En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Dernière journée

Top 10 : Quand les points en C1 sont aléatoires

Ce soir, fait unique dans l’histoire moderne de la Ligue des champions depuis le PSG en 1997-98, une équipe - Naples ou Arsenal - peut être éliminée de la C1 avec 12 points au compteur. À l’inverse, Chelsea peut terminer premier de sa poule avec 9 unités. La preuve que les points ne comptent pas toujours.

Modififié

Beaucoup de points mais pas qualifiés


Chelsea 2012-13, éliminé avec 10 points
Mai 2012, Chelsea s’impose aux tirs au but face au Bayern Munich et remporte la première Ligue des champions de son histoire. Les dirigeants réaffirment donc leur confiance à Roberto Di Matteo, l’homme des miracles. Malheureusement pour lui, les miracles se répètent rarement. Quelques mois plus tard, les Blues se retrouvent dans le groupe de qualification de la Juventus et du Shakhtar. Tenu en échec à domicile par la Juve, Chelsea chute ensuite sur la pelouse du Shakhtar (2-1). Le club londonien prend sa revanche au match retour, en s’imposant 3-2. La qualification se joue donc lors du choc du Juventus Stadium. Ultra-dominatrice, la Juve s’impose très largement, 3-0. Le couperet tombe : Chelsea est presque éliminé. Lors de la dernière journée, les Blues écrasent Nordsjælland (6-1), mais ce succès ne sert strictement à rien. De fait, Chelsea et le Shakhtar terminent à égalité, mais c’est le Shakhtar qui passe grâce aux confrontations directes, et ces deux buts inscrits par Willian (aujourd’hui à Chelsea, drôle) à Stamford Bridge. La même année, dans une autre poule, les Roumains de Cluj sont également éliminés avec 10 points au compteur.

Manchester City 2011-12, éliminé avec 10 points
Pour son grand retour en Ligue des champions, Manchester City se coltine un sacré groupe : Villarreal, Bayern Munich et Naples. Il faut donc cartonner. Le groupe va être extrêmement disputé. Très vite, une lutte à trois se dessine, puisque Villarreal perd tous ses matchs. Lors de l’avant-dernière journée, le match décisif se dispute au San Paolo de Naples, entre le Napoli et City. Grâce à un doublé de Cavani, les Napolitains s’imposent 2-1, et mettent une option sur la qualif. Lors de la dernière journée, City n’a plus le choix : il faut battre le Bayern Munich (déjà qualifié) et espérer une défaite du Napoli en Espagne. Les Citizens font le taf, en battant 2-0 les Bavarois. Mais aucune bonne nouvelle n’arrive de Villarreal. Bien au contraire : le Napoli s’y impose 2-0. Bayern 13, Napoli 11, City 10. Les Citizens sont renversés en Europa League. Seul lot de consolation : leurs cousins de United sont eux aussi éliminés, avec 9 points, dans le groupe du FC Bâle et de Benfica. Pas franchement plus glorieux.


Dynamo Kiev 2004-05 et 1999-00, éliminé avec 10 points
En matière d’élimination avec beaucoup de points, le Dynamo Kiev en connaît un rayon. À deux reprises dans leur histoire, les Ukrainiens ont quitté les phases de poules alors qu’ils avaient 10 points. La première fois, c’était lors de la saison 1999-00. Après sa demi-finale de C1 atteinte la saison précédente, le Dynamo Kiev attaque la campagne 1999-00 avec un moral gonflé à bloc, mais sans Schevchenko, parti au Milan AC. À l’époque, il fallait passer par deux phases de poules pour accéder aux quarts de finale. Lors de la première phase, le Dynamo termine deuxième de sa poule derrière la Lazio, avec 7 points. Suffisant pour se qualifier. Au second tour, les Ukrainiens se retrouvent avec le Real Madrid et le Bayern Munich. Malgré quelques matchs mémorables (2-2 à Bernabéu et victoire 2-0 contre le Bayern), ils terminent troisièmes de la poule, avec 10 points et sont éliminés à cause d’une moins bonne différence de buts particulière avec le Real Madrid. En 2004-05, rebelote, presque avec les mêmes équipes : le Real Madrid et le Bayer Leverkusen. Espagnols et Allemands terminent en tête avec 11 points, tandis que le Dynamo reste à la place du con, avec 10 unités. En même temps, ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux même : à 90 minutes de la fin des phases de poules, ils étaient en tête du groupe, avec deux points d’avance sur le duo Real-Bayer. Mais un 3-0 encaissé à Leverkusen plus tard…

