Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Top 10 : Quand Van Gaal presse haut

Au sortir de la branlée infligée par Man U à QPR durant le Boxing Day, un journaliste anglais s'est hasardé à poser une question à Louis van Gaal : « Peut-on en savoir un peu plus sur la stratégie de recrutement du club pour janvier ? » La « tulipe de fer » le regarde droit dans les yeux : « Non » . Silence pesant. Van Gaal et la presse, tout le monde le sait, c'est toujours compliqué. Et souvent très drôle. Top des meilleures saillies médiatiques du Batave, entre rhétorique, arrogance et... stupidité.

Modififié
  • Préparation de la Coupe du monde 2014 avec les Pays-Bas, 7 mai 2014

    Alors que des rumeurs incessantes l'annoncent sur le banc de Manchester United, Louis van Gaal joue la montre, en partie parce qu'il considère que ce n'est pas à lui d'annoncer la nouvelle, mais bien au club mancunien. Aussi, il s'efforce de préparer au mieux une Coupe du monde au Brésil qui s'annonce compliquée pour les Oranje. Forcément, quand un journaliste de la BBC lui demande s'il « connaît bien Manchester United » , Big Louis répond du tac au tac : « C'est une question stupide. Parce que c'est le plus gros club du monde. Est-ce que tu connais Manchester United ? » Pas faux.

    Vidéo

  • Newcastle-AZ, 9 mars 2009

    Puisque personne ne sait comment aborder Van Gaal en conférence de presse, un jeune et impétueux journaliste de la radio NPO tentera quelque chose au sortir d'un match de Ligue Europa face à Newcastle : « Monsieur Van Gaal, je débute en tant que journaliste et je voudrais savoir si vous avez des conseils à me donner sur la manière de vous aborder en interview... » Réponse de Louis la Brocarde : « Vous devez vous demander "Pourquoi ?" plutôt qu'affirmer les choses. Quand vous affirmez quelque chose, vous faites semblant de vous y connaître autant que moi en matière de football. » La suite de l'échange est un joli combat de coqs qui ne trouve son terme qu'après l'intervention de l'arbitre/attaché de presse de l'AZ.

    Vidéo

  • Interview donnée au Het Laatste Nieuws, 10 avril 2009

    Alors qu'il est encore attaché au AZ Alkmaar, qu'il mènera au titre de champion en Eredivisie, LVG donne une interview au quotidien belge néerlandophone Het Laatste Nieuws pour évoquer les rumeurs qui l'attachent au poste de sélectionneur de l'équipe de Belgique. Poste qu'il est censé se disputer avec Éric Gerets. « Est-ce que Gerets est le candidat idéal ? Non, c'est moi, bien évidemment ! Mais je ne peux pas en dire plus sinon mon président de l'AZ va s'agacer » , lâche Van Gaal, qui poursuit : « Tout le monde veut Éric Gerets. Je ne vais pas insister. Les Romains disaient qu'il fallait écouter la vox populi. » En lieu et place, la Fédération belge signera Dick Advocaat. Faute de merles, on mange des grives.

  • Présentation de José Mari Bakero au FC Barcelone, 29 novembre 1999

    Les liens qui unissent l'Espagne et les Pays-Bas sont nombreux et historiques, des Pays-Bas espagnols du XVIe siècle jusqu'à l'école ajacide implantée au Barça avec l'arrivée de Rinus Michels et perpétuée par Cruijff et... Van Gaal. Évidemment, le natif de Watergraafsmeer cherche à s'exprimer dans la langue de Cervantes pendant son mandat barcelonais. Avec un très fort accent batave où les « v » se transforment invariablement en « f » . Ce qui a le don de faire énormément rire les Espagnols à l'époque. Et donc d'énerver encore plus l'ami Louis, en tantinet soupe au lait quand il s'agit de s'exprimer face à la presse. Pourtant, c'est bien en espagnol qu'il répondra à un journaliste néerlandais lui demandant s'il a rompu son pacte avec Rivaldo avec, en sous-texte, la notion de bien et de mal vu par LVG. « C'est mal de parler de pacte, que j'ai rompu ce pacte. Je n'ai pas rompu ce pacte parce que j'ai parlé à Rivaldo, je l'ai raisonné. Je lui ai dit : "Comment dois-je t'expliquer ça ?" C'est mal, non ? Très mal. Non, non, non et non ! Rompre le pacte du vestiaire ! Vous interprétez toujours de manière négative, jamais positive ! C'est très mal ! » Putain de méthode Assimil.

