Top 10 : Pépites brésiliennes

Depuis le début du mercato, les noms de Ganso et Neymar affolent tous les grands clubs européens et nourrissent toutes les rumeurs. Pourtant, au Brésil, les deux petits prodiges de Santos ne sont pas des cas isolés. Sélection de 10 pépites qui flambent déjà au pays, et sans doute bientôt en Europe.

Modififié
0 1


Gardiens

Renan Ribeiro, 21 ans, Atletico Mineiro

A l'âge de 15 ans, Renan Ribeiro quitte Botafogo, son club formateur, pour s'engager avec l'Atletico Mineiro. Très vite, il est sélectionné dans l'équipe des jeunes du Brésil. En 2009, il est appelé pour le championnat du monde des moins de 20 ans malgré une blessure importante. La belle histoire, c'est que le gardien titulaire se blesse, et que Renan, malgré la douleur, reprend les cages du Brésil. Depuis, il est le titulaire indiscutable de son club, et vise la succession de Julio Cesar en Seleçao.

Défenseurs

Danilo, 19 ans, Santos

Danilo, formé à América, fait partie de la génération dorée de Santos. Ce latéral droit, déjà excellent la saison passée en championnat, s'est attiré les faveurs de l'Europe entière lors de la finale de la Copa Libertadores, le 22 juin, en inscrivant le second but de son équipe. Dans un pur style « ailier brésilien qui attaque plus qu'il ne défend » , Danilo pourrait faire le grand saut dès cet été. Le Milan AC et la Juventus sont sur les rangs. Et même pas le Real Madrid ?

Mario Fernandes, 20 ans, Gremio

Révélé avec le maillot de Sao Caetano, Mario Fernandes signe avec Gremio lors de l'été 2009, à quelques semaines de son 19ème anniversaire. Il fait d'emblée son trou dans l'équipe Tricolor, et enchaîne deux saisons complètes au cours desquelles il ne loupe quasiment aucun rendez-vous. Latéral droit, comme Danilo, il a déjà été approché par le FC Porto et l'Inter. Mais le joueur choisit de rester au bercail, dans le but « d'acquérir plus d'expérience avant de débarquer en Europe » . Raisonnable. Déjà une bonne qualité.

Gabriel Silva, 20 ans, Palmeiras

Hormis le coach, Luiz Felipe Scolari, il n'y a plus beaucoup de noms ronflants du côté de Palmeiras. Du coup, parmi la jeune garde du club huit fois Champion du Brésil se distingue le défenseur Gabriel Moises SIlva, 20 ans tout rond. Malgré son jeune âge, il vante déjà près de 50 apparitions avec le maillot vert, auxquelles s'ajoutent deux capes avec la sélection brésilienne U-20. Pas très puissant (1m79, 70 kg), le joueur se distingue surtout par sa grande vivacité et son sens de l'anticipation.

Milieux de terrain

Casimiro, 19 ans, Sao Paulo

Non, le Brésil n'est pas que le pays des « vieux » Ronaldinho, Luis Fabiano et Adriano. Casimiro a 19 ans, et s'est imposé depuis le début de la saison dernière comme un titulaire inamovible du milieu de terrain de Sao Paulo. Un bon milieu offensif, capable de claquer deux buts en cinq matches depuis le début du championnat. Le PSG le suit avec attention, et serait prêt à mettre quelques 8 millions d'euros sur la table. Seul problème, avec un nom pareil, il s'expose à des vannes beaucoup trop faciles s'il vient en France.

Wellington, 19 ans, Figueirense

A Figueirense, club de milieu de tableau au Brésil (même si, en ce moment, il campe à la 5ème poisition), il faut faire attention à ne pas se tromper. C'est un peu l'équipe des fakes. Maicon, Juninho, Ronaldo. Sauf que ce ne sont pas les originaux. Même chose pour les Wellington. En attaque, il y a Wellington Sousa, 23 ans, un attaquant avec un passé du côté d'Hoffenheim. Et puis il y a le petit chouchou, Wellington Silva, qui a fait ses grands débuts l'an dernier. Depuis le début de la saison, le coach lui fait confiance et le petit lui rend avec des prestations de haute facture. Sans contrefaçon.

Bernardo, 21 ans, Vasco de Gama

Evacuons tout de suite le sujet. Oui, Bernardo s'appelle comme le pote de Zorro. C'est dit. En attendant, ce Bernardo-là est loin d'être sourd, et fait le bonheur des fans de Vasco de Gama. A 21 piges, il en est le phare, et même le buteur puisqu'il a déjà scoré quatre fois en six matches cette saison. Droitier doté d'une frappe de balle puissante, il est actuellement prêté par Cruzeiro qui, au vu de ses prestations, ferait mieux de le récupérer avant qu'un grand club ne le fasse signer. A la pointe de son épée.

Attaquants

Caio, 20 ans, Botafogo

D'accord, ce joueur de Botafogo a le même nom que les dieux dans DragonBall Z. C'est peut-être pour cela qu'il nous est sympathique. Attaquant de Botafogo, il tient tête à ses ainés depuis deux saisons (parmi lesquels l'Uruguayen Sebastien Abreu) avec 13 buts depuis septembre 2010. Depuis le début du nouveau championnat, il n'a pas encore trouvé le chemin des filets, mais demeure l'un des grands espoirs du club. D'ailleurs, il est toujours titulaire. Pas un hasard.

Weverson Leandro, 18 ans, Gremio

D'une, son nom a indubitablement un peu de classe. De deux, ses statistiques ont de quoi faire pâlir tous les attaquants plus blasonnés. L'an dernier, alors qu'il n'avait que 17 ans, le jeune Weverson plante 7 buts en 12 apparitions avec le club formateur de Ronaldinho et remporte le championnat Gaucho. Il inscrit même un but lors de la grande finale du championnat contre l'Internacional. Du coup, l'entraîneur du club, Renato Gaucho, l'a promu titulaire, au grand dam des expérimentés Clementino, Miralles et Andre Lima. Sale jeune.

Heber, 19 ans, Figueirense

Peu d'attaquants ont déjà inscrit 15 buts en première division à l'âge de 19 ans. Heber Araujo dos Santos, lui, l'a fait. Lancé dans le grand bain dès ses 17 printemps, il se présente avec 3 buts inscrits en 148 minutes, soit un but toutes les 50 minutes. Pour sa première année pleine, il continue cet excellent ratio, en claquant un but tous les deux matches. Point fort, ses frappes croisées du gauche, très sèches. Convoité par les grands clubs du pays, il préfère rester une année de plus à Figueirense. Avant, peut-être, de sauter directement dans un avion, direction l'Europe. Comme tous les autres ?

Eric Maggiori

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bernardo le pote de Zorro est pas sourd mais muet !

Wellington Silva c'est le mec qui devient super fort à fm qui jouait à Flu ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1