1. //
  2. //
  3. // OM-PSG

Top 10 : Les classiques du Classique

Ce dimanche, Parisiens et Marseillais s'affronteront pour la 91e fois de leur histoire. Entre tacles assassins, dribbles chaloupés, équipe B et buts en pagaille, retour sur dix des rencontres les plus marquantes entre les deux clubs « ennemis » .

Modififié

  • 18 décembre 1992 : PSG-OM (0-1)

  • Tout juste acheté par Canal+, le Paris Saint-Germain affiche des ambitions nouvelles en championnat et espère bien mettre fin au règne de l’Olympique de Marseille, quadruple tenant du titre. La rivalité sportive entre les deux clubs est véritablement née. Une rivalité qui prendra la forme d’une guerre ce 18 décembre 1992 au Parc des Princes. Dans la presse, le coach parisien, Artur Jorge, entame les hostilités : « L’OM, on va leur marcher dessus. » Les joueurs feront le reste sur la pelouse. Finalement, la rencontre restera dans les mémoires, non pas pour la victoire 1 à 0 de l’OM sur un but d’Alen Bokšić, mais pour la cinquantaine de fautes sifflées et les tacles assassins de Di Méco ou Patrick Colleter.




  • 9 mars 2003 : OM-PSG (0-3)

  • Arrivé au Paris Saint-Germain en 2001, Ronaldinho s’est fait une spécialité de briller face à l’ennemi olympien. Après avoir marqué un doublé lors de la victoire trois à zéro du PSG le 26 octobre 2002, le génial Brésilien remet le couvert, au Vélodrome cette fois-ci. Si c’est l’ancien Marseillais, Jérôme Leroy, qui ouvre la marque d’un tir vicieux, Ronaldinho sort de sa boîte en seconde période sur deux contres assassins et offre au Paris Saint-Germain une victoire de prestige au stade Vélodrome (3-0), quinze ans après le dernier succès parisien en terres marseillaises.



  • 5 mars 2006 : PSG-OM (0-0)

  • Président de l’Olympique de Marseille depuis un an, Pape Diouf prend alors une décision qui va marquer à jamais l’histoire des Classiques. Afin de lutter contre les mesures de sécurité du Parc des Princes et le non-respect des quotas de places, le président de l’OM décide d’envoyer à Paris une équipe de remplaçants et de joueurs issus de la CFA. Ainsi, les « Minots » de Cédric Carrasso, Renato Civelli, Gary Bocaly, mais aussi Mame N'Diaye et Amine Dennoun réalisent l’exploit de repartir de la capitale avec le point du match nul (0-0). Piqués dans leur orgueil et revanchards, les Parisiens se rattraperont en dominant l’équipe type de l’OM quelques semaines plus tard en finale de Coupe de France (2-1) grâce notamment à deux coups de canon de Bonaventure Kalou et de Vikash Dhorasoo.



  • 5 mai 1989 : OM-PSG (1-0)

  • Alors qu’il reste seulement quatre journées de championnat à disputer, le PSG, leader de Ligue 1, se déplace chez son meilleur ennemi, l’OM, second avec seulement un point de retard. Autant dire que ce Classique du 5 mai 1989 s’annonce tendu. D’autant plus tendu que l’année 1989 marque les débuts de la rivalité entre les deux clubs, entamée notamment deux ans plus tôt par les supporters parisiens qui avaient déployés une banderole « OM = SIDA » . Côté terrain, le PSG, champion de D1 pour la première fois de son histoire en 1986, est venu à Marseille pour défendre son point du match nul. C’était sans compter sur l’Olympien Franck Sauzée, qui attend les arrêts de jeu pour décrocher une praline des vingt-cinq mètres et offrir la victoire et le titre à l’OM. Un scénario qui se reproduira quatre ans plus tard, en 1993, où Marseille, leader avec deux points d’avance sur le PSG, s’imposera contre les Parisiens lors de l’avant-dernière journée (3-1) avant de voir son sacre lui être retiré à la suite de l’affaire VA-OM.

