1. //
  2. // Finale
  3. // Stade rennais/EA Guingamp

Top 10 : Les Rennes de la défaite

Depuis son rachat par François Pinault à la fin du siècle dernier, le Stade rennais s'est souvent bercé de belles illusions. Championnat, Coupe de France, Coupe de la Ligue, Coupe d'Europe, mais aussi mercato foireux, les Rouge et Noir passent en fait le plus clair de leur temps à rater tout ce qu'ils entreprennent. Retour sur quinze ans d'échec.

Modififié
1999 : L'Intertoto s'envole

En pleine opération renouveau, la cinquième place décrochée au sortir du championnat de France 1998-1999 offre au Stade rennais une qualification pour la Coupe Intertoto 1999. À défaut de vacances, la bande à Paul Le Guen s'offre donc un diptyque autrichien. Pas de quoi mettre en émoi toute la Bretagne, mais suffisant pour se mettre à rêver d'Europe. Après avoir sorti Lustenau en quarts et l'Austria de Vienne en demies, les Rennais rejoignent Metz et Montpellier en finale, mais se coltinent la Juve en confrontation aller-retour. La poisse, la vraie. Défait 2-0 au Stadio delle Alpi, Rennes s'offre pourtant dix minutes d'espoir au retour, après que Diouf est venu crucifier Van der Sar, mais le club breton finira quand même par se faire enrhumer par Del Piero. Sur l'ensemble des deux matchs, ça fait 2-4. Rennes est éliminé, mais tient désormais son match de légende. Un match tout pété en plein mois d'août. Un match perdu évidemment.



2000 : Le quinté brésilien

Sauvé lors de la dernière journée de la saison 1997-1998, le Stade rennais s'est promis de ne plus jamais vivre ça. Place donc au holding Artémis de François Pinault. En trois saisons, le riche homme d'affaires s'installe progressivement à la tête du club. Tout nouveau centre d'entraînement (la Piverdière), rénovation du stade, mais surtout investissement massif sur le marché des transferts avec l'arrivée d'un improbable quinté brésilien à l'été 2000 : Lucas Severino (21 millions d'euros !), Luís Fabiano, Vânder, Mario Turdó et César. Cinq transferts, énormément d'argent dépensé, une première saison pas dégueu, mais surtout deux autres à lutter encore contre la descente. Elle est là, la révolution brésilienne.


Saison 2001/2002 : Merci Gourcuff !

Cette saison dégueulasse du Stade rennais est marquée par l'arrivée de Christian Gourcuff à l'été 2001. À bord du navire rouge et noir, le Finistérien a pour mission de développer un véritable projet de jeu après le flop de Paul Le Guen, remercié en fin de saison. Immédiatement, la réussite est absolue. Pour son tout premier match de championnat, Rennes se fait déglinguer 5-0 à domicile sur un quadruplé de Djibril Cissé. Éliminés de la Coupe de France par Lorient (un comble !) en 16es de finale, les Rennais pointent à la dernière place du classement au soir de la 22e journée. Comme si la coupe n'était pas déjà assez pleine, le FCL, encore lui, sort Gourcuff et Rennes en demi-finale de la Coupe de la Ligue. C'en est trop pour Christian qui, après s'être évidemment fait lourder, part se ressourcer un an au Qatar.

Automne 2005 : Le zéro pointé en UEFA

Se battre toute une saison pour accrocher l'Europe, se taper une double confrontation contre Osasuna au premier tour pour décrocher les poules encore foireuses de l'UEFA et finalement s'humilier publiquement devant toute la scène continentale. Cinq équipes, 4 matchs et 3 qualifiés, le Stade rennais ne tarde pas à découvrir l'étrangeté de l'UEFA dans un groupe G certes difficile, mais pas impossible non plus. Après la réception de Stuttgart et du Shakhtar, des déplacements à Bucarest et Thessalonique, László Bölöni fait les comptes. Dix buts encaissés, un seul marqué et un joli zéro pointé. L'enfer, en pire. Rennes peut bel et bien s'en aller retrouver la Ligue 1.

