1. // Foot et blason

Top 10 : Logotomie

Avec les couleurs, le maillot et le stade, c’est le quatrième pilier de l’identité des clubs de football : l’écusson. Tel le mythe du bateau de Thésée, les blasons évoluent au fil des décennies. Sauf qu’à l’heure où les clubs deviennent des marques à l’internationale, les nouveaux logos ne sont pas toujours fidèles à l’histoire qu’ils représentent.

Modififié

Juventus - super-market

Au premier coup d’œil, le nouveau logo de la Juventus a de l’allure. Un petit bijou tout en minimalisme qui serait parfait pour une marque d’horlogerie de luxe. Mais les créateurs ont oublié un léger détail : il s’agit de la Juventus, bon sang ! Jusqu’ici, chaque fois que la Vieille Dame changeait de blason, le nouveau gardait la base de l’identité du précédent. Cette fois, il n’a plus rien à voir avec le passé, à commencer par la disparition du taureau, qui était établi sur le blason depuis les années 1920. Pourquoi ? « Pour atteindre une nouvelle cible » , a justifié Andrea Agnelli. Celle des ennemis de la tauromachie ?



Manchester City - le grand lifting

L’été dernier augurait une nouvelle ère chez les citoyens de Manchester. Un nouveau coach : Pep Guardiola. Mais aussi un nouveau logo, qui est en réalité une version remastérisée de celui qui faisait l’identité du club entre 1972 et 1997. Une bonne idée, a priori. Seulement, les supporters n’ont pas apprécié de voir disparaître les initiales « F.C. » du nom Manchester City Football Club. D’ailleurs, même le site du club est passé de mcfc.co.uk à mancity.com. Le tout dans une volonté des propriétaires de mieux exporter la marque, exactement comme pour le voisin mancunien, qui avait vu disparaître la mention « Football Club » de son badge en 1998.



RB Leipzig - Red Bull FC

Qui se souvient du SSV Markranstädt ? Peut-être les puristes qui suivaient déjà la Bundesliga à la fin des années 1940. En 2009, ce club du comté de Leipzig en Saxe disparaît. Ou plutôt se métamorphose sous l’impulsion de son nouveau propriétaire, le PDG de Red Bull, Dietrich Mateschitz. Le milliardaire autrichien voit grand : conquérir la Buli en partant de la cinquième division. Problème : en Allemagne, un club ne peut pas porter le nom d’une entreprise (excepté le Bayer Leverkusen). Mais Dietrich Mateschitz trouve la parade : si son club ne peut pas s’appeler Red Bull Leipzig, alors ce sera RasenBallsport Leipzig. Avec un logo calqué sur celui de la marque de boissons énergisantes. Une identité qui n’a donc plus rien à voir avec celle du SSV Markranstädt. Depuis, le RB Leipzig a réussi son pari de briller en Buli, mais remporte également de loin le titre du club le plus détesté du pays.




Cardiff City - le joujou de Vincent Tan

Du sauveur au fossoyeur, il n’y a qu’un pas franchi volontiers par ce barjot de Vincent Tan. À la fin des années 2000, le milliardaire malais éponge les dettes du Cardiff FC. Grâce au portefeuille épais de son propriétaire, le club gallois, qui n’avait plus mis un pied en première division depuis 1961-1962, obtient sa montée en Premier League en 2013. Le retour des Bluebirds dans l’élite, vraiment ? L’oiseau et la couleur bleue qui faisaient l’identité de Cardiff City depuis 1899 ont dégagé au profit d’un dragon sur fond rouge, symboles de succès et de puissance dans la culture du pays de Vincent Tan. Pire, le boss voulait même aller jusqu’à renommer le club « Cardiff Dragons » . Face à la résistance des fans, il s’est rétracté en 2015... De retour comme la couleur dominante, le bleu est désormais assorti à un liseré rouge, tandis que cohabitent l’oiseau et le dragon. Le principal est bien que Cardiff FC joue de nouveau en bleu à domicile.




Real Madrid - ô blasphème !

