Top 10 : Victoires de Bazdarevic en L1

Mécha Bazdarevic a été licencié de Sochaux hier. De quoi ressortir une statistique : avec Istres, Grenoble et Sochaux, le Bosniaque n'a gagné que 20 matchs sur 121 disputés... Voici les 10 plus belles.

Modififié
178 19
Grenoble – Auxerre (5-0), 6 février 2010

On a beau être début février, cette saison-là, Grenoble est déjà confortablement installé dans la charrette. Et alors ? Sursaut d’orgueil, les relégables vont taper le onze titulaire d’Auxerre qui finira sur le podium en fin d’année. Et pas de n’importe quelle manière, un gros 5-0. On parle là du dernier match correct de Matsui (auteur d’un doublé) alors que Ljuboja avait ouvert le score. Quand même.

Paris SG – Grenoble (0-1), 27 septembre 2008

Le coup de l’équipe qui vient chez un gros disputer le match de sa vie et qui gagne en ayant une réussite maximum. Un soir où Feghouli réussit tous ses dribbles et Akrour marque d’une nouvelle frappe à la trajectoire parfaite. Un coup de coaching assurément de Mécha. Bonus, il fait entrer Albert Banning à la fin pour détendre le public du Parc.

Istres – Bastia (1-0), 4 décembre 2004

A jamais la première. La dernière aussi, obtenue par Mécha avec le club provençal puisque c’est Xavier Gravelaine qui dirigera les violets par la suite dès le mois de janvier. Ce succès tant attendu contre les Corses (c’était quand même la 17e journée…) dans le stade provisoire de Fos est arrachée grâce à un but de Moussa N’Diaye, meilleur Istréen cette année-là (donc dans un sens, meilleur Istréen de l’histoire). Il avait pris le dessus sur un jeune Bastiais qui clamait haut et fort que sa place était au milieu. Personne n’a voulu l’écouter. Il s’appelait pourtant Alex Song…

Sochaux – St-Etienne (2-1), 28 août 2011

Obtenue en début de saison, cette victoire laissait augurer une bonne saison pour les Lionceaux malgré la claque reçue face à Kharkov en Ligue Europa. Anin, Maïga, Martin et Boudebouz : le carré magique a fait tout le match, sans encombre. Au coup de sifflet final, Sochaux est 6e, cool. Et puis... Et si en fait, le vrai coupable, c’était Francis Gillot ? Quand il avait quitté Lens en 2007, le club était aussi descendu l’année suivante.

Grenoble – Rennes (1-0), 17 août 2008

Un bon match de Ligue 1 comme on en fait toujours : du dégagement ça et là, des équipes « bien en place  » et un exploit individuel pour faire la différence. Ici, Nassim Akrour qui régale d’un tir aux 30 mètres. C’est d’autant plus beau qu'étant donné que Grenoble avait gagné son premier match à Sochaux sur des erreurs défensives adverses, le club isérois se retrouve leader de Ligue 1 l’espace d’une semaine. Pour situer, le GF38 est aujourd’hui en CFA 2.

Grenoble – Paris SG (4-0), 27 avril 2010

Eh ouais, 4-0 contre le PSG mon pote. Ça, ça a de la gueule sur un CV. Bon, en vrai, Paris n’avait plus rien à jouer en championnat, et pour être bien en forme pour la finale de la Coupe de France contre Monaco, Antoine Kombouré a fait démarrer Sammy Traoré, Makonda, Ngoyi, Sankharé et Jean-Eude Maurice. Comme quoi, Paris sans les Qataris…

Grenoble – Toulouse (1-0), 6 décembre 2009

La première victoire de Grenoble en Ligue 1 cette saison-là, qu’ils ont démarrée avec 11 défaites consécutives. Sur le coup, on pourrait se dire que Mécha a battu un record, puisqu’il avait tenu jusqu’au 4 décembre pour gagner avec Istres lors de sa première saison dans l’élite. Mais le record n’est pas vraiment tombé puisqu’il ne s’agissait là que de la 16e journée de Ligue 1. Belle tentative tout de même.

