1. //
  2. // Retour de Roberto Mancini à l'Inter

Top 10 : Retour de coachs

Vendredi, l'Inter Milan a annoncé le retour de Roberto Mancini sur le banc, six ans après son départ. Or, en Italie, peut-être plus qu'ailleurs dans le monde, c'est une véritable tradition. Ça s'en va, et ça revient. Toujours.

Modififié
10 12
  • Helenio Herrera

    Inter / 1960-1968, 1973-1974

    Pour les tifosi de l'Inter, il y a deux entraîneurs. José Mourinho et Helenio Herrera. Parce qu'ils ont tous les deux ramené une C1. Une seule ? Non. Si le Mou a glané l'édition 2010, Il Mago Herrera, lui, peut se vanter d'en avoir décroché deux d'affilée, à savoir celles de 1964 et 1965. Une époque où l'Inter n'avait pas de rivaux en Europe et en Italie, puisqu'elle remporte aussi les Scudetti 1963, 1965 (année du doublé, donc) et 1966. Meneur d'hommes, tacticien adepte du pressing, il a été l'un des premiers à utiliser la psychologie pour motiver ses joueurs. À Milan, on se souvient encore qu'il avait vivement repris l'un des joueurs qui, face à la presse, avait déclaré : « Nous allons jouer à Rome  » , au lieu de dire : « Nous allons gagner à Rome » . Son cycle interista durera huit ans, puis Herrera s'en ira dicter ses leçons du côté de la Roma. Mais son cœur reste nerazzurro. Ainsi, en 1973, il revient sur le banc après le départ de Giovanni Invernizzi et l'intérim d'Enea Masiero. Il terminera quatrième de Serie A. La psychologie avait atteint ses limites.

  • Giovanni Trapattoni

    Juventus / 1976-1986, 1991-1994

    S'il est aujourd'hui sans emploi depuis la fin de son mandat avec l'Irlande, Giovanni Trapattoni a cumulé les postes tout au long de sa carrière. Il a d'ailleurs coaché tous les grands clubs italiens, de l'Inter à Milan, en passant par la Fiorentina et la Juventus. La Juve, tiens. Celle avec laquelle il a le plus gagné. Sa première aventure à la Juventus débute en 1976, et va être absolument dingue. Le Trap et sa Juve sont un rouleau compresseur, aussi bien en Italie qu'en Europe. Il remporte sept Scudetti, ce qui constitue un record pour le club turinois, et glane une C1 en 1985, la fameuse finale du Heysel contre Liverpool. Il quitte le bianconero pour le nerazzurro en 1986, après dix années de bons et loyaux services. Mais trois ans plus tard, le chant des sirènes est trop fort. Le Trap rempile. Son second mandat sera toutefois moins heureux : pas le moindre Scudetto, mais une Coupe UEFA. À la fin de la saison 1993-94, il passe le relai à une autre future légende, Marcello Lippi. Quelle époque.


  • Zdeněk Zeman

    Foggia / 1986-1987, 1989-1994, 2010-2011

    Aujourd'hui installé en Sardaigne sur le banc de Foggia, Zdeněk Zeman est devenu célèbre sur une autre panchina, celle de Foggia. C'est là-bas qu'il va créer Zemanlandia, nom donné par les médias à sa formidable équipe rouge et noir. Le premier flirt a lieu en 1986-87. Zeman a 39 ans, débarque de Licata, club qu'il avait réussi à faire monter en D3 pour la première fois de son histoire. Foggia, aussi en D3, débute la saison avec une pénalité de cinq points, mais Zeman réussit à l'amener à une honorable huitième place. Une saison et puis s'en va. Mais Foggia reste dans son cœur. Deux ans plus tard, alors que le club vient d'être promu en Serie B, il revient. Zeman impose son 4-3-3, et Foggia devient « le Foggia des miracles » . Le club est promu en Serie A en 1991, avec un trio d'attaque Beppe Signori, Rambaudi et Baiano. En D1, l'équipe est toujours aussi séduisante, et atteint même une historique neuvième place, frôlant une qualification pour la Coupe UEFA. Zeman s'en va finalement en 1994, laissant derrière lui un monde qui s'écroulera peu de temps après son départ. Il n'y reviendra que 16 ans plus tard, en troisième division, mais cette fois-ci, la mayonnaise ne prend pas. Zeman ne reste qu'une saison, et Foggia reste en D3. Zemanlandia reste un souvenir du passé. Mais quel souvenir...

