Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1re journée

Top 10 : rookies de la Ligue 1

La première journée de la nouvelle saison, c'est comme le premier jour au collège au retour des grandes vacances, avec les habitués de la récré – les copains, les rivaux, les têtes de turc – mais aussi les petits nouveaux. Ils viennent de l'étranger ou de l'étage en dessous et font leurs débuts en Ligue 1, sont tous les dix nés dans les nineties (parce qu'il fallait bien un critère de sélection) : voici le top 10 des newcomers de la saison.

Modififié

Dylan Gissi (Montpellier)

Drôle de parcours que celui de Dylan Gissi qui, à seulement 23 ans, va connaître son quatrième pays en carrière. Né en Suisse, passé par plusieurs centres de formation du pays dont le FC Bâle, ce grand dadais est récupéré un temps par l'Atlético Madrid, qui ne le conserve pas. Gissi part alors débuter sa carrière pro en Argentine, le pays de ses origines (son père, Oscar, est un ancien international, 7 sélections à la fin des années 80). C'est au Club Olimpo que les scouts de Montpellier voient en lui le successeur du vieux Hilton. Sacrée responsabilité.

Vidéo

Niklas Hult (Nice)

Le Scandinave est à la mode ces temps-ci en France. Si les Danois forment la colonie la plus imposante, Niklas Hult vient se ranger aux côtés de Zlatan pour représenter la communauté suédoise. La recrue niçoise arrive d'Elfsborg au pays, où il s'est révélé au poste de milieu gauche et où il est devenu international. À 24 ans, il était temps pour lui de partir tenter sa chance à l'étranger.

Marcos Lopes (Lille)

Voici ce que répond René Girard lorsqu'on l'interroge sur sa nouvelle recrue : « C'est un bon gaucher, bon passeur. Si on pouvait comparer par rapport au style, je dirais que James Rodríguez aurait des ressemblances avec lui. » Rien que ça. Prêté au LOSC par Manchester City, le milieu offensif Marcos Lopes est seulement âgé de 18 ans. Surclassé dans les sélections de jeunes au Portugal, il va chercher à gratter du temps de jeu cette saison en L1. Bonne nouvelle pour lui : son nouveau coach a l'air de l'avoir à la bonne.

Benjamin Bourigeaud (Lens)

C'est peu dire que le RC Lens aura vécu une intersaison pourrie et stressante, avec la menace d'une rétrogradation administrative et des renforts qui tardent à arriver. Pour tenter le maintien en L1 cette saison, Kombouaré va certainement encore devoir s'appuyer sur une majorité de jeunes formés au club, dont le prometteur Benjamin Bourigeaud. À 20 ans, l'une des révélations de la saison passée en L2 continue de progresser dans l'entrejeu. Il a fait partie de la sélection des U20 finalistes du dernier Tournoi de Toulon.

Vidéo

Dennis Appiah (Caen)

Son nom de famille ne trompe personne, Dennis Appiah a bien des origines ghanéennes, mais c'est en France qu'il est né et où il a été formé, du côté de Toulouse d'abord, puis à Monaco. Victime comme tant d'autres de la vague de départs en masse des jeunes de l'ASM pour laisser place aux nombreux achats de Rybolovlev, Appiah est débarqué et récupéré par Caen, où il s'épanouit depuis la saison dernière à droite de la défense. À 22 ans, il va découvrir la L1.

Pedro Henrique (Rennes)

Les Brésiliens ne se sont que très rarement imposés du côté de Rennes, mais ça ne semble pas faire peur à Pedro Henrique, l'une des nombreuses recrues étrangères du mercato des Bretons (Hosiner l'Autrichien, Mexer le Mozambicain, Zajkov le Macédonien, Brüls le Belge…). Pedro Henrique arrive du FC Zurich pour faire jouer la concurrence sur les ailes. Étant donné ses belles prestations lors des matchs de préparation, Ntep et Grosicki ont intérêt à se bouger.

Yeni N'Gbakoto (Metz)

Du FC Metz nouvelle génération, il est souvent question de Diafra Sakho, l'attaquant prodige. Moins de son meilleur pourvoyeur de ballons, Yeni N'Gbakoto. C'est bien dommage, l'ailier droit mérite lui aussi les honneurs et devrait faire parler de lui cette saison en L1. Il a en tout cas la pleine confiance de son entraîneur Albert Cartier.

Vidéo

Aleksandar Pešić (Toulouse)

Il semblerait qu'avec 18 joueurs étrangers représentant plus de 60 % de l'effectif, le TFC possède la plus grande colonie étrangère de France cette saison en L1. Parmi eux, quelques nouveaux dont le très coté Aleksandar Pešić, un Serbe qui évoluait la saison passée au pays, à Jagodina, après avoir débuté sa carrière pro en Crête, puis en Moldavie. Attaquant haut perché, il a déjà montré de belles dispositions lors des matchs de préparation.


Emiliano Sala (Bordeaux)

Trimbalé de prêt en prêt depuis deux ans aux étages inférieurs, la pépite argentine Emiliano Sala intègre enfin l'effectif pro des Girondins pour débuter la nouvelle saison. Son dernier exercice avec les Chamois niortais, achevé avec 18 buts au compteur en L2, semble avoir définitivement convaincu. Il lui reste maintenant à confirmer au plus haut niveau sa flatteuse réputation.

Michy Batshuayi (Marseille)

Dur à prononcer, mais facile à retenir : tel pourrait être la meilleure manière de présenter la recrue belge de l'OM, au nom improbable, mais qui s'est tout de suite fait remarquer à la pointe de l'attaque lors des matchs d'avant-saison. Excellent sous les couleurs du Standard de Liège la saison passée, il faisait partie de la présélection des Diables rouges de Marc Wilmots pour le Mondial au Brésil. Insouciant et sûr de sa force, il a pu se concentrer à 100 % sur son nouvel objectif en carrière : s'imposer en L1. Gare à toi Gignac.



Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures Paulo Bento débarqué de son club chinois 3 il y a 6 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 6
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom