Top 10 : Produits Dérivés

N'en déplaise aux 44 rebelles qui n'ont pas hésité à lancer un « Appel au boycott des produits dérivés de la Coupe du Monde 2010 » sur Facebook, cette année encore le football va envahir les intérieurs à coups de drapeaux, écharpes et autres mugs décorés... Mais pas que.

Modififié
0 0
1. La poupée Vaudou


Sous le maillot de l'Angleterre, de l'Italie, du Mexique, etc, la Vaudoo affiche fièrement des mensurations de rêve (10 x 15 x 2 cm), prête à se faire piquer dans tous les sens. Une alternative mystique au 4-3-3, idéale pour décharger toute la violence qu'on ne peut pas balancer sur l'équipe adverse directement ou sur l'écran plat que Planet Saturn ne remboursera sûrement pas.
Le site indique quand même que « ces poupées n'atteignent pas l'intégrité physique des joueurs » . Pour 9,90€ aiguilles comprises, il ne faut pas trop en demander non plus.


Où : www.vaudoofoot.com

2. La clé USB en forme de Yoann Gourcuff


Pas mal placée dans la liste des petits plaisirs de la génération 2.0, la clé USB est un incontournable. Associée par EMTEC au Mondial 2010 et à la texture “peau de pêche” qui a fait ses preuves de Diam's à Eva Longoria, elle devient carrément magique. D'autant plus qu'ici, elle arbore une chainette avec embout en gomme qui permet d'emboîter le capuchon “corps” quand le “visage” est inséré dans l'ordi.
Parce que le secret du football, c'est de ne pas dissocier la tête des jambes. On l'oublie trop souvent.


Où : www.emtec-international.com

3. Les t-shirts à message


Gabriela Leite, une ex-prostituée brésilienne, a créé Daspu, une marque visant à lutter contre la discrimination de la prostitution. Pour la Coupe du Monde, Sylvio de Oliveira a conçu pour elle des t-shirts spéciaux avec messages à double sens (“Eu jogo pelada !” qui signifie “je joue au foot” ou “je joue à poil”) sur la poitrine et numéro 69 dans le dos.


En Hollande, des étudiants en publicité ont décidé de transformer chaque supporter en légende en créant KNVB Supporter Shirt, une série de t-shirts qui, une fois retournés et mis sur la tête, dévoilent le visage d'un joueur de l'équipe nationale.
Mais plus fort encore, sur le site maghreb-boutique.com, on peut se procurer un t-shirt des plus classes avec « une inscription du slogan "La coupe du monde Inchallah" fine et discrète mais percutante ; le tout sur un fond du drapeau algérien » .

4. Le coffret tout compris ou presque


Spécialiste du séjour organisé et du marketing abusif, Smartbox a profité de la Coupe du Monde 2010 pour lancer un coffret spécial : de 5 à 11 jours en Afrique du Sud et 2 matches de poule ou 2 quarts de finale selon le forfait choisi. Bref, le rêve. Évidemment, le rêve ne bénéficie pas du “contrat 100% satisfait”, pas besoin. Et le rêve ne coûte que 5 990€. Mais c'est une édition limitée à 100 coffrets pour deux personnes à réserver avant il y a un mois. Dommage.



5. La paire de tongs Havaïanas


L'ennui avec les tongs qui ont des décors sur la semelle, c'est que dès qu'on fait appel à leur fonction première en mettant son pied dessus, elles perdent tout leur intérêt. Le mieux est donc de ne pas les porter. A la place, on peut toujours les encadrer ou s'en servir comme de cymbales. C'est un conseil comme un autre.

page]
6. La grenouillère argentine


Il n'y a pas d'âge pour supporter. La preuve sur [http://babystock.fr
où ceux qui portent du 18 mois peuvent se procurer à moindre coût (7,50€) une combishort 100% coton aux couleurs de l'Argentine en haut et d'un ballon lambda en bas avec broderie “World Cup” sur le cœur. L'entrejambe pressionnée restant quand même l'atout majeur de cet habit de lumière.

7. Les lunettes Coupe du monde


Un peu pris de vitesse ces derniers temps par les Wayfarer, le modèle Pilote se customise pour tenter de conquérir de nouveaux adeptes. Jouant sur le côté sensible des supporters, les verres s'habillent de sticks autocollants réversibles et perforés représentant les drapeaux des équipes qualifiées. A porter dans les stades uniquement pour éviter l'effet ridicule qu'ont connu tous ceux qui ont cru bon de garder leur poncho Mickey dans le RER A à la sortie de Disneyland.

8. Le bikini


Un supporter supporte partout. A la plage aussi, donc. Et les supportrices peuvent faire de même grâce à Etam qui a intégré dans sa collection de maillots de bain une série Coupe du Monde pour que ses clientes puissent bronzer partout autour du drapeau de leur équipe favorite. Libres sont les indécises ou les provocatrices (au choix) qui voudraient mélanger les drapeaux, hauts et bas sont vendus séparément.

9. Le seau fraicheur gonflable


Il y avait le matelas, la poupée, les lèvres, désormais il y a aussi le seau fraicheur gonflable. Facile d'utilisation (suffit de souffler puis de mettre des glaçons), il est idéal pour garder les bouteilles fraîches lors de barbecues ou autres beuveries estivales. Son design mêlant une forme de chope de bière à une décoration rappelant un ballon de foot posé dans l'herbe lui confère un charme certain.


Où : www.prezzybox.com

{10. Le cupcake }


La vengeance est un plat qui se mange froid, le cupcake aussi. Même si avec son décor bleu-blanc-rouge étoilé et son prix, les supporters des États-Unis préfèreraient sûrement exposer ce met trop sucré quelque part plutôt que de profiter des dix secondes de plaisir qu'il procure en bouche. Parfois, il faut savoir faire des sacrifices.


Où : www.crumbs.com


Par Noémie Pennacino

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0