Top 10 : les transferts foireux de Liverpool

C'est officiel : Liverpool a signé Dejan Lovren pour la coquette somme de 22 millions d'euros. Et malgré tout le respect que l'on doit à l'ancien défenseur de l'OL, on ne peut s'empêcher de penser à une rechute de fièvre acheteuse de la part des Reds. Une affaire qui dure depuis plus de dix ans et au-dessus de laquelle flotte le fantôme de Benítez.

Modififié
120 64

Andy Carroll

La queue de cheval la plus célèbre du foot anglais – après David Seaman, évidemment – s'est tellement pris les pieds dans le tapis d'Anfield qu'elle est devenue la définition même de « transfert foireux » en Angleterre. Et pour cause : Liverpool pose 41 millions d'euros sur la table pour un joueur de 21 ans au fort potentiel, certes, mais qui semble surévalué. Pendant que Newcastle peut s'acheter tous les petits Frenchies qu'il veut, les Reds se rendent vite compte qu'Andy a plus le rôle du grand con que celui de la tour de contrôle sur le terrain. Mais qu'importe, l'honneur est sauf. En demi-finale de Cup, Carroll plante contre l'ennemi juré Everton. Carragher, tout en pondération, déclarera que ce but «  vaut les 41 millions à lui tout seul  » .

Youtube

Robbie Keane

Robbie Keane l'assure, il est un « fan depuis toujours de Liverpool » . Le rêve devient donc réalité quand il signe chez les Reds, contre 24 millions d'euros en provenance de Tottenham, dans le but de reprendre la place laissée vacante à la pointe de l'attaque par un autre Robbie. Problème : le beau Berbatov n'est plus là pour lui filer des caviars bulgares et la tornade El Niño Torres sévit sur le front liverpudlien. Pas de place pour l'Irlandais, qui retourne à White Hart Lane six mois et sept petits buts plus tard. Robbie mettra encore six bons mois à retrouver son mojo, en prêt au Celtic.

Youtube

Christian Poulsen

Dans la plus pure tradition des milieux défensifs danois, Christian Poulsen est un gentil découpeur. Et bien qu'il se soit légèrement raté du côté de Turin l'année précédente, on croit fort en son potentiel de balayeuse au point de le signer pour un peu plus de 5 millions d'euros en 2010, avec la bénédiction de Roy Hodgson. Sauf que Kenny Dalglish remplace ce dernier et cale confortablement Poulsen là où il doit être : sur le banc. De toute façon, cette aventure chez les Reds était maudite : en effet, Poulsen avait récupéré le numéro de Damien Plessis en arrivant au club.

Andrea Dossena

Lorsqu'il signe à l'été 2008, Dossena arrive de l'Udinese avec la réputation d'un titulaire en puissance de la Squadra Azzurra. Quelques matchs plus tard, les supporters des Reds découvrent un joueur emprunté, lent et maladroit, incapable de s'adapter au rythme de la Premier League. Et se rappelle que le titulaire de l'Italie, c'est le Lyonnais Fabio Grosso... Résultat : un an et demi plus tard, Fabio Aurelio lui vole sa place et Andrea réapprend à marcher en Italie, du côté de Naples.

Bernard Diomède

Diomède faisait partie du cortège auxerrois de la Coupe du monde en 1998, mais depuis, Petit bonhomme s'ennuyait à l'aumônerie. Alors Petit bonhomme a traversé la Manche en 2000. Certes, l'indemnité de transfert est loin d'être incroyable (4,5 millions d'euros). Mais avec seulement cinq matchs joués en deux ans pour les Reds, le Guadeloupéen a coûté cher à Liverpool. Du côté du Lancashire, on appelle ça « la combine à Nanard  » .

Salif Diao

Lorsque Salif Diao signe à Liverpool, Gérard Houllier prophétise : « Diao est le nouveau Patrick Viera.  » Arraché pour 7,5 millions d'euros au sexy Sedan qui terrorise la Ligue 1 depuis un an, Diao donne raison à l'oracle de Thérouanne en réalisant un Mondial 2002 de fou avec le Sénégal, stoppés par la Turquie en quart de finale. Problème : à son arrivée sur les bords de la Mersey, le niveau de jeu du milieu défensif est plus proche de celui de Roland Vieira que de Patrick. Quatre ans, 37 matchs et plusieurs prêts plus tard, Diao continuera sa life du côté des Potters de Stoke City.

Andriy Voronin

Si la Coupe du monde 2002 avait révélé le Sénégal, celle de 2006 révélera une Ukraine quart-de-finaliste. On se dit donc que Shevchenko est l'arbre qui cache la forêt et que son compère Voronin est pas mal sur le front de l'attaque. Ça tombe bien, Liverpool l'a signé gratos avant le Mondial. Après des débuts encourageants, Voronin se fait les croisés à l'entraînement et ne retrouvera plus jamais le même niveau. Il enchaînera les clubs sans conviction le restant de sa carrière.

