Simone ou Márquez, Hagi exécute Stéphane Porato dans un style bien à lui : le lob excentré à gauche des 40 mètres. Cette même spécialité qui lui avait permis de claquer l'un des plus beaux buts de la World Cup 1994 contre la Colombie. La ressemblance pique encore les yeux.

Retrouvez le top 100 des buts de légende


Pour les fous furieux, un forum spécial est ouvert, ici.

 


 





Votre compte sur SOFOOT.com
Afficher les commentaires sélectionnés
Commentaires sélectionnés
6 commentaires sélectionnés Pourquoi ?

  • Message posté par ozymandias le 12/12/2012 à 17:14
      Note : 1 

    quand on revoit les buts de italie-brésil on se dit que le foot a quand même beaucoup évolué au niveau de l'intensité et du positionnement défensif. c'est notamment flagrant sur le 1er but italien où les brésiliens se font éliminer sans même se donner la peine de se replacer, et cela en coupe du monde!!
    donc quoi qu'on en dise, étant moi même un vieux de la vieille, je pense que c'est beaucoup plus dur de mettre un but aujourd’hui dans un match de haut niveau

    Et merci pour le but de Laslandes putain* de souvenir. Maintenant j'attends le but de Debève à Highburry

  • Message posté par Dostoievski le 12/12/2012 à 21:47
      

    Bon on commence les pronostics ?
    1ère place Zidane contre Leverkusen ?

  • Message posté par cantor0305 le 12/12/2012 à 21:51
      

    à la 87 eme place j'aurai plutot mis la reprise de volé de Godfrey Chitalu contre le Majantja FC du Lesotho en 72.

  • Message posté par Coach Kévinovitch le 13/12/2012 à 01:01
      

    Je réclame la présence du but d'Edmundo au premier mondial des clubs contre Manchester United dans lequel il a éduqué Mikael Silvestre!

  • Message posté par aswinning_11 le 13/12/2012 à 09:45
      

    Il faut donc plus au moins des beaux buts et dans un match +/- important (fallait bien un critère de sélection)... et par des joueurs importants (on s'en tape d'une retournée d'un Chinois) à un moment de leur carrière important si possible. Mais j'imagine que le top 20 sera très subjectif, et sujet à de vives protestations. Donc faut pas s'attendre à Messi dans le top 20. Perso j'en met facile trois de ses goals mais bon, il en marque plus souvent en qualif et en Liga qu'en finale... Et Messi était seulement 50e du top 100, je vois pas pq ses goals seraient en bonne position. Ronaldo 7 aussi du coup. :D

    Je mettrais, de ceux que je connais (je suis pas analiste foot) Zidane en finale de CL, Zidane en finale de CDM 2006, Van Bronckhorst 1/2 finale contre l'Uruguay, Giggs solo contre Arsenal (1/4 finale replay), Van Basten la volley (finale '88), Maradona...

  • Message posté par hmiller le 13/12/2012 à 22:54
      

    Mais bien sûr le dernier but du Brésil en finale en 90 t'es un bon toi.

Tous les commentaires

52 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par LeParcCetaitMieuxAvant le 12/12/2012 à 14:35
      

    Enfaite la réalité c'est comme sur FIFA: le panache paye toujours ...

  • Message posté par labesskhoya le 12/12/2012 à 14:40
      

    Neymar 89eme..? J'attends beaucoup de votre classement,je l'esperes lourd!
    Ce but d'Hagi est phénoménal.Quant a celui de Chilavert,heuresement que l'arbitre se baisse,il ne serais plus de ce monde sinon.

  • Message posté par MaxMaga le 12/12/2012 à 14:57
      Note : 1 

    Super! Je n'avais jamais vu un seul de ces buts contrairement au premier top où je les connaissais quasiment tous. Et c'est bien écrit pour les profanes qui découvrent le contexte des buts

  • Message posté par imaginaire le 12/12/2012 à 15:05
      

    "En novembre 2000, Chilavert teste une autre entrée dans la légende : il signe au Racing Club de Strasbourg."

