Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // La Serie A est de retour

Top 10 : Magnéto, Sergio !

Ça y est, la Serie A recommence enfin aujourd’hui, mais avec une petite nouveauté : la vidéo pour les arbitres. Dans un pays où l’on adore refaire chaque semaine le classement sans erreur arbitrale, ce nouvel outil promet davantage de justice dans les matchs. Car, non, en Italie, il n’y a pas que des Pierluigi Collina... La preuve par dix.

Modififié

  • Chievo 2–1 Inter, saison 2010-2011
  • Pas de gros scandale pour commencer, mais plutôt un vilain coup d’Eto’o en dehors du champ de vision de l’arbitre. Le Camerounais s’est permis de rejouer la scène entre Materazzi et Zidane, avec Cesar, défenseur du Chievo, qui l’avait un peu trop poussé à son goût lors d’une action antérieure. Et comme Zizou, Cesar s’est effondré, mais aucune expulsion n'a suivi cette fois-ci. En revanche, Eto’o a pris cher un peu plus tard, écopant de trois journées de suspension et 30 000 euros d’amende.

    Vidéo


  • Fiorentina 2–0 Lazio, saison 2012-2013
  • La saison 2012-2013 commence assez bien pour la Lazio qui occupe le podium jusqu’à la neuvième journée, lors du déplacement au stade Artemio Franchi de la Fiorentina. L’arbitre, Monsieur Bergonzi, passe complètement à côté de son match et sert la victoire sur un plateau à la Viola. La recette ? Une position de hors-jeu de Jovetić qui obstrue la visibilité du gardien sur le but de Ljajić ; une faute de main non sifflée de Cuadrado dans la surface ; un but valable de Mauri annulé pour un hors-jeu inexistant ; une première simulation de Cuadrado qui entraîne un deuxième carton jaune pour Ledesma ; et enfin une seconde simulation du Colombien qui envoie Hernanes sous la douche avec un carton rouge direct. Les nerfs à vif...

    Vidéo


  • Fiorentina 0–0 AC Milan, saison 2011-2012
  • Si le célèbre « non-but » de Muntari relève plutôt de la goal-line technology, l'AC Milan a tout de même fait les frais de belles autres injustices en 2011-2012. En déplacement chez la Fiorentina, les hommes de Max Allegri n’ont jamais réussi à ouvrir la marque, malgré un but valable de Seedorf annulé, un poteau de Pato et un miracle de Boruc. Sans compter une faute de main de Behrami non sifflée qui lui aurait valu un deuxième carton, ainsi qu’une belle faute de Nastasić sur Pato qui aurait dû donner un penalty aux Milanais. Certains se demandent encore comment l'AC Milan a pu rater le Scudetto cette année-là.

    Vidéo


  • Juventus 3–2 AS Roma, saison 2014-2015
  • Vous vous souvenez du violon mimé par Rudi Garcia ? Eh bien c’était contre la Juventus en 2014, dans un choc qui fait encore aujourd’hui monter des larmes de rage aux supporters giallorossi. Au programme, trois penaltys, dont deux pour les Bianconeri. Le premier, pour une faute de main de Maicon, qui se protégeait le visage sur un coup franc, le deuxième pour une faute justifiée de Lichtsteiner sur Totti et le troisième pour un très léger contact sur Pogba en dehors de la surface. Et, cerise sur le gâteau, Vidal se trouve en position de hors-jeu juste devant le gardien lorsque Bonucci inscrit le 3-2 sur une reprise de volée. Bon, l’AS Roma a quand même fini la saison 17 points derrière la Juventus, hein.

    Vidéo


  • Inter 1–1 AS Roma, saison 2007-2008
  • Si l’Inter a enchaîné les Scudetti pendant cinq ans de suite, ce n’était pas à chaque fois sans difficulté, puisque l’AS Roma comptait aussi bien profiter de l’affaiblissement des autres grands clubs à la suite du Calciopoli. Les Giallorossi ont dû s’en mordre les doigts lors du match crucial à la 25e journée. L’Inter égalise en fin de partie, après une belle faute non punie de Burdisso sur Taddei, alors que le défenseur nerazzurro avait déjà reçu un carton, et une légère faute de Mexès sur Crespo, qui en rajoute, conduisant à l’expulsion du Français. À croire que le destin s’acharne vraiment sur l’AS Roma, éternellement deuxième.

