Top 10 : Pralines

Qui dit fêtes dit friandises. Voici une boîte des 10 plus belles pralines de la phase aller de la Bundesliga 2010/2011. Classées par ordre chronologique, elles sont à consommer sans modération.

Modififié
0 2
1. Ivo Ilicevic (2ème journée, 1.FC Kaiserslautern / Bayern Munich, 2-0)


Un Croate qui se fait virer comme un malpropre d'un club aujourd'hui en 2ème division (Bochum), et qui montre qu'il en avait pourtant sous la semelle...









2. Nuri Sahin (3ème journée, Borussia Dortmund / VfL Wolfsburg, 2-0)


Le maître à jouer du Borussia Dortmund sait tout faire: récupérer, passer, centrer au millimètre près, ajuster de splendides coups francs et également nettoyer des lucarnes, si besoin est. A 22 ans, Nuri Sahin est déjà une idole du côté du Signal Iduna Park. BOOM.









3. Mladen Petric (4ème journée, Sankt-Pauli / Hambourg SV, 1-1)

Le genre de joueur discret au possible, mais doté d'une technique formidable. Très utile, surtout quand il s'agit d'égaliser face au grand rival qu'est Sankt-Pauli.









4. Adam Matuschyk (7ème journée, SC Fribourg / 1.FC Cologne, 3-2)


Il y a quelques années, le Polonais Jacek Krzynowek faisait trembler les filets de sa splendide frappe du pied gauche. Krzynowek est désormais à la retraite, mais son successeur est tout trouvé. Prends ça, Ludovic Obraniak.







[page]

5. Toni Kroos (10ème journée, Bayern Munich / SC Fribourg, 4-2)


Un corps d'enfant, mais beaucoup de volonté. Au vu de ses performances d'intérimaire, en l'absence de « Robbery » , Toni Kroos devrait avoir un rôle plus important au Bayern Munich ces prochaines années...









6. Sidney Sam (11ème journée, Bayer Leverkusen / 1.FC Kaiserslautern, 3-1)


Sidney Sam jouait encore à Kaiserslautern la saison dernière. Mais Sidney Sam n'en a que faire. Une frappe magnifique du gauche contre son ancien club, dont la gestuelle rappelle vaguement celle d'un certain Zinedine en finale de Ligue des Champions...









7. Pirmin Schwegler (11ème journée, Eintracht Francfort / VfL Wolfsburg, 3-1)


Les p'tits Suisses, ça aide à bien grandir, à mettre de la force dans les frappes et tout...Hein Pirmin?











8. Sergio Pinto (12ème journée, FSV Mayence 05 / Hanovre 96, 0-1)


Les Portugais ont un faible pour les frappes de loin. Figo, Maniche, Simao...et aujourd'hui, Pinto.









9. Hamit Altintop (16ème journée, Bayern Munich / Sankt-Pauli, 3-0)


Fort comme un Turc. La preuve en images.







10. Franck Ribéry (17ème journée, VfB Stuttgart / Bayern Munich, 3-5)


Ribéry retrouve peu à peu son niveau de jeu qui l'avait élevé au niveau de "Kaiser", en Allemagne. Malheureusement pour Matthieu Delpierre, c'est Stuttgart qui en fait les frais.









[page]
Bonus: un peu de finesse, quand même, dans ce monde de brutes...



Didier Ya Konan (9ème journée, Hanovre 96 / 1.FC Cologne, 2-1)


Je fixe mon défenseur, je vois la lucarne, là-bas, je caresse le ballon... TOOOR !









Christian Tiffert (10ème journée, 1.FC Kaiserslautern / Borussia Mönchengladbach, 3-0)


Je reçois le ballon avec un peu de chance, je vois la lucarne, là bas...La suite, on connaît...












Sidney Sam (14 ème journée, Hoffenheim / Bayer Leverkusen, 2-2)



Sidney Sam (encore lui) n'aime pas trop les toiles d'araignée. Un « copier-coller » du précédent.









Ali Farhat

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il y a 2 fois la vidéo de Nuri Sahin, et pas celle du but de Petric.
Article sympa sur le plus plaisant des championnats européen, mais qui conforte malheureusement les lecteurs dans l'idée d'un championnat de bourrins.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Londres d'un doute
0 2