Printemps 2006 : L'Europe envolée

Une belle victoire contre Sochaux, un doublé de Källström et voilà Rennes troisième, à portée de Ligue des champions. Nous sommes alors le 8 avril 2006 et la bande à László Bölöni est bien accrochée à son strapontin européen. Sauf qu'il reste quatre matchs et autant d'occasions de se merder. Fidèles à leurs mauvaises habitudes, les Rennais vont donc encore parvenir à incarner la lose. Une défaite à Nice avant d'enchaîner trois nuls contre Paris, Sainté et Lille. Risible. Le pire dans cette histoire, c'est d'apprendre que, malgré ça, les Rouge et Noir passeront à douze petites minutes de l'Europe. Parce que oui, à la 78e minute de la 38e et dernière journée, Rennes menait encore 2-0 contre le LOSC. Un quart d'heure plus tard, Fauvergue et Bodmer auront déjà écrit une nouvelle page de la triste histoire du Stade de la route de Lorient. Magique.

2007 : La plus cauchemardesque

À deux journées de la fin, les Rouge et Noir sont à la lutte avec Toulouse pour accrocher la 3e place synonyme de première qualification en Ligue des champions de leur histoire. Sauf que les Bretons voient leur rêve s'écrouler, de la plus cruelle des manières. Avant-dernière journée, pendant que Rennes sanctionne le voisin lorientais, le TFC emporte les trois points sur tapis vert, suite à un envahissement de terrain à Nantes, alors que le score était de 0-0 à quelques minutes de la fin. La dernière journée est tendue. Comme l'année passée, Rennes retrouve Lille et mène rapidement 0-1 grâce à un but d'Utaka. Mais à la dernière seconde du match, Nicolas Fauvergue, encore lui, se charge d'envoyer le peuple rouge et noir en enfer. Car pendant ce temps-là, Toulouse, grâce à un triplé d'Elmander, accroche la troisième place in extremis. Cruel.



2009 : Le derby perdu

Les Rennais bouclent une saison honorable à la septième place en Ligue 1, mais ont l'occasion de remporter un trophée. En effet, après un joli parcours en Coupe de France qui les aura vu éliminer Sochaux, Saint-Étienne, Lorient, Rodez et Grenoble, les Rennais se retrouvent en finale au Stade de France. Ultra-favoris face au voisin guingampais, pensionnaire de Ligue 2, les Rennais ouvrent la marque sur une tête de leur latéral américain, Carlos Bocanegra. Mais ce soir-là, les dieux du football ont décidé de récompenser, comme souvent, un Brésilien. Eduardo Ribeiro Dos Santos sort de sa cage et vient crucifier par deux fois Nicolas Douchez, bénéficiant des imprécisions de la défense rouge et noire. Rennes perd sa troisième finale dans l'épreuve, et rentre en Bretagne la tête basse.

"/>

11/04/2012 : La guigne du National

Au Stade Michel d'Ornano de Caen, les Rennais n'ont même pas à affronter le Stade Malherbe. Non, ils doivent battre Quevilly pour s'offrir un billet pour le Stade de France. Le Petit Poucet qui fait peur à tout l'Hexagone, après avoir sorti l'OM au tour précédent. Luttant pour son maintien en National, les hommes de Régis Brouard sont habitués aux exploits nationaux. Ils sont même habitués à battre le Stade rennais. En 2009 déjà, le SRFC est battu 1-0 par les Canaris. Dès lors, l'équipe dirigée par Frédéric Antonetti souhaite remettre les pendules à l'heure. En début de rencontre, la frappe sur le poteau de M'Vila revient dans les pieds de Julien Féret pour l'ouverture du score. Mais dès la reprise, la folie de la Coupe reprend ses droits. La lucarne de l'entrant Hérouat troue Benoît Costil, impuissant. Les vieux démons ressurgissent et Rennes craque à la dernière seconde du match, sur une frappe en bout de course d'Anthony Laup qui surprend Costil (2-1). On imagine la soufflante d'Antonetti après le match.