  • Arrigo Sacchi

    Milan / 1987-1991, 1996-1997

    Arrigo Sacchi n'était pratiquement personne lorsque les dirigeants du Milan AC viennent le chercher en 1987 à Parme, en Serie B. Quatre années plus tard, il quitte Milan en étant considéré comme l'un des plus grands tacticiens de l'histoire du football voire, pour certains, le plus grand. Car le Milan de Sacchi, c'est une révolution. Une équipe dingue, capable de remporter deux C1 consécutives, dont ce chef-d'œuvre 4-0 face au Steaua Bucarest. D'ailleurs, depuis Sacchi, plus personne n'est parvenu à glaner deux C1 de suite. C'est le Milan de Rijkaard, Van Basten et Gullit, le Milan du 4-4-2, de Baresi et d'Ancelotti. Un Milan qui laisse une trace indélébile dans l'histoire du football. Ainsi, en 1996, après le cycle tout aussi glorieux de Capello, et le mandat vite interrompu d'Óscar Tabárez, Silvio Berlusconi décide de rappeler Sacchi. Nous sommes en 1996, et tout Milan attend un nouveau feu d'artifice. Mais le Sacchi bis fait flop. Milan se fait éliminer dès le premier tour de la C1, et termine 11e en Serie A, soit son pire classement depuis 1982. À croire que les révolutions n'ont droit qu'à une tentative.


  • Marcello Lippi

    Juventus / 1994-1999, 2001-2004

    Marcello Lippi, c'est le coach champion du monde avec l'Italie en 2006, certes, mais c'est avant tout la Juventus incarnée. L'image de la Vieille Dame. Il y débarque pour la première fois en 1994 en provenance de Naples, où il s'est forgé une petite réputation. Mais c'est bien à la Juventus qu'il devient un coach renommé dans le monde entier. Avec les Bianconeri, en cinq ans, il remporte tout : trois Scudetti, une Ligue des champions, une Coupe d'Italie, quatre Supercoupes d'Italie, une Supercoupe UEFA et une Coupe intercontinentale. Lorsqu'il part pour l'Inter en 1999 (comme le Trap en son temps...), les tifosi sont désespérés. D'autant que son successeur, Carlo Ancelotti, n'est pas franchement à la hauteur. Il termine deuxième à deux reprises, et est gentiment remercié par les dirigeants. Dès lors, un seul nom devient possible pour reprendre la suite : celui de Marcello Lippi. Qui revient en héros, et remporte le Scudetto dès sa première année à Turin, et la saison suivante aussi, tiens. En tout, le beau Marcello sera donc resté huit ans sur le banc blanc et noir avec, à la clef, 13 trophées. Un bon ratio.

  • Vujadin Boškov

    Sampdoria / 1986-1992, 1997-1998

    «  Si nous gagnons nous sommes les gagnants, si nous perdons nous sommes les perdants.  » Pendant des années et des années, Vujadin Boškov a abreuvé l'Italie de ses phrases mythiques avec son italien approximatif. Décédé en avril 2014 à l'âge de 83 ans, le coach serbe a laissé un souvenir indélébile dans le cœur des tifosi de la Sampdoria. C'était lui le coach de la Sampd'oro de Mancini et Vialli, celle qui remporte le Scudetto en 1991, et qui arrive en finale de C1 la saison suivante. Pendant six ans, de 1986 à 1992, il va tout remporter sur le banc génois, sauf cette maudite coupe aux grandes oreilles, la faute à ce pétard de Koeman. Remplacé en 1992 par Eriksson, Vuja ne sera jamais oublié par les supporters. À tel point qu'en 1997, lorsque la Samp connaît un début de saison catastrophique sous les ordres de Menotti, c'est lui qui est appelé en pompier sur le banc. La magie fait à nouveau effet, et les Dóriani terminent neuvièmes du classement.


