1. //
  2. // Eredivisie
  3. // 12e journée
  4. // Feyenoord/Ajax

Top 10 : les Klassieker historiques

Ce dimanche, De Kuip accueille le 177e Klassieker du nom entre le Feyenoord Rotterdam et l'Ajax Amsterdam. Le « Nord » contre le « Sud » , les « bourgeois » contre les « prolos » ... Une confrontation séculaire qui a donné lieu à d'incroyables joutes sans manquer, parfois, de s'écarter des limites fixées par le football. La preuve en dix matchs (ou presque).

Modififié
  • 9 octobre 1921, Curve Zandweg : 2-2

    De Kuip, sorti de terre à partir de 1935, n'existait pas encore. L'Amsterdam ArenA encore moins. Un premier Klassieker officiel vieux de près d'un siècle et un match comptant pour le championnat d'Eerste Klasse (l'ancêtre de l'Eredivisie) auquel le Feyenoord a pu accéder en raison de sa victoire dans l'antichambre de l'Eerste Klasse West. Techniquement, le match s'est terminé sur une victoire de l'Ajax 3-2, avec un premier but des Amstellodamois marqué par Theo Brokmann et qui n'aurait pas franchi la ligne, néanmoins validé par l'arbitre de la rencontre, M. Boas. Une décision contestée par le Feyenoord qui obtient finalement gain de cause quelques semaines plus tard avec l'annulation de ce fameux but litigieux. 2-2, résultat final. Et premières complications amstello-rotterdamoises.

  • 26 mai 1960, Olympisch Stadion : 5-1

    Dans une Eredivisie encore larvaire, l'Ajax et le Feyenoord se sont rendu coup pour coup, au point de finir avec le même nombre de points (50) à l'issue de la phase régulière du championnat, grâce notamment à une victoire 3-0 des Trots van Zuid lors de la trente-quatrième et dernière journée. Les deux équipes devront donc se départager quatre jours plus tard lors d'un match d'appui qui aura lieu à l'Olympisch Stadion. Grâce à un penalty transformé par Kreijermaat, le club du Sud des Pays-Bas est à une mi-temps de ce sacre final qu'il attend depuis vingt ans maintenant, chez le rival de toujours en prime... Mais l'Ajax avait d'autres plans et déroule son football. Cinq buts marqués en 45 minutes, dont un triplé de Wim Bleijenberg et une chevauchée en solitaire de 50 mètres de Sjaak « Mr. Ajax » Swart.

    Vidéo

  • 26 avril 1970, De Meer Stadion : 3-3

    « C'était le match le plus important pour nous : battre l'Ajax, ensuite gagner la Coupe d'Europe. » Ove Kindvall, attaquant suédois du Feyenoord entre 1966 et 1971, avait bien assimilé le sens des priorités rotterdamois. Si cet Ajax-Feyenoord du 26 avril 1970 s'est soldé par un flamboyant 3-3, ce dernier est surtout resté dans la légende pour une tout autre raison. Ce serait durant ces 90 minutes au jeu extrêmement ouvert que Rinus Michels aurait trouvé le chaînon manquant de son totaal voetbal en expérimentation, amorçant le triplé historique de l'Ajax en C1. Pour autant, ce sont bien les Rotterdamois qui restent « à jamais les premiers » aux Pays-Bas, battant le Celtic deux semaines après ce 3-3 en finale de Coupe des club champions face au Celtic Glasgow d'un but à la 116e minute signé... Ove Kindvall.

  • 1er novembre 1975, De Meer Stadion : 6-0

    Ce Klassieker vaut surtout pour une chose, ou plutôt une personne : Ruud Geels. Signé en 1974 par l'Ajax en provenance du FC Bruges, l'homme a déjà terminé meilleur buteur d'Eredivisie dès sa première saison ajacide. Rebelote les trois suivantes. En quatre ans avec l'Ajax, Geels marquera 123 buts en 131 matchs. Cinq d'entre eux le seront lors du premier Klassieker de la saison 1975-76. Rien que ça. Des buts marqués non seulement avec sa tête d'ampoule (sa spécialité), mais aussi avec les pieds, souvent bien servi par Gerrie Mühren. Le Feyenoord s'en mord les doigts, lui qui avait compté Geels dans ses rangs entre 1968 et 1972, avant de le laisser partir pour les Go Ahead Eagles, barré par un certain Ove Kindvall.

    Vidéo

  • 28 octobre 1978, De Meer Stadion : 0-0

    Tout simplement parce qu'en cent-soixante-seize confrontations entre Ajax et Feyenoord, ce match de championnat 1978-79 constitue la seule fois où les deux équipes se sont quittées sur un score vierge. En temps normal, le Klassieker est riche en buts avec une moyenne de 3,72 ballons mis au fond, cet ennuyeux 0-0 étant par exemple compensé par les scores 9-5, puis 9-4 acquis par l'Ajax au début des années 60.