Youtube

Alberto Aquilani

Recruté en août 2009 pour la rondelette somme de 20 millions d'euros, Aquilani a la lourde tâche de faire oublier Xabi Alonso parti au Real Madrid pour gagner des titres. Sauf que le Romain arrive blessé et devient le symbole du management décadent d'un Benítez viré à la fin de la saison : de la technique et du potentiel, mais cher (un contrat à plus de 8 millions d'euros par an), souvent blessé et incapable de se fondre dans un groupe. Pis, s'il livre des prestations correctes lors de ses prêts à la Juve et au Milan AC, il rechute à chaque retour en Angleterre. Comment dit-on saudade en italien ?

El-Hadji Diouf

En 2002, le Sénégal d'El-Hadji Diouf crée la sensation et, dans la foulée, Gérard Houllier fait signer l'attaquant de Lens dans le Nord de l'Angleterre. Pour son premier match, Diouf claque un doublé. Il faudra attendre sept mois et mars 2003 pour que Diouf marque à nouveau. Un mois durant lequel le Sénégalais fait le yo-yo avec le yin et le yang, crachant au visage d'un supporter du Celtic en Coupe d'Europe. Au sortir du match, en tête à tête avec son joueur, Gérard Houllier prophétise à nouveau : « Ce que tu viens de faire te poursuivra toute ta carrière. Tu ne pourras jamais t'en défaire. » Cette fois-ci, l'oracle de Thérouanne avait finalement raison.

Ryan Babel

Après avoir mis des branlées à tout le monde sur son côté gauche avec l'Ajax, Ryan débarque pour un peu plus de 17 millions d'euros, auréolé du statut de hot prospect. Si Rafa Benítez semble compter sur lui, Babel peine à s'imposer lors de son passage chez les Reds. Il assure manquer de temps de jeu mais, de l'autre côté, Benítez puis Hodgson refusent tout prêt (Ajax) ou transfert (Birmingham). Finalement, l'ailier batave partira du côté d'Hoffenheim pour 7 millions d'euros en janvier 2011 sans qu'on ait jamais saisi ce qui s'était passé. En même temps, quand on s'appelle Babel, il ne faut pas s'étonner si l'incompréhension règne autour de vous.

Youtube


Par Matthieu Rostac
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

LaCagetteAuFondDuGrenier Niveau : Loisir
Babel c'est un bon gros gâchis quand même
Il manque Stewart Downing : acheté 20 M£, revendu 5 M£ deux ans plus tard après 91 matchs, 7 buts et 11 assists toutes compétitions confondues ... aperçu pour la dernière fois à West Ham sur un coup franc foireux qui finit dans les filets de Lloris, son seul but en 34 matchs avec le club. Comme quoi, c'est bien d'acheter anglais, mais bon ...
M.Manatane Niveau : CFA
Note : -5
"ZE" club mythique: histoire, charisme, combativité...
Il faudrait au moins 3 articles pour en détailler les joueurs majeurs.
Vous auriez aussi pu ajouter Glen Johnson en tant qu'ailier droit !
En espérant seulement que l'assist en forme de tête involontaire de Stevie.G pour Suarez en coupe du monde ne laisse pas trop de traces, en plus de sa glissade tragique.
Downing, Jovanovic, PAUL KONCHESKY !!!!!!!!!!

Sans oublier Coates qui a joué 24 matchs en 3saisons, les promesses Ilori et iago aspas...

Que se passe t'il dans la celulle de recrutement des Reds sans déconner????
Mothafucka Niveau : CFA
Note : 16
Quand David Luiz part à 50M, Lovren à 22M, c'est une putain d'affaire.
Mothafucka Niveau : CFA
Note : 5
Message posté par jibz99
Downing, Jovanovic, PAUL KONCHESKY !!!!!!!!!!

Sans oublier Coates qui a joué 24 matchs en 3saisons, les promesses Ilori et iago aspas...

Que se passe t'il dans la celulle de recrutement des Reds sans déconner????


Ilori a seulement 21 ans et il a fait une bonne saison en prêt l'année dernière. Tu m'expliques en quoi c'est un flop ?

