1. //
  2. // 2e journée
  3. // Parme/Milan AC (4-5)

Top 10 : Les coups de génie de Jérémy Ménez

Hauteur d'un grand match avec son Milan AC face à Parme (5-4), Ménez a conclu sa prestation haut de gamme par un but de génie. Oui, Jérém' sait jouer au foot, et tout le monde est au courant. Mais comme tous les génies, il aime distiller son talent avec parcimonie. Sinon, ce serait trop simple, forcément. Retour sur un joueur qui joue quand il veut, de temps en temps.

204 56
  • 1. PSGRennes – saison 2012/2013 – 31e journée

    À sept journées de la fin de cette saison 2012-2013, le PSG file sans encombre vers son premier titre de champion de France depuis 1994. Jérémy Ménez, de son côté, alterne entre une place sur la pelouse ou une autre sur le banc, selon les choix de Carlo Ancelotti. Toutefois, il est bien sur la pelouse en ce samedi d'avril 2013 et les Rennais sont bien placés pour s'en souvenir. À la 56e, l'ancien de la Roma hérite du ballon dans sa moitié de terrain, accélère, élimine cinq joueurs et s'en va tromper le gardien breton. Tout seul, comme un grand. Un but d'une beauté folle qui nous fait dire que quand même, ce mec en a dans les baskets, quand il veut.

    Youtube

  • 2. SochauxBordeaux – saison 2004/2005 – 22e journée

    La saison 2004-2005 est la première de Ménez en tant que joueur de foot professionnel. Formé à Sochaux, c'est évidemment avec le maillot doubiste sur les épaules que Jérém' fait ses premiers pas dans le grand bain de la Ligue 1. Il faudra attendre la 22e journée du championnat pour que la France entière prenne conscience du potentiel de ce petit mec de la région parisienne. Contre Bordeaux, Jérémy, du haut de ses 17 ans, se permet d'inscrire un coup du chapeau, tranquillement. Les deux premiers buts sont quasiment similaires, une frappe croisée du gauche, alors que le dernier est une merveille de balle piquée. Un génie est né, voilà ce que tout le monde se dit.

    Youtube

  • 3. AS RomaUdinese – saison 2010/2011 – 13e journée

    Arrivé à la Roma en 2008, Jéméry Ménez s'éclate en Italie. À l'aube de sa troisième saison dans le club romain, l'ancien Monégasque est dans la peau d'un titulaire, dans une équipe qui vient de finir le précédent exercice sur la deuxième marche du podium. Tout roule pour lui. Il le démontre ce 20 novembre 2010, alors que sa Roma reçoit l'Udinese. À la 24e minute de jeu, alors que les deux équipes sont à égalité, Ménez décide d'ouvrir le score. Mais pas n'importe comment, hein. Récupération de balle à proximité du rond central, accélération, déconnade avec deux défenseurs et on finit le tout avec un amour d'enroulé du droit. Oui, Jérémy Ménez peut, parfois, toucher le sommet du football.

    Youtube

  • 4. AS RomaCagliari – saison 2010/2011 – 21e journée

    Décidément, Ménez aimait bien briller au Stadio Olimpico. Deux mois après son superbe but contre l'Udinese, Jérémy se paye cette fois le gardien de Cagliari. Pour le plaisir. Le score est déjà de 2-0 pour la Roma et on dispute les dernières secondes de la rencontre quand Ménez est lancé en profondeur. Une fois de plus, son accélération laisse les défenseurs adverses sur place et c'est donc seul qu'il s'en va défier le gardien. Un passement de jambe suffit à envoyer ce dernier aux fraises, et Jérémy de conclure dans les buts vides. Le football facile.

    Youtube

  • 5. AS RomaTorino – saison 2008/2009 – 38e journée

    Pour sa première saison sous le maillot romain, Jérémy Ménez joue peu, et doit se contenter de bouts de match. La cruauté de la concurrence des grands clubs. Ménez n'est pas un titulaire indiscutable aux yeux de Spalletti. Désireux de convaincre, le natif de la banlieue parisienne essaie de montrer l'étendue de son talent, et sa situation évoluera positivement en cours de saison. Et histoire de bien finir, lors de la dernière journée de la saison, face au Torino : il envoie un missile du gauche, à l'entrée de la surface, qui ne laisse pas la moindre chance au gardien turinois.

