1. // Coup de boule de Brandão

Top 10 : Les coups de boule

Brandão n'a rien inventé. Depuis le face-à-face légendaire entre Zidane et Materazzi, l'usage du coup de boule s'est largement démocratisé sur les pelouses européennes. Voici un vibrant hommage à l'un des gestes techniques les plus classes du football.

Modififié
1k 40
  • 1. Zinédine Zidane

    Victimes : Marco Materazzi et Jochen Kientz

    Bon, on a déjà tout entendu sur ce 9 juillet 2006, mais pour le plaisir, on réécoute les explications de Marco Materazzi : « J'ai tenu son maillot pendant quelques secondes seulement, il s'est tourné vers moi, m'a parlé en me raillant et en me regardant de haut en bas avec un air très arrogant : "Si vraiment tu veux mon maillot, je te le donnerai après." Je lui ai répondu avec une insulte, c'est vrai. » Et cette insulte était donc... « Je préfère ta putain de sœur. » Classique, mais efficace. D'autant qu'il n'en faut pas beaucoup pour titiller le maître de la discipline, auteur six ans plus tôt d'une agression similaire sur Jochen Kientz, le joueur d'Hambourg.

    Youtube

    Youtube

  • 2. Alan Pardew

    Victime : David Meyler

    Grand sanguin devant l'éternel, Alan Pardew a passé la seconde lorsque David Meyler, le joueur de Hull, l'a repoussé du bras pour récupérer un ballon. « C'était dans la chaleur du match, a-t-il expliqué avec une mauvaise foi honorable. Je regrette profondément et à l'avenir, il vaut mieux que je reste assis. Évidement, je n'avais pas l'intention de l'agresser. J'ai avancé ma tête et c'est tout. Bien sûr, je m'excuse car je représente un grand club et cela fait 2-3 incidents dans lesquels je suis impliqué. » Le résultat : une expulsion directe à la 72e minute de la rencontre, remportée 4-1, et une ligne de plus à un casier judiciaire déjà bien fourni. « Je pense que Alan sait qu'il a été stupide et il s'est excusé. À chaud, on fait tous des trucs débiles et il regrette déjà » , l'a disculpé l'entraîneur adverse Steve Bruce.

    Youtube

  • 3. Nelson Rivas

    Victime : Antoine Hoppenot

    Nelson Rivas, le défenseur central colombien de l'Impact Montréal, perpétue la tradition zidanesque en assénant un violent coup de tête à Antoine Hoppenot. Comme quoi, la MLS monte vraiment en gamme.


  • 4. Benoît Assou-Ekotto

    Victime : Benjamin Moukandjo

    On joue les arrêts de jeu du deuxième match de poule et le Cameroun, presque éliminé, se fait salement fesser par la Croatie. Le moment choisi par Benjamin Moukandjo et Benoît Assou-Ekotto pour quitter la Coupe du monde brésilienne en beauté. « Funky » reproche à « pépite de diamant » d'avoir poursuivi le jeu alors que son coéquipier Edgar Salli est au sol, blessé. Il n'obtient en guise de réponse qu'un geste de mépris. C'en est trop pour le joueur de Tottenham qui assène un coup de tête au Rémois. Il faudra l'intervention du vénérable Pierre Webo pour les séparer. L'imbroglio se poursuit dans le vestiaire, quand le défenseur, voulant à nouveau en venir aux mains, jette une bouteille en direction de Moukandjo. Cette fois, c'est Vincent Aboubakar qui s'interpose. Bravo.

    Youtube

  • 5. Pepe

    Victime : Thomas Müller

    Coupe du monde toujours, cette fois-ci, on retrouve Pepe dans ses œuvres. Énervé par un début de match catastrophique et une simulation de Thomas Müller, la bête sauvage du Real Madrid pète une nouvelle durite. Coup de boule, carton rouge, et 4-0.

    Youtube

  • 6. Un bourrin roumain

    Victime : Un pauvre arbitre

    Que des numéros 10 dans ma team.