La dernière évolution du logo du Real Madrid remonte à 2001. Une version modernisée, mais quasi identique de la couronne d'Alphonse XIII qui surplombe la bande en diagonale, symbolisant la Castille. Sauf qu’en 2017, la Maison-Blanche a décidé d’effacer la croix au sommet de son blason pour satisfaire Marka, le groupe qui a obtenu les droits exclusifs de la fabrication, la distribution et la vente de produits dérivés de l’institution madrilène dans les pays du Golfe (Émirats arabes unis, Arabie saoudite, Qatar, Koweït, Bahreïn et Oman). Six pays où l’islam est religion d’État. Il y a quelques années déjà, la croix avait disparu sur une carte bleue édition Real Madrid, émise par l'Abu Dhabi Bank ou à l’occasion de la création du complexe touristique « Real Madrid Resort Island » aux Émirats arabes unis. Ou quand le plus grand club du monde fait une croix sur son histoire.



Quevilly-Rouen Métropole - double identité

Ni une entente ni une fusion, comment diable cerner le Quevilly-Rouen Métropole, nouvellement promu en Ligue 2 ? D’une part, il y a la volonté de ramener un club rouennais dans le foot pro français. De l’autre, il y a les déboires de l’historique FC Rouen 1899, relégué administrativement en DH en 2013. Alors, en 2015, le FC Rouen et son voisin (mais aussi rival) l'US Quevilly annoncent leur rapprochement. Au vrai, c’est l'US Quevilly qui se maquille des couleurs rouennaises. Voilà le topo : le FC Rouen continue de jouer en DH, tandis que le club de Quevilly bénéficie du nom et des couleurs rouennaises pour obtenir des subventions de la métropole. Ainsi, QRM parvient à obtenir deux montées successives, en National (2016), puis en Ligue 2 (2017). Deux blasons emboîtés dans un nouveau logo, ça donne un résultat affreux...




Paris Saint-Germain - ici, c’est (juste) Paris

Cachez cette histoire que je ne saurais voir. C’est en substance le message délivré par le board qatari à l’heure de commander un nouveau logo à son service marketing en 2013. Exit « 1970 » , la date de fondation du club de la capitale. Exit aussi le berceau de Louis XIV, symbole de la ville de Saint-Germain-en-Laye. Ce qui frappe, c’est cette volonté de mettre en avant la marque « Paris » au détriment de son nom complet, qui est pourtant un marqueur fort de son histoire. Paris Saint-Germain, le nom a été scellé lors de l’assemblée générale du club en 1972 au détriment de Paris FC. Il est encore tant pour les Qataris d’aller investir au PFC...




Espagne - bien choisir son bourbon

Jaime Salazar est un fin observateur. En août 2010, cet historien remarque une légère différence entre l’écusson qui figure sur le maillot de la sélection d’Espagne et celui du drapeau espagnol. Celui-ci comporte traditionnellement six parties représentant les royaumes historiques de la péninsule. Au centre se trouve le bouclier représentant la maison de Bourbon-Anjou, avec trois fleurs de lys sur fond bleu bordé de rouge. Or, sur l’écusson de la Roja, le contour rouge a disparu. Résultat : ce n’est plus la maison de Bourbon-Anjou - régnant sur l'Espagne depuis Philippe V (1716–1746) - qui est représentée, mais la maison de Bourbon en France. Jaime Salazar a bien contacté le président de la Fédération espagnole Ángel María Villar, mais ses courriers sont restés sans réponse. Ainsi, la Roja a remporté l’Euro 2008, le Mondial 2010 et l’Euro 2012 avec un écusson infidèle à son histoire. Ce n’est qu’en 2013 que la Fédération a rectifié le tir.



Dynamo Dresde - la mémoire dans la peau

Avec huit titres de champion remportés avant la chute du mur de Berlin, le SG Dynamo Dresde présente le deuxième meilleur palmarès d’Allemagne de l’Est. À l’instar du club le plus titré de l’autre côté du mur (Berliner Fussball Dynamo, qui compte 10 breloques), son appellation Dynamo en faisait un organe à part entière de la police politique de RDA. Dans une volonté d’effacer les souvenirs de la Stasi, après la réunification allemande, les dirigeants du club délaissent le nom « SG Dynamo Dresde » au profit de « 1. FC Dynamo Dresden » . En outre, ils changent la couleur bordeaux pour le vert – le vert et le blanc étant les couleurs de la Saxe. Mais les supporters tiennent à leur histoire. Alors, en 2006, l'Assemblée générale du club décide de renouer tant avec la couleur bordeaux que le nom historique « SG Dynamo Dresde » . Avec une particularité, cependant : les statuts du SG Dynamo précisent que ses couleurs sont doubles. Officiellement, le club qui évolue aujourd’hui en 2. Bundesliga présente donc deux logos : un bordeaux ainsi qu’un vert, même si ce dernier n’est plus utilisé.