  • Francesco Guidolin

    Udinese / 1998-1999, 2010-2014

    Dans un passé récent, le mot Udinese est inéluctablement associé à deux noms : Antonio Di Natale et Francesco Guidolin. L'un marque des buts, l'autre invente des équipes avec, chaque année, des joueurs différents. Pendant quatre saisons, de 2010 à 2014, le coach réalise des miracles avec le club frioulan, réussissant l'exploit fou de le qualifier à deux reprises pour le tour préliminaire de Ligue des champions. Malheureusement, les deux fois, l'Udinatale se fait sortir et se voit reversée en Ligue Europa. Pourtant, ce que l'on a tendance à oublier, c'est que ces quatre années magnifiques passées sur le banc de l'Udinese n'ont pas été les premières pour Guidolin. En effet, en 1998-99, Francesco était déjà venu poser son fessier dans le Frioul. À l'époque, l'Udinese venait de terminer troisième de Serie A et avait la cote. Une histoire de buteur, encore : Guidolin donne les clefs de l'attaque à Marcio Amoroso, qui termine meilleur buteur de Serie A. L'Udinese, pour sa part, termine sixième, remporte le barrage face à la Juve (0-0 à l'aller, 1-1 au retour) et se qualifie pour l'Europe. Guidolin, toutefois, préfère partir pour Bologne. Onze ans plus tard, on apprendra qu'il ne s'agissait donc que d'un au revoir.

  • Zdeněk Zeman

    AS Roma / 1997-1999, 2012-2013

    Zdeněk Zeman est un adepte des retours. Il est revenu trois fois à Foggia, donc, deux fois à Lecce, mais aussi deux fois à la Roma. La première fois, il y débarque en 1997, en provenance de... la Lazio. Oui, le mec a osé. Sur la rive giallorossa, il tente d'appliquer les mêmes recettes qu'à Foggia et à la Lazio : un 4-3-3 offensif, beaucoup de buts marqués, beaucoup de buts encaissés. Si la Roma offre du spectacle, les résultats, eux, sont parfois en dents de scie. Le malheureux Zeman se rend même célèbre en devenant le premier coach de l'histoire à perdre 4 derbys romains dans la même saison : deux en championnat (1-3, 2-0), deux en Coupe d'Italie (4-1, 1-2). Avec la Louve, il termine quatrième, puis cinquième de Serie A, ce qui est bien, mais pas top. Près de 15 années plus tard, à l'été 2012, après le fiasco Luis Enrique, il est rappelé sur le banc romain. La méthode est toujours la même : 4-3-3 et tout pour l'attaque. Comme en 1997-98, Zeman perd le derby de la capitale, et se fait virer le 2 février, après une défaite 4-2 à domicile contre Cagliari. Son club actuel, donc.


  • Gian Piero Gasperini

    Genoa / 2006-2010, depuis 2013

    Si le Genoa est aujourd'hui sixième de Serie A, il le doit en partie à un homme. Gian Piero Gasperini. Car le Gasp n'est pas seulement « un coach » du Genoa. Il est « LE coach » du Genoa. C'est fusionnel. Quand il est sur le banc génois, cela fonctionne. Quand il est ailleurs, le Genoa patine, et l'équipe que lui entraîne s'écroule (cf, son passage à l'Inter). Il faut dire que le passé qui unit l'homme et son équipe est beau. Lorsqu'il débarque en 2006, le Genoa vient tout juste d'obtenir sa montée en Serie B. Le coach ne va mettre qu'un an pour ramener le club en Serie A, après douze années d'absence. Et parmi l'élite, il va rééditer les mêmes performances, avec en point d'orgue cette fabuleuse saison 2008-09, avec Milito et Thiago Motta comme rampes de lancement. Le Genoa se classe cinquième, et manque la qualification en Ligue des champions à cause de la différence de buts particulière avec la Fiorentina. Gasperini s'en va le 8 novembre 2010, après un début de saison 2010-11 compliqué. Il fera son retour en 2013, après que l'équipe est passée à deux reprises à un poil de la relégation en Serie B. Et depuis qu'il est revenu, tout va mieux. Âmes sœurs.