  • 7. Jonathan Zebina

    Victime : Zlatan Ibrahimović

    Le coup de boule, ça arrive aussi à l'entraînement. Avec en guest stars Zlatan Ibrahimović et Jonathan Zebina, du temps où les deux compères évoluaient à la Juve. C'est le Suédois qui raconte dans son autobiographie : « Je pense qu'à l'époque, il avait des problèmes personnels. Il arrivait toujours énervé aux entraînements et jouait de manière agressive. Un jour, il m'a taclé très sévèrement, je me suis planté devant lui et lui ai dit que s'il voulait jouer dur, il n'avait qu'à me le dire. Il m'a mis un coup de boule. La situation a dégénéré. Je n'ai pas eu le temps de réfléchir, je l'ai frappé instantanément et il est allé au tapis aussi sec. » Classe. Mais du rêve à la réalité, il y a un pas de géant selon le Français. « On ne s'est pas battu, il y a eu une échauffourée… J'ai pris son ongle dans l'œil, donc ça m'a créé une espèce d'œil au beurre noir. Après, il y a énormément de légendes qui sont nées par rapport à ça. Peut-être qu'il avait besoin de publicité pour son livre, c'est sûr que c'est mieux de dire : "Je lui ai mis une bonne droite et il s'est couché par terre", que "mon ongle a effleuré son œil…" Il a un ego surdimensionné, mais ça, c'est un secret de polichinelle. Il suffit juste de regarder comment il se comporte sur le terrain. On n'est simplement pas faits pour s'entendre. » Malheureusement, il n'y a aucune vidéo pour trancher le débat.

  • 8. Manuel Amoros

    Victime : Jesper Olsen

    Match d'ouverture de l'Euro 1984. La France a bien du mal à se débarrasser du Danemark. Platini ouvre finalement le score à la 78e minute, et scelle la destinée dorée du groupe. En attendant, ce match reste surtout célèbre pour le coup de sang de Manuel Amoros sur Jesper Olsen à trois minutes de la fin. Victime d'un tacle foireux, l'international tricolore pète un énorme câble et colle un coup de tête au joueur de l'Ajax. Il est expulsé et suspendu pour trois matchs. En dépit de son geste, Michel Hidalgo se montre beau joueur : « Je ne lui fais pas la tête. Puis la sienne est plus dure que la mienne. Alors... » Enfin sorti de son banc, Manu entrera pendant vingt minutes contre l'Espagne en finale afin de participer à la fête.

    Youtube

  • 9. Marouane Fellaini

    Victime : Ryan Shawcross

    Tandis qu'il évolue encore sous le maillot d'Everton, Marouane Fellaini va se distinguer par quelques mauvais gestes à l'encontre du capitaine de Stoke Ryan Shawcross, parmi lesquels un coup de coude et un coup de boule. Le roi du disco s'en justifie ainsi : « Il y avait beaucoup de poussettes et de tirages de maillot dans la surface de Stoke et j'avais l'impression que les arbitres ne me protégeaient absolument pas… Quoi qu'il en soit, je sais que je n'aurais jamais dû faire ça. Je me suis aussi excusé envers mon manager et mon staff, je n'ai pas d'excuses. J'ai perdu mon calme et ce n'était pas professionnel. » Le plus étonnant dans tout ça, c'est que l'autre n'ait pas répondu, comme l'explique le gardien Asmir Begović, qui a tout vu : « Ryan est très costaud. Parfois il est facile de répliquer, mais cela l'aurait uniquement desservi. Il s'est magnifiquement bien contrôlé. » Heureusement pour la touffe, l'arbitre n'a rien grillé sur le coup. Il sera finalement suspendu pour trois matchs a posteriori.

    Youtube

  • 10. Un taré italien

    Victime : Le banc de touche

    Ou comment se prendre un carton rouge pour dégradation de matériel en défonçant le banc de touche d'un coup de crâne après un but dégueulasse… C'est ce qu'on appelle du génie. Ou la magie du foot.

    Youtube


    Par Christophe Gleizes
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Note : -4
    Il manque celui qu'j'ai mis à l'autre connard, l'aut' fois !
    Bald&bearded Niveau : CFA2
    La plupart ne sont pas des coups de têtes, mais des poussettes de mecs qui n'assument pas. Mis à part Zidane et le roumain.

    Et puis en finale de CDM ca compte triple quand même.
    Message posté par Bald&bearded
    La plupart ne sont pas des coups de têtes, mais des poussettes de mecs qui n'assument pas. Mis à part Zidane et le roumain.

    Et puis en finale de CDM ca compte triple quand même.


    Et la numéro 10 aussi quand même!!
    Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
    C'est sûr que c'est mieux de dire : "Je lui ai mis une bonne droite et il s'est couché par terre", que "mon ongle a effleuré son œil…"
    (Jonathan Zebina)


    Comment OSES-TU nier la grandeur du Seigneur Des Ténèbres, Jonathan?