PSV 2003-04, éliminé avec 10 points
Etrangement, tout le monde, sans le savoir, connaît le groupe C de la Ligue des champions 2003-04. Pourquoi ? Parce que c’était la poule de Monaco et du Deportivo La Corogne, et de ce fameux 8-3 sur la pelouse du stade Louis-II. L’AS Monaco, futur finaliste de la compétition, avait terminé en tête du groupe, avec 11 points. Malgré la raclée, le Deportivo était parvenu à sortir lui aussi du groupe, avec 10 points. Et qui s’est bien fait entubé sur ce coup là ? Le PSV Eindhoven. En effet, le clubl a de quoi l’avoir mauvaise. Dernière journée des phases de poules. Monaco est déjà qualifié. Le deuxième billet se dispute entre le PSV et le Deportivo, qui s’affrontent en Hollande. Pour se qualifier, le PSV doit l’emporter par deux buts d’écart. À la 49e minute, Robben marque et les Néerlandais mènent effectivement 2-0. Mais La Corogne réduit l’écart à l’heure de jeu par Luque. Le PSV a de nouveau besoin d’un but, et attaque tête baissée. Mais à dix minutes du terme, Pandiani égalise, éteignant quasiment tout espoir. Un espoir ravivé à la 90e minute par John De Jong. La furia néerlandaise dure pendant les 4 minutes du temps additionnel, mais rien n’y fait. Le PSV l’emporte 3-2, termine troisième, à égalité de points avec La Corogne, avec une meilleure différence de buts (!) mais est éliminé à cause de la différence de buts particulière. Dans les dents.


PSG 1997-98, éliminé avec 12 points
Pour le PSG, la saison 1997-98, c’est, avant tout, celle de la fabuleuse remontée face au Steaua Bucarest. Celle où les Parisiens, lors du tour préliminaire de C1, s’imposent 5-0 au match retour, après s’être inclinés 3-0 sur tapis vert à l’aller. Ce dont on se souvient moins, en revanche, c’est de la cruelle élimination de Parisiens lors des phases de poules de cette même Ligue des champions. Paris se retrouve dans le groupe du Bayern Munich, Beşiktaş et Göteborg. À l’époque, le règlement n’est pas le même. Se qualifient les premiers de chaque poule, et seulement les deux meilleurs deuxièmes (sur six groupes). Largement victorieux lors du premier match face à Göteborg (3-0), Paris s’écroule ensuite sur les pelouses de Beşiktaş (3-1) et du Bayern (5-1). Lors des matchs retour, il faut un miracle. Mais le PSG va le faire. Les Parisiens réalisent un perfect, en remportant leurs trois matchs, dont un magnifique 3-1 face aux Bavarois. Il faut alors faire les comptes. Le Bayern et le PSG sont à égalité en tête, avec 12 points. Mais les Allemands ont une meilleure différence de buts, et se qualifient. Paris est deuxième. Meilleur deuxième ? Non : le Bayer Leverkusen a terminé deuxième de sa poule avec 13 points. Deuxième meilleure deuxième ? Non plus : la Juve a terminé deuxième de sa poule avec 12 points, et une différence de buts de +4. Les Parisiens terminent troisièmes meilleurs deuxièmes (oui c’est bizarre comme phrase), avec 12 points, et une différence de buts de +1. Et même pas reversés en Coupe UEFA. La lose.

Mais aussi : Borussia Dortmund 2002-03, éliminé avec 10 points / Werder Brême 2006-07, éliminé avec 10 points / Olympiakos 2004-05, éliminé avec 10 points.

