Top 10 : Les buts de Benzema avec le Real Madrid

Fernando Morientes, Ivan Zamorano et maintenant Ronaldo. En quelques jours, Karim Benzema a réussi à rattraper quelques anciennes stars de la Maison Blanche au classement historique des buteurs madrilènes. Retour sur ses buts qui ont compté.

Modififié
40 67
Real Madrid-Xerez (5-0), 20 septembre 2009 :

À la rentrée 2009, Karim Benzema fait ses premiers pas officiels pour le Real Madrid C.F. Le Français attend son premier passage au Santiago Bernabéu pour faire parler la poudre. Son premier but sous les couleurs Merengue donne le ton : frappe du gauche dans la lucarne faisant suite à un subtil passement de jambe. Les 35 millions investis dans la perle de Bron ne vont pas tarder à être rapidement rentabilisés...

Youtube
Ajax-Real Madrid (0-4), 23 novembre 2010 :

Le Real survole son groupe de Champions League, en cette saison 2010-2011. Après leur 10 sur 12, une victoire à l’Ajax suffit aux Madrilènes pour que le dernier match face à Auxerre (hé oui, Auxerre !) se joue pour du beurre. Alors Karim et Mesut, qui ont envie de repos, gèle les Néerlandais avec une superbe combinaison talonnade-plat du pied-lucarne.

Barcelone-Real Madrid (2-2), 25 janvier 2012 :

Les buts, on les oublie souvent quand on est éliminés au coup de sifflet final. Vainqueur au match aller à Madrid en Coupe du Roi (2-1), le Barça est serein en menant 2-0 par Pedro et Daniel Alves à la mi-temps. Mais le retour de bâton n'est finalement pas passé loin pour les Merengues. Après la réduction de l'écart par Cristiano Ronaldo, Karim Benzema régale d'un sombrero au-dessus de Carles Puyol, de sang-froid. Ce qui est sûr, c'est que Tarzan et Karim n'ont sûrement pas oublié ce soir-là. Pour différentes raisons.

Youtube
Málaga-Real Madrid (0-1), 10 janvier 2012 :

Durant son passage à la Maison Blanche, la Benz n'a pas marqué que des chefs-d’œuvre. Pour preuve, avant d'affronter le Barça, le Real Madrid a affronté Málaga lors du 8e de finale retour de la même Coupe du Roi. Vainqueur 3-2 à l'aller, la bande à José Mourinho peut remercier le gardien Willy, auteur d'une belle bourde qui casse tout le suspense. La chance et l'opportunisme sont les qualités d'un grand buteur. Dans la nuit andalouse, Benzegol avait indéniablement les deux.

Youtube
Real Madrid-Majorque (1-0), 23 janvier 2011 :

1222 minutes avec l’équipe de France, plus de 1350 avec le Real Madrid. Ce sont les chiffres peu flatteurs des plus longues périodes sans but de Karim Benzema. Au premier tour de la saison 2010-2011 (décidément riche en émotions), l'attaquant n’inscrit qu’un but. Il devra attendre janvier et un match contre Majorque pour vaincre ses démons… peu avant que la série en Bleu ne commence.

Youtube
FC Séville-Real Madrid (0-1), 26 janvier 2011 :

Quelques jours plus tard, le Real rencontre le FC Séville en demi-finale de la Copa del Rey, que les Merengues n’ont plus remportée depuis 18 ans. Alors à la 16e minute, Benzema, qui n’a encore rien remporté à ce moment-là avec son club, décide d’accélérer. Il traverse toute la partie de terrain en TGV, crochète deux défenseurs et conclut paisiblement. Après un match retour sans soucis, le Real pète Barcelone en finale.

Youtube
Ajax Amsterdam-Real Madrid (1-4), 3 octobre 2012 :

Il y a des buts qui restent dans les annales d'une carrière. Celui-là, KB9 n'est vraiment pas près de l'oublier. Alors que son équipe mène déjà à la marque grâce à Cristiano Ronaldo, l'international français va étaler toute son aisance technique devant les supporters hollandais médusés. Inspiré par le centre de Kaká, Benzema se lâche, faisant passer le pauvre Veermer pour un peintre en bâtiment. Boum, ciseau propre et net. Sûrement le plus beau but du joueur, rien qu'à en voir sa folle célébration après son geste parfait.

