1. //
  2. // Meilleur gardien

Top 10: Zamora, par amour du gant

La saison dernière, chaque portier de Liga s'est mangé 1,37 pions par match, en moyenne. Mais au pays des manitas, tous les gardiens ne sont pas égaux. Victor Valdes n'en a pris que 16 en 32 titularisations, avec, cerise sur la tapa, un 4e trophée Zamora, hochet national récompensant le gardien le plus imperméable. Cette saison, il pourrait égaler le record d'un autre Barcelonais, Antoni Ramallets, cinq fois titré. Comme quoi au pays du Pichichi, les porteros aussi peuvent être à la fête. La preuve avec une sélection historico-subjective de ces Zamora qui ont pour slogan « encaisser moins pour gagner plus » .

Modififié
Ricardo Zamora (1929,32,33)

A tout seigneur, tout honneur. D'accord, le trophée n'existe pas encore à l'époque, mais c'est à ce Catalan qu'il doit son appellation. Car Ricardo Zamora n'a pas tardé à se faire un nom. En 1920, à 19 piges, il prend l'argent aux JO d'Anvers, avec dans son équipe un certain Rafael Moreno Aranzadi, alias Pichichi. Partout où il trimballe ses valises et sa casquette, à l'Espanyol, au Barça puis au Real - où il remporte deux Ligas -, Ricardo fait des merveilles, encaissant moins d'un but par match entre 1931 et 1933. Des exploits qui trouvent un écho au-delà du pays: durant une tournée en Amérique du Sud, un canard local promet une médaille d'or à celui qui lui mettra un premier but. Lors de l'arrivée à la présidence de la République espagnole de Niceto Alcala-Zamora, la légende veut que Staline l'ait confondu avec le gardien. Ricardo Zamora saura par la suite qu'il faut plutôt se méfier de la politique: mis en cage par les républicains qui l'accusent d'être de droite, il s'exile en 1936 pour jouer à Nice. A son retour au pays, il sera arrêté par les franquistes qui lui reprochent d'avoir quitté le pays.


ricardo zamora (1919-1922) par mesqueunclub1899


Marcel Domingo (1949,54)

Comme son nom ne l'indique pas, Marcel Domingo est français. Après des débuts à Nice et au Stade Français au lendemain de la Seconde guerre mondiale, Marcel décide de rejoindre l'Espagne. Là-bas, le placide Domingo se montre intraitable avec les attaquants et gagne deux Ligas avec l'Atlético, avant de faire le bonheur de l'Espanyol. Puis il retourne en France, où la réussite ne le quitte plus, en atteste son doublé Coupe de France-championnat avec Nice, en 1952. Marcel revient ensuite à l'Atlético comme entraîneur, conduisant les Colchoneros au titre en 1970. A sa mort, fin 2010, le journal El Pais lui rend hommage dans ses colonnes. Le 12 décembre, en cadeau de Noël posthume, le public du stade Vicente Calderon lui réserve une minute de silence. En France, silence aussi : seul le journal La Provence offre quelques lignes à l'enfant des Bouches-du-Rhône.


José Vicente Train (1961,63,64)

Après des débuts prometteurs à l'Espanyol, un club qui fait du surplace en championnat, Train rejoint le Real en 1960 pour passer à la vitesse supérieure. Au sein d'une équipe première classe, José Vicente accumule les Ligas - quatre en autant de saisons, entre 1960 et 1964 - et les récompenses Zamora. Au niveau international, il remporte l'Euro 64 en place assise, sur le banc. Mais les journalistes, qui préfèrent toujours parler des Train qui n'arrivent pas à l'heure, retiendront sa fin de carrière moins réussie et deux descentes successives avec Majorque et le Depor. Oui, on est lourds. Mais même l'austère Wikipedia n'a pu s'empêcher de mentionner que "Train disparaît de la circulation pendant la saison 1964-1965".


Miguel Reina (1973)

Tel père, tel Pepe. Comme son rejeton, Miguel Reina a eu du mal à s'imposer au Barça. Comme lui, Miguel a raté une Coupe d'Europe d'un cheveu et d'une main pas assez sûre, en 1974 (1-1, match d'appui, 0-4). Et aujourd'hui, comme son papa, Pepe est chauve. Mais les comparaisons tirées par les cheveux s'arrêtent là. Parce que Miguel Reina a effectué toute sa carrière en Espagne, y remportant un titre de meilleur gardien, deux Ligas et deux Coupe d'Espagne au milieu des setentas avec son club de coeur, l'Atlético Madrid. Son fils, lui, est parti assez rapidos du côté de l'Angleterre. Et surtout parce que Pepe Reina a mieux su faire fructifier sa présence sur le banc de la Roja avec un Euro et une Coupe du monde. Miguel, lui, a porté cinq fois le maillot de la sélection, pour zéro trophée.




Luis Arconada (1980,81,82)

Le Basque est casanier. Né à Saint Sébastien, il effectue toute sa carrière à la Real Sociedad. Lors de la saison 1979-1980, il n'encaisse que 20 buts et son club termine deuxième. En 1981 et 1982, le titre est au bout, presque uniquement grâce à ses gants et son talent. Des performances qui lui valent de nombreuses sélections nationales (68). Mais, on l'a dit, le Basque est casanier. En finale de l'Euro 1984, alors qu'il vient d'enchaîner une compétition énorme, il se vautre sur un coup franc vicieux de Platoche. Faut dire que le match se jouait à Paris, loin de San Sebastian. Depuis, Luis s'est fait un nom dans le lexique du ballon rond. Au-delà des Pyrénées.




