1. //
  2. // 8e de finale retour
  3. // Real Madrid/Schalke

Top 10 : Les buts de Raúl avec le Real et Schalke

Raúl Gonzalez Blanco, c'est 363 buts en 839 rencontres sous les liquettes du Real Madrid et de Schalke 04. Inutile de parler d'Al Sadd, c'est comme dire qu'on a consulté ses mails durant ses congés payés : c'est pas du boulot. Retour en buts – pas forcément les plus beaux, mais sûrement les plus importants – sur la carrière d'un homme qui a passé sa vie à embrasser son alliance.

Modififié
146 33
15.10.1997 : Sporting Gijón - Real Madrid (0-2)

À 20 ans, celui qui sort de deux saisons de feu (19 et 21 buts en championnat) devient petit à petit une référence. Non seulement pour le nombre de buts qu'il met, leur importance, mais aussi pour leur esthétique. Après un invraisemblable enchaînement face à la Real Sociedad, Raúl Gonzalez Blanco laisse une nouvelle fois parler son talent sur la pelouse du Sporting Gijón. Un génie.

Youtube
01.02.1998 : Real Madrid – Vasco da Gama (2-1)

La C1 ayant été remportée aux dépens de la Juventus, il est temps pour les Madrilènes d'aller montrer aux Sud-Américains qui est le boss en matière de ballon rond. Nasa marque contre son camp pour les Madrilènes, un certain Juninho P. égalise d'une volée surpuissante, mais une fois de plus, c'est Raúl qui finit au-dessus de tout le monde, grâce, une fois de plus, à une inspiration géniale.

Youtube
13.10.1999 : Real Madrid-FC Barcelone (2-2)

Quand on est de Madrid, peu importe par où on est passé. Il n'y a qu'un seul ennemi : Barcelone. Et pas nécessairement qu'en football : entre la Castille et la Catalogne, c'est une guerre constante qui ne dit pas son nom. Et le Clásico est à l'heure actuelle peut-être ce qui illustre le mieux ces tensions. Raúl le sait, et il connaît aussi bien le poids des buts qu'il marque. Aussi, quand il plante un doublé au FC Barcelone, il sait ce qu'il a à faire. Cristiano Ronaldo n'avait pas besoin de demander au Camp Nou de se taire : un autre numéro 7 l'avait déjà fait avant lui.

Youtube
19.04.2000 : Real Madrid – Manchester United (2-3)

S'il fallait donner un nom à cette composition de Fernando Redondo, il faudrait l'appeler « L'amour et la violence » . Bref, à cause de ce geste venu d'ailleurs, on oublie trop souvent que Raúl a marqué un doublé en trois minutes, doublé qui permet au Real Madrid de se qualifier pour la demi-finale de la « Champioooooooooons !!! »

Youtube
01.05.2002 : Real Madrid – FC Barcelone (1-1)

Raúl Gonzalez Blanco a marqué 15 buts en 37 rencontres face à l’ennemi juré, soit son 3e meilleur total face à une équipe espagnole, un total qui le met à la deuxième place des meilleurs buteurs de la Maison Blanche face au FC Barcelone (derrière Alfredo Di Stéfano, 18 buts). Et de tous les buts qu’il a marqués contre le Barça, celui-ci est assurément le plus beau, et l’un des plus importants, puisqu’il écarte les Blaugrana en demi-finale de la Ligue des champions. Plus beau encore, sa célébration. Un poster.

Youtube
15.05.2002 : Real Madrid – Bayer Leverkusen (2-1)

Ce but est peut-être anodin, mais il est inscrit lors d’une finale de Ligue des champions. Autant dire qu’il vaut de l’or. Il permet également à Raúl de devenir le premier joueur à marquer dans deux finales de C1 (depuis la nouvelle formule s’entend). Depuis, il a été imité par Lionel Messi et Samuel Eto’o.

Youtube
11.11.2008 : Real Madrid – Real Union Club de Irun (4-3)

Il a beau avoir un palmarès long comme le bras, Raúl aura toujours des endroits vides dans son armoire à trophées. Aucun titre majeur avec la Roja, par exemple. Ou bien encore la Copa del Rey. Un peu triste quand on est devenu le symbole du Real Madrid. Et ce n’est pas faute d’avoir essayé : face à la Real Union Club de Irun, Raúl ne joue pas l’aller, que les Madrilènes perdent 3-2. Au retour, le numéro 7 a beau inscrire un triplé, ça ne suffira pas : la Maison Blanche s’impose certes 4-3, mais s’effondre à cause du but à l’extérieur.

Youtube
18.12.2010 : FC Schalke 04 – 1.FC Cologne (3-0)

Comme à Gelsenkirchen, il n’y a que de la Wurst sous toutes ses formes, Raúl a décidé d’apporter les sucreries. Et c’est le FC qui déguste.