Nîmes Olympique - le croco a la peau dure

Un crocodile, du rouge et des lauriers. Au-delà de son esthétisme discutable, le nouveau logo présenté par le Nîmes Olympique à la mi-juin semblait fidèle à l’identité du club gardois. Et pourtant, il n’a absolument pas plu aux associations de supporters, qui ont lancé un appel au boycott des nouveaux produits du club. « [Le logo] est devenu rond et il n’y a plus le corps du crocodile. On veut un crocodile entier, pas une simple tête. Et un ballon dans la bouche, c’est quoi le message ? » , s’interrogeait Cyril Roure, président du groupe de supporters Nemausus 2013, il y a quelques jours. Face à cette levée de boucliers, le club a fini par faire marche arrière, en annonçant conjointement le retrait du logo et un appel à la contribution pour soumettre des propositions pour un nouveau logo du club. Mieux, la direction « s’engage à l’avenir à associer systématiquement les supporters dans les décisions importantes qui touchent le NO » . En bonne intelligence, et c’est assez rare pour être souligné.




Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

luigidibiagio Niveau : DHR
Heu... le croco il avait déjà un ballon dans la bouche sur l'ancien logo non ? Il connait son club le supporter ?
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/ … mpique.png
Et_Dieu_créa_ZZ Niveau : District
Ce n'est pas tant le croco qui détient un ballon dans sa gueule qui pose problème aux supporteurs, mais plutôt le design complètement raté du nouveau logo.

https://www.change.org/p/rendez-nous-le … -olympique
BaB_KiLLeR2 Niveau : CFA2
Sauf que le morceau choisi dans l'article en fait mention...
Et_Dieu_créa_ZZ Niveau : District
C'était peut-être une réaction à chaud, mais dans la pétition, il n'est aucunement fait mention du ballon dans la gueule du croco.
luigidibiagio Niveau : DHR
« [Le logo] est devenu rond et il n’y a plus le corps du crocodile. On veut un crocodile entier, pas une simple tête. Et un ballon dans la bouche, c’est quoi le message ? »
C'est pas moi, c'est Cyril Roure, président du club de supporters Nemausus 2013 qui l'a dit. Vous avez lu l'article les gars ?
Note : 2
Totalement exact.
Je le disais hier, s'ils le trouvent moche, c'est à 90% parce qu'ils sont vexés de ne pas avoir été consultés. Point barre.
Carlos Henrique Reposa Niveau : DHR
Je le trouve plutôt joli perso, après les changements de logos ça agite toujours
Funky_samurai Niveau : CFA2
personnellement je trouve le logo de nimes très beau. Mais bon attendre de faire preuve de gout de la part de mec capable de mettre des écharpes de supporters en dehors de stades et de porter un maillot de foot comme si il s'agissait d'un tshirt ...
le jour où les beauf feront preuve de bon gout n'est pas pour demain.
7 réponses à ce commentaire.
BaB_KiLLeR2 Niveau : CFA2
Quand on dit que le français de base n'aime pas le changement...

Rien ne va !
OK, bon alors on change quoi !?
Rien !!
Et_Dieu_créa_ZZ Niveau : District
Trop de changement n'est pas forcément bon. Dans le foot, les écussons doivent être considérés comme des monuments historiques. Le logo c'est plus qu'un simple symbole, c'est une partie de l'histoire du club. Donc, les supporteurs ont tout à fait raison de râler lorsque les actionnaires, au nom du fric, bafouent l’identité de leur club chéri.
S'il suffit d'améliorer un logo pour "bafouer votre identité" ; c'est que votre identité n'a pas beaucoup de personnalité



