1. //
  2. // Milan/Tottenham

Top 10 : William Gallas

Il était soi-disant sur la voie de la rédemption. Mais William Gallas est retombé dans ses travers en deux jours : bourdes sur le terrain, bourde en conférence de presse. L'histoire de sa carrière.

Modififié
0 42
Février 2011


Avant de se déplacer à San Siro, Tottenham recevait Sunderland à White Hart Lane ce week-end. Depuis la Coupe du Monde, tout le monde est censé savoir que Gyan est plutôt du genre rapide. Ce n'est pas le cas de Gallas, qui va changer ses chaussures sur le côté alors que le Ghanéen attaque tambour battant. Égalisation pour les visiteurs et consternation des fans. Cousin Willy le dit sans mal, il n'est pas très foot. Hier encore, il a cité Cassano comme un danger potentiel du Milan, ignorant que ce dernier n'était pas qualifié pour la Ligue des Champions.

Juillet 2010


Dans un entretien accordé aux Inrockuptibles, il avoue qu'il a été meurtri de n'avoir appris qu'il n'était plus capitaine de l'équipe de France qu'en voyant le brassard posé sur le maillot de Patrice Evra avant le match amical contre la Tunisie, quelques jours avant le début du Mondial. Quelques lignes plus haut, il confiait ne pas écouter Raymond Domenech quand celui-ci lui adressait la parole. Si ça se trouve, il le lui avait pourtant dit.

Juin 2010


Avant que le Mondial ne débute, l'encadrement des Bleus décide de changer les idées des joueurs en faisant des ateliers ludiques. Voulant sûrement prouver que son mollet n'avait plus de problèmes, le stoppeur appuie à fond sur l'accélérateur lors d'une course de quads. Résultat : des tonneaux et des égratignures à la main gauche. La droite, elle, est indemne. Il le montre d'ailleurs à David Astorga, homme de terrain de TF1, à la fin de France–Mexique, en lui faisant un doigt d'honneur devant témoins. Pas facile de se faire passer pour une victime après ça.

Juillet 2009


Les Gunners bouclent une nouvelle saison sans titre, la quatrième d'affilée. Pour le coup, même pas une finale ou une place de second, les hommes de Wenger se sont contentés de sauver les meubles. Pour Gallas, le problème se situe juste à côté de lui. Il va donc s'en ouvrir à son coach, arguant qu'il ne peut plus jouer avec Kolo Touré, que ce dernier est nuisible pour l'équipe. L'Alsacien vend l'Ivoirien un bon prix à Manchester City. Mais Arsenal n'est pas meilleur pour autant. Ça sera donc au Français de faire son baluchon.

Novembre 2008


En pleine saison, le Guadeloupéen sort sa bio, dans laquelle il égratigne certains coéquipiers, comme Nasri ou Van Persie. C'est ce qui s'appelle avoir le sens du timing. Wenger lui retire le brassard et l'incite même à prendre un peu de repos. Attaqué par Rothen dans son livre qui le traitait de « truffe » , il répond sur le plateau du Grand Journal, en récitant le cancre de Prévert. 4/10.

Janvier 2008


Depuis quelques mois, Arsenal marche sur l'eau. Son numéro 10 aussi. Impérial derrière, Gallas vient même marquer des buts décisifs à la dernière minute. Mais il craque lors d'un match noir à Birmingham. Alors qu'Eduardo s'est fait broyer la cheville en début de match, Clichy concède un penalty à la dernière minute. Willy n'attend pas la fin du match pour jeter son brassard à terre et quitter le terrain. Les Gunners ne s'en remettront pas et s'effondreront dans la dernière ligne droite.

Aout 2006


Après cinq saisons de bons et loyaux services à Chelsea, Gallas veut voir ailleurs. Mourinho l'aime bien, le trouve même indispensable, mais ne lui confie que les côtés de sa défense. Le Français rêve de l'axe et les clubs de Milan lui font la cour. Mais alors que la fin du mercato approche, rien ne vient. Gallas menace donc de marquer contre son camp si jamais il était forcé d'honorer sa dernière année de contrat. Tollé en Angleterre, où les tabloïds ne le ratent pas.

Juin 2006


Après avoir concédé le match nul contre la Suisse, l'équipe de France partage de nouveau les points avec la Corée du Sud au premier tour du Mondial allemand. Rageant, surtout que les Asiatiques ont égalisé dans les dernières minutes. Sur le coup, Gallas, furieux, dégage le ballon dans tous les sens. En rentrant aux vestiaires, il est à deux doigts de pleurer, persuadé qu'avec deux points, la France est éliminée. Henry est obligé de lui expliquer que non, un 2-0 contre le Togo suffit pour passer. C'est tout juste s'il ne doit pas rajouter que la victoire, c'est 3 points.

Octobre 1999


Sur une passe en retrait mal ajustée dont profite le néo-Lyonnais Sonny Anderson, William Gallas fait sauter un record d'invincibilité au Vélodrome vieux de plus de deux ans. A la fin du match, pour se dédouaner, il se déclare perturbé. Il a en effet été responsable d'un sérieux accident de la route sur l'autoroute entre Marseille et Aix qui a fait un blessé grave. Un vrai Patrick Kluivert. Heureusement, cinq jours plus tard, il marque le seul but du match contre Manchester.

