1. //
  2. // Homonymie

Top 10 : On a le même blase, mais pas le même talent

IAM le chantait très bien, on n'est pas nés sous la même étoile. Cela est aussi valable pour les footballeurs. En effet, si certains naissent naturellement doués, d'autres n'ont pas les pieds bénis dès le départ. Dans ces cas-là, généralement, les trajectoires ne sont pas les mêmes. Et le plus drôle dans tout ça, c'est que malgré l'écart de talent, il y en a qui partagent le même patronyme.

Modififié
1. Michel Platini

Les fans de la Lazio ne le portent pas dans leur cœur, comme pas mal de gens, d'ailleurs, depuis qu'il est président de l'UEFA. Mais même si Platoche divise son monde, force est de constater que l'ancien joueur de la Juve était un très grand sur la pelouse. Et pas seulement pour ses célèbres coups francs. On parle peut-être de l'un des meilleurs joueurs de l'Histoire. Un gars qui a remporté trois Ballons d'Or de suite (1983, 1984, 1985), un exploit qui serait sans doute resté inégalé si Leo Messi n'avait jamais vu le jour. Bref, un immense footballeur. Bien entendu, sa renommée a largement traversé les frontières européennes. À tel point que certains Brésiliens lui vouent un véritable culte. Au mois un, en tout cas. Michel Platini Ferreira Mesquita peut témoigner de l'amour de son père pour le Français. Son blase, il le doit à l'ancien de l'ASSE, clairement. Le seul problème, c'est qu'apparemment, le nom ne suffit pas à faire carrière. Le Platini brésilien ne connaîtra jamais la gloire de l'idole du paternel. Il devra se contenter d'errances entre Brésil, Chine, Roumanie et Bulgarie, où il évolue toujours, au CSKA Sofia. Et avec un putain de blase, c'est déjà ça…

Youtube

2. Jardel

À Porto, entre 1996 et 2000, Mario Jardel éclate tout sur son passage. Plus de 154 buts en 167 matchs, le Brésilien régale chaque week-end les supporters des Dragons. Alors convoité par les plus grandes écuries, Mario décide de rejoindre Galatasaray. Après une bonne saison en Turquie, il revient au Portugal, mais au Sporting, cette fois. Auteur de deux saisons très prolifiques, Jardel tente alors sa chance en Premier League à Bolton, où il ne retrouvera plus jamais son talent d'avant, finissant sa carrière en vagabondant dans différents clubs de seconde zone. Une triste fin, pour un si grand talent. En 2011, le Benfica pense également tenir son Jardel, comme son grand rival à l'époque. En réalité, ce bon Nivaldo n'aura de commun que le nom avec Mario, tant la disparité de talent entre les deux est énorme. Rien à se mettre sous la dent avec le Jardel du Benfica qui (même s'il a marqué cette année en Ligue Europa contre Bordeaux) évolue aujourd'hui avec l'équipe B. Dur.



3. Zidan

Il y a des patronymes qui ne correspondent, dans notre esprit, qu'à une seule et unique personne. Zidane est de ceux-là. Quand on a marqué son sport de la sorte, quand on est devenu une idole pour toute une génération, pour tout un pays même, il est évident que votre nom vous désigne, vous et personne d'autre. Pourtant, il existe plusieurs footballeurs qui partagent le même nom que le célèbre n°10. L'un d'entre eux est d'ailleurs loin d'être un charlot. Mohamed Zidan a, en effet, un parcours tout à fait honorable, ponctué d'un titre de championnat d'Allemagne avec le Borussia (2011) et deux Coupes d'Afrique des nations, avec l'Égypte (2008 et 2010). Seulement voilà, lui n'a pas planté deux buts en finale de la Coupe du monde, offrant ainsi le trophée à son pays. Lui n'a pas planté une reprise de volée venue d'ailleurs en finale de la Ligue des champions, donnant ainsi le trophée à son club. Lui n'a pas planté une panenka en finale de la Coupe du monde contre Buffon. Lui n'a pas gagné de Ballon d'or. Donc lui ne sera jamais vraiment Zidane, malgré son nom…

Youtube

4. Blanc

Ils ont le même nom, le même poste et ont été formés dans le même club, le MHSC. Et pourtant, ils n'ont pas la même renommée. Laurent Blanc aura connu les maillots de Naples, du Barça, de l'Inter ou encore de Manchester United. Il aura également connu la joie de soulever une Coupe du monde et un Championnat d'Europe. Serge, lui, s'est cantonné à la France et son championnat national. Formé à Montpellier, donc, le Lyonnais de naissance s'en ira visiter Marseille et sa ville natale, avant de revenir dans son club formateur, histoire de boucler la boucle, en somme. Ses quelque 245 matchs confirment un talent certain et incontestable. Loin de son homonyme, toutefois.