  • Edy Reja

    Lazio / 2010-2012, 2014

    Edy Reja, c'est le pompier de la Lazio. Lors de l'été 2009, Davide Ballardini prend les rênes de l'équipe. Mais sa gestion va s'avérer catastrophique, à tel point que, lorsque le président Lotito décide de le virer en février, l'équipe est relégable. C'est donc Edy Reja qui est nommé pour venir sauver le club. Il va y parvenir avec brio, en obtenant des victoires dans les matchs décisifs et en obtenant le maintien avec une journée d'avance. Du coup, le coach est confirmé la saison suivante. Il restera sur le banc deux ans et demi, frôlant à deux reprises la qualification en Ligue des champions. Il s'en va finalement en 2012, et est remplacé par Vladimir Petković. Si la première année du coach bosnien va être couronnée par une victoire en Coupe d'Italie, la seconde va mal démarrer. Il est ainsi limogé en décembre, et qui est appelé sur le banc ? Ce bon vieux tonton Edy. Qui va enchaîner les victoires, sans toutefois réussir à qualifier l'équipe pour la C3. En gros, la prochaine fois qu'un entraîneur va galérer sur le banc laziale, on sait quel téléphone va sonner.

    Par Éric Maggiori
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Le trap a aussi gagné la coupe de l'uefa lors de cette saison 1976-77 avant celle obtenue lors de son second mandat avec la juventus.
    Mes excuses à l'auteur; ayant lu l'article trop vite, je n'avais pas noté la référence au succès européen lors du premier mandat du trap.
    @Eric Maggiori : Désolé du hors sujet mais toujours pas d'article sur la suspension honteusement clémente dont à bénéficié Nice suite aux incidents face à Bastia ? ( envahissement du terrain + coups portés aux joueurs)
    Raymond Ghoetals, qui a réussi l'exploit de revenir deux fois en un peu moins de 3 ans (ayant été remplacé par Ivic puis par Fernandez avant d'être rappelé à l'automne).
    Globalement le retour d'un entraîneur dans le but de refaire gagner le club avec lequel il avait tout gagné précédemment n'est guère couronné de succès (hormis pour Lippi). Néanmoins, en ce qui concerne Mancini, c'est selon moi plus un entraîneur de transition. S'il a jeté les bases d'une équipe solide au milieu des années 2000 il n'a jamais réussi à lui faire passer un cap, notamment en Europe. Il a fallut Mourinho et des achats parfaits pour sublimer le groupe et tout gagner. Les limites de Mancini reviendront au grand jour assez vite. Et à ce moment là, il sera débarqué au plus tôt fin 2016 ou ne sera pas renouvelé en 2017 (date de fin de contrat).
    marazicopele Niveau : District
    Le Palerme de Zamparini aurait pu assurer le top 10 à lui tout seul
    Milan_forza18 Niveau : CFA
    J'allais le dire Palerme est zamparini doivent avoir un article à eux seul
    La Juve du Trap des 70's est l'une des meilleures équipes de l'histoire du foot.

    Zoff, Gentille, Scirea, Cabrini, Tardelli, Bettega (et bien d'autres).

    Ces gars-là ont tout gagné ensemble (C1, C2, C3), une demi-douzaine de scudetti et même une coupe du monde en 82 avec le maillot de la Nazionale.

    A une époque où l'Italie était interdite aux joueurs étrangers (ça paraît de la SF aujourd'hui) et où les résultats européens des clubs italiens étaient faméliques, cette équipe surclassait la concurrence nationale et rivalisait avec ce qui se faisait de mieux ailleurs.

    Une équipe historique. A l'origine du renouveau du calcio à partir de 82 et de l'ouverture aux stars étrangères.
    Le multi-revenant : Mario Zagallo (4 fois sélectionneurs du Brésil, 4 fois entraîneur de Botafogo et 3 fois de Flamengo).
    (Quel boulet, il m'a fallu 2 lectures pour réaliser que c'était un article sur l'Italie. Pardon aux familles.)
    Même si c'est hors Italie, je me souviens du retour d'Artur Jorge au PSG en 98-99.