Bah en fait c'est très précisément parce que notre identité a de la personnalité que "l'amélioration" d'un logo peut poser problème.
L'exemple espagnol est excellent: "on va jarter ce contour rouge pas beau là" ouai pas de chance, en faisant cette simple "amélioration" tu viens de modifier en profondeur l'histoire de ton écusson (et au delà, de ton pays).
L'identité est justement quelque chose d'assez précis, même si paradoxalement on peut avoir du mal à la définir du fait de sa complexité et de sa profondeur. ça c'est une question de point de vue.
clement6628 Niveau : CFA
Cela dit, ça fait aussi partie de l'histoire des clubs, les changements de logo. Quand je regarde le Barça, le logo a changé 10 fois dont huit fois avant 1975. Le Real 7 fois dont 6 fois avant 1941. L'OM a changé 9 fois de logo. C'est tout sauf une tendance nouvelle et de temps en temps un petit changement pour le remoderniser ne fait pas de mal, au contraire ça donne un petit côté dans l'air du temps.
Evidemment, un changement brutal comme la Juve est bien plus délicat...
Funky_samurai Niveau : CFA2
Et donc qu'elle est l'identité de la France ? Catho ou pas ?
Bah c'est pas vraiment la question. En fonction des uns et des autres elle peut l'être ou ne pas l'être. Pour répondre quand même, personnellement je considère que la France n'est plus un pays catholique. D'où la difficulté de définir une identité.

Mais pour en revenir aux blasons, je suis loin d'être contre des mises aux goûts du jour ou des évolutions. ça dépend surtout lesquelles et pourquoi ?

A Nantes par exemple quand Kita est arrivé on a modifié le logo (et le nom du club d'ailleurs puisque ce n'est plus FCNA mais FCN comme à l'origine). Un des trucs qui a été très peu apprécié a été de placer un ballon sur le blason, ballon qui n'y avait jamais été donc. J'imagine que ça peut ne pas choquer grand monde de voir apparaître un ballon sur un blason de club de foot. Mais ça a braillé parce que le but était "de comprendre immédiatement que c'est un club de foot".
Mais nous supporters nantais on n'a pas besoin de ça pour le savoir. Et à priori quelqu'un qui s'intéresse au foot non plus. Et à priori même quelqu'un qui ne s'intéresse pas au foot devrait s'en sortir pas trop difficilement.
Bref, on ajoutait un élément stupide, d'autant plus stupide que sur le blason d'un club réputé entre autre pour l'intelligence de son jeu.

Au final, une évolution de blason, pourquoi pas, mais quand c'est à une fin uniquement marketing/commerciale/identité de marque, ça fait réagir. Parce que justement un blason de club, c'est un blason de club, pas un logo de marque.
mara donna des frissons Niveau : CFA
Ah le fameux français de base.
GreatestShowOnField Niveau : DHR
La France tu l'aimes ou tu la quittes !
BaB_KiLLeR2 Niveau : CFA2
La France aux français!! Mais les les français français, hein ...
9 réponses à ce commentaire.
Ces histoires de logo, de drapeau, de taille de boobs et de jeans Armani, franchement on s'en tamponne non?

L'âme c'est la spiritualité, les images ne sont que des caches sexe. Y porter trop attention c'est détourner le regard des vrais sujets (bon à part pour les boobs).
Mhmm je ne suis pas d'accord. Mettre un Jean et un logo de club sur le même plan c'est faire preuve d'un peu de mauvaise foi.

On oublie souvent que les symboles, drapeaux, écussons, traditions.. sont beaucoup plus importants qu'il n'y parait. Ils relève du spiritualisme, de l'histoire, de la mentalité...Ils fédèrent des populations, des personnes qui n'ont pour certaines rien à voir les unes aux autres dans leur quotidien. Ils élèvent l'esprit, sortent les personnes de leurs vie matérielles de tous les jours. Dans notre monde de plus en plus aseptisé, matérialiste et standardisé, c'est vrai que ça passe de plus en plus mal d'avoir des valeurs qui vont aux delà du bien matériel.
1 réponse à ce commentaire.
Ya changement et changement. Changer pour "attirer de nouvelles cibles" ou "faciliter la connaissance de la marque", je peux comprendre que ça fasse hérisser les poils.

