Top 10: Les plus beaux buts de la Premier League 2012/2013

La Premier League a encore régalé tout son petit monde cette saison. Des frappes de fou, des défenseurs pris pour des plots et un certain manque de respect envers les gardiens. La sélection a donc été rude cette année. Florilège des dix plus beaux buts inscrits sur les pelouses anglaises.

Modififié
9 59

10. Santi Cazorla

Arsenal – West Ham 5-1, 23/01/2013

David Silva a ouvert la voie, Juan Manuel Mata l'a suivie puis Santi Cazorla a consolidé l'amitié anglo-espagnole. Au plus grand bonheur des supporters de la Premier League. À l'instar de ses deux compatriotes, le transfuge de Málaga n'a pas traîné pour apprivoiser sa nouvelle terre d'accueil. Illustration même le 23 janvier dernier. Après une première partie de saison poussive et déjà rédhibitoire pour le titre – Arsenal pointe alors à 13 points du leader United –, l'équipe de Wenger n'a plus que le wagon européen à accrocher. Défaits précédemment par City et Chelsea, les Gunners serrent les fesses lorsqu'ils accueillent West Ham pour le compte de la 19e journée en retard. Mais l'appréhension laisse place à un récital auquel participe Cazorla, auteur d'une superbe madjer après une combinaison menée par Podolski et Giroud. Une victoire charnière qui signera le début d'une deuxième partie de saison ébouriffante avec, en point d'orgue, la quatrième place synonyme de barrages en C1 raflée au nez et à la barbe de son rival intime Tottenham.

Youtube

9. Luis Suárez

Liverpool – Newcastle 1-1, 04/11/2012

La morosité a beau s'installer bien trop souvent du côté d'Anfield Road, Luis Suárez a lui gardé son rythme habituel. Celui d'un véritable taré. Des coups de mâchoire, des simulations et du vice pour la sombre facette. De la roublardise et des pions à calmer les plus réfractaires à son talent pour celle plus attrayante. Et quand c'est la seconde qui s'illustre, « El Pistolero » fait même l'unanimité. Mal embarqué à la suite de l'ouverture du score par Cabaye, l'attaquant va offrir le point du match nul et enchanter le peuple Red. Sur une longue transversale du chauve José Enrique, Suárez, en pleine course, contrôle de l'épaule et efface dans la foulée Krul d'un petit crochet. Simple comme une handshake à Patrice Évra.

Youtube

8. Eden Hazard

Stoke City – Chelsea 0-4, 12/01/2013

Chelsea a mis 40 millions d'euros sur la table et sait désormais pourquoi. Débarqué l'été dernier, Eden Hazard a rapidement pris ses aises dans le championnat anglais comme il l'a fait pendant cinq saisons en Ligue 1. Neuf buts pour 11 passes décisives. Intégration si réussie que l'international belge s'est permis de câliner un tantinet trop fort un ramasseur de balle, le 23 janvier dernier. Hormis cette incartade, le joyau de 22 piges a rendu une copie annuelle sans fausse note. De la percussion, des dribbles – parfois humiliants – et des frappes lâchées dont lui seul a le secret. Stoke City s'en souvient encore. Dans l'axe, à 25 mètres, le Belge se met sur son pied gauche et décroche une praline nettoyant la lucarne. Oui, l'Angleterre découvre que le meilleur joueur du championnat de France ces dernières années peut aussi se montrer ambidextre. Juste comme ça, sans forcer.

Youtube

7. Tom Cleverley

Newcastle – Manchester United 0-3, 07/10/2012

Pour son baroud d'honneur au Paris Saint-Germain, David Beckham a distillé passes et caviars délicieux. Seul bémol, pas une fois il n'a fait trembler les filets. Mais l'ancien Mancunien peut profiter de sa retraite en toute quiétude, Tom Cleverley s'est chargé de lui rendre un digne hommage. En déplacement à St James' Park en début de saison, le nouveau Fergie's Fledgling ravive de vieux souvenirs aux supporters de Manchester United. Même port altier, le corps légèrement penché et l'équilibre des bras parfait, celui qui avait des posters du Spice Boy dans sa chambre plus jeune caresse le cuir et l'envoie dans la toile d'araignée opposée. Un bijou. En revanche, avant de connaître une carrière faite de succès similaires, Tom va devoir en claquer pas mal comme celui-là.