Andoni Zubizaretta (1987)

Après avoir fait ses classes à l'Athletic, Andoni part en Catalogne gagner des trophées avec le Barça. Malgré une rouste en 1994 face au Milan en finale de Ligue des champions (4-0), la mission est réussie, avec quatre Ligas consécutives et une Ligue des champions en 1992. Malheureusement – syndrome basque ? – le portier de la Roja prend un csc original qui fait furieusement penser à l'un de ses glorieux prédécesseurs... Heureusement, Arconada avait déjà le copyright de la boulette. Les Ibères se vengent sur les Bulgares par la suite. Une victoire aussi large qu'inutile puisque les coéquipiers de Raul sont éliminés. Fatigué, « Zubi » s'arrêta. Triste fin de carrière.




Santiago Canizares (1993,2001,02,04)

Le décoloré de Mestalla a prouvé que les blondes platines n'étaient pas forcément des filles faciles, à domicile comme à l'extérieur. Au cours de sa carrière, Santiago Canizares a fui les récompenses collectives avec ses équipes successives autant qu'il attirait les trophées individuels. Résultat : une finale de Ligue des champions loupée avec le Real en 1998, une brillante carrière à Valence, le Poulidor de l'Europe des early 2000 - avec qui il remporte tout de même deux Ligas et une Coupe de l'UEFA - et une retraite internationale juste avant que l'Espagne cartonne. Pas sûr que ses quatre titres de Zamora suffisent à le consoler...



José Francisco Molina (1996)

A l'ombre de Zubizarreta puis de Casillas, la carrière de José Francisco Molina mérite quand même un coup de projecteur. Neuf fois sélectionné en équipe nationale entre 1999 et 2000, il débute sous le maillot de la Roja en tant... qu'attaquant, après des blessures en pagaille de coéquipiers. En seize années de carrière pro (1991-2007), Molina s'est surtout fait connaître chez lui pour avoir brillamment conduit l'Atlético Madrid au doublé en 1996, année où il prend 32 buts en 42 matchs de Liga. Côté français, on retiendra des stats moins flatteuses et deux branlées mémorables: en 2005, l'OM de Jean Fernandez colle un 5-1 au gardien du Depor. Mais c'est surtout le 23 novembre 2003 qui fait date : ce jour-là, en Ligue des champions, Molina sort à la mi-temps après 5 buts. Au final, le Depor encaisse 8 pions, dont la moitié par un Dado Prso déchaîné. Une gifle qui rappelle à José Francisco quelques souvenirs puisque jeune joueur, il s'était pris 8 buts lors de sa première saison en Liga avec Albacete, face au... Depor. Un chiffre qui lui colle décidément aux gants, lui qui est né un 8. Août. CQFD.





Jacques Songo'o (1997)

Certes, le Camerounais a longtemps vécu sa carrière internationale dans l'ombre de ses prestigieux compatriotes Tomas N'Kono et Joseph Antoine Bell. Certes, il a pris six buts contre la Russie un jour de Coupe du monde 1994 où il aurait préféré cirer le banc au lieu de figurer dans le livre des records aux côtés de la manita perso d'Oleg Salenko. Mais Jacques Songo'o, c'est aussi des détentes incroyables. Des merveilles de dégagements au poing. Et des bousculades dans la surface de réparation adverse pour marquer sur corner. Après avoir presque mené Metz au doublé en 1996, il rejoint La Corogne la saison suivante et s'impose comme l'un des meilleurs gardiens d'Espagne. En 2000, le Depor remporte la Liga grâce à sa doublette Tristan-Makaay. La cité portuaire peut aussi remercier Jacques, qui a bien protégé ses filets. Comme tout bon marin d'adoption qui se respecte.




José Manuel Pinto (2006)

Au Celta Vigo, José Manuel s'éclatait sur la pelouse. Au Barça, Pinto s'emmerde sur le banc. Alors quand il rentre sur le terrain, ce mélomane, producteur de hip hop, entame parfois la chansonnette. En octobre 2010, face aux Danois de Copenhague, il imite le sifflet de l'arbitre. Plutôt réussi puisque l'attaquant, qui filait droit au but, interrompt sa course, pensant être hors-jeu. Aussi efficace qu'une parade. Mais l'UEFA ne l'entend pas de cette oreille : Pinto écope de deux matchs en tribune, histoire d'aller chanter avec les supporters.




Mais aussi: Antoni Ramallets, Salvador Sadurni, José Angel Iribar, Juan Carlos Ablanedo, Abel Resino, Roberto "Pato" Abbondanzierri, sans oublier Iker Casillas et Victor Valdes, encore en activité...

Par Yann Bouchez

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

« Zubi » s'arrêta... Nan mais franchement...
Le placide Domingo... Nan mais franchement...

Je me rappelle bien de Canizares. C'est le mec qui a raté une coupe du monde parce qu'il s'est sectionné le tendon du pied en voulant amortir une bouteille de parfum qui tombait dans sa salle de bain ?
Moi je trouve que le Trophée Zamora n'est pas très bien fait. Il vaudrait mieux faire le ratio nombre d'arrêts/buts encaissés plutôt que de s'en tenir au seul nombre de buts encaissés. Car quand tu joues dans une équipe comme le Barça, par exemple, ben la défense est tellement efficace que Valdes n'a pas grand chose à faire. Je ne dis pas que Valdes est un mauvais gardien, loin de là, mais il est moins sollicité que d'autres gardiens.

Just my 2 cents.
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 5
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8
Article suivant
L'OM et le goût de la feta