Peu de points mais qualifiés quand même


Lyon 2011-12, qualifié avec 8 points
Comment oublier la folle qualification de l’Olympique lyonnais lors de la saison 2011-12 ? Cette qualification qui en avait fait crier plus d’un au complot. Remettons les choses dans leur contexte. Dans ce groupe, le Real Madrid a fait carton plein. 18 points sur 18. La qualification se joue donc entre l’Ajax et Lyon, qui, fait rare, sont en parfaite égalité lors des confrontations directes (0-0 à l’aller et au retour). En cas d’égalité entre les deux formations, c’est donc la différence de buts normale qui prime. Sauf que la situation est mal embarquée pour les Lyonnais qui, à 90 minutes du terme, vantent une différence de buts de -4, pendant que l’Ajax, qui compte trois points d’avance au classement, est à +3. Il faut donc un miracle : l’Ajax doit perdre à domicile contre le Real, et Lyon doit s’imposer à Zagreb, de préférence par cinq ou six buts d’écart. À la mi-temps, cela semble terminé, puisque l’OL est tenu en échec, 1-1. Vu que le Real mène 2-0 à Amsterdam, il faudrait, pour se qualifier, que Lyon marque six buts. Et devinez quoi ? Lyon va marquer six buts… en 28 minutes. Victoire 7-1, et qualification arrachée, avec 8 points. Tout ça pour se faire misérablement sortir en huitièmes par l’APOEL.


Werder Brême 2005-06, qualifié avec 7 points
Dans la famille « qualification à l’arrache » , je voudrais le Werder Brême 2005-06. Les Allemands sont dans le groupe du Barça, de l’Udinese et du Panathinaikos. Ce groupe est évidemment dominé par le Barça (futur vainqueur de la compétition), tandis que la deuxième place qualificative se dispute, à distance, entre l’Udinese et le Werder. Avantage aux Frioulans, qui comptent trois points d’avance, et qui, lors de la dernière journée, reçoivent un Barça déjà qualifié. Le Werder fait le taf, en s’imposant 5-1 contre Panathinaikos. Mais les Allemands n’ont pas leur destin entre les mains. Avec seulement un nul contre le Barça, l’Udinese se qualifie. Et pourtant, les Blaugrana jouent le jeu, et s’imposent 2-0 au stadio Friuli. Le Werder et l’Udinese se retrouvent à égalité de points, avec 7 au compteur, mais c’est le Werder qui passe grâce aux confrontations directes : 1-1 à l’aller, 4-3 au retour pour Brême, avec le but vainqueur du 4-3 inscrit par Micoud. Merci qui ? Merci Johan.

Juventus 2002-03, qualifiée avec 7 points
L’une des belles histoires, c’est celle de la Juventus en 2002-03. Les Bianconeri passent tranquillement la première phase de poules, en terminant première avec 13 points. Mais cela se corse lors de la deuxième phase de poules. Les Turinois se retrouvent avec Manchester United, La Corogne et Bâle. Un groupe dans lequel Manchester United va rapidement dicter sa loi. En s’imposant aussi bien à l’aller qu’au retour face à la Juve, l’équipe de Sir Alex assure déjà sa qualification. La deuxième place va donc se disputer entre ladite Juve, La Corogne et Bâle. Le 12 mars, les Bianconeri remportent la confrontations directes face aux Espagnols, en s’imposant 3-2 grâce à un but décisif de ce bon vieux Igor Tudor à la 90e minute. Au moment de faire les comptes, la Juve, le Deportivo et Bâle sont tous à égalité, avec seulement 7 points. Ce sont les Italiens qui passent grâce à la différence de buts. Une qualification à l’arrachée, avec le plus petit total de points possible. Derrière, à la manière d’une Italie au Mondial 82, les Turinois vont monter en puissance, éliminant tour à tour le Barça et le Real Madrid. Ils passent finalement à un doigt de la victoire finale, en s’inclinant en finale, aux tirs au but, face au Milan AC.