Youtube
02.03.2011 : Bayern Munich – FC Schalke 04 (0-1)

Un but de renard, de la tête. Rien de bien fou. Mais c’est surtout un but qui élimine le Bayern Munich en demi-finale de la Coupe d’Allemagne et qui permet à Schalke d’aller maltraiter le MSV Duisburg à Berlin. À défaut d’avoir une Copa del Rey, la DFB Pokal, elle, est dans la poche.

Youtube
08.04.2012 : FC Schalke 04 – Hanovre 96 (3-0)

Au diable la comédie : Raúl Gonzalez Blanco a toujours été un petit cachottier. Et ça ne sert à rien de montrer les copains du doigt : c’est toi, Raúl, qui a humilié le gardien. Un scalp de plus…

Youtube


Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Wewantashrubbery Niveau : DHR
Putain le clasico 1999... C'était bien bien chaud à l'époque !

Jeu direct Niveau : CFA
Cet homme n'est qu'amour
J'aime beaucoup le but face à Leverkusen, en finale. Pas commun, un but sur une touche!

Roberto Carlos avait autant de puissance dans les bras que dans les jambes!

Roberto Carlos, deux fois passeur lors de ce match.
Super joueur ce Raul !

Moi je retiens de lui ce but qu'il a inscrit juste devant mes yeux pendant la coupe du monde en France contre le Nigeria

http://www.youtube.com/watch?v=nQyQJ0KRt_4

HaaalaMadrid Niveau : District
Amour! De l'amour partout et par paquet pendant des années! Merci Raùl!
Chriswillow Niveau : Loisir
Il était cool Raul.
Nerazzurro Niveau : CFA2
Pas que des chefs d'oeuvre, mais quelques perles quand même. Le dernier contre Hanovre, par exemple.

Raul, l'un des plus grands, et la plus belle célébration de but qui puisse exister.
La facilité sur le dernier but ... Il le met posé dans le canapé celui-là.
Clasico 99, main du défenseur barcelonais sur la ligne pas sifflée : "el arbitro estuvo poco afortunado". Il y a des choses qui ne changent jamais....

Grande RAUL, eterno Capitan ! La célébration la plus mythique, représentative du joueur : loyal, fidèle, respectueux et respecté.
Pas le meilleur, mais une classe folle et une finesse impressionnante.
Jt'aime putain!!
Rakamlerouge Niveau : National
Aussi élégant dans le dernier geste que Roberto Baggio, avec cette facilité a éliminer le gardien.

Impressionnant le classico de 99. Figo, Guardiola, un jeune Puyol, Rivaldo, Kluivert, Roberto Carlos, Seedorf, Raul, Redondo... pouahh quel casting. C'est sans doute de la nostalgie de bas étage mais les compos actuelles me font moins vibrer, alors que le niveau de jeu est sans doute au dessus... je sais pas.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Moi c'est ce but-là qui m'a troué le cul:

http://www.youtube.com/watch?v=nQyQJ0KRt_4

C'était en sélection. Espagne-Nigéria (2-3), match de poule du Mondial 1998
Pour les curieux qui veulent voir la volée de Juninho avec le Vasco de Gama

http://www.youtube.com/watch?v=21MgwfCUJUg
Je suis tombé amoureux de lui le jour où j'ai allumé ma télé et que je l'ai vu s'échapper et mettre ce but presque moche mais tellement important en finale de ligue des champions 2002.

Je cherche et je pense que je chercherai longtemps encore un joueur que j'aimerais autant que lui. Le mec a tapissé les murs de ma chambre d'ado, a rempli de vidéos de ses buts le disque dur du premier ordi de mes parents, et il m'a fait acheter pour la première fois de ma vie un SoFoot(Cool Raul)! Pour lui, j'ai même secrètement supporté le Real contre l'OM en 2003 au Vélodrome, pour voir un but de mon idole de mes propres yeux, en vain... Mais il m'a au moins offert une passe décisive pour Ronaldo.

SoFoot, n'hésitez surtout pas à refaire des brèves, articles, Top 10, tout ce que vous voulez sur lui.

Bisou Raul, tes louches me manquent.
Pas certain que le niveau soit en-dessous mais en terme d'intensité, pouah...

C'est là que l'on se rend compte que Figo a vraiment joué avec le feu en signant au Real.
Pour moi Raul ça restera aussi le 3ème but de la finale face à Valence avec son crochet long qui crucifie le keeper !

A noter aussi la superbe volée de Steve McManaman :D

http://www.youtube.com/watch?v=SZh2PmBatSw
maxouille Niveau : CFA2
Haaaaaaaa quel joueur!on en fait plus des comme ça!
El 7 de España
el eterno capitan
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
146 33