En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2017
  2. // Top 10

Top 10 : Les clubs qui vont souffrir pendant la CAN

L'ouverture de la CAN, c'est aujourd'hui. Si les joueurs sélectionnés ont tous rejoint le Gabon, leurs clubs s'apprêtent à vivre sans eux. Florilège de ceux qui vont le plus souffrir sans leurs Africains.

Modififié
  • Liverpool


    Les Reds vont devoir jouer sans leur meilleur joueur durant cette CAN. Recruté pour 36 millions d’euros en provenance de Southampton, Sadio Mané s’éclate sous les ordres de Jürgen Klopp. Meilleur buteur du club avec neuf buts et aussi quatre passes décisives, le Sénégalais va tenter d'offrir une première CAN aux Lions de la Téranga. Et forcément, son absence va être difficile à gérer pour des Reds qui vont affronter Manchester United et Chelsea durant ce mois de janvier. Seule bonne nouvelle pour Klopp, la décision de Matip de ne pas aller à la CAN avec le Cameroun. Ce fayot...


  • Nice


    Si, l’année dernière, Jean-Michaël Séri était la surprise de l’effectif niçois, cette saison, il en est la révélation. Travailleur infatigable du milieu de terrain, l’Ivoirien va disputer sa première CAN avec les Éléphants. Homme de base de Lucien Favre, il est actuellement le meilleur passeur de la Ligue 1 avec huit offrandes, loin devant ses poursuivants qui sont « seulement » à cinq. « J’essaie toujours de mettre mes coéquipiers dans de bonnes conditions. Mon but, c’est que mes attaquants soient à 20-25 buts » , déclarait-il, humblement, sur le site de l'OGC Nice le 31 octobre dernier. Avec un début de saison aussi canon, heureusement pour les Aiglons qu’il est le seul à rejoindre le Gabon. Younès Belhanda, qui devait y aller avec le Maroc, s’est, lui, retrouvé sur le carreau à cause de sa blessure.



  • Naples


    La défense du Napoli va en prendre un coup, c'est une certitude. Kalidou Koulibaly, qui n’est donc pas sélectionnable en équipe de France comme l’espérait Deschamps, sera bien avec l’équipe du Sénégal. Blessé sur les deux derniers matchs, le roc est l'un des artisans de l’excellent début de saison de Naples, quatrième défense d’Italie. Courtisé par de nombreux clubs, le natif de Saint-Dié sera l’une des stars de la compétition. Tout comme Faouzi Ghoulam qui s’envole, lui, avec l’équipe d’Algérie. Titulaire indiscutable depuis son arrivée au Napoli, il était déjà l’un des chouchous de Rafa Benítez et l'est resté avec Sarri. Sauf que le latéral gauche vient aussi de refuser une prolongation de contrat. Une bonne CAN pour mieux se vendre ?


  • AS Roma


    À Rome, on sait déjà que Mohamed Salah va tellement manquer qu'on est prêt à prendre Jesé en prêt. C'est dire.



  • Leicester


    Si vous vous demandez pourquoi Leicester est l’équipe la plus aimée en Algérie, c’est tout simplement parce que leurs deux meilleurs joueurs y jouent. Meilleur joueur de Premier League la saison dernière, joueur africain de l'année 2016, Riyad Mahrez est attendu comme le messie. Capable de fulgurances extraordinaires malgré un léger coup de mou cette saison, il est l'un des hommes de base de Leekens. Tout comme Islam Slimani. Transfuge du Sporting Portugal à l’intersaison, l’attaquant n’a pas eu besoin de temps d’adaptation en Angleterre. Dans une équipe qui ne tourne plus très rond en championnat depuis le début de saison, Slimani a déjà inscrit six buts, et pas seulement de la tête. Autre départ, mais moins important, Amartey s'est aussi envolé avec le Ghana.



  • Angers


    Problème de mathématiques très simple : Angers est 17e au classement de Ligue 1. Famara Diedhiou, auteur de six buts, part avec le Sénégal. Le capitaine Cheikh Ndoye, auteur de trois buts, part aussi avec le Sénégal. Karl Toko Ekambi, auteur de trois buts, part avec le Cameroun. Sachant qu'Angers a inscrit quinze petits buts en L1, combien de points va prendre le SCO pendant la CAN ? Nicolas Pépé, pressenti pour jouer avec la Côte d’Ivoire, va finalement rester à la maison. Mais comme il est déjà courtisé par de nombreux clubs, dont l’Olympique lyonnais, c'est peut-être juste pour préparer ses valises.


  • Paris


    Certes, à chaque fois qu'Unai Emery l'a titularisé, Thomas Meunier a répondu à ses attentes et, plus largement, à celles de tous les supporters parisiens. S'offrant même deux cachous qui squattent encore quelques top buts sur Youtube. Oui, mais voilà, Serge c'est Serge, un gagnant. C'est ce rouleau compresseur qu'on aperçoit parfois sur l'autoroute et qui laisse la voie de droite assez lisse pour que bébé puisse finir sa sieste avant le péage. Croisons les doigts pour qu'il ne s’abîme pas trop sur les pistes africaines.



  • Lorient


    Quand on est dernier du classement et que trois joueurs titulaires s’en vont à la CAN, ça devient vite compliqué. « Des joueurs partent à la CAN, mais on va faire avec. On ne va pas pleurer. Ça ne sert à rien. On va s’adapter » , lâchait Bernard Casoni sur RMC. L’adaptation, le maître mot. Moukandjo, meilleur buteur merlus depuis deux saisons, en sait quelque chose et va essayer d’être le fer de lance de l’attaque camerounaise. Buteur à sept reprises depuis le début de la saison en Ligue 1, il espère aussi faire une grande CAN pour, pourquoi pas, essayer de trouver un autre point de chute après la compétition. Zargo Touré va, lui, tenter de se créer une place dans le onze de départ du Sénégal. Et ça, ce n’est pas gagné. Mesloub, lui, restera dans le Morbihan. Présent lors de tous les matchs de qualification de l’Algérie, il n’a finalement pas été retenu par Leeskens. Tout comme Waris, écarté au dernier moment du groupe ghanéen.



  • Sunderland


    Dernier de Premier League, David Moyes a du souci à se faire. Didier Ndong, Whabi Khazri et Lamine Koné quittent tous les Blacks Cats pendant le tournoi. Si Khazri, transféré de Bordeaux la saison dernière et qui a rejoint la Tunisie, n’a pas encore fait son trou dans le onze de départ, pour Koné et Ndong, c’est tout le contraire. Débarqués de Lorient, les deux joueurs sont des piliers du groupe de Moyes. Didier Ndong n’a raté qu’un match depuis le début de la saison. Quant à Koné, c’est une blessure qui l’a privé des deux derniers matchs. Sunderland lui a déjà prouvé sa confiance en le prolongeant dès le début de la saison. Éric Bailly, présent dans le groupe mais arrivant blessé, nul doute que Koné fera du bien à la défense des Éléphants. En revanche, à Sunderland, il va falloir recruter. Et vite.


  • Dortmund


    Cette saison, Aubameyang au Borussia, c'est quinze matchs de Bundesliga, seize buts et une passe décisive. Cinq matchs de Champions, quatre buts et une assist. Un match en Pokal, deux passes dé'. Soit un total de vingt et un matchs, pour vingt pions et quatre caviars. Comment peut-on se passer d'un tel joueur ?



    Par Babacar Sall
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 2 heures Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 1
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17