NancySochaux (1-2), 21 août 2011

En fait, la seule chance pour Mécha de recoacher dans l’élite serait sûrement du côté de Nancy. Cette saison, c’est là où il a glané son seul succès à l’extérieur. C’était déjà le cas il y a deux ans avec Grenoble.

Grenoble – St-Etienne (1-0), 15 mars 2009

Pour les supporters grenoblois, l’ivresse de la première saison réussie en Ligue 1 du club ne tient pas dans le classement, ni dans les premiers mois où l’équipe a joué un rôle surprise d’outsider, mais plutôt dans les deux victoires obtenues contre le rival stéphanois. 2-0 à Geoffroy-Guichard, 1-0 au stade des Alpes au retour. Pour gagner, bah, Nassim Akrour évidemment, mais aussi l’attraction du mercato, Pierre Boya, Camerounais plus comme Apoula Edel que comme Samuel Eto’o, qui venait du Rapid Bucarest et qui joue aujourd’hui à l’Austria Lustenau. Si on ne peut plus avoir de réseau…

SochauxLyon (2-1), 6 novembre 2011

Taper Lyon quand même, ce n’est pas rien. Sur le coup, c’est avant tout une histoire de timing puisque les Gones à effectif réduit sortaient tout juste de leur 4e match de poule de Ligue des Champions (une éprouvante défaite à domicile contre le Real). Pour preuve, ils se sont inclinés derrière contre Rennes. Mais pour Mécha, ça compte quand même, surtout que c’est sa dernière victoire en Ligue 1. Pour l’instant. Non, on déconne, c’est fini tout ça maintenant…

Par Mario Durante
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

fab le coach Niveau : District
pétard !
seulement 20 matchs de gagné dans sa "carrière" d'entraineur. si un club de L.1 ou L.2 s'intéresse encore a lui je me mets au ping-pong.
sinon vraiment pas de chances pour lui, a chaque club où il a était direct la relégation
Article salaud, je suis fan :D
Incroyable. Y'a vraiment un truc qui cloche... A moins qu'il n'ait vraiment eu que des équipes en bois.
Le genre d'article qui clash dure ! J'aime.
C'est pas une légende. Quand tu passes de Gillot qui est capable de faire baisser les yeux à n'importe quel joueur (même anin le poney) à un un mec comme ça doté d'un charisme de beignet y'a pas photo. Faute professionnelle des personnes qui l'ont embauché. Encore un futur consultant pour orange foot...
Génial. Un tel CV de loser ça ne s'invente pas.
Petite correction : Istres a écrasé Bastia 1-0 aux Costières à Nîmes et non pas à Parsemain. Le chaudron de Fos sur Mer ne verra le jour qu'en avril 2005.
SoninkePsg Niveau : DHR
Franchement j'ai rien contre Bazda' et j'ai rien à lui repprocher. Les résonsable c'est les dirigents de Sochaux . Vous faites une superbe saison avec un très bon entreneur et vous le remplacer par une pipe, à qui la faute ?
Avant de lire cet article, j'ai toujours pensé que M.BAZDAREVIC était un entraineur plutôt moyen.

Grâce à SO FOOT, je m'aperçois que je me suis pas trompé !! lol
Avec sa montre Decathlon, un esthète du football. D'accord, cet entraîneur est mauvais mais il n'est pas le seul responsable de la débâcle de Sochaux. Gillot construit quelque chose en finissant bien et en jouant l'Europa League et que fait il? Il se barre, où est la logique? Et puis des mecs comme Boudebouz,Martin, s'ils étaient bons, le club ne coulerait pas.
Voilà ce que ca donne quand un footix se met au coaching
Enfi faut aussi qu'il y ai d'autre merdes' pour
L'embaucher
C'est pas lui en tete des sondages pour
Remplacer AVB?
Mario De Napoli Niveau : District
Quand tu prends un mec qui est un professionnel de la relégation tu dois quand même te demander où sont tes vrais amis ? Ceux qui sont censés te dire la vérité sans détour ? Ceux qui doivent te mettre une grosse claque dans la gueule quand tu t'appretes à payer des verres à la fille plus lourde et plus transpirante que toi à 5h du mat' dans une boite du 77 ... ... Sinon en termes de probabilité Sochaux à moins de 1% de chances de finir 17eme ou mieux cette saison ... dommage pour Gameiro 2012/2013
N'oublions pas que Mecha avait réussi l'exploit d'hisser Istres ET Grenoble en Ligue 1 avec très très peu de moyens (Index ne mettait pas un rond) pour la première fois de leurs histoires. Il avait d'ailleurs enmené Grenoble à un honorable maintien la première année.
Il a du gérer la difficile succession de J Lo, a vu les 3-4 de l'effectif partir ou être indisponible pour des raisons diverses et variées (Faty, Dramé, NMB, Brown, Maïga, Anin, Bréchet, Perquis soit que des titulaires de la saison dernière) et a eu un budget réduit à la portion congrue pour recruter d'où les Roudet, Mouyokolo etc.