    Vidéo


  • Juventus 1–3 Fiorentina, saison 2000-2001
  • Non, la Juventus n’est pas toujours favorisée en Italie. En voilà la preuve. En 2000-2001, les Bianconeri sont au coude-à-coude avec l’AS Roma au sommet du classement, avec un avantage de quelques points pour les Giallorossi (comme quoi). Mais un match contre la Fiorentina bouleverse tout. La Juventus avait réussi une belle remontée, de 0-2 à 3-2, mais Chiesa arrache l’égalisation grâce à un coup franc et un coup de main de Di Livio, qui pousse le mur adverse pour permettre au ballon de passer. Et dire que les Romains ont remporté le Scudetto avec seulement deux points d’avance.

    À 3'45
    Vidéo


  • Lazio 0–0 AC Milan, saison 1998-1999
  • Avant de remporter son doublé coupe-championnat en 2000, la Lazio s’y est déjà essayé en 1999 et ce n’est pas passé loin. À huit journées de la fin, les Laziali sont premiers à sept points de l'AC Milan, alors troisième derrière la Fiorentina. Le choc contre les Milanais est décisif, mais se termine sur un score vierge. Les Romains, eux, se souviennent surtout du but de Vieri signalé hors jeu, à tort. Par la suite, l'AC Milan réalise un sans-faute et coiffe l’aigle au poteau avec un seul point d’avance.

    Vidéo


  • Hellas Vérone 2–1 AC Milan, saison 1989-1990
  • L’année du deuxième succès historique du Napoli de Maradona, l'AC Milan de Sacchi a bien failli réaliser le doublé Coupe d’Europe-championnat. À l’avant-dernière journée, Gli Immortali se déplacent à Vérone, qui joue son maintien en Serie A. Ils concluent la première période avec un score à leur avantage : 1-0. Mais la suite n’est qu’un amer mélange entre malchance et nervosité. Après deux belles fautes non sanctionnées, sur Massaro et Van Basten, Sacchi s’emballe et se fait exclure. Les Véronais parviennent à égaliser et la tension monte d’un cran. Rijkaard est à son tour exclu pour deux fautes légères, juste avant que Van Basten jette son maillot de rage, à cause des nombreuses fautes sur lui, toujours pas sifflées. Même Costacurta fait les frais de cet enchaînement de mauvaises décisions arbitrales. À huit, les Rossoneri subissent un deuxième but et voient par la même occasion le Scudetto s’envoler vers le sud.

    Vidéo


  • Juventus 1-0 Inter, saison 1997-1998
  • Plus qu’une erreur d’arbitrage, ce derby d’Italie est le symbole de l’adversité, voire de la haine, entre Bianconeri et Nerazzurri. Il s’agit de la 30e journée sur 34 et l’Inter rend visite à la Juventus, première avec un seul point d’avance. À la demi-heure de jeu, Iuliano rentre dans Ronaldo, qui venait de pousser le ballon à l’intérieur de la surface. L’arbitre laisse jouer et les Bianconeri partent en contre-attaque via Zidane. Pendant ce temps, Simoni, l’entraîneur de l’Inter, envahit le terrain, de rage, pour trouver l’arbitre et se fait immédiatement exclure. Quelques secondes plus tard, au terme de cette même phase de jeu, ce sont les locaux qui bénéficient d’un penalty, tiré par Del Piero et stoppé par Pagliuca. Cet épisode a complètement influencé le cours du match, finalement remporté par la Juventus grâce à un but de son légendaire numéro 10. Pour le coup, pas besoin de vidéo, de bons yeux auraient juste fait l’affaire.

    Vidéo


  • Juventus 0–0 AS Roma, saison 1980-1981
  • Cette partie est longtemps restée un leitmotiv dans les discussions entre Romanisti et Juventini. Alors que le championnat se conclut dans trois journées, l’AS Roma se déplace au Stadio Comunale de Turin pour affronter la Juventus, première avec un point d’avance sur les Giallorossi. Ces derniers luttent comme jamais et poussent davantage leurs adversaires qui se retrouvent à dix après l’exclusion de Furino. Turone, défenseur romain, finit par inscrire un but de la tête, mais il est rapidement invalidé par l’arbitre de touche. Le Scudetto va finalement aux Turinois et l’affaire fait scandale, car la vidéo diffusée par la Rai prouve que Turone n’était pas hors jeu. Il a fallu plus de trente ans pour que Carlo Sassi, connu en Italie comme le père de la vidéo dans le football, révèle dans plusieurs médias que la vidéo fournie à l’époque aurait été arrangée pour que le but paraisse valide. Il a justifié cette manipulation en expliquant qu’à ce moment, les monteurs devaient tout faire à la main. Comme quoi, la vidéo n’est pas forcément une preuve absolue.

    Vidéo


    Par Giuliano Depasquale
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi
    Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall lundi 16 juillet La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)