1. //
  2. //
  3. // Manchester United/Cardiff

Top 10 : Ole Gunnar « Super Sub » Solskjær

Il est l'une des plus grandes légendes de Manchester United. Ole Gunnar Solskjær retrouve ce soir avec Cardiff un banc qu'il a souvent quitté avec succès. Même s'il a aussi beaucoup marqué en débutant les matchs, le Norvégien reste à tout jamais le « Super Sub » . Retour sur ses entrées qui ont changé le destin d'un club.

Modififié
0 29
1) United - Bayern (2-1) : 26 mai 1999, 90+3e :

Oubliez la remontée fantastique de Liverpool face au Milan lors de l’édition 2005 : la plus belle finale de Ligue des champions, c’est celle-ci. En ce soir de mai 1999, Manchester United a renversé la vapeur et retourné les cœurs face au Bayern Munich. Menés 1-0 sur un coup franc de Basler (6e), les Red Devils offrent à la rencontre un dénouement incroyable dans les arrêts de jeu. Sur un coup de patte de Beckham, Teddy Sheringam permet dans un premier temps de décrocher l’égalisation dans le Fergie Time. Puis le Norvégien, entré en jeu 10 minutes plus tôt à la place d’Andy Cole, dévie une tête du même Sheringam sur l’ultime corner du Spice Boy. La légende du Super Sub est née, les larmes de Samuel Kuffour sont restées.

Youtube
2) United - Blackburn (2-2) : 25 août 1996, 70e :

Une réputation, ça se forge. Alors Ole Gunnar prend sa destinée en main dès ses débuts. À peine débarqué de Molde, il se voit offrir par Sir Alex ses premières minutes face à Blackburn lors de la troisième journée de championnat. Mené 2-1, Sir Alex lance son attaquant dans le bain et assiste à la formation d’un mythe. Cinq minutes après son entrée, le Norvégien plante et arrache le match nul face à Blackburn. Old Trafford ne le sait pas encore, mais Ole vient d’exposer sa marque de fabrique.

Youtube
3) Nottingham Forest - United (1-8) : 6 février 99, 80e, 87e, 90e, 92e :

Sans doute pas la plus décisive des entrées d’Ole Gunnar, mais assurément la plus prolifique. Quelques mois avant d’atteindre le Graal continental, Solskjær est lancé par Ferguson pour grappiller un peu de temps de jeu dans une rencontre où United mène déjà 4-1. C’est mal connaître le Norvégien qui inscrit un quadruplé en l’espace de 12 minutes. Fallait pas le faire entrer…

Youtube
4) United – Liverpool (2-1) : 24 janvier 1999, 90+2 :

Opposé à United lors du 4e tour de la Coupe d’Angleterre, le Liverpool de Gérard Houllier ne sait pas encore qu’il participe à une répétition de la finale épique de 99. Car les Reds mènent depuis le début, comme leurs compères munichois, grâce à Michael Owen (3e). Comme les Bavarois, Carragher, Ince et Fowler pensent avoir match gagné. C’était sans compter sur le duo Yorke-Cole qui remet les équipes à égalité avant que Solskjær ne trouve les filets du gauche au bout du bout. Cette année-là, United s’offrira un triplé historique marqué de l’empreinte du Super Sub.

Youtube
5) United - Chelsea (2-2): 24 septembre 1997, 86e :

À la lutte avec Arsenal et les Blues en ce début de saison, United peine sur sa pelouse face à Lebœuf et Zola. Alors Ferguson change tout. Exit Scholes, Poborski et Neville (Gary, pas l’autre pipe de Phil), bonjour Sheringam, Giggs et Solsjkaer. Mené 2-1 sur un CSC de Berg et une réalisation de Mark Hugues, United se relève et décroche un point grâce à l’inévitable remplaçant à cinq minutes du terme. Malgré les prouesses d’Ole, United perdra le titre d’un petit point face aux Gunners.

Youtube
6) United - Charlton (2-1) : 10 avril 2001, 82e :

Dans son rôle préféré, Ole offre les trois points à United. Quatre minutes seulement après son entrée au jeu, le Norvégien permet aux Reds Devils de reprendre l’avantage grâce à son onzième et dernier but de la saison. United peut alors filer vers un nouveau titre. Un mois plus tard, Manchester sera sacré pour la troisième année consécutive.