    As-tu conscience, misérable, du sort funeste qu'Il réserve à ceux qui ont l'audace de braver Son courroux?

    Il déchaîne le feu du Ciel, retourne les entrailles de la Terre, fait rugir les flots de la Mer.

    Il tutoie les Dieux et foule aux pieds les tombeaux des rois.

    La mort n'est qu'un doux châtiment à côté de Sa colère.

    Fuis, pauvre fou.

    http://www.youtube.com/watch?v=0zNo29k2sfk

    Pas de traces du coup de boule de Zidane contre Hambourg en LDC?
    https://www.youtube.com/watch?v=AMvZYNCEKZw
    Up.With.The.Birds Niveau : District
    Le taré italien est complètement ridicule, c'est impressionnant !
    L'est complètement barré le 9 de Lecce... Pure talent!
    Dans le genre je suis un gros malade y'a Patrick Blondeau et Stéphane Courbis (fils de Roland alors entraineur de l'OM) qui mettent des coups de têtes sur les visières des carabiniers italiens à la fin du match Bologne/OM et de la qualification pour la finale de l'UEFA... résultat: 3 ou 4 suspensions pour la finale contre Parme avec le résultat qu'on connait...
    https://www.youtube.com/watch?v=G2wKqIzjS78
    Il me semble que Dessailly avait séché un adversaire quand il jouait à Nantes.
    A la fin du match, on lui avait demandé si il regrettait son geste, il avait répondu à peu près:"Bah en même temps, ça m'a quand même bien soulagé".

    Je suis pas certain qu'il s'agissait de Dessailly. Si quelqu'un se souvient de ce coup de boule là avec des souvenirs plus précis que moi.
    Celui là est moyennement impressionnant mais c'est toujours agréable de voir Materazzi se faire coucher...

    https://www.youtube.com/watch?v=IXF1lrZWTso
    Bon, le Zidane évidemment.
    Mais, j'aime bien celui de Assou-Ekotto. Le geste technique n'est pas parfait, mais entre coéquipiers, putain, c'est la top classe!!
    Je chipote un peu: Moukandjo, au moment de la CdM, est encore nancéien, voilà...
    Quand Amoros dit qu'il ne touche pas Jesper Olsen, il est sérieux ?
    nasser aimkelesfill
    Putain le dernier mais vraiment je sais pas ce qu'il lui est passé par la tête. Surtout que son but est bien degueulasse.
    Sur feilani c'est plus un coup de touff
    Et sinon je m'en rappelle d'un entraineur qui donne un coup de boule a un joeuur et les deux tombent simultanement en se roulant par terre de manière ridicule. J'arrive pas a retouver la video
    Je crois qu'il manque le plus spectaculaire quand même: Ortega VS Van der Sarr coupe du monde 1998
    ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
    Note : 2
    Message posté par UHP
    Il manque celui qu'j'ai mis à l'autre connard, l'aut' fois !


    Je n'en ai pas souvenir désolé.
    @nasser je crois qu'il s'agit de Streit du fc Cologne, et l'entraineur je ne m'en souviens plus
    Il y a aussi le double mythique Mondragon vs Jesaisplusqui en Champions League, avec double simulation. Un pointu peut-il resituer l'action ?
    Le coup de tête d'Amoros sur le danois, génial ! On sent que le danois le voit venir, il se demande juste quand ça va tomber !

    J'y aurais bien vu aussi le coup de tête par ricochet de Cantona sur Vahirua. La fameuse action ou Canto déboite Der Zakarian (ses problèmes de hanche viennent peut-être de là ??) à La Beaujoire. Dans l'échauffourée qui suit, Canto repousse un joueur (qui ?) en lui mettant une gifle, Pascal Vahirua passait derrière à ce moment là et paf' ! Dans l'pif' !

    En même temps Canto est un spécialiste, il avait mis un coup de tête à Martini à l'entrainement à peu près à la même époque...
    Je me rappelle aussi de l'arcade en sang de Riise après un coup de Fernando, pour un ballon non rendu suite à un arrêt de jeu. C'était pendant un match entre Liverpool et Bordeaux.
    Note : 4
    la derniere elle est priceless
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Article suivant
    Andy, dis-moi oui, mais non
    1k 40