Pour Aspas, c'est un flop en effet mais ça arrive à tous les autres clubs. Et puis bon, les transferts réalisés cet été sont beaucoup plus "malins" que les conneries qu'on a pu voir des dirigeants des Reds ces dernières années.
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Vous auriez pu faire un top 100

J'aime bien ce club mais je ne pourrai jamais les supporter, l'incompétence a des limites (en plus de vendre du rêve à ceux qui arrivent), y a pas de club qui recrute aussi mal sur les 25 dernières années

Ziege, Downing, Riedle, Ruddock, Piechnik, Friedel, Vignal, Arphexad, Kirkland, Abel Xavier, Cheyrou, Zenden, Kyrgiakos, Sahin...
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Exact j'oubliais Konchesky qui a fait croire à un bon coup pendant qques semaines et puis...
AirForceOne Niveau : CFA2
On avait dit ça de Jordan Henderson et regardez maintenant ! Un crack ce petit j'espère que Markovic va réussir.
Lambert sera sur le banc comme Lallana vu que le milieu sera Gerrard Henderson et Allen avec Sterling en 10
Mothafucka Niveau : CFA
Note : 6
Message posté par AirForceOne
On avait dit ça de Jordan Henderson et regardez maintenant ! Un crack ce petit j'espère que Markovic va réussir.
Lambert sera sur le banc comme Lallana vu que le milieu sera Gerrard Henderson et Allen avec Sterling en 10


Allen sera sur le banc et nulle part ailleurs. Avec Gerrard et Hendo, ce sera Lallana ou Coutinho voire Can si on doit muscler le milieu.
nicolattaque Niveau : District
Message posté par AirForceOne
On avait dit ça de Jordan Henderson et regardez maintenant ! Un crack ce petit j'espère que Markovic va réussir.
Lambert sera sur le banc comme Lallana vu que le milieu sera Gerrard Henderson et Allen avec Sterling en 10



Allen titu? pas une chance. Lallana sur le banc? si il joue pas 40 matchs dans l'année je m'en coupe une (hors blessure). De plus, devant une recrue va certainement arrivée après la non-arrivée de Remy
@mothafucka

bon pour Ilori... je viens de voir sa fiche, 9matchs a Grenade l'annee derniere.. j'ai pas vu ses matchs mais la c'est pas ouf quand meme.
jurisprudence jeunesse ok mais comme cité dans l'article , A.Carroll avait aussi 21ans donc..

Bien sur que tous les clubs font des erreurs de casting mais les Reds y vont fort.. je l'ai deja répété sur certains posts ici mais le recrutement actuel des Reds ne me fait pas présager que la saison a venir sera couronnée par une PL ou une LdC, vu les clubs a coté... et meme si une Cup ca fait toujours plaisir, l'ambition des Reds se sont les deux trophees majeurs..
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Gérard Houllier est vraiment un expert pour donner à quelqu'un avant de lui reprendre, et ce n'est pas une critiquecar il faut savoir le faire en management et c'est la version plus lâche que le public retient (glorifier quelqu'un puis le laisser dans sa merde)

D'un côté, je trouve qu'il n'a pas tort. Tu donnes sa chance à quelqu'un en qui tu crois beaucoup, il merde, au revoir tu t'es trompé mais tu ne le concéderas jamais avec le fameux "il m'a déçu".
Pour voronin: c'est pas un peu dur de parler de transfert foireux pour un joueur récupéré gratuitement et qui se blesse pendant l'entrainement?
C'est sur que c'est malchanceux, mais de la à dire que c'est un flop et le mettre dans la même catégorie que ce bon Andy c'est un peu fort
volontaire82 Niveau : Loisir
Sturridge est quand même le plus beau coup du mercato anglais de ces 5 dernières années.
Kromkamp, Nunez, Pellegrino ????!!!!!

Merci Rafa...
Note : 2
sur Carroll : a) on n'a jamais vu la thune réinvestie en transferts à NUFC hein.
b) tu prends un mec qui joue en déviation pour un 9 et demi (idéalement, Nolan), qui est jeune, a besoin d'être cadré et alimenté correctement sur le terrain. Résultat : tu le laisses sortir et manger boire comme un trou, tu lui donnes pas de solutions à la remise ou au second ballon, tu prends Downing pour lui mettre des centres.
Vu comme ça, le mec avait aucune chance hein. C'est fondamentalement pas un mauvais joueur, son prix d'achat résultait surtout du chèque de Chelsea pour Torres, mais c'est un peu comme si ils avaient demandé à Carragher de jouer vite au sol, ou à Gerrard de couvrir la charnière centrale.
Message posté par AirForceOne
On avait dit ça de Jordan Henderson et regardez maintenant !


Il est toujours aussi nul ! En témoigne sa fabuleuse Coupe du Monde. L'arnaque prendra fin la saison prochaine quand il aura 4 compétitions à jouer et qu'il se fera rouler dessus par tous les milieux européens.
Downing doit en être! Les supporters avaient même lancé un hashtag #irememberwhereiwaswhendowningscored
Sinon Liverpool c'est en Merseyside, le Lancashire n'a pour une fois pas à être incriminé
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
120 64