1. //
  2. // Inter/Palerme

Top 10 : Zamparini

Palerme est en finale de la coupe d'Italie. Pour le plus grand bonheur de son président Maurizio Zamparini. Un vrai taré.

Zamparini rachète Palerme en 2002. En seulement deux ans, il réussit à ramener le club en Serie A, après trente années d'absence. Les débuts sont donc idylliques. Une sixième place dès la première année parmi l'élite, suivie la saison suivante d'une cinquième position, Zamparini est sur son nuage en forme d'île. Mais à partir de 2006, le boss palermitain commence à faire n'importe quoi avec ses entraîneurs. En cinq ans, il change treize fois de coach et s'embrouille avec tout le monde. La machine à clashes est en marche.

1. Zamparini vs Francesco Guidolin, décembre 2006


Hiver 2006. Palerme, alors entraîné par Francesco Guidolin, est deuxième, à égalité de points avec la Roma. La confrontation directe face aux Giallorossi sert donc de tremplin pour aller disputer le Scudetto à l'Inter. Les Siciliens font crac et s'inclinent 4-0. Zamparini sort de ses gongs : « J'ai honte de ce Palerme. Cela me rappelle un 5-1 encaissé face à l'Udinese il y a deux ans. A l'époque, comme ce soir, l'entraîneur adverse était Luciano Spalletti. Spalletti a démontré qu'il était un grand entraîneur, Guidolin non. Il a un excellent effectif, mais il gère mal les choses et j'ai surtout l'impression qu'il veut être l'acteur principal de cette équipe. Or, c'est lui qui la détruit » . Guidolin sera viré quelques mois plus tard. Puis rappelé. Puis viré. Puis rappelé encore. Puis viré. Qui gère mal les choses ?

2. Zamparini vs Adriano Galliani, novembre 2007


Fin 2007, l'Italie est engluée dans un problème de droits télévisés. Après plusieurs semaines, un accord est trouvé par le ministre Melandri et Adriano Galliani, vice-président du Milan AC. Mais celui-ci n'est ratifié que par seize équipes sur vingt. Parmi les quatre irréductibles, Palerme, bien sûr. L'occasion pour Zamparini de dire ce qu'il en pense : « Si Palerme gagnait le Scudetto, nous recevrions cinq millions d'euros grâce aux droits TV. Si dans le même temps, Milan arrive seizième, il gagnera la même somme grâce à son programme "Full". Qui est le coupable de cet illogisme ? Adriano Galliani. Il prouve ainsi que son seul objectif est d'éliminer des équipes comme Palerme et la Fiorentina pour permettre aux clubs riches de s'accaparer les places qualificatives pour la C1 » . Cette année-là, la Fiorentina se qualifie justement pour la C1. Au final, ça sert de gueuler. Pour les autres.

3. Zamparini vs Davide Ballardini, juin 2009


Une fois n'est pas coutume. Après une saison pleine à Palerme, Davide Ballardini décide de quitter la Sicile pour signer à la Lazio Rome. Le tout sans se faire virer. Arrivé à Rome, l'entraîneur aux lunettes noires tire à boulets rouges sur son ancien président, en affirmant que ce dernier l'a rendu dingue pendant un an. Zamparini contre-attaque : « Ce que dit Ballardini ne m'effleure même pas. Je sais très bien qu'il avait un accord avec la Lazio depuis au moins un mois. Donc ce qu'il a dit, ce ne sont que de pauvres excuses. Quand il m'a annoncé son envie de partir, je lui ai juste dit d'y réfléchir et je l'ai laissé faire. Mais je me suis rendu compte qu'il était devenu présomptueux, et aujourd'hui, il se sert de moi comme alibi. Mais le problème, c'est lui » . Six mois plus tard, Ballardini se fait virer de la Lazio. Zamparini en rit encore.

4. Zamparini vs Walter Zenga, novembre 2009


Ballardini parti, Zamparini engage l'ancien portier de l'Inter, Walter Zenga, comme coach. Tout le monde s'enflamme et Zenga se surprend même à parler de Scudetto. Mais les débuts ne sont pas à la hauteur des promesses. Après douze journées et une défaite à Bologne, l'Uomo Ragno se fait dégager. En cadeau, il reçoit un cours de tactique : « Zenga s'est trompé. Si nous avons perdu hier (face à Bologne), c'est de sa faute. Il s'est trompé en ne mettant pas Pastore derrière les attaquants et il s'est trompé en ne faisant pas sortir Budan à la fin de la première période. De plus, si la défense encaisse des buts dignes du jardin d'enfants, c'est aussi à cause de lui. C'était lui l'entraîneur, c'était donc à lui de nous faire sortir de cette mauvaise passe » . Zenga se retrouve aujourd'hui à Dubaï, sur le banc de l'Al Nasr. Au moins là-bas, personne ne l'emmerde.

5. Zamparini vs Marco Branca, juillet 2010


A la fin de la saison 2009-10, Palerme échoue à deux points de la Ligue des Champions. Suffisant pour que Zamparini se persuade qu'une conspiration s'est montée contre lui et que tout le monde en veut à Palerme. Sa saison 2010-11 commence donc par un clash avec Marco Branca, directeur sportif de l'Inter, coupable selon lui d'avoir voulu s'accaparer Cavani et Pastore par voies souterraines : « Selon moi, Branca a été fourbe, très fourbe. Je le suspecte d'être passé par les agents des joueurs pour contourner les sommes que je demande. Or, pour Pastore, il peut toujours courir. Quant à Cavani, je pense que l'Inter en aurait rêvé, mais je suis heureux qu'il ait signé au Napoli » . Un peu sur le cul face à de telles accusations, Branca se contente de publier un communiqué dans lequel il stipule « n'avoir jamais eu Cavani comme objectif » . Victoire par KO du Sicilien ?