    Ca m'a tué!

  • Message posté par VIERI le 12/12/2012 à 15:07
      

    R.I.P Ronaldo Avelim.

  • Message posté par VIERI le 12/12/2012 à 15:09
      

    *Angelim.
    Pardon pour la profanation
    de la pierre tombale

  • Message posté par Qhuit le 12/12/2012 à 15:10
      Note : 1 

    Merci pour les pépites, le but de Larios est juste dingue. Et mention spéciale pour Archie "choose life" Gemmill!

  • Message posté par Abramovouiche le 12/12/2012 à 15:10
      Note : 1 

    Le but de Ghiggia qui prive le Brésil de sa 1ère COupe du Monde, qui fait taire le Maracana en un instant, qui donne naissance à l'expression "Maracanazo", qui constitue une des finales de Coupe du Monde les plus mythiques de l'histoire, seulement 81e???

    On sait que vous kiffez les argentins mais là bordel, quand même.

  • Message posté par saviola07 le 12/12/2012 à 15:26
      

    C'est parce qu'il est en noir et blanc...

  • Message posté par Bestounet le 12/12/2012 à 15:28
      Note : 2 

    "La Coupe du monde 2002 aura sans doute été la Coupe du monde la plus étrange de l’histoire, si ce n’est la plus dégueu." Non non c'est la CDM 2010 la plus dégueu', y'a pas rien à sauver de cette coupe (à part une Espagne ultra solide et une Mannschaft impressionnante jusqu'aux demies, sinon rien de rien).

  • Message posté par Bestounet le 12/12/2012 à 15:29
      

    y'a rien*

  • Message posté par Kiton le 12/12/2012 à 15:40
      Note : 1 

    Le but de Bastia (et le résumé du match) m'a enthousiasmé !

    Sinon, mention spéciale pour le but de Fowler, vraiment somptueux.

  • Message posté par Corsu le 12/12/2012 à 15:41
      Note : 1 

    Rep à partir de 2:50, qui pourrait se jeter à chaque contact, mais qui continue l'action jusqu'au bout...Un footballeur "moderne" se serait lancé en attendant la faute... Le but de Larios, somptueux, mais le doublé de De Zerbi face à Newcastle à l'extérieur, alors qu'il était juste lycéen... ça vaut tous les buts de Zlatan large!!

  • Message posté par Egypt le 12/12/2012 à 15:50
      

    Le but de Ghiggia 82ème ? Foua, la suite envoie du lourd j'espère 0_o

  • Message posté par Brad le 12/12/2012 à 15:58
      Note : 1 

    Le but de Laslande est un de ceux qui m'a le plus marqué. C'était la belle époque, quand des clubs français, même modestes jouaient des quarts de demi de coupe d'Europe.
    Sinon mythique la citation de trainspotting!

  • Message posté par Drepozz le 12/12/2012 à 16:09
      

    Le but d'Hagi est surtout similaire à celui qu'il marque 6 ans plus tôt contre la Colombie, en World cup. Hallucinant !

    www.youtube.com/watch?v=SwNhX2lj1Wk

  • Message posté par Pierre du Bayern le 12/12/2012 à 17:13
      Note : 1 

    Je me rappel encore du but de Lilian... bordel ! On essayais tous de le reproduire au club... grande époque !
    Sinon celui de Neymar, c'était vraiment l'un des plus beaux, j'espere que les 80 autres sont des buts de malade parce que sinon... c'est pas la peine de nous mettre 50 pralines du milieu de terrain, le geste de de Neymar, avec l'action qu'il y a avant est juste énorme... comme dit plus haut, c'est comme sur FIFA, l'audace, toujours l'audace, et ça paye !

    La saison passée, celui qui m'a le plus mis sur le derrière, c'est l'enchainement controle double talon joystick haut bas et frappe but de Kevin Prince Boateng contre le Barça, je me le suis maté presque 50 fois de suite...