5. Maicon

Depuis qu'il a quitté l'Inter pour Manchester City, en 2012, Douglas Maicon n'est plus que l'ombre de lui-même. Très loin, en tout cas, du niveau qui était le sien lors de la dernière décennie. Période pendant laquelle il était d'ailleurs, à juste titre, considéré comme le meilleur arrière droit du monde. Des débordements totalement fous, des buts tout aussi barges, Maicon était au top, en club comme en sélection. Un niveau que n'a clairement pas atteint son compatriote et homonyme du FC Porto. Défenseur central de son état, Maicon Pereira Roque n'a pas la classe de l'ancien Intériste, c'est indéniable. Toutefois, le grand gaillard (1,90m ) n'a que 25 ans et encore de belles années devant lui pour essayer de rattraper son aîné. Bon, et puis faut pas oublier qu'à Porto, le mec rempli quand même pas mal la salle à trophées : trois championnats, une coupe nationale, une Supercoupe et une Europa League. Il y a pire, hein.

Youtube

6. Lacombe

Bien avant de penser que les filles sont plus à l'aise en cuisine qu'en train de parler football, Bernard Lacombe a été un footballeur. Et plutôt un bon. Les supporters lyonnais, stéphanois et bordelais se rappellent encore aujourd'hui des buts qu'il enfilait chaque week-end. Véritable renard des surfaces, l'actuel conseiller de Jean-Michel Aulas se régale également sous le maillot des Bleus avec lequel il plante douze fois en 38 matchs. Trois championnats de France, trois Coupes de France et un Championnat d'Europe sont là pour garnir l'armoire à trophées d'une carrière bien remplie. Carrière à laquelle aurait bien aimé prétendre Grégory. Un autre Lacombe. Désigné comme un futur grand à ses débuts avec Monaco, à la fin du siècle précédent, le petit Lacombe (il mesure 1,64m) peine à démontrer l'étendue de son talent. Après de belles perf' à Ajaccio et Montpellier, il tentera un retour à Monaco, sans succès. Aujourd'hui à Clermont, en Ligue 2, nul doute que Grégory aurait aimé suivre les traces de Bernard.

but de Lacombe à 1min35

7. Anderson

Il y a des joueurs qui marquent un club, une ville à jamais. Encore aujourd'hui, Sonny Anderson est à Lyon chez lui. À la maison, comme on dit. Il faut dire que la classe de Sonnygoal a enchanté la France entière à l'époque où il évoluait avec le maillot lyonnais sur les épaules. Lorsqu'il arrive entre Rhône et Saône, l'attaquant auriverde n'a déjà plus grand-chose à prouver, lui qui a fait les beaux jours de Marseille, Monaco et du grand FC Barcelone. Toutefois, quatre ans durant, il brillera sous les couleurs lyonnaises, permettant notamment à l'OL de décrocher son premier titre de champion, en 2002. Quelques années plus tard, un autre Brésilien tente lui aussi sa chance à Lyon. Au sortir de deux belles saisons avec Benfica, Cléber Anderson vient marcher sur les pas de son illustre aîné. Malheureusement pour lui, l'histoire ne sera pas aussi belle. Incapable de s'imposer au sein de la défense rhodanienne, Cléber ira se refaire une santé au pays, où il ne retrouve pas vraiment le talent que l'on lui connaissait au Portugal. Et si vous demandez aux supporters lyonnais, il n'y a bien qu'un seul Anderson dans leurs souvenirs.


8. Gómez

Formé à Lyon, Yohan Gómez n'aura jamais réussi à s'imposer dans le club de JMA. Entre 2003 et 2005, sous les ordres de Paul Le Guen, il fera quelques apparitions avec l'équipe première sans arriver à se rendre indispensable. Après un départ à Bastia où il restera cinq saisons, le milieu défensif connaîtra la CFA avec Cannes, puis le National avec Vannes, où il évolue encore actuellement. En Allemagne, en revanche, il y a bien un Gómez qui a réussi à faire son petit bonhomme de chemin, Mario, de son prénom. Que ce soit avec Stuttgart ou le Bayern, l'homme à la coupe de cheveux gominée a fait ce qu'il sait le mieux faire au monde : planter des buts. Dans son armoire ? Trois Bundesligas, deux Coupes d'Allemagne, une Supercoupe d'Allemagne et une Ligue des champions. Sûrement que Yohan échangerait bien la sienne contre celle de Mario. Dommage.