    Vidéo



  • 27 novembre 2011 : OM-PSG (3-0)

  • Premier Classique de l’ère qatarie pour le Paris Saint-Germain et... première défaite. Pourtant, les Parisiens débarquent à Marseille avec leur statut de leader du championnat et leurs nouvelles recrues Blaise Matuidi, Javier Pastore, Jérémy Ménez, Kevin Gameiro ou encore Diego Lugano. En face, les Marseillais, alors au milieu de tableau, se rebiffent et ouvrent le score dès la 9e minute par Loïc Rémy. Morgan Amalfitano et André Ayew se chargera d’alourdir le score en seconde période. Défaits trois à zéro, les hommes d’Antoine Kombouaré rentrent à Paris la tête basse sous les yeux de leur nouveau président Nasser Al-Khelaïfi, qui n’a plus connu la défaite face à l’OM depuis.

    Vidéo


  • 4 mai 1999 : PSG-OM (2-1)

  • Leader avec deux points d’avance sur Bordeaux, Marseille se rend au Parc des Princes le 4 mai 1999 avec l’ambition de garder son trône, alors qu’il ne reste que trois journées de championnat à jouer. Problème, si le PSG ne joue plus rien sur le plan sportif, les joueurs ne veulent absolument pas voir l’OM champion et se démènent sur le terrain pour arracher la victoire en fin de match sur des buts de Marco Simone et Bruno Rodríguez (2-1). Les Parisiens finiront le travail en s’inclinant face aux Girondins de Bordeaux lors de la dernière journée, et laisseront les Bordelais soulever leur cinquième trophée de Division 1. Aux abords du Parc des Princes, ce PSG-OM sera aussi marqué par des bagarres entre les supporters des deux camps avant la rencontre.



  • 12 décembre 1971 : OM-PSG (4-2)

  • Officiellement créé en 1970, le Paris Saint-Germain découvre l’élite dès août 1971, après avoir été sacré champion de France de D2 lors de sa première saison. De son côté, l’OM est déjà bien implanté dans le football français, après avoir remporté son troisième titre de D1 en 1971. C’est donc dans la peau du grand favori que les Marseillais reçoivent le PSG au stade Vélodrome en ce 12 décembre 1971. Un statut qui se vérifiera sur la pelouse, où l’OM dominera largement le Paris Saint-Germain (4-2), notamment grâce à un doublé de Josik Skoblar qui sort d’une saison à 44 buts en D1. À la fin de l'exercice, l’OM remportera son quatrième titre, tandis que le PSG, lui, finira à la seizième place du classement.


  • 28 février 2010 : PSG-OM (0-3)

  • De ce match, les supporters parisiens ne retiendront que les événements qui ont précédé la rencontre. Fidèle du KOP de Boulogne, Yann Lorence tombera dans le coma quelques minutes avant le coup d’envoi, après une rixe avec les supporters d’Auteuil, au pied de la tribune du même nom. L’homme, alors âgé de trente-sept ans, décédera quelques semaines plus tard. Des événements qui obligeront le président parisien, Robin Leproux, à mettre en place son fameux plan, avec pour conséquence l’éradication des ultras au Parc des Princes. Sinon, sur la pelouse, les Marseillais écrasent le Paris Saint-Germain (3-0) et filent vers le titre. Cette victoire reste à ce jour la dernière de l’OM au Parc des Princes.

    Vidéo



  • 8 janvier 1978 : PSG-OM (5-1)

  • Après neuf échecs (sept défaites et deux nuls) en neuf tentatives, le Paris Saint-Germain arrive enfin a battre l’OM en championnat. Et les joueurs alors entraînés par Jean-Michel Larqué n’ont pas fait dans la demi-mesure. Si le Sénégalais Sarr Boubacar ouvre la marque sur penalty pour les Olympiens, les Parisiens se rebiffent et écrasent leur adversaire du jour 5-1, grâce à des réalisations de François, Brisson et M’Pelé, de Mustapha Dahleb et de Marius Trésor contre son camp. Ce score reste à l’heure actuelle le plus gros écart jamais connu dans un Classique, à égalité avec le quatre à zéro infligé par l’OM cette fois-ci, le 28 novembre 1986. Ce match de janvier 1978 marque aussi celui de la transition entre Daniel Hechter – démis de ses fonctions de président du PSG deux jours plus tôt à la suite du scandale de la double billetterie – et Francis Borelli, qui le remplacera au lendemain de la rencontre.