  • Message posté par ozymandias le 12/12/2012 à 17:14
      Note : 1 

    quand on revoit les buts de italie-brésil on se dit que le foot a quand même beaucoup évolué au niveau de l'intensité et du positionnement défensif. c'est notamment flagrant sur le 1er but italien où les brésiliens se font éliminer sans même se donner la peine de se replacer, et cela en coupe du monde!!
    donc quoi qu'on en dise, étant moi même un vieux de la vieille, je pense que c'est beaucoup plus dur de mettre un but aujourd’hui dans un match de haut niveau

    Et merci pour le but de Laslandes putain* de souvenir. Maintenant j'attends le but de Debève à Highburry

  • Message posté par SediQ le 12/12/2012 à 17:17
      

    @ Bestounet :

    Je suis d'accord avec toi la CDM 2002 était meilleure du point de vue spectacle que celle de 2010 qui au niveau but par match est la pire avec la CDM en Italie en 1990..
    la CDM 2002 ce n'est pas seulement les tricherie de la Corée c'est aussi le Brésil de Ronaldo-Rivaldo-Ronaldinho. Et puis une CDM ce n'est pas que pour les grandes nations du football faut bien des petits pays de temps en temps en finale ou en demi ! je rappelle qu'avant 2010 l'Espagne ne s'est qualifié en demi qu'une fois d'ailleurs... (en 1950)

  • Message posté par ray_mulligan le 12/12/2012 à 17:37
      

    J'ai vu Archie Gemmill, Ecosse/Pas-Bas 78 et instinctivement j'ai pensé Trainspotting. SoFoot l'a fait. Merci !

  • Message posté par ajde59 le 12/12/2012 à 17:37
      

    Ah le but refusé de Laslandes ouvre la porte à celui de Pelé avec sa tête arreté par Gordon Banks, citation de Pelé "j'ai marqué un but mais le gardien l'a arrêté"

    si la volée divine de Zidane n'est pas numéro 1 je me désabonne illico presto ! LOL je sais tres bien que So Foot va balancer la chevauchée fantastique de Maradona ou sa main de dieu à la première place ! savoir lequel de ces buts sera avant l'autre sera très intéressent d'un point de vue moral...

  • Message posté par antho14reds le 12/12/2012 à 17:41
      

    Il va me plaire se top 100 je sent !!!! sachant que ce coup ci zizou peut apparaitre 2 fois dans le top 10 !!!! avec jespère le but qui me fera eternellment rever le bijou de sir Bergkamp contre l'argentine en 98 !!!!!!!

  • Message posté par leopold-saroyan le 12/12/2012 à 18:03
      

    Sur la compil' Robbie Fowler, l'avant dernier but, celui inscrit de la tête est juste sublime ! Bon sang quel adresse et quelle puissance en position arrêtée...je reste sans voix.

  • Message posté par Mark Renton le 12/12/2012 à 18:38
      

    Bon évidemment, le but de Larios je l'aime tellement que je le regarde avant de dormir parfois.

    Mais waoh cette vidéo d'Archie Gemmil, c'est ça le foot britannique. Putain*.

  • Message posté par goose1308 le 12/12/2012 à 19:22
      

    Le but d'Hagi me rappelle celui de Van Bronckhorst lors de Pays-bas - Uruguay en demi de coupe du monde 2010.

  • Message posté par Zawi82 le 12/12/2012 à 19:47
      

    Van Bronkhorst a mis un but similaire face à l'Uruguay en WC2010: http://www.youtube.com/watch?v=JVQmWZoNHG4

  • Message posté par Zawi82 le 12/12/2012 à 19:48
      

    *similaire à ceux de Hagi

  • Message posté par meatwad213 le 12/12/2012 à 19:50
      Note : 1 

    Putain* j'espère que vous arriverez à dégoter la mine de Seedorf du milieu de terrain en bonne qualité.