    Youtube

  • 6. PSG – OM – Coupe de la Ligue 2012/2013 – Huitième de finale

    Lors de cette saison 2012/2013, le PSG débarque en Coupe de la Ligue directement pour les huitièmes de finale. Bonheur du tirage au sort, ce sont les Marseillais que doivent affronter les joueurs de la capitale. Et quand on est parisien, il est toujours conseillé de briller contre l'ennemi olympien. Ménez l'a bien compris, et vient sceller la victoire de son club en inscrivant le but du 2-0. Sur un merveilleux service de Pastore, Ménez réalise un contrôle en aile de pigeon absolument superbe avant d'envoyer une mine sous la barre de Mandanda. Un bijou, un vrai.

    Youtube

  • 7. Monaco – Le Mans – saison 2007/2008 – 5e journée

    Sous les couleurs de Monaco aussi, Jérémy Ménez a eu ses moments de génie. Ce Monaco-Le Mans, comptant pour la cinquième journée de la saison 2007-2008 en est le parfait exemple. Alors que Yohann Pelé, le gardien manceau, foire son dégagement, Ménez récupère le ballon, exécute une merveille de coup du sombrero pour se débarrasser d'un défenseur, avant d'aller crucifier le malheureux Pelé. Perfection.

    Youtube

  • 8. SochauxMonaco – Saison 2007/2008 – 4e journée

    Lors de cette même saison 2007-2008, Jérémy Ménez n'aura pas attendu bien longtemps pour se mettre en valeur. Dès la quatrième journée, le joueur formé à Sochaux fait parler la poudre face à son ancien club. Alors qu'il récupère un ballon mal dégagé par la défense doubiste, Ménez ridiculise son vis-à-vis d'un délicieux crochet intérieur pied droit, avant de battre, en force, le portier sochalien, bien impuissant sur ce coup-là. Même teint en blond, Jérémy est décidément très bon.


  • 9. OL – PSG – saison 2012/2013 – 36e journée

    Ce but n'est pas le plus joli que Jérémy Ménez ait inscrit dans sa carrière. Même s'il faut noter le contrôle bien orienté et la frappe du gauche parfaitement croisée qui ne laisse aucune chance à Anthony Lopes. Mais peu importe, ce n'est pas ça le plus important dans ce but. Non, ce but-là est surtout celui qui offre le titre au PSG en 2013. Oui, celui qui a marqué le but du sacre officiel s'appelle donc Jérémy Ménez. Que l'histoire s'en souvienne.

    Youtube

  • 10. PSG – Ajaccio – saison 2011/2012 – 26e journée

    Lors de cette saison 2011-2012, le PSG se bat avec Montpellier pour occuper le fauteuil de leader de la Ligue 1. Ibrahimović, Lavezzi, Lucas, Cavani et consorts ne sont pas encore là et Ménez tient solidement son poste de titulaire. D'ailleurs, contre Ajaccio, au soir de la 26e journée, il inscrit le deuxième but francilien, et de quelle manière ! Le Parisien, décalé par Pastore sur le côté de gauche de la surface, se remet sur son pied droit et enroule parfaitement le cuir qui s'en va nettoyer la lucarne adverse. C'est splendide, tout comme la célébration qui suit : statique, bras ouverts et visage fermé. Du grand art.



    Par Gaspard Manet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Note : 37
    "hauteur d'un grand match"

    je ne suis pas du genre grammar nazi mais c'est vraiment pas serieux ...
    Ian Curtis
    Ils doivent bien rigoler les ritals!
    On vénère un joueur de merde comme Pogba et on jette aux ordures un magnifique joueur comme Menez pour garder une buse comme Lucas.
    Lucas, faut qu'il murisse mais Menez, c'est un con.
    Va comprendre.
    sans déconner... la tête de muntari sur la page d'accueil du site pour l'article... ça va commencer à se voir les techniques d'exhumation de momies à milanello...
    Sur la photo de la page principale, Muntari on dirait Palpatine.

    C'est tout.
    Gratte Un Dos Finnois Niveau : DHR
    Ça doit faire 10 ans que Menez est pro, a raison d'un "coup de génie par an", on arrive bien a 10. A l'année prochaine Jéjé
    Mais bien sur qu'il a le talent, dommage qu'il ait ce mental de branleur à rien foutre pendant 15 matchs puis mettre son doigt sur la bouche (ou la variante je tend l'oreille) genre "fermez là, je suis super fort".

