En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. // Top 10
  2. // Euro 2012

Top 10 : Sélectionneurs sans frontières

Sélectionneur, dur labeur. Courageux, téméraires ou carrément inconscients, certains ont décidé de se compliquer encore la tâche en entraînant une équipe nationale autre que celle de leur pays natal. Fernando Santos (Grèce), Fabio Capello (Angleterre) et les autres prétendants à l’Euro 2012 sont prévenus : l’audace paie rarement, comme le montre une revue de ces Erasmus du banc. Parce que l'Afrique et l'Asie n’ont pas le monopole des sorciers blancs.

Modififié




1 - Otto Rehhagel

En 2001, l’arrivée de l’expérimenté entraîneur de Bundesliga en Grèce ressemble fort à une arnaque : un Allemand de plus de soixante piges qui vient se poser au bord de la Méditerranée, ça pue la retraite anticipée. Trois ans plus tard, au Portugal, Nikopolidis, Zagorakis, Charisteas, Karagounis et companis sont sacrés champions d’Europe à la surprise générale. Avec un jeu qui fait rimer dégueulasse et efficace. L’air iodé réussit au roi Otto. Il assure neuf piges à Athènes, avant d’être doucement poussé vers la sortie après la Coupe du monde 2010. Et reste, à ce jour, le seul sélectionneur étranger à avoir remporté une grande compétition à la tête d’une équipe nationale.

2 - Jack Charlton

A 76 ans, le frère de Sir Bobby n’a toujours pas été anobli. Il n’a pas pour autant démérité. Plus jeune, ce défenseur central sévissait sur les terrains de Premier League avec Leeds United, où il enquilla plus de 700 matchs et presque 100 pions tout au long des fifties et des sixties. « Big Jack » - six pieds et trois pouces sous la toise – devient aussi champion du monde avec son frangin, en 1966. Bref, il a déjà beaucoup donné à sa Majesté lorsqu’il décide, en 1986, de se faire la malle en Irlande pour entraîner la sélection au trèfle. Sans oublier de prendre dans ses valises quelques joueurs anglais aux racines Irish. En neuf ans, il emmène les Men in green en quarts (1990) puis en huitièmes de finale de Coupe du monde (1994). A l’Euro 1988, son équipe, éliminée dès les phases de poules, se permet le luxe de battre les Anglais. What else ? Un exemple à suivre pour Giovanni Trapattoni.

3 - Luiz Felipe Scolari

Le Brésilien moustachu a des liens avec l’Europe, puisqu’il possède aussi la nationalité… italienne. En 2002, auréolé d’un titre de champion du monde conquis avec le Brésil, Luiz Felipe décide de rejoindre le Vieux Continent continent sans avoir à apprendre de nouvelle langue. Avec 42 victoires en 74 matchs, pour 14 défaites, Scolari présente l'un des meilleurs ratios de l’histoire de la Selecçao portugaise. Il est d’ailleurs celui qui en a dirigé le plus de matchs, de 2003 à 2008. Seule ombre majeure au tableau : la défaite en finale de son Euro, en 2004. La faute à Otto, pour ceux qui n’auraient pas suivi.

4 - Sven Goran Eriksson

DSK, SGE : il est des lettres qui sentent le soufre et la luxure. Premier sélectionneur étranger de l’équipe nationale d’Angleterre, de 2001 à 2006, le Suédois fait connaissance avec une spécialité locale, les tabloïds. Histoires croquignolettes à la clé, comme cette aventure avec une secrétaire de la Football Association. Mais plus que ses frasques sexuelles, les Anglais lui en voudront pour une histoire de sous : piégé par un journaliste se faisant passer pour un cheikh arabe souhaitant racheter Aston Villa, Sven Goran Eriksson laisse apparaître sa vénalité et daube sur les joueurs de sa sélection. De quoi ternir un bilan pourtant honorable outre-Manche – deux quarts en Coupe du monde (2002, 2006), et un à l’Euro (2004). Depuis Eriksson s’est obstiné à continuer dans le foot jusqu’à atterrir à Leicester City, après des échecs retentissants. Un exemple à ne pas suivre pour DSK ?

5 - Guus Hiddink

Adepte du cumul équipe nationale-club, l’actuel sélectionneur de la Turquie est un globe-trotter hors pair qui a d’abord réussi chez lui, à Eindhoven, qu’il conduit sur le toit de l’Europe en 1988. Après s’être occupé des Oranje, demi-finalistes de la Coupe du monde en 1998, il part goûter à l’exotisme avec la Corée du Sud puis l’Australie. Deux expériences réussies qui suscitent de nombreuses convoitises, même si les mauvaises langues s’étonnent des progrès physiques impressionnants des équipes qu’il prend en main. En 2008, il emmène la Russie en demies de l’Euro. Deux ans plus tard, il n’arrive pas à qualifier la Russie en Afrique du Sud. Pas de quatrième Coupe du monde avec autant de sélections différentes.