    Sinon je verrais bien le 1er but de Roger Milla contre la colombie en CdM 90. 38 ans une tronche à coucher dehors mais qd mm, il a la classe! et il signe son 2ème doublé en 2 matchs



  • Message posté par Sein-Thé! le 12/12/2012 à 20:36
      

    Euh les gars beaucoup de vous vont être déçu. Car critiquez le fait que Neymar est 89ème n'est pas du tout problématique. Ce ne sont pas les 100 plus beaux buts mais les 100 buts de légende. Donc pour moi aucune anomalie de trouvez Neymar à la 89ème place.

  • Message posté par anostic le 12/12/2012 à 21:10
      

    Merci so foot, ça c'est un classement intéressant parce qu'encore plus subjectif que celui des 100 meilleurs joueurs et surtout le fait de mettre les vidéos nous fait revivre des très bons souvenirs!
    Qui que soit le premier je valide, mon prono serait bergkamp en 1 et 2:)(cdm 98 et le controle qui fait le tour du défenseur!)En tout cas j'espère que zidane ne sera pas dans les 11 premiers:)!!

  • Message posté par FlyingDutch le 12/12/2012 à 21:38
      

    1 Van basten en final de l'euro
    2 berkamp 98

    Sinon ce but de cruyff doit y apparaitre tellement il est inhumain : http://www.dailymotion.com/video/xj2zw_ … MjphZZ5mSM

  • Message posté par FlyingDutch le 12/12/2012 à 21:45
      

    Vu qu'on voit pas bien, voici une description du but: "C'est durant cette période qu'il a aussi marqué un de ses buts les plus mémorables, appelé "Le but fantôme" ou "Le mais d'Imposible de Cruyff" (L'objectif impossible de Cruyff). Dans un match contre l'Atlético Madrid, le football était déjà passé le poteau de but loin et a été à la hauteur du cou quand Cruyff sauté en l'air, la torsion de sorte qu'il était dos au but et a botté le ballon dans le but avec son talon droit"
    Magique !

  • Message posté par Dostoievski le 12/12/2012 à 21:47
      

    Bon on commence les pronostics ?
    1ère place Zidane contre Leverkusen ?

  • Message posté par cantor0305 le 12/12/2012 à 21:51
      

    à la 87 eme place j'aurai plutot mis la reprise de volé de Godfrey Chitalu contre le Majantja FC du Lesotho en 72.

  • Message posté par anostic le 12/12/2012 à 23:03
      

    cantor chitalu mériterait la première place pour ce but n'oublie pas qu'il est devant messi le joueur avec le plus de but en une saison (102 selon la fédé zambienne, 40 selon la police:)
    Par contre je pense que totu le lesotho te remercie de faire apparaitre un de ces plus grands clubs sur un forum de so foot!!!

  • Message posté par truite11 le 12/12/2012 à 23:04
      

    C'est pas forcément "le plus beau but" qui va être la premier, peut être que ce sera le but qui a retourné l'histoire du Football, par exemple le doublé de Tony Vairelles dans la cours de la maison d'arrêt de Metz en 2011.

  • Message posté par anostic le 12/12/2012 à 23:08
      

    Que de beaux moments de foot mais c'est vrai que le but de laslandes me rappelle un des plus grands sentiment d'injustice de ma vie d'amateur de foot...On est passé d'une légende, but qui relançait l'aja et aurait pu permettre de sortir le futur vainqueur...(bon on était qu'au match aller et il restait pas mal de temps à jouer!)mais bon ça nous rappelle une époque ou une équipe française avec laslandes ou moussa saib pouvait prétendre à gagner la ldc...

  • Message posté par vinnyroma le 12/12/2012 à 23:38
      Note : - 1 

    "Parabole : Paolo Rossi, l’homme de la corruption et des buts moches, l’homme qui représente, à tort ou à raison, le “football pourri”, élimine ce qui est encore aujourd’hui considéré comme la plus belle équipe de tous les temps."



    Mais comment on peut écrire une connerie pareille ? on a une culture foot à sofootix ? quel est l'auteur ?

    et sur cette phrase dégueulasse sur Paolo Rossi, rappelons qu'il a été ballon d'or.