    Pourtant j'y croyais au PSG mais la dernière saisons dégueulasse l'a bien blacklisté tout de même.
    Ian Curtis
    Message posté par Mmm?
    sans déconner... la tête de muntari sur la page d'accueil du site pour l'article... ça va commencer à se voir les techniques d'exhumation de momies à milanello...



    Un ptit coté Maria Mutola!
    Ian Curtis
    Message posté par starfash


    Menez c'est un super joueur, mais il a pas le quart du talent d'un Pogba.
    Et oui il est (très) con, dans le sens vraiment pas intelligent. Son interview de 2005 avec Sochaux est digne de celle de Jourdren à Clairefontaine.


    Encore faut-il que Pogba ait du talent.....
    Vidéo n°3 : On dirait que le commentateur italien dit "Sodomie Menez" en citant le nom du buteur.

    Sinon j'espère qu'il va continuer comme ça, c'est toujours bien ce genre de joueur talentueux pour l'EDF
    Message posté par benzeteub
    Vidéo n°3 : On dirait que le commentateur italien dit "Sodomie Menez" en citant le nom du buteur.

    Sinon j'espère qu'il va continuer comme ça, c'est toujours bien ce genre de joueur talentueux pour l'EDF


    Il dit "Houdini" (il mago) qui était son surnom quand il jouait à Rome et le mec qui commente est Carlo Zampa, une légende de la culture romanista.

    Sinon, j'aurais bien mis son but contre l'Ukraine, une volée contre le Chievo et un match contre Rennes (je crois) où il est à l'origine du triplé de Nenê, plutôt que les quelques buts un peu quelconques en fin de classement.
    Kit Fisteur Niveau : Loisir
    Ce troisième but contre Bordeaux... c'est marrant, il y a 10 ans étant encore jeune, j'avais l'impression qu'il l'avait mis de beaucoup plus loin... comme quoi l'âge ne fait pas toujours du bien.
    Message posté par NIN
    Mais bien sur qu'il a le talent, dommage qu'il ait ce mental de branleur à rien foutre pendant 15 matchs puis mettre son doigt sur la bouche (ou la variante je tend l'oreille) genre "fermez là, je suis super fort".

    Pourtant j'y croyais au PSG mais la dernière saisons dégueulasse l'a bien blacklisté tout de même.


    ...no comment. Blanc ne lui a jamais laissé la moindre chance. Il le faisait rentrer à chaque fois pendant les arrêts de jeu de matchs déjà pliés. De mémoire, les deux seules fois où il a été titulaire, c'était un match lorsqu'il revenait de sa blessure au dos (un 5-0 contre Lorient où il fut excellent, avec un but et une passe dé à la clé) et le match retour contre Benfica, lorsque le PSG était déjà qualifié et avait même foutu un joueur du CFA en latéral droit (Traoré). Crois-moi, ça aurait donné autre chose si Laurent Blanc lui avait vraiment donné sa chance, en lui faisait confiance pour débuter trois-quatre matchs de suite en titulaire (il sortait de deux saisons pleines avec le PSG, il méritait largement d'être au minimum mis en concurrence avec Cavani et Lucas).

    Quant aux ignares qui balancent qu'il a "un éclair de génie par saisons", allez regarder ses stats sous AK et Ancelotti ; le gars a été bon dans la régularité, et contrairement à Pastore, il ne disparaissait pas pendant les matchs, bien au contraire.

    Jérémy Ménèz, ou l'exemple absolu de délit de sale gueule, c'est dingue.
    AirForceOne Niveau : CFA2
    Le génie incompris : voici ce que pourrait être le titre de sa bio.
    Le truc qui l'a rendu con c'est sa femme Émilie. Tu sais quand tu as fait Secret avec Cindy je me mets a poil et FX je me mets sous les bagnoles tu n'as pas un degré d'intelligence important
    SladjanDjukic Niveau : District
    Message posté par Ian Curtis
    Ils doivent bien rigoler les ritals!
    On vénère un joueur de merde comme Pogba et on jette aux ordures un magnifique joueur comme Menez pour garder une buse comme Lucas.
    Lucas, faut qu'il murisse mais Menez, c'est un con.
    Va comprendre.


