1. //
  2. //
  3. // Pescara-Genoa (5-0)

Top 10 : Zemanlandia

Pescara n'avait encore pas remporté le moindre match cette saison sur la pelouse. Zeman débarque et le Delfino s'impose 5-0 contre le Genoa. Preuve que depuis plus de vingt ans, Zemanlandia n'est pas une utopie.

Modififié

Foggia 5-1 Triestina

Serie B 1990-91

Arrivé à Foggia en 1989, Zeman impose immédiatement sa patte et crée le « Foggia des miracles » , une équipe sublime qui va marcher sur la Serie B avant de régaler en Serie A. La montée parmi l'élite est obtenue à quatre journées de la fin de la saison 1990-91. Un succès 5-1 contre la Triestina, doublé de Rambaudi, triplé de Baiano. Foggia termine champion de Serie B, avec 67 buts inscrits, soit 14 de plus que la deuxième meilleure attaque.

Vidéo


Foggia 5-0 Lecce

Serie A 1993-94

Désormais en Serie A, le Foggia des Miracles continue son ascension. 9e en 1992, 11e en 1993, le club rossonero réalise sa saison la plus aboutie en 1993-94. L'équipe de Zeman tient en respect l'Inter (1-1), la Juve (1-1), le Milan (1-1) et la Roma (0-0) lors de la phase aller, avant de réaliser deux matchs de légende au retour : un succès 4-1 face à la Lazio, puis une démonstration 5-0 contre Lecce. Foggia termine à nouveau 9e, à trois points, seulement, d'une qualification en Coupe UEFA.

Vidéo


Lazio 8-2 Fiorentina

Serie A 1994-95

Arrivé à la Lazio, Zeman transpose son Zemanlandia de Foggia à Rome. Sa première Lazio 1994-95 est un rouleau-compresseur à domicile. Le Napoli et Padova encaissent un 5-1, l'Inter un 4-1, le Milan et le Genoa un 4-0. Mais la victoire la plus aberrante a lieu le 5 mars 1995, avec un 8-2 flanqué à la Fiorentina de Batistuta. Un match où tout le monde marque : les attaquants (Bokšić, Casiraghi), les milieux (Cravero) et les défenseurs (Negro). C'est ça, l'esprit Zeman.

Vidéo


Lazio 7-1 Foggia

Serie A 1994-95

Lors de cette même saison, Zeman inflige également un sévère 7-1 (0-0 à la mi-temps !) à son ex, Foggia, seulement six mois après l'avoir plaquée. La Lazio se classera finalement deuxième de Serie A derrière la Juventus, tandis que Foggia sera relégué en Serie B. Un seul être vous manque...

Vidéo



Lazio 4-0 Juventus

Serie A 1995-96

Le dernier chef-d’œuvre de Zeman sur le banc de la Lazio est un succès 4-0 face à la Juventus championne d'Italie en titre. Invaincus depuis le début de la saison (trois victoires, quatre nuls), les Biancocelesti réalisent leur match le plus abouti face à des Turinois qui ne voient pas le jour. La perle du jour est pour Signori, auteur d'une frappe somptueuse sous la barre. Qu'elle se rassure, la Juve ne sera pas la seule à prendre un tarif à l'Olimpico cette saison-là.

Vidéo


Roma 5-0 Milan

Serie A 1997-98

À l'été 1997, Zeman rejoint la Roma et applique les mêmes principes. Son secteur offensif est d'ailleurs bien fourni, avec des joueurs comme Balbo, Paulo Sergio, Delvecchio et un tout jeune Francesco Totti. Si elle perd quatre derbys lors de cette saison 1997-98, la Roma réalise quelques cartons à domicile, et notamment ce 5-0 face à l'AC Milan de Fabio Capello. De ce match, on retiendra surtout le but monstrueux de Vincent Candela. Une frappe tellement soudaine que la caméra n'a pas réussi à la suivre.

Vidéo


Lecce 5-3 Lazio

Serie A 2004-05

Zeman adore faire du mal à ses anciennes conquêtes. Alors, quand il vient s'asseoir sur le banc de Lecce, c'est à la Lazio qu'il va faire des misères. Fidèle à ses principes, le Bohème mise tout sur l'attaque, et peu importe si son équipe encaisse des buts. Résultat, Lecce atomise la Lazio, 5-3, avec notamment un triplé de Mirko Vučinić, qui répond au triplé de Tommaso Rocchi. Un Vučinić qui signera la saison suivante... à la Roma.