20/04/2013 : Le dernier échec

Ce soir-là, Frédéric Antonetti et Christophe Galtier ont rendez-vous avec l'histoire. Pour cette 19e finale de la Coupe de la Ligue, l'AS Saint-Étienne espère bien renouer avec un titre national qui lui manque depuis 1981. De son côté, le dernier trophée rennais remonte à 1971 et une dernière victoire en Coupe de France. Les Bretons sont portés par la chance jusqu'à Paris, puisque Nancy, Arles-Avignon, Troyes et Montpellier tombent tous au Stade de la route de Lorient. Seulement voilà, la chance a une fin : Stéphane Ruffier. Dans les premières secondes de la partie, la frappe déviée de Mevlüt Erding prend la direction de la lucarne, mais le CRS réalise une parade exceptionnelle. Dix-sept minutes plus tard, l'inévitable Brandão profite de la sortie ratée de Costil pour marquer le seul but du match. Lose, quand tu nous tiens.



Par MG, PP, MH et AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Les gars si vous gagnez ce soir on oublie tout.
Les Fauvergue, Eduardo et Quevilly.

"La frappe de Coulibaly" wtf ? Je sais que les noirs se ressemblent tous mais Mvila a quand même 22 sélections en équipe de France
Encore des articles sur la poisse de Rennes svp. Ça va finir par nous porter chance.
On est les supporters qui méritent le plus un trophée en France.

En récompense de notre patience et pour compenser les boites de Dafalgan non remboursées par la Sécu.
Je serai sans hésitation pour Rennes ce soir. ^^
Et les notes sont revenues.
Mario Turdo n'a jamais été brésilien mais Argentin
Lille qui nous sucre la qualif dans les dernières secondes alors que tout le monde était sur la touche prêt à exulter...Et cette finale perdue face à Guingamp avec l'ambiance esplanade Charles de Gaulle où tout démarre bien et finit en beuverie générale pour noyer notre misère. Et cette finale perdue face aux Verts...

Ah vraiment, supporter le Stade Rennais c'est vraiment un chemin de croix, alors les gars, ce soir, jouez pas aux cons, arrêtez la fausse modestie et ramenez nous cette coupe
Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
Les supporters bretons vont faire autant de bruit que les critiques à la sortie du film 'Trainspotting', car les fans de Rennes... tonnent.
Message posté par Gilles de la Kolo Tourette
Les supporters bretons vont faire autant de bruit que les critiques à la sortie du film 'Trainspotting', car les fans de Rennes... tonnent.


oh la vache, l'article sur les commentaires d'avril t'as donné des ailes, tu passes un nouveau stade, renais.
S'il vous plaît les Rennais , je vous le demande solennellement , gagnez cette put ... de coupe , ce soir .
Ma belle famille ( des guimgampais , des ploucs, quoi ...) sera au Stade de France ce soir . Voir leur tronche après la défaite ( oui , parce qu'après le match ,ils " dorment à la maison " , chienne de vie ) serait un spectacle qui me réjouirait pendant des semaines.
Merci beaucoup.
David ckeBham Niveau : District
Allez Rennes!
S'il vous plait, faites nous plaisir.
volontaire82 Niveau : Loisir
2007 quel souvenir, 6 ans déjà.. Reviens Johan :(
Fauvregue :'(
Bordel je m'en rappelle encore, j'étais devant canal+ (en crypté) écoutant la radio.


(PS: étonnant aucune mention de l'Europa Ligue en 2011)
"Christian (Gourcuff) qui, après s'être évidemment fait lourder, part se ressourcer un an au Qatar. "

Toujours bon de rappeler cet épisode au combien funeste de la carrière de l'un des meilleur donneur de leçon du football français.
Anarchitectes Niveau : District
Ce ne serait pas plutôt un top 11...
SeventhDisciple Niveau : CFA2
Les nantais aiment ça.

Si c'était pas Rennes, j'aurais de la compassion.
Maître Kanter Niveau : DHR
on peut aussi ajouter que Quevilly nous avait déjà tapés en 2010. Et pour être plus précis, l'année où Toulouse se qualifie en C1 avec l'imbroglio de l'envahissement du terrain du FCNA, on était surtout à la lutte avec Bordeaux... qui s'est justement fait plier par Toulouse à la dernière journée. Cette égalisation de Fauvergue, ça reste la plus grosse tache avec la 1ere finale contre Guingamp (les 2 finales suivantes, on a été tellement à chier que bon, regrets mais pas trop, aucun merite)
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 3 heures Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 8 il y a 5 heures Les ultras allemands répondent à la DFB 13 il y a 7 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 9
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)