  • 21 mai 2016 : PSG-OM (4-2)

  • Dix ans après leur premier face-à-face en finale de Coupe de France, Parisiens et Marseillais se retrouvent au Stade de France. Et comme en 2006, c’est le Paris Saint-Germain qui repartira avec le trophée. Si les Marseillais ont résisté jusqu’à la pause (1-1), ils n’ont pas réussi à stopper un Zlatan Ibrahimović, auteur d’un doublé, qui voulait visiblement réussir ses adieux pour son dernier match sous le maillot parisien. Avec onze réalisations, l’attaquant suédois reste à ce jour le meilleur buteur de l’histoire des Classiques, devant Pedro Miguel Pauleta et ses six buts.

    Vidéo


    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié




    Dans cet article

    Bolek03
    Bon article.
    <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5b8jv5_skoki_sport?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
    Ce commentaire a été modifié 2 fois.
    Un classement sans évoquer ces matchs-là:

    Waddle, OM-PSG 27/10/1989


    Boli, OM-PSG 29/05/1993


    Ronaldinho et Luis Fernandez, PSG-OM 26/10/2002



    Pauleta, PSG-OM 25/04/2004
    bobobo-bo bo-bobo Niveau : District
    L'article évoque les matchs de 1993 et 2002, mais très furtivement c'est vrai ...
    LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
    Ce but de Pédro... <3
    4 réponses à ce commentaire.
    La Groupie de Ronnie Niveau : DHR
    Ahahah mais quel scandale que Di Meco termine le matche en 92 !
    l'arbitre... le manque de couilles a la francaise dans toute sa splendeur.....
    Note : 1
    perso je pense pas que c'est une histoire de couilles, c'est le contexte de l'époque. j'ai revu des matchs des années 90, y avait des tacles ahurissants par rapport à aujourd'hui. les arbitres étaient beaucoup moins sévères, c'était un autre contexte.

    aujourd'hui, les arbitres ont mieux intégré leur mission de protection des joueurs, donc le rouge sort plus facilement, résultat les poètes se sont calmés.
    2 réponses à ce commentaire.
    5 victoires marseillaises, 4 victoires parisienne, 1 nul.
    La folie de Ronaldinho dans les clasico. C'était juste incroyable de voir un joueur passer dans une autre dimension, cette saison 2002-2003 le mec a juste atomisé à lui tout seul l'OM, une bien belle équipe qui finira sur le podium alors que les parisiens finiront dans le ventre mou du classement de Ligue 1 (ou Division 1 je sais plus...).

    Par la suite, dans les gros matchs espagnols avec le Barça, il a toujours su passer dans cette "autre dimension".
    Je me souviens de clasico Real-Barça ou le Ronnie faisait lever les aficonados merengues, tellement il était au dessus, tellement les Zidane, Figo, Ronaldo, Beckham, Raul c'était quelque chose, mais lui, Ronnie était tout simplement divin.
    C'est pour ça que les fans du club de Dieu pouvait l'encenser sans craindre de passer pour des opportunistes.
    joker7523 Niveau : CFA
    Note : 1
    C'est clair que Ronnie sur la saison 2002-2003 à littéralement fait plié l'Om à lui tout seule, le 3-0 au Vélodrome fût bien marquant d'autant plus qu'à ce moment là ça faisait 15 piges que Paris ne gagnait plus à Marseille.

    Ceci-dit un autre joueur à bien marqué son époque dans cette confrontation! :)


    https://www.youtube.com/watch?v=Nd-idn8M5YM


    https://www.youtube.com/watch?v=Gg1Pdspj0_E


    https://www.youtube.com/watch?v=FZqX0MNWm0c

    https://www.youtube.com/watch?v=7os6Luhe4To

    La Groupie de Ronnie Niveau : DHR
    C'est tout simplement lui qui m'a fait aimer le football, sport dont il est selon moi la personnification.
    Alceste Poquelin Niveau : Ballon d'or
    C'est le seul joueur du PSG qui est sorti sous les applaudissements du Vélodrome.
    3 réponses à ce commentaire.
    Parler des PSG-OM sans évoquer l'escroquerie Ravnelli, belle perf'! :D
    il y a 35 minutes Neymar claque un doublé contre la Juve 4
    Hier à 19:38 Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 23 Hier à 16:06 Le fils de Pelé retourne en prison 6 Hier à 15:15 La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 22 Hier à 14:32 Le beau geste de Boateng pour Nouri 8
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 10:17 Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 13 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9
    vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14