    On l'avait poussé vers la sortie en 94 alors qu'il avait amené le PSG à un titre de champion, 2 1/2 finales de coupe d'Europe et 1 coupe de France, le tout en 3 ans après avoir tout reconstruit.
    Et tout ça grâce aux critiques de ct incompétent de Charles Bietry qui voulait plus de "spectacle".

    Le même qui n'a pas de face et le rappèle 5 ans plus tard comme un caniche.

    Artur Jorge a été assez critiqué pour sa gestion de vestiaire parce que très hiérarchisée.
    Certains ne l'ont pas compris, exemple Gravlaine qui pensait sincèrement faire de la concurrence à Weah et Ginola ( on croit rêver ).

    Perso, je me souviens lors d'un entrainement du PSG sur le chemin accédant au terrain d'un entraîneur qui n'avait pas hésité à parler avec moi de stratégie et de tactique alors que j'avais seulement 14 ans alors qu'il aurait pu m'envoyer bouler comme l'avait fait Bernard Lama par exemple.
    Message posté par kikette38
    Même si c'est hors Italie, je me souviens du retour d'Artur Jorge au PSG en 98-99.

    On l'avait poussé vers la sortie en 94 alors qu'il avait amené le PSG à un titre de champion, 2 1/2 finales de coupe d'Europe et 1 coupe de France, le tout en 3 ans après avoir tout reconstruit.
    Et tout ça grâce aux critiques de ct incompétent de Charles Bietry qui voulait plus de "spectacle".

    Le même qui n'a pas de face et le rappèle 5 ans plus tard comme un caniche.

    Artur Jorge a été assez critiqué pour sa gestion de vestiaire parce que très hiérarchisée.
    Certains ne l'ont pas compris, exemple Gravlaine qui pensait sincèrement faire de la concurrence à Weah et Ginola ( on croit rêver ).

    Perso, je me souviens lors d'un entrainement du PSG sur le chemin accédant au terrain d'un entraîneur qui n'avait pas hésité à parler avec moi de stratégie et de tactique alors que j'avais seulement 14 ans alors qu'il aurait pu m'envoyer bouler comme l'avait fait Bernard Lama par exemple.