  • 18 septembre 1983, Olympisch Stadion : 8-2

    À l'été 1983, Johan Cruyff a 36 ans. Pour de basses raisons pécuniaires, ce dernier s'est fait dégager par l'Ajax qui considère « être capable de gagner sans lui » dixit Ton Harmsen, le président du club. Blessé dans son orgueil, le Hollandais volant commet l'irréparable : il s'engage pour un an avec l'ennemi de toujours, le Feyenoord Rotterdam. Au coude-à-coude en championnat, les deux clubs s'affrontent le 18 septembre 1983 pour le compte de la septième journée d'Eredivisie dans un Olympisch Stadion rempli comme un œuf. Les Trots van Zuid se prennent une volée mémorable, 8-2, et les Amstellodamois rigolent gentiment de leur ancien leader qu'ils jugent totalement perdu pour le football. Cruijff, lui, dit une seule chose à ses coéquipiers dépités dans le vestiaire : « Tout va bien se passer. » Huit mois plus tard, grâce à un chant du cygne de Cruijff et un Ruud Gullit en feu, le Feyenoord finit champion des Pays-Bas, battant au passage l'Ajax lors de la phase retour. Johan Cruyff a toujours raison.

  • 8 mars 1995, Olympisch Stadion : 1-2

    Entre 1994 et 1996, l'irrésistible Ajax Amsterdam de Louis van Gaal est au sommet de son art et affiche une affolante série de 71 matchs sans défaites (52 en championnat, 19 en compétition européenne) qui lui permettra de remporter trois Eredivisie d'affilée et une Ligue des champions en 1995. Seule une équipe est parvenue à faire tomber les Godenzonen à cette époque, et forcément, ça ne pouvait être que le Feyenoord. Après deux buts inscrits par Ronaldo de Boer, puis Ruud Heus, les deux équipes doivent aller en prolongation. C'est le moment que choisit Mike Obiku, besogneux attaquant nigérian venu de l'Anorthosis Famagouste trois ans plus tôt, pour sortir l'action de sa vie : un coup du sombrero sur Danny Blind avant de frapper dans le petit filet... Van der Sar et sa coupe de choriste n'en reviennent pas : l'Ajax a perdu. Obiku, lui, a gagné le respect éternel du Feyenoord.

    Vidéo

  • 23 mars 1997, Beverwijk : 1 mort

    Les affrontements entre Ajax et Feyenoord sont également synonymes d'affrontements entre supporters des deux camps. En 1997, un mois précisément après une victoire ajacide sur les Rouge et Blanc pour le compte de la 22e journée de championnat, une centaine de hooligans amstellodamois du F-Side font face à ceux du SCF dans un champ près de la ville de Beverwijk, le long de l'autoroute A9. Le combat est bref, mais extrêmement violent. Un membre du F-Side, Carlo Picornie, y trouve la mort d'un coup d'arrache-clou dans la tête. Un triste événement connu sous le nom de « Bataille de Beverwijk » .

  • 30 novembre 2003, Amsterdam ArenA : 2-0

    Les buts de karatéka sont devenus, avec le temps, la propriété de Zlatan Ibrahimović. Mais n'oublions jamais que le plus beau d'entre eux a été marqué par un Néerlandais avec le maillot du Barça : Johan Cruyff. Logique donc que les purs produits du club ajacide tentent de reproduire les mêmes gestes. Et des fois, ça marche, comme ce but incroyable de Rafael van der Vaart lors du premier Klassieker de la saison 2003-2004. Quelques mois plus tard, le Z quitte en trombe l'Ajax en raison d'un conflit avec RVDV. Coïncidence ? Pas sûr...

    Vidéo

  • 25 avril, puis 6 mai 2010, Amsterdam ArenA, puis De Kuip : 2-0 puis 1-4

    En 2010, la finale de Coupe des Pays-Bas opposant Feyenoord et Ajax doit se dérouler exceptionnellement en deux manches. Une première depuis 1983. Pourquoi ? Parce que depuis février 2009, les supporters des deux camps ne sont plus autorisés à faire de déplacements en raison d'échauffourées en marge d'un précédent Klassieker, et ce, pour cinq saisons. Sur le terrain, l'assise ajacide est totale : victoire 6-1 sur les deux matchs (2-0, puis 1-4) grâce à un Siem de Jong de feu qui plante à quatre reprises. Oui oui, on parle bien du Siem de Jong de Newcastle.