7) United - Aston Villa (2-1) : 7 janvier 2007, 90+1e :

La belle aventure du Norvégien à United est sur le point de se terminer, celle du Manchester de Rooney, Ronaldo et Larsson ne fait que commencer en FA Cup. Bien parti pour jouer un « replay » contre les Villans, United peut heureusement encore une fois compter sur Solskjear pour faire exploser Old Trafford. Quelques mois et deux derniers buts plus tard, Olé tire sa révérence. La fin d’une époque où les supporters n’auraient jamais osé quitter le stade avant le coup de sifflet final. L’épilogue d’une décennie marquée par le poupon norvégien.

8) United - Celtic (3-2): 13 septembre 2006, 47e :

Qu’importe la minute : Ole Gunnar marque dès qu’il entre. Pour pallier la blessure de Giggs dès la 33e minute, Solskjær chausse les crampons et permet à United de passer la tête devant dans ce premier match du groupe F de la Ligue des champions. Une habitude qui contraste avec l’inattendue performance de Louis Saha, auteur ce soir-là d’un doublé et d’une passe décisive pour le Norvégien.

9) United - West Bromwich (1-0) : 17 août 2002, 78e :

Premier match de la saison, premier remplacement et premier but pour Olé Gunnar. Une saison qui commence comme s’est terminée la dernière : des prestations désolantes de Juan Sebastián Verón, et des entrées décisives du joker attitré de Sir Alex. Mais une saison qui ne se terminera pas comme les dernières. Après trois ans de succès, United s’abandonne dans les bras de son transfert record argentin. Une idée bien fâcheuse qui coûtera 40 millions d’euros et une saison vierge aux Reds Devils. Solskjær avait, lui, coûté 1,8 million d’euros.

10) Arsenal - United (1-1), 28 mars 2004, 86e (passe décisive) :

Mêmes protagonistes, autre rôle. Cette année-là, United est déjà loin des Gunners au classement (12 points). Mais mené 1-0 sur un but d’Henry, Sir Alex ne veut pas abandonner la victoire à Highbury et lance Saha puis Solskjær dans l’arène. Passe du second pour le premier et une égalisation pour l’honneur, car Arsenal convole déjà vers son titre de champion.

Bonus : 18 avril 98, 89e :

Lors de la saison 97/98, United lutte avec Arsenal pour le titre de champion. À 2 points des Gunners à l'aube de cette 35e journée, les Red Devils coincent face à Newcastle (1-1) lorsque Rob Lee file seul au but pour porter l'estocade fatale aux hommes de Sir Alex. Ole Gunnar, tout frais, se lance alors dans une chevauchée fantastique pour rattraper le fuyard et tacle sans ménagement. United sauve un point tandis que Solskjær obtient un amour sans limite des fans, et ce, même si le club échouera dans sa quête de titre. Sans aucun doute le plus beau geste du Super Sub.

Youtube


Par Raphael Gaftarnik avec Martin Grimberghs
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

MaxChampagne Niveau : DHR
Il a marqué ma jeunesse, comment ne pas être fan d'un joueur qui a passé sa carrière sur le banc et qui n'a jamais bronché !

Respect !
Le gars a fait une carriere de remplacant, sans broncher, en faisant le job.
putain* d'epoque..
Sur FIFA 98, je le mettais dans le 11, et Teddy Sheringham sur le banc !
Note : 2
Solskjaer par ci, Solskjaer par la, en attendant ce week-end Souleymane "Camaradona" Camara a égalisé le total du norvégien avec 17 buts en sortie de banc en championnat ! Et ouais ma gueule !

Mais bon, Solskjaer monstre sacré. En plus c'est un accroc de football manager, il a toutes les qualités.
accro* (à quand une fonction EDIT ?)
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 9
Pour le bonus.. C'est quoi ces joueurs pitoyables qui ne protestent même pas quand l'arbitre sort le carton ?