6. Zamparini vs Lotito, août 2010


Après avoir officiellement accusé Branca de vouloir lui voler des joueurs, Zamparini reçoit le boomerang en pleine figure avec son homologue Claudio Lotito. Ce coup-ci, c'est le Romain qui allume la mèche et attend que la bombe explose. En plein été, alors que la Lazio vient de recruter le Brésilien Hernanes, Lotito affirme que Zamparini a tout fait pour lui mettre des bâtons dans les roues et faire capoter la transaction. Ce à quoi l'accusé répond immédiatement : « De temps en temps, la forte chaleur de l'été monte à la tête de certains. Les déclarations d'hier soir, c'est du Lotito tout craché, celui qui aime faire le beau à la télévision. Je ne commenterai pas ses paroles, car Lotito se commente par lui-même. Il est habitué à chercher des ennemis, mais avec moi, ça ne prend pas. Je ne m'abaisse pas à cela » . Mais il ne vient pas de faire exactement la même chose avec Branca ?

7. Zamparini vs arbitres, novembre 2010


L'apogée du zamparinisme. Croit-on. Au cours du match face au Milan AC, Palerme est victime de décisions arbitrales douteuses. Les Rosaneri s'inclinent et le président pète un plomb. Pour lui, cet acharnement envers son équipe est intolérable. A tel point qu'il décide de tout lâcher : « J'ai pris la décision de vendre le club, pour le bien de Palerme. Je sors vaincu de ce monde pseudo-sportif où les valeurs disparaissent peu à peu, laissant place aux pouvoirs économiques. Ma décision est nette, même si je souffre de laisser un public fabuleux. Les nouveaux propriétaires devront être au niveau pour maintenir les objectifs fixés. Cette décision est irrévocable, à moins que l'on ne change les institutions centrales du football, ce qui n'arrivera pas » . Cette décision est tellement irrévocable que cinq mois plus tard, Zamparini est toujours là.

8. Zamparini vs Juventus, janvier 2011


Trois jours après une défaite insensée contre l'Inter (de 0-2 à 3-2 en une mi-temps), Palerme se rachète en battant la Juventus à domicile (2-1). Mais la victoire est entachée d'un pénalty flagrant non-accordé aux Bianconeri. Après la rencontre, les dirigeants de la Juventus se plaignent, affirmant que les plaintes hebdomadaires de Zamparini finissent par influencer négativement les arbitres dans leurs décisions. En bon hôpital qui se fout de la charité, Zamparini rétorque : « Très bientôt, j'offrirai un pleuroir à la Juventus, où ils pourront déverser toutes leurs larmes pour les injustices subies à cause des arbitres. D'ailleurs, l'histoire nous a appris que, depuis vingt ans, cette équipe subit régulièrement des torts et des abus » . Et une petite allusion à Calciopoli, cela manquait encore dans son palmarès.

9. Zamparini vs Delio Rossi, février 2011


Le 27 février, Palerme vit l'une des pages les plus noires de son histoire. Les Siciliens se font atomiser à domicile par l'Udinese (0-7). Une humiliation qui n'a, pour Zamparini, qu'un seul coupable : le coach Delio Rossi. En conférence d'après-match, le patron se lâche : « Rossi a 1% de chances de rester à Palerme, essayez donc de parier. C'est une équipe détruite, il a saboté mon Palerme. Rossi a gâché cette équipe. Je lui avais dit pourtant de régler le problème de la défense et il ne l'a pas fait. Il a enlevé Munoz qui est pourtant le meilleur défenseur. C'est un bon à rien. On ne peut pas jouer de cette manière » . Et sinon, au lieu de prodiguer des conseils à tous ses entraîneurs, il n'a jamais pensé à le devenir lui-même ?

10. Zamparini vs Serse Cosmi, avril 2011


Delio Rossi viré, Zamparini appelle le pompier Cosmi pour sauver la saison et la maison. Mais l'amour dure moins d'un mois. Palerme se fait éclater dans le derby contre Catane (4-0) et le président, en totale confusion, vire Cosmi pour rappeler Rossi. Au lendemain de son licenciement, Cosmi assure qu'avant le derby, Zamparini lui a ordonné de laisser Miccoli sur le banc. Maurice se fait justice. « Les mots de Cosmi ne correspondent pas du tout à la vérité. Je lui ai seulement demandé pourquoi il avait décidé de ne pas faire jouer Pastore. Jamais je n'ai demandé à exclure Miccoli, c'est mon capitaine. Ce que dit Cosmi, c'est la vengeance d'un mec qui s'est fait limoger. Des déclarations pleines d'amertume dont il aurait pu se passer vu que je l'ai payé 500 000 euros pour cinq matches » . Trop fort ce président. Beaucoup trop fort.

Eric Maggiori

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Un top président! Impliqué à 100%.

Qui mériterait de remporter son premier trophée.

Sinon, So Foot n'a pas d'autres photos de lui?
C'était donc lui le maître et modèle de Christian Constantin.
+1000 papynator,mais l'élève a dépassé le maitre le jour ou il s'est lui meme assis sur le banc de touche!!!et il faut dire que CC a une petite longueur d'avance niveau palmarès
@djedou

D'ailleurs il a ajouté une coche aujourd'hui même.

Sacré Christian!
@papynator

ouai j'ai vu!!dans son style il est indétronable avec ses lunettes,son costume a la beetlejuice et qui en a presque rien a foutre de la victoire en soulignant plus les foirages de son attaquant que la victoire finale!!!
Le coup du pleuroir à la Juve est quand même très, très, très fort. Merci Zamparini! Loulou Nicollin a beaucoup à apprendre.
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4
jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2
Article suivant
Leçon de Barça avec Antic