    Vidéo

  • Bayern Munich – CFR Cluj, 3 novembre 2010

    Son équipe a beau avoir gagné 4-0 face à Cluj en Ligue des champions, il semblerait que la presse, et tout particulièrement Jörg Dahlmann de chez Sat. 1, ait des choses à dire à Louis van Gaal. En cause, l'émergence de Mario Gómez, qui a planté trois pions ce soir-là, la capacité de la « tulipe de fer » à ne pas se remettre en cause, comme au sujet de ses relations avec son président Uli Hoeness.

    Pour les germanophones :
    Vidéo

  • AZ-Vitesse Arnhem, 18 avril 2009

    Parce que son équipe de l'AZ, en course pour le titre, vient de perdre à la surprise générale face au Vitesse Arnhem, à domicile de surcroît, Louis van Gaal arrive en salon presse plus tendu que jamais, face au micro de Jan Joost van Gangelen, un homme avec qui il s'était déjà accroché il y a deux ans. De fait, le technicien néerlandais part vite dans les tours. Puis réalise que la caméra de la chaîne NOS a filmé l'altercation... Pan ! Une claque sur la caméra. Vilaine caméra.

    Vidéo

  • Ajax Amsterdam – NAC Breda, 6 avril 1996

    En 1996, l'Ajax marche sur l'Europe. Vainqueur de la Ligue des champions l'année précédente, la génération dorée ajacide peut à nouveau attraper une place en finale si elle bat le Panathinaikos. Forcément, les prestations de certains joueurs amstellodamois attirent les convoitises des autres grands d'Europe, le Milan AC en première ligne, qui lorgne sur Michael Reiziger et Edgar Davids. Au sortir d'une victoire face à Breda, Louis van Gaal signifie à l'assistance qu'il ne parlera pas de ça. Theo van Seggelen de Voetbal International tente quand même le coup. Réponse cinglante – devenue mythique depuis – du technicien batave : « Est-ce que c'est moi qui suis très intelligent ou est-ce que c'est toi qui es très stupide ? » Joker.


    Vidéo

  • Conférence de presse du FC Barcelone, 20 mai 2000

    Lorsqu'il annonce son départ du FC Barcelone à la presse espagnole, il a aussi un mot doux à faire passer à cette dernière. S'il concède quelques erreurs lors de son passage au club culé, le technicien considère également que les journalistes n'ont pas été tendres avec lui. Cf. le fameux « Siempre negativo, nunca positivo » . Cette fois-ci, LVG lâchera un laconique : « Amigos de la prensa, yo me voy. Felicidades. » (Amis de la presse, je m'en vais. Félicitations.) Mais parce qu'on retente toujours avec son ex, Louis reviendra dans ses Bras-ugrana après un échec à la tête de l'équipe nationale néerlandaise. Et parce qu'on se plante toujours avec son ex, ce deuxième essai fut un échec.

  • Estonie-Pays-Bas, 6 septembre 2013

    Au cas où Wesley Sneijder marque contre l'Estonie, vous savez comment Louis van Gaal va célébrer le but ? Comme ça. Avec un regard aussi flippant, ouais.

    Vidéo

  • After de la demi-finale FC Bercelone-Chelsea en Ligue des champions, 6 mai 2009

    En direct sur Sport1, Kees Jansma, le présentateur, n'en revient pas. Louis van Gaal vient de quitter son plateau, littéralement vexé de se voir remplacé par les chroniqueurs habituels Wim Kieft et Marc van Hintum pour la suite des événements, soit la finale de la Ligue des champions entre Barcelone et Manchester United. Mais avant, petit Louis aura livré un combat de rhétorique avec le présentateur comme il les aime tant. Même quand il est dans leur camp, c'est plus fort que lui : le technicien batave ne peut pas saquer les journalistes.

    Vidéo


    Par Matthieu Rostac
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Partenaires
    Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24