Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Record de Wayne Rooney

Top 10 : Rooney en sélection

Voilà, Wayne Rooney vient de dépasser les 49 buts de Bobby Charlton sous le maillot de l'Angleterre. À bientôt 30 piges, l'attaquant de Manchester United a débuté à 17 ans en équipe nationale. En 13 ans, celui qui ressemble à un boxeur irlandais sous alcool a collé des caramels plutôt sympatoches sous la tunique anglaise. Voici les dix plus beaux.

Modififié

1. 6 septembre 2003, Macédoine

Wayne Rooney n'a pas 18 ans. C'est un enfant. Il a une vilaine peau et pas encore l'âge requis pour conduire une voiture. Pour sa 6e sélection, l'enfant d'Everton ouvre son compteur but d'un caramel qui lui ressemble. Ça fait 2-1 pour l'Angleterre dans la course pour l'Euro 2004.

Vidéo

2. 21 juin 2004, Croatie

Wayne Rooney va laver l'Europe en deux matchs. 180 minutes pour planter 4 buts contre la Suisse et la Croatie. Pas encore star, l'avant-centre d'Everton crève le plafond en 16/9. Ses buts sont purs, vifs, puissants. Même s'il se blesse en fin de compétition, le garçon à peine majeur va filer à Manchester United pour 40 millions d'Euros.

Vidéo

3. 26 mars 2013, Brésil

Gazza fait partie de cette caste. Celle qui a marqué un but sur la pelouse du Maracanã. Alors oui, c'est un match amical, mais la beauté du but change tout. Prise de balle dans l'axe, prise d'informations, ouverture du pied et lunette. Top but.

Vidéo


4. 5 juin 2004, Islande

Un match pour du beurre, quand l'Islande n'était encore qu'un punching ball sportif. Corrigé 6-1 dans le stade de City, Rooney contribue à la sauterie avec un doublé, dont un missile de 25 mètres. Une frappe de mule qui va devenir sa spécialité.

Vidéo

5. 17 octobre 2007, Russie

Plus question d'amical, mais de qualification pour l'Euro 2008. L'Angleterre joue à Moscou et va ouvrir le score dans le froid russe. Un contrôle soyeux, une ogive du droit et ficelle. Dommage que son but ne serve à rien, puisque la défaite est au bout de cette folle soirée moscovite.

Vidéo

6. 18 novembre 2014, Écosse

Entre l'Angleterre et l'Écosse, il a toujours existé ce petit quelque chose qui dérange. Ce n'est pas William Wallace qui dira le contraire. Alors quand les sujets de sa Majesté se foutent sur la gueule, il faut le faire avec style. Au cœur d'une victoire anglaise (3-1), le but du K-O est signé Rooney au sein d'une action collective digne de FIFA 15.

Vidéo

7. 16 novembre 2003, Danemark

Old Trafford n'est pas encore sa maison, mais Rooney s'y sent déjà comme chez lui. Petit amical contre les Danois, et le joueur d'Everton profite d'un mauvais renvoi scandinave pour fracasser la cage adverse du droit. Score final : 3-2 pour les visiteurs. C'est con.

Vidéo

8. 6 juin 2009, Kazakhstan

Un score pépère (4-0), un adversaire peu prestigieux et un but n'importe quoi marqué n'importe comment. Un peu de genoux, un poil de billard et un zest de retourné. Ça fait 3-0.


Vidéo

9. 10 juin 2009, Andorre

Comme le précédent, le CV de l'adversaire fait sourire. Pas grave, il faut soigner le style. Alors, sur la pelouse de Wembley, le Mancunien enlève les toiles d'araignée dans un match qui compte pour voir le Mondial 2010.

Vidéo

10. 22 mars 2013, Saint-Marin

Un but qui démontre la panoplie du capitaine anglais. Le coup franc. Contre l'amicale des sapeurs-pompiers de Saint-Marin, Rooney plante le sixième but sur phase arrêtée. Le Brésil 2014 est à ce prix.

Vidéo


Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique vendredi 13 juillet Le Mondial 2022 aura bien lieu en hiver 73 vendredi 13 juillet Infantino : « La meilleure Coupe du monde de tous les temps » 104