Vidéo


Foggia 5-2 Virtus Lanciano

Serie C1 2010-11

Seize ans après, Zeman revient à Foggia. Le club est désormais en troisième division, et les tifosi espèrent que le coach va être capable de récréer un nouveau « Foggia des miracles » . Mais ce coup-ci, la magie ne prend pas. Trop instable, Foggia enchaîne les victoires probantes et les lourdes défaites. Le duo Insigne-Sau fait pourtant des étincelles, comme lors de ce succès 5-2 face à Virtus Lanciano, au cours duquel Lorenzo Insigne plante un triplé. Au bout d'une saison, Zeman pose sa démission, et part créer un nouveau Zemanlandia du côté de Pescara.

Vidéo



Padova 0-6 Pescara

Serie B 2011-12

À Pescara, en Serie B, Zeman se régale à nouveau. Il construit son équipe autour d'un trio fou : Lorenzo Insigne, Ciro Immobile et Marco Verratti. Les trois vont régner sur la Serie B, Immobile inscrivant 28 pions en championnat. Lors de cette saison qui sera couronnée par un titre de champion, Pescara distribue les corrections : 5-3 pour AlbinoLeffe, 4-1 pour Ascoli, 4-2 pour la Nocerina et Grossetto, et surtout, en fin de saison, 6-0 pour Padova et Vicenza. De quoi terminer largement meilleure attaque avec... 90 buts inscrits.

Vidéo


Pescara 5-0 Genoa

Serie A 2016-17

24 journées, aucune victoire sur le terrain, la seule ayant été obtenue sur tapis vert. Massimo Oddo doit finalement rendre les armes, et passe la main à celui que Pescara n'a jamais oublié : Zdeněk Zeman. Pour son retour sur le banc du Delfino, le coach ramène de l'enthousiasme et sa science tactique, et permet à Pescara de remporter sa première vraie victoire de la saison. Et de quelle manière. Un succès 5-0 face au Genoa, alors que Pescara venait d'encaisser 11 buts sur ses deux derniers matchs. Et si le nouveau « Pescara des miracles » de Zeman parvenait à se maintenir en Serie A ?

Vidéo


Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Ce commentaire a été modifié.
Eric Maggiori, ça c'est de l'article !

Bon, après la Zemanlandia c'est aussi des défaites spectaculaires comme Roma-Inter 4-5 en 1999, Tenerife-Lazio 5-3 en 1997 ou encore Foggia-Milan 2-8 en 1993 !
A Foggia, il y a avait un véritable équilibre dans l'excès. Ils finissaient toujours en milieu de tableau avec à peu près autant de victoires que de défaites et de buts marqués que de buts encaissés (beaucoup dans les deux cas). Une année, ils finissent avec le même nombre de points et la même différence (0) qu'une autre équipe sauf qu'eux c'est 58 / -58 et les autres genre 30 / -30!
L'article parle de quelques points manquants pour accrocher l'UEFA mais quelques points les séparaient seulement aussi de la relégation dans cette serie A incroyablement serrée du début 90's.
"Foggia dei miracoli" est je trouve une expression trop galvaudée car elle fait écho au "Perugia dei miracoli" qui 15 ans auparavant a mérité bien plus ce qualificatif en devenant la seule provinciale de l'histoire à boucler un championnat invaincu.
Mais j'en conviens aborder le sujet sur le plan comptable est quelque peu hors sujet. Le personnage est grandiose, le type qui fuit la Tchécoslovaquie et trouve un refuge improbable en Sicile. Bourlingue pendant 20 ans à entrainer gamins et amateurs dans des bleds évoquant plus cosa nostra que le foot avant de débarquer avec sa furia dans une serie A encore imprégnée de culture défensive. E puis le reste... Son CV est le sommaire du Lonely Planet Italie du Sud.
1 réponse à ce commentaire.
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Super article, merci.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 11
Au panthéon des grands philosophes du jeu (dont il fait assurément partie), Zeman occupe une place particulière. Une place un peu honteuse, un peu occulte.
On compare souvent sa philosophie à celle de Bielsa, et s'il est vrai qu'elles se recoupent sur de nombreux points, la vision de Marcelo me semble procéder de la méthode scientifique, alors que celle de Zdeněk lorgne davantage sur l'alchimie.

Chaque fois que Zeman récupère une équipe, je jurerais l'entendre penser : " A moi ! L'histoire d'une de mes folies. Faisons de cette équipe un opéra fabuleux. Le foot n'est pas la vie, mais une façon de gâcher quelque force, un énervement."

Zeman est un pyrotechnicien du foot, un tacticien qui n'aime rien tant que jouer avec le feu. Sa grande tentation, c'est de transmuter la ligne médiane avec la ligne de hors-jeu. De métamorphoser le gardien de but en seul et unique dernier défenseur.