Un peu de mesure avant de le faire passer pour une énorme anranque.
A tiens c'est là que j'aurais du poster mon commentaire... Allé ctrl C+Ctrl V

Voila ce que Grenoble aurait du faire.

Bravo à Sochaux qui ne le sait pas, mais qui vient d'éviter la CFA2.

Car c'est ça Bazadarevic, celui qui réussit a amener un club de ligue 1 en CFA2 en deux ans seulement. Ce qui fait de lui un des pires entraineurs de l'histoire du football. Il a réussit l'exploit de pointer exclusivement à la dernière place et depuis trois ans maintenant, peu importe le championnat et l'équipe. Je me demande combien de records de nullité il a battu? A ce niveau là ça dépasse le cadre de la France, je suis sur qu'il a sa place au Guinness.
Quand à la "mesure" demandée, désolé si sa nullité est dans la démesure. Amener Grenoble à sa fin, ça annule la montée en Ligue 1 largement, on serait bien mieux en ligue 2.
@Scual,

Avant de l'ammener à sa fin il l'a déjà amené en Ligue 1 et l'a maintenu et c'est Index qui a ammené le club au précipice en creusant conscienscieusement la dette du club, en refusant de procéder aux investissements promis et en écartant pour des raisons plus qu'obscures tout repreneur sérieux.
C'est beau de blâmer un seul homme pour une descente aux enfers mais c'est comme si tu blâmais Furlan pour la liquidation de Strasbourg, ne mélengeons pas le terrain et les coulisses.
Grenoble en Ligue 1 avec Sandy Paillot, Jody Viviani, Nassim Akrour et Pancho Abardonado c'était déjà un bel exploit.
Merci Arigold de nuancer tout ça, parce que c'est grave de voir comment les gens ont la memoire courte.
nononon.

Index a bon dos mais la dette était pas énorme du tout pour un club qui joue la montée en ligue 1.

C'est quand on réussit à pointer dernier de ligue 2 et que par des résultats catastrophiques, on n'arrive pas à assurer les rentrées d'argent nécessaires qu'on se retrouve dans l'impossibilité de résoudre ce problème de dette. Une dette comme ça c'est que dalle niveau ligue 1, même pas le prix d'un joueur. Une dette comme ça pour un futur club de national et c'est la banqueroute. Ces résultat sportifs en ligue2 avec une équipe qui arrive droit de ligue 1. C'est ça qui a amené le GF38 à sa fin: des résultat absolument incompréhensibles de nullité par rapport aux prévisions de rentrées d’argent.
@Scual

Pouliquen (un autre adepte des descentes) était aux manettes lors de la saison en Ligue 2 non?
Si je me souviens bien, Index n'a pas payé les joueurs durant plusieurs mois et que le club était sous encadrement salarial strict de la DNCG et était interdit de recruter à titre onéreux non?
C'est quand même une faute de gestion majeure de la part d'Index (groupe en plein démantelement et en quasi faillite) de prévoir une marge de manoeuvre financière nécessaire permettant d'amortir les baisses de revenus liées à une descente en Ligue 2, surtout quand tu t'appelles Grenoble. Que Lens ou Monaco ne l'ait pas vu venir soit, mais Grenobel, c'est comme i Orsoni batissait un budget pour finir 8ème.
Quelques typos dans mon précédent postes, mille excuses..
lefandesverts Niveau : Loisir
Bazda le roi des descentes catastrophiques ! il a presque tous les records de loose !

Dommage qu'il ait pas entraîné Arles !^^
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
178 19