En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Prix Puskás

Top 10 : les vrais plus beaux buts de 2013

Alors que les dix nommés pour le prix Puskás viennent de tomber (plus beau but selon la FIFA), il semblerait que le ciseau d'Ibrahimović – claqué en 2012 – soit d'ores et déjà le favori pour ce prix de l'esthétisme. À vrai dire, on s'est dit que depuis le 1er janvier, il y avait eu du lourd. Voici notre sélection Puskás à nous.

Modififié
1 – Zlatan Ibrahimović contre Bastia

C'était en octobre, le pion a fait le tour du monde. Et pour cause, cet après-midi là, au Parc des Princes, Zlatan Ibrahimović ne respect pas le football, et encore moins son adversaire direct, le Bastiais François Modesto. Sur un centre venu de la droite, Ibra s'appuie contre son adversaire et lève sa godasse, via une aile de pigeon, à 1m66 du sol pour claquer la gonfle dans les filets. C'est beau.

Vidéo
2 - Hyuri contre Coritiba

Quand on joue dans le même club que Clarence Seedorf, le beau geste n'est pas une option, c'est obligatoire. L'attaquant brésilien Hyuri – 20 ans – l'a vite compris, lui qui vient pourtant d'arriver au club. Contre Coritiba, l'homme s'amuse. Crochet, roulette, feinte, et but. C'est presque humiliant pour les copains.

Vidéo
3 - Paul Pogba contre Udinese et Napoli

La Pioche a frappé fort en 2013. Que ce soit contre l'Udinese, en début d'année, ou face au Napoli, il y a peu, le milieu de terrain de la Juventus a fait les choses en grand. Des frappes, lourdes, et une certaine facilité pour un môme de 20 ans. Contre Naples, il se permet même le luxe de rater son contrôle, ce qui l'oblige à tenter sa volée. Cette dernière termine au fond, bien entendu.

Vidéo
Vidéo
4 – Robin van Persie contre Aston Villa

Robin était venu à Old Trafford pour gagner un titre de champion. Il l'a fait. Et avec la manière. Contre Aston Villa, il bénéficie d'une offrande de Wayne Rooney – une merveille de passe décisive dans la profondeur – que le Batave réceptionne, de volée, du gauche. Le gardien adverse ne peut rien faire. Il vient de se faire déflorer.

Vidéo
5 - Lionel Messi et sa spéciale face à Bilbao

Le numéro 10 du FC Barcelone est un extra-terrestre. Tout le monde le sait. Contre Bilbao, même avec une cuisse en mousse, l'Argentin fait sa spéciale : crochets et changements de direction dans un petit espace, entre quatre mecs, avant de conclure du gauche. Ça semble tellement facile…

Vidéo
6 - Massimo Gobbi s'amuse de Palerme

Une combinaison sur coup franc, ça se travaille quotidiennement à l'entraînement. C'est bien rare de voir l'exercice parfaitement exécuté en match. À Parme, ça fonctionne parfaitement. Et c'est le milieu Massimo Gobbi, d'un délicieux extérieur du pied gauche, qui est à la conclusion. En face, Palerme va mettre du temps à se remettre de ce premier but puisque les Parmesans vont l'emporter 3 buts à 1.

Vidéo
7- Franck Ribéry, gaucher contrarié

Il est là, le futur Ballon d'or. Le Kaiser. Le Patron. Outre son palmarès insolent sur l'année (il a tout gagné), le numéro 7 du Bayern a délivré des caviars et perforé des gardiens. Sur celui-ci, il est à la réception d'un centre venu de la droite, il ne s'emmerde pas avec le contrôle et décoche une volée du gauche – son mauvais pied – qui termine au fond. Le plus ? Le bruit des filets. Jouissif.

Vidéo
8 – Shahriyar Aliyev, le bijou azéri

Bien entendu, c'est un championnat de peintres mais quelques artistes survivent à Bakou. Parmi eux, Shariyar, l'attaquant de Bakou qui, dans un derby, facture un but du talon. En toute simplicité. Le gamin a 20 ans et il est né le jour de Noël.


Vidéo
9 – Ronaldinho, le cochon

À jamais le dernier « entertainer » du football moderne. Du temps de sa dentition biaisée, le Brésilien avait tout pour lui. Avec son club brésilien, il est encore capable de gestes fous. Comme ce but, une frappe en rupture de l'extérieur de la surface qui termine en pleine lucarne du gardien adverse. À 33 ans, Ronnie est encore là-haut. Près du soleil et des Dieux.

Vidéo
10 – Lima, le collectif avant tout

Le football est un sport collectif. C'est simple. Des passes avec un seul objectif : marquer. Comme avec le Benfica Lisbonne qui s'opère très facilement face au Sporting avec Lima à la conclusion. Le stade en gueule encore.

Vidéo
Bonus : l'école ajacide

«  Passe et va. » L'exercice le plus simpliste du football. L'Ajax en fait sa marque de fabrique dans les années 70. En 2013, les principes de jeu sont toujours les mêmes.

Vidéo


par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 13 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 8 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3