6 - Dick Advocaat

Qui n’a jamais confondu Dick Advocaat et Guus Hiddink, ou inversement ? Il faut dire que Guus et Dick, dix mois d’écart, se ressemblent comme des jumeaux. Les deux Néerlandais partagent un parcours de joueur limité avec comme seuls clubs étrangers des franchises US, une carrière d’entraîneur bien plus prestigieuse, un même goût pour les destinations exotiques et un physique de notable grassouillet. Niveau sélections nationales, c’est à demander s’ils ne le font pas exprès. En 1994, Guus succède à Dick à la tête des Oranje. En 2005, Dick entraîne la Corée du Sud, trois ans après le départ de Guus de la sélection asiatique. Depuis l’été 2010, Dick est le nouveau sélectionneur de la Russie. Son prédécesseur au poste ? Guus, évidemment.

7 - Sepp Piontek

Né en Pologne en 1940, à une époque où les frontières étaient à géographie variable, l’Allemand découvre les joies de la sélection haïtienne, à la fin des années 70. Mais c’est au Danemark qu’il s’épanouit vraiment, de 1979 à 1990. Bilan : une demi-finale à l’Euro 1984 et un huitième à la Coupe du monde suivante. En même temps, avec un mélange de vieux briscards comme Preben Larsen, Morten Olsen et des jeunes talents emmenés par Michael Laudrup, difficile de faire moins bien. A noter qu’après un passage par l’équipe nationale turque (1990-1993), Piontek a pris les rennes de la sélection groenlandaise (2000-2002).

8 - Karel Brückner

Une carrière de joueur passée entre Olomouc et Ostrava, trois décennies sur les bancs tchèques, entrecoupées de deux courtes escapades en Slovaquie : l’homme à la crinière blanche n’a jamais eu le profil d’un produit destiné à l’exportation. Plus de six années (2002-2008) à la tête d’une génération tchèque dorée lui assurent tout de même une solide réputation à l’étranger. En 2008, l’Autriche lui propose de tenter l’aventure. Après tout, Vienne n’est qu’à 150 bornes d’Olomouc, sa ville natale. Les débuts sont tonitruants : victoire 3-1 face à la France pour le premier match des éliminatoires de la Coupe du monde 2010. Oui, mais non. L’Autriche enchaîne les désillusions et termine 3e de son groupe. Karel, lui, rentre à la maison.

9 - Stefan Kovacs

Celui qu’on devrait connaître en France. Celui dont le nom ne dit pourtant peut-être pas grand-chose aux moins de 40 ans. A l’été 73, le Roumain est appelé par une fédération française à la dérive. Champion des Pays-Bas et vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1972 et 73 avec l’Ajax, Kovacs ne reste que deux ans à la tête d’une équipe de France en construction. Avant d’être rappelé au pays par Ceaucescu. Resté trop peu pour installer un football total et obtenir des résultats probants – les Bleus ne se qualifient pas à l’Euro 76 -, Kovacs aura néanmoins participé à l’émergence de nouveaux talents. Michel Hidalgo, son successeur, saura bien en profiter.

10 - Berti Vogts

« Quiconque a survécu en Ecosse peut survivre au Nigeria. » Début 2007, voilà ce que Berti a instinctivement répondu aux journalistes lui demandant si coacher les imprévisibles Super eagles lui faisait peur. Champion d’Europe 1996 avec la Mannschaft, Vogts est, de 2002 à 2004, à la tête d’une équipe d’Ecosse consternante. Sensible à la virulence des critiques, le Terrier s’indigne dans son communiqué de démission des « honteuses insultes » à son égard et regrette que cela ait « dégénéré dans des actes de nature physique, particulièrement lors d’occasions récentes où l’on m’a craché dessus » . Depuis avril 2008, il entraîne l’Azerbaïdjan. Au moins là-bas, on ne risque pas de lui reprocher d’échouer en qualifications.

Yann Bouchez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



lundi 11 décembre 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 11:38 Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 Hier à 10:09 Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 Hier à 09:02 L'étrange statue indienne de Maradona 18
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 11 décembre Heinze retrouve un banc en Argentine 10 lundi 11 décembre Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 lundi 11 décembre Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 7 lundi 11 décembre Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4
samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 6 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 20 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 30 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15