1. //
  2. // Moins de 17 ans

Top 10 : Révélés à moins de 17 ans

La Coupe du Monde des moins de 17 ans n'a pas l'aura de sa grande soeur des U20, et, encore moins celle des "grands". Mais le Mondial des minots est toujours précurseur en nouveaux talents. L'édition mexicaine qui débute samedi ne devrait pas déroger à la règle. Retour sur les dix plus grosses révélations depuis la création en 1985.

2 24
1 - Nii Lamptey (Ghana, 1991)

Le premier OVNI africain du siècle dernier était ghanéen. Alors qu'il avait braqué le mondial des U16 l'année d'avant, le black star met le mondial U17 à ses pieds en 1991. Explosif, dribbleur, fou, efficace et révolutionnaire, le jeune ghanéen est une météorite. Il boucle le tournoi avec toutes les breloques individuelles possibles : meilleur joueur et meilleur buteur. L'Europe se l'arrache alors qu'il n'a pas 17 ans. Lamptey choisira Anderlecht, puis le PSV, puis une dizaine de taules obscures... Putain de gâchis.

2 - Cesc Fabregas (Espagne, 2003)

On ne remplace pas Patrick Vieira à Arsenal sans un minimum de talent. Cesc l'avait, lui, le talent. Et ce, dès la fin de sa puberté. Alors qu'un duvet orne toujours sa lèvre supérieure, le petit milieu catalan enterre tout le monde et emmène l'Espagne jusqu'en finale. Il en profite pour claquer cinq pions et arroser la compétition d'ouvertures millimétrées. Surtout, le môme est surclassé. Alors que ses potes Jurado, Silva et Xisco sont de la génération 1986, Fabregas émarge au registre des naissances 1987. Pourtant, il joue comme un trentenaire. Tout en expérience. Déjà. A la sortie du Mondial, il file à Arsenal pour devenir, sept ans plus tard, le capitaine des Gunners. Le Hall of Fame c'est par où ?

3 - Landon Donovan (USA, 1999)

On a l'impression qu'il fait partie du paysage depuis trente ans pourtant Landon Donovan was born in the 80's. On se disait que les States allaient bien finir par sortir un mec costaud à force de se pâlucher sur le soccer. Cet homme prendra les traits du Californien Donovan. En 1999, Landon et son pote Beasley emmènent les US dans le dernier carré. Tous les scouts de la planète tombent sous le charme du petit attaquant de poche. A tel point qu'il termine meilleur joueur du tournoi et file, à même pas 17 ans, au Bayer Leverkusen. A 29 berges, Landon affiche plus de 130 sélections. Respect.

4 - Wilson Oruma (Nigéria, 1993)

Encore un talent africain avec une fin de carrière à la con. A la retraite depuis 2010, le Nigérian avait tout pour réussir. Une vista, une vitesse d'exécution et des pieds en or. Les romantiques découvrent ce poète du ballon en 1993 quand le petit milieu de terrain enflamme la compétition au Japon. Avec son pote Kanu, ils offrent aux Super Eagles le titre en dominant le Ghana en finale. Le jeune Wilson boucle l'exercice avec six buts au compteur. La suite ? L'homme au sourire ultra bright s'envole pour Lens où la galère commence pour lui.

5 - Florent Sinama-Pongolle (France, 2001)

Une machine à claquer des pions. C'est comme ça que l'on se prend à aimer Florent Sinama-Pongolle après le ras-de-marée de 2001. L'attaquant Havrais déglingue tout sur son passage. Il possède la vélocité de Nicolas Anelka et le sens du but de David Trézéguet. Outre le titre suprême et celui de meilleur joueur, le jeune Sinama trouve le temps de déflorer neuf fois les filets (dont deux triplés) et de signer un contrat avec Liverpool. Comme son cousin, et autre révélation du mondial, Anthony Le Tallec, les deux français ne résisteront pas à la folie d'Anfield. Dommage...

6 - Carlos Vela (Mexique, 2005)

Le Mexique U17 de l'édition 2005 était une machine à gagner. Juarez, Moreno, Dos Santos et Vela dans la même équipe, ça vous classe le niveau d'entrée. C'est d'ailleurs le natif de Cancun qui tire la couverture pour sa pomme. Meilleur buteur du tournoi, l'avant-centre formé au Chivas bénéficie de cette caisse de résonance pour s'envoler vers Arsenal. Là où sa carrière attend toujours de décoller après des prêts successifs à Salamanque, Osasuna et WBA.