    Mouais , enfin ... Si Charles Biétry passait son temps à dégommer le PSG lorsqu'il commentait la D1 sur Canal + , c'était surtout à cause de sa rancoeur envers Denisot ( Biétry estimait que le poste de président délégué du PSG aurait dû lui revenir , vu le rôle qu'il avait joué lors du rachat du club par Canal + , mais Lescure lui avait préféré Denisot). Le manque de "spectacle" (avec le fameux "il manque un sourire au PSG" ) ,c'était juste une excuse. Bon , après, comme tu le dis, on l'a vu à l'oeuvre , Biétry ...
    il y a 3 heures EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet !
    il y a 2 heures Lourdes suspensions pour avoir laissé leurs adversaires marquer il y a 2 heures PV pour Karim Benzema à cause d'un iguane il y a 3 heures Bellerín, la relève de la droite barcelonaise ? il y a 3 heures Giggs : « Donner plus de chance aux entraîneurs anglais » il y a 3 heures Wayne Shaw pourrait rebondir comme testeur de tourtes il y a 4 heures Quand Griezmann peste contre le remplacement de Gameiro
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 17:21 Le gardien de Sutton contraint de démissionner Hier à 15:58 Chamakh, le Qatar plutôt que l’Italie ? Hier à 15:50 La minasse d'Hulk Hier à 15:39 La femme d'Axel Witsel vend une Ford KA Hier à 15:33 Robert Vittek rebondit à Bratislava Hier à 14:52 Record explosé dans le Ninety-Two Club
    Hier à 13:14 Samuel Eto'o en Chine ? Hier à 11:37 Manuel Neuer a trollé Arsenal ce week-end Hier à 09:38 Des incidents durant un match de D3 anglaise Hier à 09:27 Pronostic Manchester City Monaco : jusqu'à 560€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions ! Hier à 09:06 Theo Walcott dans les vestiaires de Sutton pour les féliciter Hier à 00:00 Wayne Shaw mange sur le banc lundi 20 février Des joueurs de Viry-Chatillon accusés d'avoir parié sur leur match lundi 20 février Une bicyclette en D5 belge lundi 20 février Brésil : l'arbitre annule le match avant de donner le coup d'envoi lundi 20 février Guardiola a hâte de voir Bielsa à Lille lundi 20 février CDM 2018: les sponsors ne se bousculent pas lundi 20 février Acheampong fête la victoire sur un adversaire lundi 20 février Neil Warnock veut qu'on le hue à sa mort lundi 20 février Christian Bassogog part toucher le jackpot en Chine lundi 20 février L'entraîneur d'America joue le douzième homme lundi 20 février Le poirier du coach des Rangers lundi 20 février Une sacrée quetsche en D2 belge lundi 20 février Quand le gardien de Sutton était approché pour poser nu lundi 20 février Une prime de 5000 livres pour les joueurs de Lincoln lundi 20 février La chevauchée fantastique de Mavididi lundi 20 février Berbatov cherche un club lundi 20 février Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 26e journée lundi 20 février 315€ à gagner avec City-Monaco, Séville & Caen-Nancy lundi 20 février Un joli coup franc du milieu de terrain lundi 20 février Les golazos de Youri Tielemans lundi 20 février Superbe geste technique raté au Mexique lundi 20 février Volés par l'arbitre, ils protestent en laissant leur adversaire marquer trois fois dimanche 19 février Coup du foulard de l'espace chez les U15 de Wigan dimanche 19 février Le golazo d'Insigne face au Chievo dimanche 19 février Le tifo gigantesque des fans du Standard dimanche 19 février Le golazo de Rudy Gestede dimanche 19 février Les supporters de Millwall envahissent la pelouse dimanche 19 février Ancelotti, un homme (de doigt) d'honneur dimanche 19 février Ribéry rend visite à Théo dimanche 19 février Favre en colère contre Letizi dimanche 19 février Chamakh va rebondir en Serie B dimanche 19 février Thibaut Courtois chanté par Shay dimanche 19 février Pronostic PSG Toulouse : jusqu'à 390€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 ce week-end ! samedi 18 février La virgule petit pont de CR7 samedi 18 février Le but somptueux de Thauvin samedi 18 février Ronaldo explique son départ du Barça samedi 18 février Dwight Yorke refoulé des États-Unis samedi 18 février Suspendu six matchs pour avoir bousculé un ramasseur de balle samedi 18 février Cyril Hanouna veut racheter Guingamp samedi 18 février Un club norvégien signe un défenseur grâce au crowdfunding samedi 18 février Momo Sissoko de retour en Europe, en Serie B samedi 18 février CR7 à la télé turque avec Angelina