En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // La nouvelle plastique de Diego

Top 10 : Passe le bistouri

Si Diego Maradona s'affiche désormais avec un visage lifté, d'autres avant lui ont fait le choix de passer sur le billard. Une quête de beauté plus ou moins couronnée de succès.

Modififié
  • Wayne Rooney


    Quand certains s'en accommodent, un brin fatalistes, d'autres utilisent l'argument de la virilité. En effet, la calvitie est la triste conséquence de taux hormonaux élevés chez l'homme. Dès lors, l'hargneux Wayne Rooney ne pouvait dépasser les 25 ans avec une crinière complète et soyeuse. Un constat terrible, et une vie à poil que l'Anglais n'a pas supportée longtemps, s'offrant une séance d'implants capillaires pour la modique somme de 33 000 euros. Postée sur Twitter en juin 2011, la photo de la transformation laisse apparaître une auréole plus large, mais non moins disgracieuse, qui se balade encore aujourd'hui sur les terrains de Premier League. Et s'il était temps de faire ses adieux ?


  • René Higuita


    Quand d'autres préfèrent se planquer pour passer sur le billard, René Higuita le fait sous l'œil des caméras. En 2005, l'émission Cambio Extremo finance et filme les interventions subies par l'auteur du coup du scorpion, jusqu'alors bouffi : liposuccion, allongement du menton, retouches dentaires, tout y passe. Si le résultat à la sortie du bloc est plutôt réussi, la nature reprendra rapidement ses droits sur le visage de René, rattrapé par son miroir du passé. Un sale retour sur investissement.


  • Antonio Conte


    Pour ceux qui n'ont connu Antonio que lors de son avènement à la Juve, l'image est belle : un regard de braise venu des Pouilles, un teint halé, des yeux d'un bleu troublant… Oui, Antonio Conte est un latin lover du cru, aussi puissant dans les culottes des ménagères de plus de 40 ans que 50 Shades of Grey. Mais l'apparence est trompeuse. Loin d'être une beauté brute, le sélectionneur de la Squadra Azzurra a eu recours a des implants, évidents, mais ne saurait cacher ces quelques coups de scalpel autour des yeux. Même la perfection se doit parfois d'être travaillée.


  • Lucas Digne


    Des oreilles décollées, une banane sur la tête et un nez proéminent au milieu de la face : oui, Lucas Digne avait sans aucun doute quelques ajustements à faire pour s'affranchir de sa tête de poupon mal foutu. Alors de retour du Mondial brésilien, Lucas a pris les choses en main. Un bandage repéré à Saint-Tropez lors des vacances du Parisien, une bosse adoucie à l'arrachage, et le latéral se débarrasse de l'un de ses complexes. Ne reste plus qu'à éjecter Maxwell pour sentir le souffle d'une nouvelle vie.


  • Zlatan Ibrahimović


    Un an avant Lucas Digne, c'est Zlatan qui s'était raboté le pifard. Depuis, les performances du Suédois avec le PSG ne cessent de décliner. De quoi accorder le statut de prophète à Joey Barton : « Sur le coup, Zlatan était surpris, parce qu'il est Zlatan et personne ne lui dit jamais rien. Alors qu'au fond, je n'ai dit que la vérité : Zlatan, c'est un grand talent, et un très grand nez. » Une corrélation évidente.

    Vidéo

  • Gareth Bale


    Le Gareth de l'époque Tottenham allait vite. Très vite. Point d'orgue de la période Spurs du Gallois, la rencontre face à l'Inter Milan avait pourtant éclipsé à elle seule un problème aérodynamique évident chez l'ailier supersonique. Placées à l'horizontale, les deux écoutilles de Bale, en plus de lui conférer un look babaresque, ne pouvaient que ralentir sa progression dans le couloir gauche. Un petit coup de colle plus tard, le Madrilène court encore plus vite. Toujours plus vite.


  • Saša Ćurčić


    Saša Ćurčić aurait voulu garder ses petits arrangements secrets. Mais Linda, sa femme, ne s'est pas privée pour outer le Serbe passé par Aston Villa et Crystal Palace. En 1998, dans les colonnes du Sunday Mirror, elle balance après l'opération nasale de son bien-aimé : « Je pense que c'était plus par vanité parce qu'il m'a toujours dit qu'il voulait le même que moi. » Tordu.


  • Jermaine Pennant


    Une carrière en dents de scie et des frasques hors du terrain : durant sa vie de footballeur, Jermaine Pennant a mené la thug life, disputant même une rencontre avec port du bracelet électronique. Alors forcément, en 2011, au moment de se faire recoller les oreilles, Jermaine ne peut se résoudre à le confesser et préfère arguer d'une blessure à la tête. Le bandage est parfait, l'explication plausible. Sauf que la clinique de laquelle l'ancien d'Arsenal et Liverpool sort est spécialisée dans les opérations de chirurgie esthétique. Depuis, Pennant nie toujours. Les photos, elles, ne trompent pas.


  • Paul Gascoigne


    Usé par les excès, la drogue et le gin, Paul Gascoigne a sombré dès l'arrêt de sa carrière dans une forme de dépérissement physique inarrêtable. Ravagé, asséché malgré la picole, Gazza ne ressembla plus à rien. Mais après un énième flip suivi d'une désintox, l'Anglais trouve une addiction de substition : le Botox. Injecté sans relâche, il affichait jusqu'alors une mine brillante et sublimée par l'autobronzant. Avant la rechute.


  • Peter Crouch


    L'ami Peter ne s'est jamais soucié de son physique jusqu'à ce qu'il passe sous les mains expertes d'un Christian Troy. Et il y a été contraint. En 2007, c'est un nez cassé contre Manchester United qui l'oblige à rattraper les choses à l'aide du scalpel. Plus récemment, ce sont deux dents qui s'échappent lors d'un duel avec Coloccini sous le maillot de Stoke. Philosophe, Crouch prend néanmoins ces interventions dans le bon sens : « Mon nez était un peu tordu à Liverpool et j'ai dû le remettre après un choc, et mes dents n'étaient pas idéales jusqu'à ce qu'on me les fasse sauter puis réparer, donc je m'améliore peu à peu avec l'âge.  » Pas sûr, Peter...


    Par Raphael Gaftarnik
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
    Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40