Septembre 1998


Alors que l'OM gagne 1-0 contre Rennes, une boulette de son jeune latéral permet aux Bretons d'obtenir un corner inespéré et d'égaliser sur le coup. Gallas est conspué pour la première fois par le Vélodrome. Dur pour lui qui attendait ce moment depuis un an. Le nombre de pros par effectif étant limité, il avait dû passer sa première année marseillaise avec une licence amateur. A la commanderie, il devait se justifier auprès de la sécurité pour rentrer. Mais pourquoi l'ont-ils laissé passer ?

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

enculé de moricaud de merde, va au diable
BLAIREAUX TOUT COURT! C'est invraisemblable ce qu'il s'est passe ce weekend contre sunderland!! C'est limite s'il l'a pas fait expres. Heureusement que les spurs ne perdent pas ^^
Ah ça contraste bien avec l'article paru sur Eurosport, où Gallas avait soi disant retrouver son niveau des années Chelsea... Ce qu'il faut pas entendre... En tout cas Willy, loser un jour, loser toujours !
Le premier commentaire est ouvertement raciste et tout le monde s'en fout?
@to.fra : la bêtise humaine n'a pas de limites appremment ...
Il devrait y avoir une censure de SF pour ce genre de coms...
Si il y en a un que j'ai pas envie de voir revenir c'est bien lui. Evra, Ribery, Anelka je les accepterai tous à la limite sauf lui. Même son cousin Bastaraud à l'air de la même trempe... La pire mentalité qui soit
@to.fra : Nan tout l'monde ne s'en fout pas ! Au vu de son pseudo, le type "chiellojuve" est un supporter italien, il n'a pas l'habitude de réfléchir (n'en déplaise aux "vrais" supporters italien, mais là, la coupe est pleine !). Tu es un imbécile fini, honte à toi... Et un petit commentaire de So Foot ??
@ to.fra : perso j'ai dû googler ce mot pour savoir ce que ça voulait dire. Et effectivement y'a pas d'ambiquité, ce supporter de la juve est plus blanco que nero...

Pour Gallas je ne savais pas qu'il avait menacé de marquer contre son camps... quel tocard. Et même sans toutes ces bourdes, il n'a jamais cassé trois pattes à un canard.
@ Bruno

Ton petit amalgame "supporter italien, il n'a donc pas l'habitude de réfléchir" est bien, bien pire que le premier com. Ou au moins tout aussi raciste. En tout cas tu ne voles pas plus haut. Mais noooooooooooooooooooooooooooon en France personne n'est raciste! Personne ne tue d'autres supporters! En Angleterre, en Russie, en Espagne, mais non! Les cons existent partout mon grand. Et toi ben t'es le premier d'entre eux.
Je suis d'accord avec Finnanigan ; Bruno, réfléchis avant de poster des conneries pareilles stp.

Pour en revenir au sujet, Rothen est monté d'un coup dans mon estime quand il a lâché sa pique à Gallas. "Truffe", haha ! C'est exactement ça, oué !
dsl le lien marche pas en tout cas c'est une video ou courbis dit que c'est une tete de con
Ouh là c'est chaud sur SF! ne vous prenez pas la tête pour ça, à mon avis chiellojuve doit l'avoir mauvaise parce que la Juve va nous pondre une nouvelle année "blanche" , comme quoi le blanc n'est pas que positif ;)

En ce qui concerne Gallas, je n'ai qu'une chose à dire : Va en Tunisie pour tes dents à présent, ils se sont bien entraînés sur les nombreux manifestants qui ont dû perdre quelques dents hihihi!!
Pauvre Type Gallas! Heureusement qu'il a été bon à Chelsea!! Mais à cette époque tout le monde l'était là-bas!
Y a pas de modérateur sur ce site?
Entre Luis Figo qui insulte à tout va et cet imbécile plus haut, franchement c'est consternant...
@Finnanigan et Mr_Toque :

si vous ne lisez pas tout ce que j'écris ou si vous le faites exprès, je ne peux pas grand chose pour vous MAIS surtout, je n'accepte pas que vous me TRAITIEZ DE RACISTE !!!?? C'est vous qui faites les amalgames... Dans ma parenthèse j'écris "n'en déplaise aux "vrais" supporters italiens", ça s'appelle NUANCER. Donc NON je ne mets pas tout le monde dans le même panier et je ne fais donc pas d'amalgame. Par contre Finnanigan, Ta condescendance me fait bien marrer, si tu mets sur le même plan le commentaire de l'autre imbécile du haut et le mien et qu'en plus tu t'en prends à moi et pas à lui, t'es peut-être pas aussi con que ceux que tu cites mais t'en es pas loin (ça aussi c'est de la nuance...). Et pour ta gouverne, dire que "CERTAINS supporters italiens sont des imbéciles" ne dit pas qu'il n'y en pas ailleurs... Bref, tu extrapoles tout ce que je dis comme ça te chante, mais tu fais ce que tu veux...
c'est quoi un "vrai supporter italien" ?
c'est déjà un mec qui traite pas un homme de couleur noir de "moricaud de merde"... Mais effectivement, ça peut être l'inverse, à eux de le dire.
Mais surtout @Bruno, il est où le "CERTAINS" dans ton post? Avant de parler de ma gouverne faudrait peut-être faire un peu plus attention à la tienne...

Bref! En espérant que le bon Gallas nous fasse une belle boulette ce soir aussi...
"Dans ma parenthèse j'écris "n'en déplaise aux "vrais" supporters italiens", ça s'appelle NUANCER."
hahaha, le mec qui se noie...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 42