Jolie samedi 18 février André-Pierre Gignac marque enfin samedi 18 février Suspendu 47 matchs pour avoir frappé l'arbitre vendredi 17 février Le coup franc soyeux de Dybala vendredi 17 février Des Iraniens copient Messi et Suárez vendredi 17 février Ronaldinho publie son deuxième clip vendredi 17 février But contre son camp... du milieu de terrain vendredi 17 février Les Ultramarines à l'honneur sur le maillot girondin vendredi 17 février Chabal avec les Chamois niortais vendredi 17 février Lutz Pfannenstiel et les pingouins vendredi 17 février La banderole provocatrice des fans de Thessalonique vendredi 17 février SO FOOT & Mon Petit Gazon vendredi 17 février Les clubs de Championship donnent leur accord pour la goal-line technology vendredi 17 février Les hooligans du Legia se déchaînent contre l'Ajax vendredi 17 février Les Pogba à Manchester jeudi 16 février La merveille de Bernardeschi jeudi 16 février 203€ à gagner avec Chelsea, Atalanta Bergame & Burnley jeudi 16 février Mark Clattenburg file en Arabie saoudite jeudi 16 février Dégoûtés, les fans d'Arsenal revendent leurs tickets jeudi 16 février La coupe de cheveux fraternelle de Florentin Pogba jeudi 16 février Quand Darmstadt invite Barack Obama jeudi 16 février Infantino n'a pas peur des hooligans jeudi 16 février Un bar ouvre en hommage à Chapecoense jeudi 16 février Baston pendant un entraînement à Boca Juniors jeudi 16 février La boulette du gardien de Newcastle jeudi 16 février Les hooligans russes sont déjà prêts pour « leur » Mondial jeudi 16 février Lemina, lui aussi de retour à l'OM ? jeudi 16 février La compagne de Maradona ne fait pas de dépositions jeudi 16 février Le Bayern enterre Arsenal sur Twitter jeudi 16 février En Suisse, des ultras deviennent sponsor maillot de leur club mercredi 15 février Une étude montre des dommages cérébraux sur six anciens footballeurs mercredi 15 février Ricardo Carvalho signe en Chine mercredi 15 février L'hymne de la Ligue des champions sauce tarentelle mercredi 15 février Le chant de Saint-Valentin des supporters de Cardiff mercredi 15 février Le père de Zizou n'a pas regardé la finale de France 98 mercredi 15 février Maradona a-t-il agressé sa compagne à Madrid ? mercredi 15 février Ces clubs français plus forts que le Barça mercredi 15 février La coupe « non éthique » d'Asamoah Gyan mercredi 15 février Matuidi, sa femme et Google mercredi 15 février 5€ offerts sans dépôt : 100€ à aller chercher chez Winamax mercredi 15 février 216€ à gagner avec le Bayern Munich & Real Madrid - Naples mercredi 15 février Luis Enrique perd son sang-froid face à un journaliste mardi 14 février Craig Gardner offre 50 tickets famille aux supporters de Birmingham mardi 14 février Le corner rentrant de Youssouf mardi 14 février Philadelphie cherche à renforcer son staff avec un tatoueur mardi 14 février Guardiola congratule Arter pour sa future fille mardi 14 février Thierry Froger de la L2 au TP Mazembe mardi 14 février Gignac stoppe une interview de son coéquipier Vargas mardi 14 février Djibril Cissé serait complice dans l'affaire de la sextape de Valbuena mardi 14 février Thomas Tuchel veut attiser la curiosité des joueurs mardi 14 février Quand le fair-play débouche sur un but gag lundi 13 février Le bijou de Sinama-Pongolle lundi 13 février Diaby : la blague de Julien Cazarre ne passe pas lundi 13 février Golazo en D3 espagnole lundi 13 février La finale de la Coupe maintenue au Calderón ? lundi 13 février Le FC Cologne lance un projet de réalité virtuelle lundi 13 février Un fan de Burnley évite un drame en tribune lundi 13 février Un supporter meurt en marge d'un derby de Rio lundi 13 février Pas assez de contrôles antidopage en Angleterre ? lundi 13 février Sankt Pauli : la banderole qui fait mal lundi 13 février 308€ à gagner avec PSG - Barça & Benfica - Dortmund lundi 13 février La célébration ratée de Simon Terodde lundi 13 février Un joueur de Serie B copie Zlatan lundi 13 février Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 25e journée lundi 13 février Quand un joueur de l'Ajax utilise une blessure pour dribbler son adversaire dimanche 12 février Ligue 1 : une 25e journée record dimanche 12 février La merveille de Torres dimanche 12 février Gareth Bale a repris l'entraînement dimanche 12 février Robbie Brady nettoie les filets de