7 - Anderson (Brésil, 2005)

Au Brésil, on n'a jamais vraiment été fan de la défense. Etre défenseur central ou milieu défensif chez les Auriverdes, c'est comme gardien de but dans une cour de récréation. Un poste réservé aux gros ou aux nuls. Sauf que le petit milieu de Gremio n'appartient à aucune des deux catégories. Son kiff, c'est de ratisser la gonfle. A 16 piges, il court déjà comme un chien pour se ruer dans les tibias adverses. Il gratte et relance. Toujours dans le bon tempo. Son pied gauche fait des merveilles et sur le pré, on ne voit que lui dans l'entrejeu brésilien qui perd en finale contre le Mexique. Porto renifle le bon coup et l'enroule dans la foulée avant de le refourguer à United moyennant 30 plaques deux ans plus tard.

8 - Momodou Ceesay (Gambie, 2005)

Avant de devenir le premier buteur de l'histoire de Zilina en Ligue des Champions, la grande perche du Gambie s'était déjà distinguée chez les "jeunes". Même à 16 berges, sa dégaine de défenseur central de DHR ne faisait pas très "quotas". Pourtant, l'avant-centre avait déjà tout compris au football moderne. Efficacité, jeu aérien, protection de balle et chiquette du pointard. Un vrai numéro 9.

9 - Youri Nikiforov (URSS, 1987)

Parce que Youri a joué à 16 ans avec un maillot CCCP. Parce que Youri savait déjà qu'il jouerait pour trois sélections différentes (URSS, CEI et Ukraine) et parce qu'en 1987, le Mondial des U17 était réservé aux U16. Ouais, pour tout ça, Nikiforov mérite le respect. Youri était un précurseur et a tout appris à Victor Onokpo. Pas pour rien qu'il finit meilleur scoreur de l'édition 87 - remportée par l'URSS - en jouant à un poste défensif. Beau gosse.

10 - Seydou Keita (Mali, 1997)

Le Mali de Keita se fait sortir en quart de l'édition 1997. Pour autant, le futur Barcelonais trouve le moyen de planter quatre buts et de se frayer un chemin direct vers le centre Salif Keita (son tonton). Milieu relayeur-créateur, le gaucher possède une certaine vista pour un minot. Déjà, son association avec Mahamadou Diarra détonne dans le milieu. Les deux mineurs sont déjà des cracks. Près de quinze ans plus tard, ils sont les rois du pétrole au pays.

Et aussi : Marco Etcheverry (Bolivie, 1987), Emmanuel Petit (France, 1987), Alessandro Del Piero (Italie, 1991), Juan-Sebastian Veron (Argentine, 1991) Ronaldinho (Brésil, 1997), DaMarcus Beasley (USA, 1999), Freddy Adu (USA, 2003), Marcelo (Brésil, 2005), Mario Götze (Allemagne, 2009)...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
y a Alexandre Pato aussi, a 16 ans il faisait déjà l'amour au barça.
L'auteur de l'article doit vraiment pas connaître Anderson. A la base c'est pas du tout un "ratisseur" mais un milieu offensif qui pouvait même jouer ailier, un pur créateur qui pétait les reins adverses. A aucun moment il a joué milieu défensif à porto par exemple, ou même 8...

D'ailleurs j'aimerais bien que Ferguson ait l'idée de le faire jouer plus librement à Man Utd mais faut pas rêver!
@Risotto de puta

Stade tout pourri ??
C'est un stade Élite UEFA ducon (pour info, la France n'en a qu'un, l'Italie en a deux quand le Portugal en a trois) et il est magnifique, va le voir en vrai avant de parler...
Et tu oublies de dire que le Barca s'est fait mettre 2-0 pour l'inauguration en question... Pas vraiment mémorable pour ta face, mais ta mémoire sélective doit être du gruyère comme pour la fois où l'équipe nationale de ton dieu vivant, à qui on donnait déjà la coupe du monde, s'est fait mettre 4-0 par la Mannschaft !! HAHAHAHA!
En même temps Davidinho87 c'est cool d'avoir des stades élite UEFA quand les clubs Portugais se font laver la gueule en champions league hein, l'europa league ça reste une compétition pourrave, genre niveau CFA2 voir moins.
Les branlées que se sont prises les équipes de Messi se comptent sur les doigts d'une main, tandis que celles qu'elles ont administrées sont innombrables. C'est pas pour faire le s*ce boules mais les vieux gars qui sortent un match (toujours le même) pour rabaisser Messi devraient aller faire le compte pour l'équipe qu'ils supportent. Au passage l'Argentine récemment c'est victoire sur victoire contre les plus gros (y compris votre Portugal avec des beaux stades).
Adu aurait pu faire partit de ce top 10 vu son histoire de dingue...
C'est assez drôle tout ces Français qui ont acquis la nationalité espagnole depuis 2-3 ans..
@truite11