    Paolo rossi a été condamné oui cela vous suffit pour en faire un symbole de la corruption ? vous connaissez son dossier précisément ? ses crimes ?

    Pour l'auteur et sofoot qui ne connaissent pas bien le foot, avant de parler de Paolo Rossi comme d'une caricature de renard des surfaces ce qu'il fut dans cette coupe du monde il y a Paolo Rossi d'avant sa suspension et les blessures, Paolo Rossi fut un grand technicien et un grand attaquant notamment de la très bonne Italie de la coupe du monde 78 (bizarre personne pleure sur elle pourtant elle fut peut être la meilleure équipe de la compétition).

    Et le Brésil 82 meilleure équipe de tous les temps est une énorme fumisterie. Oui cette équipe était belle, avec un jeu chatoyant et spectaculaire mais surtout au premier tour face à des adversaires du calibre de l'Ecosse (ok il y avait de bon joueurs) ou de la Nouvelle Zélande.
    au second, face à des adversaires plus coriaces cela a été nettement moins spectaculaires avec un score très flatteur face à l'argentine et on a vu le résultat face à l'Italie et contrairement à la légende, on est loin d'un hold up. L'Italie n'a pas eu trop à se fouler pour attaquer et marquer des buts et se qualifier.
    Bref les grandes équipes on les voit dans les grands matchs, donc le Brésil 70 ou le Barcelone de ces dernières années sont nettement plus impressionnants.

    Mais il y a légende, à l'époque le Brésil faisait rêver, copacabana, bossa nova (musique que j'adore) mais c'était aussi une vérité moins reluisante et moins évoquée : la dictature, la corruption, les favelas, les gosses des rues tués par les escadrons de la mort.

  • Message posté par cantor0305 le 12/12/2012 à 23:48
      

    moi je vote pour le but de loko contre le psg dans les 50 premiers.

  • Message posté par leopold-saroyan le 13/12/2012 à 00:39
      

    C'est vrai que s'il y a un but français qui souffre bien la comparaison avec le gratin mondial c'est bien celui de loko / pedros contre le psg.

    Sinon c'est le supporter des Reds qui parle, mais la demi volée gagnante de Gerrard contre l'Olympiakos en 2005 à Anfield fut réellement orgasmique !

  • Message posté par Coach Kévinovitch le 13/12/2012 à 01:01
      

    Je réclame la présence du but d'Edmundo au premier mondial des clubs contre Manchester United dans lequel il a éduqué Mikael Silvestre!

  • Message posté par nuckythompson le 13/12/2012 à 02:47
      

    La deuxième video de Gemmil est en effet mythique, so british!!! Et ce but de chilavert, completment fou

  • Message posté par LaBat le 13/12/2012 à 09:03
      

    Pour tout ce qu'il représente, la panenka de Zizou en 2006 doit apparaître dans les 20 premiers au minimum.

  • Message posté par sissa le 13/12/2012 à 09:35
      Note : - 1 

    Vous êtes sévères avec la CDM 2010, j'en garde quand même les quarts de finale :

    - l'improbable P-B - Brésil, largement dominé par ces derniers, qui perdent sans savoir comment
    - la raclée mémorable infligée par les allemands à l'argentine et son sélectionneur mythique mais incompétent
    - la tension du Paraguay Espagne avec les 2 penaltys ratés en 2 minutes
    - l'épilogue homérique de Ghana-Uruguay, bien sûr, avec le retour de la Celeste au premier plan... à l'uruguayenne.

  • Message posté par aswinning_11 le 13/12/2012 à 09:45
      

    Il faut donc plus au moins des beaux buts et dans un match +/- important (fallait bien un critère de sélection)... et par des joueurs importants (on s'en tape d'une retournée d'un Chinois) à un moment de leur carrière important si possible. Mais j'imagine que le top 20 sera très subjectif, et sujet à de vives protestations. Donc faut pas s'attendre à Messi dans le top 20. Perso j'en met facile trois de ses goals mais bon, il en marque plus souvent en qualif et en Liga qu'en finale... Et Messi était seulement 50e du top 100, je vois pas pq ses goals seraient en bonne position. Ronaldo 7 aussi du coup. :D

    Je mettrais, de ceux que je connais (je suis pas analiste foot) Zidane en finale de CL, Zidane en finale de CDM 2006, Van Bronckhorst 1/2 finale contre l'Uruguay, Giggs solo contre Arsenal (1/4 finale replay), Van Basten la volley (finale '88), Maradona...