Liverpool 2001-02, qualifié avec 7 points
Au cours des années 2000, Liverpool s’est offert deux finales de C1, l’une gagnée (2005) et l’autre perdue (2007), toutes les deux face au Milan AC. Mais avant cela, déjà, les Reds avaient fait bonne figure dans la plus prestigieuse des compétitions. En 2001-02, Liverpool n’a aucun mal à terminer premier de sa poule, terminant loin devant Boavista et le Borussia Dortmund. Mais au second tour, les Anglais se retrouvent avec le Barça, la Roma et Galatasaray. Curiosité : pratiquement tous les matchs se soldent par des nuls. Du coup, lors de la dernière journée, les quatre équipes sont encore en lice. Le classement dit : Roma 7, Barcelone 6, Galatasaray 5, Liverpool 4. À Istanbul, le Barça s’impose 1-0 grâce à un but de Luis Enrique, et valide donc son billet. Le deuxième ticket sera pour le vainqueur du match entre Liverpool et la Roma. Plus motivés que jamais, les Reds parviennent à s’imposer 2-0 et rattrapent les Romains au classement. Mais grâce à une différence de buts particulière désormais favorables, ils se qualifient, éliminant par la même occasion des Giallorossi incrédules. Mais quelques semaines plus tard, le retour de bâton : après avoir remporté 1-0 le quart de finale aller face à Leverkusen, Liverpool s’incline 4-2 au retour, en encaissant le but décisif de Lúcio à la 84e minute. On ne peut pas être gagnant (et chanceux) à tous les coups.

Juventus 1998-99, première de sa poule avec 8 points
Le record en la matière est détenu par la Juventus. Alors que certaines équipes sont régulièrement éliminées avec 9 ou 10 points, la Vieille Dame a réussit l’exploit, lors de la saison 1998-99, de terminer première de sa poule avec seulement 8 points. Il a fallu, pour ce, un sacré concours de circonstances. Lors du premier tour, la Juve, championne d’Italie, est dans le groupe B, avec Galatasaray, Rosenborg et Bilbao. Les joueurs de Lippi vont réaliser un parcours étonnant, avec cinq matchs nuls lors des cinq premières journées ! Il reste une rencontre à jouer, face à Rosenborg, et la Juve est clairement dans la merde. Galatasaray et Rosenborg comptent 8 points, elle en a 5, et Bilbao, déjà éliminé, ferme la marche avec 2 unités. Mais à San Mamès, un miracle se produit. Bilbao, qui n’avait pas remporté le moindre match jusqu’ici, s’impose 1-0 contre les Turcs. La Juve, de son côté, réussit enfin à rompre le tabou du match nul, et gagne 2-0 contre Rosenborg. Les trois équipes se retrouvent donc à égalité, avec 8 points. C’est la différence de buts qui les départage. Juve +2, Galatasaray 0, Rosenborg -1. Seule la Juve se qualifie. Les deux autres sont éliminées, car aucune ne rentre parmi les « meilleures deuxièmes. On peut appeler ça un miracle à l’italienne. D’autant que la Juve s’arrêtera aux portes de la finale, en s’inclinant en demie face à Manchester United.


Mais aussi : Legia Varsovie 1995-96, qualifié avec 7 points / Dynamo Kiev 1999-00, qualifié avec 7 points / Boavista 2001-02, qualifié avec 8 points / Real Madrid 2002-03, premier de sa poule avec 9 points / Lokomotiv Moscou 2003-04, qualifié avec 8 points / Glasgow Rangers 2005-06, qualifié avec 7 points / Benfica 2005-06, qualifié avec 8 points / Milan 2006-07, premier de sa poule avec 10 points / Inter 2008-09, qualifié avec 8 points / Milan 2010-11, qualifié avec 8 points / CSKA 2011-12, qualifié avec 8 points / APOEL 2011-12, premier de sa poule avec 9 points / Milan 2012-13, qualifié avec 8 points.

Par Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:13 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon Hier à 15:00 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
il y a 2 heures Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 1 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! il y a 6 heures Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 13 il y a 6 heures Le but fou d'Enzo Pérez 12 il y a 7 heures Le magnifique loupé en D1 roumaine 2
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 22:39 L'UEFA crée « la Ligue des nations » 94
mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 22 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 16 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92