L'alchimie, c'est l'art d'utiliser des substances volatiles pour les sublimer. C'est la science qui enseigne à préparer un élixir miraculeux, qui une fois projeté sur les métaux imparfaits, leur donnera la perfection dans le moment même de la projection.

C'est un art qui dépasse celui même des funambules que de savoir se projeter en permanence. Se projeter sans toucher terre. La projection dans la précipitation.

Zeman veut faire de l'immuable (son éternel 4-3-3) quelque chose d'absolument moderne. Il cherche la formule de la solidité liquide. Toutes ses équipes visent la quintessence, c'est-à-dire un distillat extrêmement puissant de leurs forces vives. Dans toutes ses équipes, il cherche à révéler le principe actif pour en faire une norme de jeu.

Paracelse estimait que l'alchimie se jouait autour de trois éléments fondamentaux : le souffre (ce qui brûle), le mercure (ce qui se sublime parce qu'il est volatile), et le sel (qui sert à faire corps). Les équipes de Zeman tendent toutes vers ces trois principes ; leurs échecs sont d'ailleurs souvent le fruit d'un mauvais dosage de ces fondamentaux en fonction de variantes impondérables (effectif, forme, humeurs... Plus tu vises la perfection et plus un minuscule grain de sable est susceptible de t'envoyer dans le décor, c'est le grand écueil du perfectionnisme.)

L'alchimiste veut rétablir les vertus primitives des choses, rendre pure et saine toute matière : il veut "faire nature". Les principes de Zeman - qui consistent à vouloir marquer plus de buts que l'adversaire et ne pas avoir peur de la défaite ("La défaite n'est pas une humiliation") abondent en ce sens. Sa vision de la défense comme élément d'attaque rejoint un autre grand principe alchimique : tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut.

Sa carrière entière, ainsi que la succession d'émotions qu'il fait vivre match après match à ses joueurs et ses supporters obéit à ce principe fondamental qui meut les rituels ancestraux de toute communauté humaine : Torture (travail) – Mort initiatique – Résurrection.


Désolé si tout cela semble un peu ésotérique, j'ai pas dormi de la nuit (j'ai fait un five à 22h, quelle idée à la con ! J'avais les jambes en feu dans le plumard).

Mais pour ma part, je n'en démords pas, Zeman est LE grand alchimiste du football. Son travail pour ressusciter l'élan primitif du jeu, régénérer l'enthousiasme de ce putain de sport moribond, son acharnement à batailler quasi seul sur un front déserté en font pour moi un véritable héros.
- post de qualité certifié -
comment c'est loin Niveau : CFA2
Excellente comparaison !
J'en profite pour te dire Algéria que j'apprécie la plupart de tes com's.

Je post pas énorme mais je lis tous les jours, voilà c'est dit.

Bon bah du coup j'ai rien à ajouter sur Zeman, si Pescara se maintient, j'espère qu'il aura une statue devant L'Adriatico.
Alegria, Meu amigo, si +100.000.000 existait, tu l'as sans problème !
Luisdefiness Niveau : DHR
On ne va pas se friter pour une lettre mal placée!
Je préfère presque ce commentaire à l'article en lui-même. Bravo ! Magnifique inspiration.
Zeman est un des derniers qui pense le foot comme un spectacle, comme un jeu, et ou tout ce qui est extérieur à ça bah il s'en branle...Et mon dieu aujourd'hui que c'est beau de voir ça.
Ce commentaire a été modifié.
CharlesEchalotte Niveau : National
Note : 1
Mercil'humaniste!
En tant que docteur je ne conseille à personne de faire du football le soir , en effet le corps, qui pour dormir a besoin de réduire sa température via l'hypothalamus dans le cerveau, et le problème est que lorsqu'on fait du sport, le corps est en 'sur-chauffe' et le reste au moins 5-6 heures après l'effort, même un bain tiède/frais n'y pourrait rien...
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Merci Doc !

J'ai bien noté cette nuit que ce créneau était contre-productif ! Putain j'avais des spasmes dans les jambes, on aurait dit ma chienne dans son panier en train de rêvasser qu'elle courrait dans les champs (enfin j'espère qu'elle rêve de ça). Ma meuf a faillit m'envoyer dormir sur le canapé, ce qu'il ne m'étais plus arrivé depuis une sombre nuit de pleine lune éthylique.

Sinon merci les copains, ça me fait vraiment plaisir de savoir que l'on partage cette vision singulière et quelque peu orpheline du football.
10 réponses à ce commentaire.
Un esthète du football, une personne pour qui le football est avant tout un spectacle.
il y a 3 heures Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 12
il y a 6 heures Le fils de Pelé retourne en prison 4 il y a 7 heures La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 18 il y a 8 heures Le beau geste de Boateng pour Nouri 8
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 12 heures Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 11 Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9
Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14