Le nouveau logo de la Juve est un scandale absolu. Et soyez sûrs que les mecs qui ont planché pour faire cette merde ont été grassement payés...
Et_Dieu_créa_ZZ Niveau : District
Je dirais même, c'est un sacrilège.
Il remplira pourtant sans nul doute parfaitement sa mission.
Les premiers retours d'impact sont d'ailleurs bons.
Carlos Henrique Reposa Niveau : DHR
Je pense que si ce nouveau logo va permettre au club d'avoir plus d'entrées​ et un meilleur mercato qui leur permettent de gagner, le supporteurs vont vite accepter et mettre leur affection à la tradition de côté.
Désormais foot is business.
3 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
TEENAGE FANCLUB Niveau : DHR
Article intéressant.

Le logo de la Juve est une trahison absolue. L'explication du président, tout en cynisme, est gerbante. Nouveaux marchés, nouveaux publics, nouvelles cibles... On est plus que des vaches à lait.

L'exemple du Real est assez frappant. Preuve que lorsqu'il s'agit d'argent, la religion et l'histoire n'importent plus. Peut-être qu'un jour le Saint de Paris-Saint-Germain disparaîtra également car jugé trop catholique pour les pays du Golfe arabique. On se retrouverait donc avec le Paris-Germain.
BaB_KiLLeR2 Niveau : CFA2
Ce dont tu ne t'es peut être pas aperçu, c'est que saint Germain à déjà fait l'objet d'un tour de passe-passe....
Funky_samurai Niveau : CFA2
Bah tu es aveugle ou bien ? Le "saint germain" apparait en beaucoup plus petit, en dessous. Seul "Paris" ressort. Le Saint germain passe presque inaperçue il est dissimulé.
Dans 5 ans ils pourront même le retirer du nouveau logo.
D'ailleurs le club préfère être appelé le Paris-SG ... encore pour attirer l'attention sur Paris alors que le club a été fondé à Saint-Germain bref un jour ils auront un stade vide et ça leur fera mal au porte monnaie en tout cas je l'espère !
Je ne veux me passer pour l'avocat du diable mais je suis assez d'accord si c'est juste pour enlever le caractère religieux du logo dans le cas du Réal par exemple.
D'un point du vue marketing, ce serait une ouverture pour les autres fans qui se trouvent dans d'autres pays d'une autre religion.
5 réponses à ce commentaire.
Ripaillons Niveau : CFA2
Une vraie question concernant les nouveaux logo des gros clubs mondialisés (ou qui ont cet objectif).

Un graphiste peut-il répondre à ces 2 questions :

1) est-ce que les nouveaux logos ont des points communs, suivent un fil directeur similaire ? (Par exemple, une épuration des traits du logo, une typographie similaire, etc.)

2) est-ce que la juventus est en train de changer de direction stratégique de par ce nouveau logo, à savoir rejoindre coûte que coûte le pantheon de ces clubs mondialisés ? Jusqu'à présent, elle souffrait peut etre d'une image de club de la vieille garde qui ne vit pas avec son temps. Qu'en pensez-vous ?
TEENAGE FANCLUB Niveau : DHR
Bof.

Le Real ou le Barca n'ont (presque) pas changé leurs blasons alors qu'il est difficile de faire mieux en tant que « gros club mondialisé ».
Google "évolution logo barça (ou real)" n'est pas vraiment d'accord avec toi.
Je suis casi las du foot! Niveau : District
Oui mais ces transformations sont liés à des éléments historiques du club et non à son marketing. Le logo du real n a plus évolué depuis 20 ans je crois, ou bien avec des tout petits changements.
Je suis casi las du foot! Niveau : District
Incapacité à modifier : depuis 1941, le logo du real est sensiblement le même. Le changement em 2001 à interet certains rapport de plein et de vide mais la hierarchie des éléments, l essence du logo (la couronne, la bande bleu, le RM) est restée la même.
Carlos Henrique Reposa Niveau : DHR
Teenage, confronte les entrées du Real-barça avec celle de man u.
Funky_samurai Niveau : CFA2
Difficile de faire mieux ? Bah si : Manchester United. Le barca est clairement en dessous a niveau mondial...
6 réponses à ce commentaire.
Franck Nausée Niveau : DHR
Celui du PSG est vraiment moche esthétiquement, surtout par rapport à l'ancien.