    Ouais enfin avec une charnière Rami-Mexès (pour ne citer qu'eux) on peut dire que le Milan a son lot de casseroles au cul également.
    Message posté par Sly


    ...no comment. Blanc ne lui a jamais laissé la moindre chance. Il le faisait rentrer à chaque fois pendant les arrêts de jeu de matchs déjà pliés. De mémoire, les deux seules fois où il a été titulaire, c'était un match lorsqu'il revenait de sa blessure au dos (un 5-0 contre Lorient où il fut excellent, avec un but et une passe dé à la clé) et le match retour contre Benfica, lorsque le PSG était déjà qualifié et avait même foutu un joueur du CFA en latéral droit (Traoré). Crois-moi, ça aurait donné autre chose si Laurent Blanc lui avait vraiment donné sa chance, en lui faisait confiance pour débuter trois-quatre matchs de suite en titulaire (il sortait de deux saisons pleines avec le PSG, il méritait largement d'être au minimum mis en concurrence avec Cavani et Lucas).

    Quant aux ignares qui balancent qu'il a "un éclair de génie par saisons", allez regarder ses stats sous AK et Ancelotti ; le gars a été bon dans la régularité, et contrairement à Pastore, il ne disparaissait pas pendant les matchs, bien au contraire.

    Jérémy Ménèz, ou l'exemple absolu de délit de sale gueule, c'est dingue.


    Dans le foot faut bien jouer pour gagner une place de titulaire, pas réclamer une place de titulaire alors que tu fais des entrées pourries à tel point que le parc te siffle à chaque ballon touché.

    Perso, je trouve même qu'il a été hyper patient avec lui et l'a régulièrement gardé dans le groupe au dépends de jeunes en devenir comme Coman / Ongenda.
    Je rajoute ce petit bijou avec la Roma en Ligue des Champions :

    https://www.youtube.com/watch?v=d1zsgHDhE0w

    Ils ont repassé deux fois le même but contre Bordeaux. Ils n'ont pas pu être similaire à ce point, la chute du gardien, la frappe, les deux autres défenseurs + la réaction du public.
    la berlinoise est douce en avril
    Ça y est c'est la nouvelle hype de so foot ce demeuré?

    Rien de transcendant dans votre top 10, qui + est.

    Qu'il retourne engrosser sa loana.
    bullrogg77 Niveau : CFA2
    Message posté par Ian Curtis
    Ils doivent bien rigoler les ritals!
    On vénère un joueur de merde comme Pogba et on jette aux ordures un magnifique joueur comme Menez pour garder une buse comme Lucas.
    Lucas, faut qu'il murisse mais Menez, c'est un con.
    Va comprendre.


    Pogba joueur de merde !!!! Tu me donnes le nom de ton dealer stp , tu dois fumer de la top weed pour sortir de telles énormités , ou bien t'es pas aidé niveau cérébral !!!!
    Message posté par Sly


    ...no comment. Blanc ne lui a jamais laissé la moindre chance. Il le faisait rentrer à chaque fois pendant les arrêts de jeu de matchs déjà pliés. De mémoire, les deux seules fois où il a été titulaire, c'était un match lorsqu'il revenait de sa blessure au dos (un 5-0 contre Lorient où il fut excellent, avec un but et une passe dé à la clé) et le match retour contre Benfica, lorsque le PSG était déjà qualifié et avait même foutu un joueur du CFA en latéral droit (Traoré). Crois-moi, ça aurait donné autre chose si Laurent Blanc lui avait vraiment donné sa chance, en lui faisait confiance pour débuter trois-quatre matchs de suite en titulaire (il sortait de deux saisons pleines avec le PSG, il méritait largement d'être au minimum mis en concurrence avec Cavani et Lucas).

    Quant aux ignares qui balancent qu'il a "un éclair de génie par saisons", allez regarder ses stats sous AK et Ancelotti ; le gars a été bon dans la régularité, et contrairement à Pastore, il ne disparaissait pas pendant les matchs, bien au contraire.

    Jérémy Ménèz, ou l'exemple absolu de délit de sale gueule, c'est dingue.


    Ouf, certains n'ont pas oublié ses deux premières saisons au PSG, où il fut catalogue de fuoriclasse par Ancelotti ( mais bon, il doit rien connaitre au foot ) et de meilleur joueur français par Zlatan ( pareil, il doit rien connaitre au foot )


    Le problème c'est qu'une fois qu'un joueur a une etiquette médiatique en France, il peut faire 2 belles saisons comme il a fait au PSG sans jamais causer de problèmes, on continuera de dire que c'est un con parce qu'il sourit pas comme un benêt
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    L'observatoire des arbitres
    204 56