Courtois dimanche 12 février Un joueur amateur décède sur le terrain dimanche 12 février Tolérance zéro contre l'homophobie dans le sport britannique dimanche 12 février Les supporters des Orlando Pirates envahissent la pelouse dimanche 12 février Deux splendides reprises de volée à Norwich dimanche 12 février Le commentaire polémique de Lee Dixon sur Son dimanche 12 février Bilić en tribune pour avoir fracassé un micro dimanche 12 février Morecambe régale (littéralement) ses fans dimanche 12 février Célébration houblonnée en Angleterre dimanche 12 février L'énorme boulette du gardien de La Gantoise dimanche 12 février Un match annulé vire à la bataille de boules de neige samedi 11 février Le perroquet fugueur de Philippe Mexès samedi 11 février Gordon Ramsay prêt à remplacer Mark Warburton samedi 11 février Mertens a hésité à signer en Chine vendredi 10 février La volée de Chumacero vendredi 10 février Le Tchad n'est déjà plus sponsor du FC Metz vendredi 10 février Liverpool a échappé à une catastrophe vestimentaire en 1990 vendredi 10 février Et voilà le maillot des 80 ans du TFC vendredi 10 février John Terry s'amuse avec son chewing-gum vendredi 10 février Dele Alli joueur du mois, Carroll récompensé pour son but vendredi 10 février Des fans déneigent le terrain pour éviter le report du match vendredi 10 février Rétro : Le jour où Griezmann a cisaillé l'OL vendredi 10 février Heitinga et ses pépins financiers vendredi 10 février Thierry Henry joue les chauffeurs pour le groupe Texas vendredi 10 février Kim Källström signe en Suède vendredi 10 février Maradona va travailler avec la FIFA jeudi 9 février 214€ à gagner avec la Roma, Juventus & Sampdoria-Bologne jeudi 9 février Arsenal signe un jeune Nigérian de treize ans jeudi 9 février Royston Drenthe se lance dans le rap jeudi 9 février Čeferin pour une limitation des mandats à la tête de l'UEFA jeudi 9 février Depay et le micro de Saint-Étienne jeudi 9 février Le mythique commentateur de l'AC Milan ému par Deulofeu jeudi 9 février La Premier League s'attaque au streaming illégal jeudi 9 février Rooney et Ibrahimović zlatanent un fromage suisse jeudi 9 février Le but du week-end en Suisse jeudi 9 février Le maillot de Depay dans le musée de l'OL jeudi 9 février Les tops et les flops de Mon Petit Gazon de la 24e journée jeudi 9 février Les excuses du Shanghai Shenhua mercredi 8 février Payet de retour avec un but mercredi 8 février Liverpool rend hommage à Cissé mercredi 8 février Argentine : 50 sponsors sur le même maillot mercredi 8 février Keylor Navas n'aime pas être filmé mercredi 8 février Le président de Boca accusé de pressions sur l'arbitrage mercredi 8 février Le jour où Ronaldo ne valait pas 15 000 dollars mercredi 8 février Exeter, l'équipe la plus intello d'Angleterre mercredi 8 février Théo invité par l'Inter mercredi 8 février Howard Webb va superviser la vidéo aux États-Unis mercredi 8 février Marc Wachs de retour au Dynamo Dresde mercredi 8 février Un ballon de foot dans l'espace mercredi 8 février Pas de contrat pour Freddy Adu mercredi 8 février L'Atlético veut garder Griezmann mercredi 8 février Le Qatar dépense 500 millions de dollars par semaine mardi 7 février Oscar marque son premier but chinois mardi 7 février 321€ à gagner avec la Juventus, Dortmund & Nice - Sainté mardi 7 février Bruxelles peut-elle perdre le match d'ouverture de l'Euro 2020 ? mardi 7 février But gag en Irlande du Nord mardi 7 février Hamouma a refusé l'OM pour des raisons de sécurité mardi 7 février La Ligue 1 a dépensé 225 millions d'euros cet hiver mardi 7 février Les supporters de l'Atlético mettent la pression à leurs joueurs lundi 6 février Robbie Keane à l'entraînement avec Al-Ahli lundi 6 février Quand Joe Hart se fait piéger par une flaque lundi 6 février Leeds et le drapeau de la discorde lundi 6 février MPG : les tops et les flops de la 23e journée dimanche 5 février Le but du sacre par Aboubakar dimanche 5 février Le missile de Cuadrado dimanche 5 février Le golazo de Sergio León dimanche 5 février Le trou de souris flairé par Elneny dimanche 5 février Ça chauffe dès l'arrivée du bus lyonnais dimanche 5 février Un scénario de fou entre Brentford et Brighton dimanche 5 février Un but de 90 mètres venu d'Espagne dimanche 5 février Baston de coachs dans le derby du Yorkshire
    10 12