Je m'y fais pas.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Tant mieux!
Le "c'était mieux avant", c'est tout ce qu'il nous reste, à nous les victimes du Plan Leproux.
1 réponse à ce commentaire.
GLOBULES ROUGES ET BLANCS Niveau : CFA2
Ca reste toujours moins pire que les franchises de NBA...
Ce commentaire a été modifié 4 fois.
Note : 1
Le Bayern a lui aussi changé de logo ! Attention les différences sont frappantes !

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/ … e=5A0FFCD0
hongdou
C'est quoi cette manie incessante de changer les logos?

Déjà que je trouvais que le nouveau logo du PSG faisait capsule de champagne, celui de la Juventus est horrible. On dirait un schéma d'un réservoir de WC.
Roberto Larcos et Marc Oversaturn Niveau : DHR
Quand les qataris nous rendrons notre club nous pourrons reprendre notre vrai blason, et laissé de coté cette merde made in qsi

Tous les clubs du monde, dans tous les sports, changent leur logo.
Déjà parce que simplement les évolutions des tendances visuelles et graphiques font qu'un logo d'il y a 60 ans, ben on le trouve souvent très moche.

Et ça date d'il y a TRES longtemps.
L'OM a eu 3 logos différents entre 1899 et 1986. Ben je trouve les 3 super moches.

Prenez des cours d'histoire, le phénomène n'a rien de nouveau. Du tout.

Et surtout arrêtez de penser que c'est le "mal du foot Business". Vous trouverez ça dans TOUS les sports. Sans exception. Et dans PLEIN de clubs amateurs.
TEENAGE FANCLUB Niveau : DHR
JE trouve cela bien trop SUBJECTIF comme AVIS.
1 réponse à ce commentaire.
Sounders United Niveau : CFA2
On notera aussi que le dragon gallois du logo de Cardiff a été remplacé par un dragon asiatique.
Polstergeist Niveau : District
Le RB Salzburg a un nouveau logo "international" depuis hier! Avec un seul taureau...
Ce logo apparaîtra sur les maillots de Salzburg en Coupe d'Europe, histoire de ne pas être confondu avec le RB Leipzig.
Quid du logo "national"? ;-)
Funky_samurai Niveau : CFA2
"Ou quand le plus grand club du monde fait une croix sur son histoire"

donc si en France on arrete totalement tout ce qui est catholique, on tire une croix sur notre histoire ? Ou ça ne fonctionne que pour le foot ?
Funky_samurai Niveau : CFA2
Pour le PSG ça ne gene pas les pseudos supporters. Tant que les mecs mettent du pognon, ils peuvent prendre des joueurs qui crachent ouvertement sur le club, virer des mecs qui aiment le club etc... ça ne le dérangera pas.
Au PSG ce n'est pas les dirigeants qui tuent le club, mais les supporters qui donnent leurs culs aux riches investisseurs.
Un club de moins de 50 ans qui oublie déjà son début d'histoire.
Mais bon, Ibra mettait des buts, donc il avait le droit de dire qu'avant lui y avait rien. Thiago Silva préférait jouer avec un brésilien, et puis "brésilien" ça fait plus vendeur donc on dégage Sakho.
Puis quand on voit le maillot de la saison prochain pour l'extérieur ... on voit que ce club n'a plus rien à voir avec le précédent.
Funky_samurai Niveau : CFA2
et sinon personnellement je trouve le logo de nimes très beau. Mais bon attendre de faire preuve de gout de la part de mec capable de mettre des écharpes de supporters en dehors de stades et de porter un maillot de foot comme si il s'agissait d'un tshirt ...
le jour où les beauf feront preuve de bon gout n'est pas pour demain.
danseavecmamie Niveau : DHR
Pour faire un paralèlle avec Nimes, en 2012 ou 2013 il y a eu une proposition d'éclaircissement du logo du psg pour un bleu ciel qui ressemblait beaucoup à celui de l'OM! Preuve que QSI ne savait pas oú il mettait les pieds en faisant confiance à disigner ignorant.
Heureusement la blague n'a durée que quelques jours!
Hier à 22:52 Le triplé de Valère Germain 12 Hier à 21:12 La boulette de la gardienne portugaise 14 Hier à 20:09 Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC Hier à 11:03 Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 27 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2
mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 129 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66