Pour les stades, je répondais à l'autre quiche, qui ouvre un peu trop souvent sa bouche pour dégueuler sa mauvaise foi de pseudo-catalan, et puis déjà la construction de ces stades n'a rien à voir avec la champions league mais avec l'euro 2004, donc je vois pas bien ce que vient foutre ton commentaire ici. Puis, comme tu sembles attirer par les terrains glissants, je pense pas que le Portugal devrait avoir honte avec ses 4 titres concernant la champions league (je te passe la comparaison avec les clubs de L1, je ne suis pas si méchant). Alors oui le championnat portugais c'est pas la Premier, mais quand tu vois la réussite avec les budgets des clubs (je pense à Braga mais même le FCP, on est bien loin du Real, Barca, Chelsea, City...) et les perles issus de ce championnat (devrais-je tous les citer?), tu peux aller te pendre avec ta mauvaise foi.. Tu vas nous sortir que le pays est grave endetté aussi ?
Et l'europa league c'est de la "CFA2" ??? bah tant mieux que les clubs tugas soient apparemment les seuls à prendre cette compét' au sérieux parce que la vérité c'est que le Portugal est tout proche de dépasser la France à l'UEFA ranking et c'est largement mérité ! On verra ce que fait le FCP l'an prochain et tu l'ouvriras à ce moment-là, parce que si je me fie à 2003 puis 2004, l'Histoire ne va pas vraiment dans ton sens mon beau...

@Hennessey

Évidemment mon commentaire mérite ce déchaînement contrairement à celui de risotto de puta, l'infâme troll du site qui a sûrement dû voir sa famille violée et dépecée par des portugais vu la haine qu'il leur porte mais qui ne semble choquer personne... ahhh si CR7 avait pu être juif, ça lui aurait faciliter la vie niveau attaque, mais à la place de ça, c'est un sale portugais maçon poilu métrosexuel : parfait pour les attaques de gros beaufs lâches (cf: le gros mènes qui pue la misère sexuelle et le justin bridou)

Le match Portugal-Argentina c'était en Suisse déjà (Souviens-toi c'était juste après avoir administré un bon 4-0 à la roja et un légendaire but refusé de CR7) et oui magnifique but de Messi sur ... penalty !! HAHAHA ! L'argentine était largement au-dessus tout le match, ça se voit que tu l'as vu le match ! Mais ceci dit, perso j'ai absolument rien contre Messi au passage, c'est un génie, on est d'accord.

@sokal

HAHAHA ! Grave !!! Et les neo-argentins aussi ! On va bientôt parler de footixniños !! Et dire qu'en France certains politiques parlent de supprimer la bi-nationalité !
c'est vrai qu'il aurait pu parler de Pato,Messi et surtout Agüero,qui a joué son premier match professionel a l'age de 15 ans,record pour le championnat argentin...
et non,je ne suis pas un neo-argentin mais argentin tout court.
C'est quoi cette nouvelle histoire de néo-argentins ou de néo-espagnols?

Faut montrer son arbre généalogique pour pouvoir parler foot? Faut justifier ses racines et de ses préférences?

@Davidinho, ça te fait marrer? Toi qui passes ton temps à te palucher sur tes origines portugaises?

Y'a suffisamment d'articles sur le foot franco-français pour qu'on nous foute la paix quand on cause foot étranger!

Ceux qui reprochent aux autres de préférer les couleurs du pays de leurs parents à celles de la Frrrrance me font froid dans le dos. En quoi ça les regarde?
@mario

"C'est quoi cette nouvelle histoire de néo-argentins ou de néo-espagnols ?"

Bah, tu oublies les néo-catalans là, bichon :D

Je me paluche pas sur mes origines portugaises (Redtube c'est plus efficace pour ça, mec), la nationalité portugaise je l'ai eu à la naissance, mais je vais pas t'envoyer un fax de mes papiers pour te prouver ça mon gars. Je conçois qu'on puisse apprécier un club ou une sélection "éloigné", perso j'aime la Mannschaft, parce que leur football, leur côté humble, me plaît énormément, alors je serais bien >con de reprocher ça aux gens ! Maintenant le discours de certains, plus catalans que les catalans eux-mêmes, ça me fait un peu rire désolé... Ça fait un peu "wannabe" quoi..

Là tu vois, à la base je répondais juste à cette sous-merde de risotto de puta, qui fait une fixation sur le Portugal et passe son temps à troller le site par ses commentaires nauséabonds et racistes (qu'on le pique cette sale bête !)
Niveau clash, comme dirait Wenger "encore une fois dans le foot, on condamne les conséquences d'un problème, et pas ses origines"
Pour en revenir au sujet, le titre sous-entendait fortement l'expression "révélés à la COUPE DU MONDE des moins de 17 ans" donc c'est logique que des joueurs comme Pato, Aguero, Messi et d'autres qui n'y ont pas ou joué ni brillé ne soient pas cités.

