Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // 50 ans de Diego Maradona

Top 10 : Sorties de Maradona

Samedi, Diego Armando Maradona fêtera un demi-siècle sur terre. Une terre sur laquelle Dios n'a pas toujours eu les pieds. Retour sur cinquante ans de pétages de plomb et de franc-parler.

Modififié
- « Mon premier rêve, c'est de jouer un Mondial. Le second, c'est d'être champion du monde » .

Douze ans à peine et déjà de la suite dans les idées. Pelusa accomplira son premier rêve en 82 et son second quatre ans plus tard au Mexique.



- « Comment j'ai marqué ce but ? C'est la Main de Dieu qui l'a mis » .

Tour à tour espiègle et génial dans ce quart de finale de Coupe du monde 86 d'anthologie contre l'Angleterre, il répond aux journalistes par un joli pied de nez.

- « Je n'ai rien contre les homosexuels. Au contraire, cela me semble bien qu'ils existent, comme ça il y a plus de femmes libres pour les vrais hommes » .

Interrogé en 1987 sur l'homosexualité masculine, il livre son point de vue sur le sujet. No comment.

- « Ils m'ont coupé les jambes » .

Contrôlé positif à l'éphédrine à l'issue du match contre la Grèce, il quitte le Mondial 94 en larmes. Il ne portera plus le maillot albiceleste.



- « La rhinoscopie, les cheveux courts. Un de ces quatre, les gars de la sélection vont se gratter une couille et Passarella va les envoyer se la faire couper » .

En 1995, il s'en prend aux mesures drastiques de son ex-coéquipier, désormais sélectionneur, avec une certaine finesse...

- « J'ai grandi dans un quartier privé de Buenos Aires... privé d'électricité, d'eau, de téléphone » .

Proche du président ultralibéraliste Carlos Menem dans les années 90, puis de Fidel Castro dans les années 2000, sa vision sociale est plutôt ambivalente. Comme le rappelle cette phrase pleine d'ironie balancée en 2004.

- « Je me suis trompé et j'ai payé. Mais le ballon ne se salit pas » .

Fin 2001, lors de son jubilé dans l'enceinte de la Bombonera, il prend la parole pour rendre hommage au ballon rond, le seul véritable amour de sa vie.



- « La sélection est une Rolls Royce pleine de terre. Il suffit de la nettoyer » .

Novembre 2008. Alors qu'il vient d'accomplir son rêve ultime en prenant en main l'Albiceleste, conscient du potentiel de son effectif, il s'apprête à se retrousser les manches pour redorer le blason de sa sélection.

- « Pelé a commencé (le sexe) avec un homme » .

Accusé par le Roi d'être un mauvais exemple pour la jeunesse, il reprend une rumeur balancée par un tabloïd anglais il y a quelques années, lors d'une conférence de presse de la sélection, au printemps 2009. Ni le premier ni le dernier taquet d'une interminable chamaillerie.

- « A tous ceux qui n'ont pas cru à cette sélection, je demande pardon aux dames, qu'ils me la sucent et qu'ils continuent de me la sucer » .

Décrié par la presse et l'opinion depuis son arrivée à la tête de l'Albiceleste, il se lâche contre les journalistes à l'issue de la qualification pour la Coupe du monde 2010 acquise sur la pelouse du Centenario de Montevideo face à l'Uruguay, fin 2009.



Alejandro Carbone

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall lundi 16 juillet La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)