9. Ronaldo

Ronaldo, ce nom entraîne inéluctablement un conflit générationnel. Évidemment, on parle de deux artistes dans leur domaine. Mais, pour ceux qui sont nés avant 1994, il n'y a, à jamais, qu'un seul Ronaldo. Il était brésilien, rasé, aimait bien manger et était un putain de génie, tout simplement. Il a gagné deux Coupes du monde, en a disputé quatre durant lesquelles il en a profité pour enfiler 15 pions, devenant ainsi le buteur le plus prolifique de l'histoire dans cette compétition. Il a gagné deux Ballons d'or. Il a joué au Barça et au Real, à l'Inter et au Milan. Mais tout le monde lui a pardonné. On a tous pleuré avec lui quand il s'est cassé le genou. Puis encore une fois quand il se l'est recassé. Et une dernière fois quand il a pris sa retraite, évidemment. Pour les plus jeunes d'entre nous, en revanche, Ronaldo a joué à ManU, est le plus gros transfert de l'Histoire et éclate tous les records de buts avec le Real Madrid. Il a gagné un Ballon d'or, en a perdu plusieurs. Il est aimé, autant que détesté. Si comme, chez les immortels, il ne devait en rester qu'un, nul doute que le combat ferait rage. Même si, au fond, chacun a son avis là-dessus. Un avis très tranché, généralement…

Youtube

10. Hadji

Un pur numéro dix. Bourré de talent. Tempérament de feu. Joueur roumain du siècle. Il y a plusieurs expressions pour décrire l'immense Gheorghe Hagi. Maître à jouer du Real Madrid et du Barça au cours de sa carrière, le Roumain a éclaboussé le monde du foot, tant par son talent que par les coups de gueule qu'il poussait sur les rectangles verts. Le gars aurait d'ailleurs pu connaître une carrière bien plus belle au vu du génie qu'il avait dans les pieds. Les supporters de Galatasaray peuvent témoigner de la classe du bonhomme. Youssouf, pour sa part, a fait les beaux jours de la Ligue 1. On a notamment pu le voir faire trembler les filets sous les couleurs de Nancy, Rennes et Bastia. Avec ses 64 sélections et 20 buts chez les Lion de l'Atlas, le Marocain n'a pas à rougir de son parcours. Même si, au fond, il ne restera qu'un seul Hagi. Un numéro dix.

Youtube


Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ouh la la la la quand j'ai vu le titre je me suis dit "ah les cons* ils vont quand même pas oser le faire" et oui vous l'avez fait "ronaldo vs ronaldo". Je sens que ça va s'écharper sévère par ici. A moins que robinvanperfect ne vienne sulfater tout ce beau monde.
Vous avez oublié les fameux Diarra et Diarra.. C'est quand même dommage!
Note : 14
Quel joueur Mario Jardel, on l'attend toujours a l'aéroport Marignane...
Hagi/ Hadji c'est plus que tiré par les cheveux...

Et les touré dans tout ca ?
Thibdakar Niveau : DHR
Un article à part entière serait en préparation pour les mendy.
Et le Lionel Messi d'Angers ?
Il y'avait aussi Yohann Pelè qui était pas mal.
Sinon on pouvait citer Diouf et Diouf, n'diaye et n'diaye, ...
Jack Facial Niveau : CFA
Note : 1
Avec les Brésiliens, pour chaque grand joueur, vous trouverez au moins 10 obscurs tâcherons qui portent le même blase.
FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
Il y a Ulrich Lepen aussi dans un passé pas si lointain...
Rastashaman Niveau : CFA
Petite rectification: Messi n'a pas gagné le Ballon d'Or France Football 4 fois d'affilé mais le FIFA Ballon d'Or. Dc aucun mérite, tout est dans le titre...
On doit pouvoir trouver une bonne cinquantaine de Gomez dans le championnat mexicain !
y'a platini du cap vert aussi
Note : 4
Cristiano Zanetti aussi même si c'était pas un mauvais joueur
@FCB stern

Alors toi, je sens que tu vas avoir un contrôle fiscal dans pas longtemps.
Note : 2
N'empêche que la frappe du Platoche brésilien est loin d'être dégueu.

Dans le registre "je suis brésilien et j'appelle mon fils n'importe comment", je me souviens du gars qui a appelé son fils Zlatan Beckenbauer. hahahaha...

Oublié le Lionel Messi d'Angers, c'est une belle erreur par contre.

Et pis le débat Ronaldo/Ronaldo... Pour moi, il n'y en a jamais eu qu'un. Après, y a eu un CR7 et c'est bon aussi.
C'est un peu dommage que certains choix (genre Gomez) soient des noms hyper communs, il y en a au moins 150 des Gomez... Mais sinon j'avais oublié l'existence de Mohammed Zidan, loin d'être un joueur dégueulasse.
sinon il y avais Sissoko, mais là c'était trop facile, tout les clubs de ligue 1 en ont un!
FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
Message posté par ozymandias
@FCB stern

Alors toi, je sens que tu vas avoir un contrôle fiscal dans pas longtemps.


Je ne vois pas le rapport?
laurentlp Niveau : CFA
Note : 6
Heureusement qu'aucun joueur ne s'appelant Lee n'a jamais percé, le nombre d'homonyme aurait été effrayant :)
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 109 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 4
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 17 Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 25 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 37 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17
mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20