Si Busquets et Verratti voyaient cela ils en seraient malades..
en fait il y a déjà une fonction edit plus efficace qu'une véritable fonction edit qui consiste à se relire avant de poster

ce match contre le bayern restera à jamais l'un de mes PLUS VIF souvenir
Que c'est beau ce bonus. Quel sens du sacrifice. Même pas un tacle de boucher, juste un "bon, ben, va falloir que je me sacrifie". Même pas une protestation derrière. Un coéquipier comme ça, je le chéris mille fois.
Captain_H Niveau : DHR
Ce tacle bordel! Et tout OT qu'applaudit le geste, putain d'époque! Maintenant t'aurais tous les consultants à la con qui te qualifieraient ça d'attentat, de tacle assassin, de comportement antisportif, de manque flagrant de fair play, etc.
La légende raconte que c'est le geste qui inspira à Luis Suarez son sacrifice, le soir d'un certain quart de finale de la CM 2010 ...
Simon 1661 Niveau : DHR
Pleine Lulu le but contre Chelsea!
Tout donner pour un club, en étant remplaçant, sans que l'égo prenne le dessus. Prends ça la génération 87.
Ce bonus est tout simplement magique.
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Message posté par Captain_H
Ce tacle bordel! Et tout OT qu'applaudit le geste, putain d'époque! Maintenant t'aurais tous les consultants à la con qui te qualifieraient ça d'attentat, de tacle assassin, de comportement antisportif, de manque flagrant de fair play, etc.
La légende raconte que c'est le geste qui inspira à Luis Suarez son sacrifice, le soir d'un certain quart de finale de la CM 2010 ...


Tu vas me dire que c'est un geste d'amour, de passion, de sacrifice, que c'est magnifique, quel altruisme pour son équipe au détriment de son propre temps de jeu déjà famélique ! J'acquiesce d'un geste de la tête.
Ça n'a rien de non "fair play" et c'est encore moins un attentat. Par contre, c'est un geste antisportif. Faut être malhonnête pour le nier.
Ce qui n'enlève rien à sa légende, bien au contraire. Ce n'était pas qu'un renard des surfaces !
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -1
Message posté par TsouinTsouin


Tu vas me dire que c'est un geste d'amour, de passion, de sacrifice, que c'est magnifique, quel altruisme pour son équipe au détriment de son propre temps de jeu déjà famélique ! J'acquiesce d'un geste de la tête.
Ça n'a rien de non "fair play" et c'est encore moins un attentat. Par contre, c'est un geste antisportif. Faut être malhonnête pour le nier.
Ce qui n'enlève rien à sa légende, bien au contraire. Ce n'était pas qu'un renard des surfaces !


Mouais, enfin un mec me fait ça à FIFA, jle report direct à EA et Microsoft.. Dans la réalité, je me demande combien de matchs il aurait pris pour un tel geste de nos jours..
Message posté par MaxChampagne
Il a marqué ma jeunesse, comment ne pas être fan d'un joueur qui a passé sa carrière sur le banc et qui n'a jamais bronché !

Respect !



Bah j'ai envie de te dire, la réponse est dans la question non ?
"Son plus beau geste avec ManU" ouais un gros tacle bien dégueulasse qui aurait pu péter les deux jambes de son adversaire y'a pas mieux.
Je comprends l'idée du mec qui écrit ça mais faut arrêter, Solskjaer marque le but de la victoire en finale de LDC; alors dire qu'un tacle dangereux assorti d'un rouge est sa plus belle action faut pas dire trop de connerie en s'étouffant dans sa mièvrerie faite de fidélité aux reds et de sentiments ""nobles""
Message posté par zinczinc78


Mouais, enfin un mec me fait ça à FIFA, jle report direct à EA et Microsoft.. Dans la réalité, je me demande combien de matchs il aurait pris pour un tel geste de nos jours..





Pour une faute de dernier défenseur avec rouge direct, c'est suspension pour le prochain sans passer devant le conseil de discipline, la règle quoi.
Enorme ce tacle...

C'est quand même assez rare que les mecs soient aussi loins du ballon !
BaiseMatuidi Niveau : Loisir
Première phrase de l'article, ou l'art de se contredire.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 29