Youtube

6. Jason Puncheon

Chelsea – Southampton 2-2, 16/01/2013

C'est l'une des surprises les plus agréables cette édition 2012/2013. De retour dans l'élite après avoir côtoyé les bas-fonds durant sept saisons (Championship et League One), Southampton a réussi à assurer son maintien. Et de bien belle manière. En plus de s'offrir le scalp de certaines grosses écuries comme Manchester City ou Liverpool, les Saints en ont donné pour l'argent des supporters du St Mary's Stadium. Aux portes de la zone de relégation avant cette délicate réception de Chelsea, le club du sud d'Angleterre ne respire pas la sérénité. Mené 2 à 0 à la mi-temps, Southampton va sortir de sa torpeur au retour des vestiaires. Un but de Rickie Lambert puis, surtout, un magnifique et décisif signé Jason Puncheon. Au terme d'une chevauchée du prometteur Luke Shaw sur plusieurs mètres, le milieu offensif gauche hérite du ballon, le contrôle et arme une frappe sur laquelle ne peut rien Čech. Un match nul précieux qui n'a pas empêché le licenciement de Nigel Adkins au profit de Mauricio Pochettino, deux jours plus tard.

Youtube

5. Leighton Baines

Newcastle – Everton 1-2, 02/01/2013

Pendant qu'Ashley Cole voit sa cote de désamour toujours aussi vive chez les Three Lions, son homologue Leighton Baines, lui, ne connaît pas pareille mésaventure. En quelques années à Everton, le latéral gauche est devenue une référence, devenant sans doute le meilleur joueur à son poste outre-Manche. Plus consistant défensivement, il s'est également distingué par un apport offensif remarquable. Mais là où le Toffee a une longueur d'avance sur les autres, c'est dans le domaine des coups de pied arrêtés. En déplacement à Newcastle, Everton est cueilli à froid dès la 2e minute par Papiss Cissé. Il faut attendre un coup franc des 30 mètres de la patte gauche de Baines afin de remettre les siens sur de bons rails. En force, légèrement extérieur, son cachou prend à contre-pied Tim Krul qui a décidément été la victime préférée cette saison.

Youtube

4. Cameron Jerome

Stoke City – Southamtpton 3-3, 29/12/2012

Les saisons se suivent et se ressemblent à Stoke City. Un kick & rush parfois dégueulasse entièrement assumé, un jeu âpre et physique et une place dans le ventre mou du championnat glanée à la fin de la saison. Ce qui n'empêche pas de bousculer parfois la petite routine du public du Britannia Stadium. Malmenés à la maison par Southampton jusqu'à la 89e minute, les Potters doivent leur salut grâce à une mine de Cameron Jerome touchant la barre avant de rentrer dans les bois adverses. Clinical finish.

Youtube

3. Matthew Lowton

Stoke City – Aston Villa 1-3, 06/04/2013

Souvent à la peine lors de cet exercice 2012/2013, Aston Villa a évité de peu un voyage à l'échelon inférieur. Dans la zone rouge au début de la 32e journée, les poulains de Paul Lambert se retrouvent dos au mur. Profitant des défaites de ses concurrents Wigan et Sunderland, ils tapent sans fioritures Stoke City. L'occasion pour Matthew Lowton de se faire un nom après une saison morne. Sur un corner mal dégagé par Stoke, le jeune défenseur, en dehors de la surface, contrôle de la poitrine et arme une merveille de frappe lobant le gardien avancé. Benteke a peut-être polarisé l'attention avec ses 19 pions, le plus beau but des Villans, il est bel et bien là.

Youtube

2. Gareth Bale

Swansea – Tottenham 1-2, 30/03/2013

Fixation de son vis-à-vis, accélération, cassage de rein et missile imparable pour terminer. Ainsi pourrait-on résumer en majeure partie les 21 pralines inscrites par Gareth Bale. Sauf que le nouveau Prince de Galles a tout de même sorti des surprises de sa botte gauche. Pas franchement dans un bon jour au Liberty Stadium, Tottenham s'en remet à un coup de génie de son joueur. Bien servi par Vertonghen juste devant la surface de réparation, Bale ne tergiverse pas : contrôle du pied droit et frappe instantanée dans la seconde du gauche qui laisse pantois Vorm. Vif, inspiré et inattendu, à l'image de la saison du Spur élu meilleur joueur et meilleur espoir de l'année PFA.

Youtube

1. Robin van Persie

Manchester United – Aston Villa 3-0, 22/04/2013

Sir Alex Ferguson l'attendait, Robin van Persie le lui a fait le plus beau des cadeaux. Pour le 13e et dernier titre de champion d'Angleterre à la tête de Manchester United, le coach écossais a été servi. L'ennemi honni City s'étant incliné la veille contre Tottenham, les Red Devils ont tout loisir d'empocher la couronne nationale à cinq journées de la fin. Face à Aston Villa, l'attaquant claque un hat-trick. Parmi les trois, un deuxième but à faire jalouser les artistes néerlandais d'antan. Sur une ouverture de Rooney depuis la ligne médiane, l'ancien Gunner envoie une splendide reprise de volée à l'entrée de la surface. Élancé, élégant et efficace, toute sa marque de fabrique y figure. RVP, le MVP de la saison de United.

