1. // Top 10

Top 10 - Messi au Barça

Il y a dix ans, Léo Messi signait son premier contrat avec le Barça. Retour sur dix moments magiques qui ont bouleversé le football mondial.

0 3
1. Un contrat sur une serviette (17 septembre 2000)


Alors que son père, Jorge, commence à perdre patience devant les réticences d'une partie des dirigeants du Barça, qui hésitent à prendre en charge son traitement, Carles Rexach, alors responsable de la Masia (le centre de formation blaugrana) signe un contrat avec le prodige sur... une serviette en papier. La légende est en marche.

2. Premiers pas officiels (16 octobre 2004)


Après quatre ans passés à mettre la misère à toutes les équipes de jeunes d'Espagne, il est temps pour la Pulga de passer à l'étage supérieur. Rien de tel qu'une victoire dans le clásico face à l'Espanyol pour démarrer, avec un premier record au passage : celui du plus jeune joueur du Barça à débuter en Liga, à 17 ans et 114 jours.

3. Premier ouvrage (1er mai 2005)


En ce jour férié, Messi est à l'œuvre aux côtés de Ronnie pour une action déjà mémorable : ballon piqué du Brésilien pour l'Argentin, qui lobe le gardien en toute sérénité avant d'être ovationné par le public du Nou Camp. Nouveau record de précocité : c'est le plus jeune joueur à inscrire un but pour l'équipe catalane, à 17 ans, dix mois et une semaine.







4. Premier titre (29 mai 2005)


Dans l'ombre d'un Ronaldinho qui marche sur l'eau et d'un Eto'o qui claque but sur but, il ne dispute que sept matches de Liga, mais remporte son premier championnat à un peu moins de dix-huit ans. De bon augure pour la suite.

5. Dans les traces de Diego (18 Avril 2007)


Ludovic Giuly expédié sur le banc, Léo Messi survole les débats depuis plusieurs mois, comme lors de cette rencontre de Coupe du Roi face à Getafe lors de laquelle il se joue de six adversaires après avoir traversé la moitié du terrain –façon Maradona contre l'Angleterre en 86– pour aller tromper le gardien. Legendary !







6. Le 10 en héritage (4 août 2008)


Ronaldinho parti en vrille et au Milan AC, il récupère le mythique numéro dix blaugrana, porté avant lui par le Ballon d'or 2005, mais aussi par Maradona et Romario. Depuis, il a décroché huit titres avec le Barça. La classe.

7. La suprématie du Barça (2 mai 2009)


Victoire historique face au rival de toujours sur le score de 6-2 à Santiago Bernabeu. Bilan de la Pulga : deux buts et un festival dans le jardin madrilène. Un adversaire qui lui réussit. En mars 2007, il avait inscrit un triplé au Nou Camp lors d'un palpitant 3-3.

8. Plus prêt des étoiles (27 mai 2009)


En finale de la Champions League, il saute plus haut que la défense de Manchester United pour inscrire de la tête le second but du Barça. Celui qui parachève la consécration d'une fantastique formation et d'un joueur hors-norme. Avec neuf buts marqués en Coupe d'Europe, il est élu meilleur joueur de la compétition.







9. Un Ballon d'Or pour un joueur en or (30 novembre 2009)


A seulement 22 ans, il décroche le Ballon d'Or après une saison exceptionnelle avec le Barça : six titres, soit autant que le nombre de compétitions disputées par le club. A moins d'un court-circuit à la Ronaldinho, il devrait y en avoir d'autres.

10. La dernière pierre d'une œuvre majeure (14 septembre 2010)


Son doublé face au Pana mardi lui a offert un nouveau record. Ses vingt-sept buts inscrits en Ligue des Champions sous les couleurs du Barça en font le meilleur réalisateur du club dans l'histoire de l'épreuve. A 23 ans...

Alejandro Carbone

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Graciés Alejandro !

Més que un article.
Le génie à l'état pur, bien loin devant tout le monde...
Un article sympa sur le Barça sur sofoot.com, voilà qui fait plaisir :)
On se croirait revenu 4 ou 5 ans en arrière.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Bordeaux/Lyon en dessert
0 3