  • Message posté par nononoway le 13/12/2012 à 11:20
      Note : - 1 

    Je suis d'accord avec @sissa, le mondial 2010 ne me laisse pas que de mauvais souvenirs. Il y a eu beaucoup d'images marquantes !

    - Le premier goal du mondial, libératoire, de Tshabalala (Af.Sud - Mexique
    - Les engueulades Mexique - Argentine
    - L'injustice Lampard vs Allemagne, qui a gaché le match qui partait en feu d'artifice
    - La branlée Allemagne - Argentine
    - La tension Cote d'Ivoire - Portugal
    - Jong Tae-Se qui pleure parce qu'un flingue est sur la tempe de son gosse s'il marque pas
    - Le Brésil qui se chie dessus contre la Corée du Nord (qui marque un goal superbe)
    - Le putain de goal de VanBronckhoorst contre les Uruguayains
    - La latte de Forlan contre l'Allemagne à la dernière seconde pour la 3ème place (superbe match)
    - L'injustice du peno qui devait être retiré pour le Paraguay contre l'Espagne
    - Le but en dernière minute de Donovan contre l'Algérie
    - Le match USA-Slovénie étonnamment intéressant
    - L'Italie qui sort du coma à 15 min. de la fin du dernier match de groupe, trop tard Quagliarella, ça ne suffira pas
    - David Villa qui lobe le gardien chilien qui s'était bien trop avancé
    - Le gardien nigérian qui sort le match de sa vie contre l'Argentine
    - Le but superbe de Suarez contre la Corée sous une pluie de dingue
    - Le moment, totalement fou, où un pote m'appelle et me dit "allume ta tv, l'équipe de France fait grève, Domenech est entrain de lire un communiqué de presse"
    - Le superbe match Brésil - Pays-Bas (je l'ai retéléchargé, les images, la lumière, les maillots sont superbes)
    - L'Espagne chiantissime de par son organisation parfaite
    - Ces foutues vuvuzela qui nous ont fait chier mais qui ont rendu ce tournoi unique

    etc.


    Bien qu'en se rappelant bien du tournoi, qu'est-ce qu'on a pu se faire chier lors des 10-15 premiers matchs, l'enfer !

  • Message posté par nononoway le 13/12/2012 à 11:21
      Note : - 1 

    Sans oublier Ghana-Uruguay, la fin de match la plus tendue qu'on verra de toute notre vie ! Du Tarantino...

  • Message posté par Cetna le 13/12/2012 à 11:33
      

    Faudra quand même m'expliquer ce que fait le gardien adverse sur le but de Chilavert ...

  • Message posté par SoFausseCultureFoot le 13/12/2012 à 13:11
      

    Le n°1 du classement : MAURO BRESSAN vs FC Barcelone

    http://www.youtube.com/watch?v=wXlrN1Sq_cE

  • Message posté par sissa le 13/12/2012 à 13:55
      Note : - 2 

    Il est moche le but de Bressan, comme celui de Mexes recemment, c'est un choix de jeu parfaitement idiot et un coup de moule que ça finisse au fond.

    Le n°1 pourrait être le faux but de Hurst en 66 ou le dernier but du Brésil en finale 90. Mais bon à sofoot on kiffe maradona et on croit que le foot a démarré en 80.

  • Message posté par hmiller le 13/12/2012 à 22:54
      

    Mais bien sûr le dernier but du Brésil en finale en 90 t'es un bon toi.

  • Message posté par SoninkePsg le 15/12/2012 à 13:25
      

    la fusée d'Hagi ...


52 réactions :
Poster un commentaire