Youtube

Bonus :

Robin van Persie

Manchester United – Fulham 3-2, 25/08/2012

La première apparition de Van Persie sous la tunique mancunienne à Old Trafford annonçait déjà la couleur. Débarqué en grand apparat d'Arsenal contre un chèque de 30 millions d'euros, l'Hollandais volant a soigné son entrée. Lors de la deuxième journée, il ne met que dix minutes à se mettre en évidence contre Fulham. Parfaitement servi par Patrice Évra, le striker devance le défenseur à son marquage et lâche une demi-volée inattendue qui file dans le côté opposé du portier. Et puisque pour son premier but Évra a été l'auteur de la passe décisive, le latéral français nous réserve une saillie à classer parmi ses meilleures punchlines. « J'espère qu'il (Van Persie) dira à ses enfants que son premier but à Manchester c'était sur une passe de Patrice Évra » , affirmera-t-il à la fin de la rencontre. Ça y est, Robin van Perso a trouvé à qui parler.

Youtube


Par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Madridchestercity Niveau : Loisir
Bon la popup mercantile a été enlevée sur cet article, on est content mais on pense quand même avec un petit pincement au coeur aux gens du site qui vont devoir rogner sur leur budget petit four. Aller je désactive adblock pour aujourd'hui.
Dostoievski Niveau : CFA2
Tout bon les commentaires avec le but de RVP ;)

Sinon la frappe d'Hazard superbe
Le but de Van Persie est incroyable, magnifique,somptueux. Son but de l'an dernier devant Henry semble n'etre qu'un avertissement.
Beaux buts! ça change des dopés et tricheurs de la Série A...
volontaire82 Niveau : Loisir
La musique sur la vidéo du but de lowton est un viol auditif...
Merci à Van Persie pour avoir égayé mes dimanches après-midi de looseur

Sinon le but de Bale est très beau mais pour moi le dernier but dans les dernières minutes face à Sunderland avec l'enjeu qu'il y avait est encore plus magnifique
la passe de verthongen pour gareth bale est quand même splendide
Note : 6
Putain, Newcastle present 3 fois dans ce Top 10... mais y a pas un but a eux. Chateauneuf uni, la lose.
On en parle de la qualité de toutes les vidéos ou pas ?
ilguerriero_vidal Niveau : District
on voit que t'es un connaisseurs footix de merde...
GougouleBxl Niveau : CFA2
Comment Arsenal a-t-il pu vendre RVP pour seulement 30 millions ????
Est ce que c'était pas évident qu'il valait nettement plus que ça ?
ilguerriero_vidal Niveau : District
pour la blondasse...
Message posté par ilguerriero_vidal
on voit que t'es un connaisseurs footix de merde...


On voit que tu maîtrises l'orthographe
GougouleBxl Niveau : CFA2
Je veux dire, Berbatov, il avait couté 45 millions à MU, ça aurait du mettre la puce à l'oreille de tonton Arsène quoi....
Disclosure, un viol auditif ? OK.
Note : 1
Message posté par GougouleBxl
Comment Arsenal a-t-il pu vendre RVP pour seulement 30 millions ????
Est ce que c'était pas évident qu'il valait nettement plus que ça ?


Si mes souvenirs sont bons, il ne restait qu'un an de contrat a RVP donc 30M c'est plutot une bonne affaire de la part d'Arsenal.
Message posté par leblond
Beaux buts! ça change des dopés et tricheurs de la Série A...


Très intelligent, belle argumentation
nyakichan Niveau : CFA2
Message posté par GougouleBxl
Comment Arsenal a-t-il pu vendre RVP pour seulement 30 millions ????
Est ce que c'était pas évident qu'il valait nettement plus que ça ?


1 an de contrat
Peter North Niveau : DHR
Message posté par GougouleBxl
Comment Arsenal a-t-il pu vendre RVP pour seulement 30 millions ????
Est ce que c'était pas évident qu'il valait nettement plus que ça ?


30 millions pour un joueur a qui il reste moins d'un an de contrat, ca reste bien payé, meme si c'est RVP. D'autant que quand un joueur clame haut et fort qu'il veux partir, son prix diminue forcement ...
Note : 1
Message posté par volontaire82
La musique sur la vidéo du but de lowton est un viol auditif...


Putain, clair. On dirait que Bob Sinclar et David Guetta ont chie un mome et qu'il s'est mis a la musique. L'Electro vaut tellement mieux que ca...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
9 59