    Par Matthieu Rostac, à Amsterdam
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    On va avoir le droit au même article côté Feyenoord ou c'est trop demandé ? Ou alors c'est toujours historique que l'AJAX arrive à battre le plus grand club des Pays-Bas, c'est peut-être ça que veut dire l'article...
    KillerCroc Niveau : CFA
    tu parles du Feyenoord? Sans vouloir leur manquer de respect, le palmarès global parle pour l'Ajax, 14 titres de champions à 33 ça veut dire quelque chose.
    Pour en revenir au match de cet après-midi, ça promet d'être plutôt équilibré, l'Ajax est bien lancé en championnat, des joueurs commencent à émerger, Bazoer devient costaud, Fischer est super bien revenu, avec Milik et El-Ghazi ça donne un super trio. Sans oublier Capitaine Klaassen qui confirme qu'il est un milieu hyper complet, un futur grand. En espérant qu'il tourne mieux que Siem de Jong.
    Le Feyenoord est pas mal non plus, le retour de Kuyt les a galvanisés, Elia, Botteghin, El-Ahmadi sont des arrivées qui renforcent bien le club, ils peuvent faire quelque chose cette année, sans oublier qu'ils ont battu les Ajacides en Coupe y'à 2 semaines. Bref, l'Eredivisie cette année, c'est cool!
    Ga Ajax!
    L'Ajax a été décevant contre le PSV, et aussi en Europa League, seulement 3 points en 4 journées, aucune victoire. Mais en Eredivisie, c'est vrai que ça tourne mieux. Pour moi, à part Klaassen, l'autre joyau c'est Viktor Fischer. C'est bien qu'il soit revenu aussi fort après plus d'un an sans jouer! sa blessure a freiné sa progression, mais je suis certain qu'il finira dans un des championnats majeurs (j'espère qu'il n'ira pas se morfondre à Newcastle ou autre!)
    Championnat intéressant en effet, les trois historiques sont au rendez-vous cette année!
    Il y a certes du vrai à opposer lumpens et tempéraments respectivement prolo à Rotterdam et plutôt voire franchement bobo à Amsterdam, et cependant le Klassieker est surtout une affaire symbolique opposant des tribunes chauffées à blanc ; pour le reste les grandes figures (sportives et managériales) respectives de ces deux clubs se sont globalement toujours plutôt bien, pour ne pas dire même très bien, entendues..

    Cruyff, "commet(tre) l'irréparable en 1983", par exemple.. Aux yeux de supporters lobotomisés oui, assurément.. Mais aux yeux des boards ajacide et rotterdamois, ou de supporters ayant pu préserver bon sens et mémoire, alors là absolument pas.

    A l'époque et depuis quinzaine d'années disons, la véritable opposition de fond l'était entre duopole Ajax-Feyenoord d'une part, et PSV de l'autre..
    Ruud Geels, sacré goleador en effet.. Son style n'a certes jamais fait l'unanimité, loin s'en faut, mais pour le reste..
    KillerCroc Niveau : CFA
    Message posté par momobarca
    L'Ajax a été décevant contre le PSV, et aussi en Europa League, seulement 3 points en 4 journées, aucune victoire. Mais en Eredivisie, c'est vrai que ça tourne mieux. Pour moi, à part Klaassen, l'autre joyau c'est Viktor Fischer. C'est bien qu'il soit revenu aussi fort après plus d'un an sans jouer! sa blessure a freiné sa progression, mais je suis certain qu'il finira dans un des championnats majeurs (j'espère qu'il n'ira pas se morfondre à Newcastle ou autre!)
    Championnat intéressant en effet, les trois historiques sont au rendez-vous cette année!


    Fischer il est intéressant en effet, rapide, buteur, bon sens du collectif, mais je me demande si de Boer peut encore le faire progresser. D'ailleurs je me demande si de Boer n'a pas atteint sa limite avec l'Ajax. Sur le plan du jeu, on progresse pas. Les grands matches mettent en avant ce constat, on ne sait pas se sublimer. En tout cas on manque de continuité dans les perfs.
    Il en manque un: Feyenoord 9-4 Ajax, le 29 Novembre 1964.
    Et la défaite 5-1 à domicile du Feyenoord face à l'Ajax de Cruyff en Avril 1972 était pas mal aussi. Pendant que le Feyenoord perd en quarts de finale de la C1 face au Benfica 5-1 aussi, l'Ajax entre dans l'histoire du foot en faisant le triplé C1-coupe-championnat (et coupe intercontinentale en septembre 72). Un championnat gagné avec 30 victoires, 3 nuls et 1 défaite en 34 journées.
    Rien sur Standard-Anderlecht?!
    il y a 2 heures Falcao s'essaye au baseball 2
    il y a 3 heures Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 10 Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 60
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7 Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35
    Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 6 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2
    Article suivant
    Happy Birthday, Joe Cole