D'ailleurs quand on compare le standing des trois joueurs du paragraphe précédent à ceux cités, on comprend que la Coupe de Monde U17 est moins significative que la U20 car c'est encore un tournoi de joueurs de centre de formation principalement, en U20, il n'y a que des pros.
@Davidinho87 : Tu dois bien être le seul qui donnait la CM à l'argentine alors... Parce que niveau équipe pourrave, y'avait pas pire à la CM sous les ordres de maradonna qui n'y connait rien en tactique. D'ailleurs on peut même pas appeler ça une équipe en fait.

Concernant porto l'année prochaine, faudra voir, mais le niveau d'europa ligue était juste affligeant cette année à part Porto
Sinon pour les stades, en effet la france n'a que le stade à paris comme stade Elite.. Un peu la loose quand même. Sinon c'est l'allemagne qui en a le plus, mais vu l'affluence au stade là bas c'est quasi normal en fait.
@ Davidinho87

Apart ça pas besoin de sortir de tes gonds, j'ai un peu troller sur ce coup la pour voir si t'étais bien un bon portugais qui s'énerve tout rouge quand on parle football et j'dois avouer que j'ai réussi ;)
Je suis italien et un peu suisse donc ta comparaison avec ta L1 merdique je m'en tape complètement. J'vais pas commencer a décrotiquer tous les adversaires de Braga ou quoi que ce soit mais tu sais des clubs comme Braga c'est un peu comme le Monaco qui arrive en final et qui n'est pas régulier (et qui perd contre Porte je te l'accorde)l'année prochaine on en entendra pas parler surtout qu'en championnat ils se sont fait mettre bien profond par le sporting et benfica donc prend pas comme exemple Braga, c'est un peu comme le joueur de Tennis qui arrive en quart ou en demi d'un grand chelem et qu'on entend plus parler les années suivantes. Tes perles, ouais encore un argument pourris car beaucoup de joueurs géniaux sortent d'autres championnat, il est évident qu'il y'a de bons joueurs au Portugal et qui éclos la bas mais c'est partout comme ça en Europe. Le FC Porto va être dur a battre l'année prochaine mais t'inquiète pas MON BEAU, ils vont pas la gagner.
Il y a Neymar aussi, déclaré nouveau Pelé, transferé au Real à 19 ans pour 50M, joue trois matchs, se blesse, passe une saison sur le banc, et part au Terek Grozny pour 18M en janvier 2013...
@truite11 : je veux pas trop m'insérer dans votre discussion sans fin, mais Braga squatte quand même le top 5 du championnat depuis quelques années et arrive souvent à rester en CE jusqu'au printemps, ya pire comme feu de paille il me semble, je verrais plutôt leur finale de cette année comme un aboutissement.
Figo, un Portugais, fut l'IDOLE ABSOLUE de la plebe catalane et le capitaine mythtique du Barça (a l'epoque ou ce n'etait pas encore le puant FC UEFA) avant de logiquement partir au Real pour enfin gagner des titres qui comptent. Si, stupide, il etait reste dans ce petit club provincial, il y serait devenu un DIEU VIVANT.
Davidinho, je voulais te feliciter pour ta défense, tu as tout dit en evitant de tomber de le jeu d'insulte primaire où trop de portugais se laisse entrainer sur ce forum, bien joué!
Juste en complément à ce que tu as dit, le Portugal c'est autant d'habitants que l'ile de france, que londres ou que la ruhr...4 LDC et 3 autres coupes européennes pour 10 millions d'habitants surtout depuis l'arrêt bosman (3 coupes d'Europe)ou le portugal est le seul pays à avoir remporté une LDC n'étant ni espagnol,italien,allemand ou anglais...
Que ce soit au Barça,à réal,à chelsea ou à MU il y a plusieurs portugais ou joueurs de superliga qui ont profité au club...
La ligue Europa CFA2?? truite11 tu portes bien ton pseudo! tu as regardé les matches? Parce que j'ai regardé tous les matches et je peux te jurer que Porto - Villareal ou Villareal - Naples étaient plus intéressants que AC Milan - Totteham ou bien la demi-finale aller Real - Barça entre autres... Mais bon je vois que tu aimes la masturbation intellectuelle!

Le Portugal va dépasser la France bientôt si ça continue et ce ne sera que justice (sauf si Lyon se fait éliminer au 3ème tour préliminaire de la LDC et est reversé en Ligue Europa ils auraient peut-être une chance!)! lol
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 24