Youtube
Real Madrid-Athletic Bilbao (5-1), 17 novembre 2012 :

Les débuts de saison sont parfois difficiles pour Karim. Avec seulement 3 buts à son compteur, l’ex Lyonnais attend beaucoup de ce match de novembre 2012 face à Bilbao. Et il ne va pas être déçu : contrôle en extension suivi d’un lob pour commencer, puis une frappe enroulée d’une finesse inexpugnable pour inscrire le troisième but des siens. À noter que c’était encore l’époque Casillas.

Youtube
Osasuna-Real Madrid (1-5), 31 mars 2012 :

À Pampelune, les matchs face à Osasuna sont régulièrement éprouvants pour les formations visiteuses, même pour un club prestigieux comme le Real. Histoire d'anticiper le mois d'avril, le numéro 9 de la Casa Blanca décide de démarrer la rencontre sur un geste qui calme d'entrée de jeu les Rojillos. En angle fermé, le buteur fait parler son instinct et claque une reprise de volée monstrueuse dès la 7e minute. Un geste d'une classe rare, qui rappelle forcément une finale d'Euro 1988 et le célèbre but de Marco van Basten. Un poil plus important pour la formation Oranje toutefois, même si le Real finira champion cette année-là.

Youtube
Betis Séville-Real Madrid (0-5), 18 janvier 2014

On joue les arrêts de jeu de la première mi-temps quand les supporters du stade Benito Villamarín observent médusés Benzema courir à reculons en agitant des baguettes imaginaires à la manière d’un parfait batteur de jazz. Il sourit, KB9. Modrić vient de le servir sur un plateau pour sa 100e réalisation avec le Real. Grâce à ce but, Karim fait encore un peu plus oublier Morientes, et se rapproche - un peu - du maître Ronaldo.

Youtube


Par Émilien Hofman et Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La musique de la vidéo du but contre l'Ajax a tué mes oreilles ..
Bierre PourDieux Niveau : DHR
J'aime bien Karim, mais quand on voit les top 10 de C. Ronaldo ou Messi on mesure quand même l'immensité qui les séparent. Tant pour la beauté mais surtout pour l'importance des buts marqués. La frappe de Ronaldo contre Porto ou le slalom de Messi contre le Real, ça vient vraiment tutoyer le soleil.
Cela dit exceptionnelle de pureté et de puissance tranquille cette volée.
Message posté par Bierre PourDieux
J'aime bien Karim, mais quand on voit les top 10 de C. Ronaldo ou Messi on mesure quand même l'immensité qui les séparent. Tant pour la beauté mais surtout pour l'importance des buts marqués. La frappe de Ronaldo contre Porto ou le slalom de Messi contre le Real, ça vient vraiment tutoyer le soleil.
Cela dit exceptionnelle de pureté et de puissance tranquille cette volée.


Pourquoi parler des deux aliens?
Quel talent quand même,vitesse, finition,placement, élégance.
Manque plus qu'un cerveau et c'est bon.


Et un peu de régularité capillaire aussi.
Bierre PourDieux Niveau : DHR
C'était plus pour soulever comme un top 10 peut être révélateur sur la dimension d'un joueur (offensif), n'en déplaise aux hypsters qui font de YouTube l'ennemi public numéro 1!
Tryphon_Ivanov Niveau : DHR
Plutôt que de combler avec un but misérable contre Malaga, on aurait pu mettre celui-ci qui est somptueux.

http://www.youtube.com/watch?v=GqA1QyK19K8
les 100 Buts en Hd
attention 10 minutes en pause déj

http://www.youtube.com/watch?v=lpRRpFby0p8
Un joueur qui mériterait bien un coach et une équipe à la hauteur de son talent et surtout intelligence de jeu.
Je suis persuadé qu'il pourrait passer un cap, mais encore faut-il être dans les bonnes conditions.
le Real pète Barcelone en finale.
waw c'est pas mal d'à peine dissimuler son parti ;)
gagner 1-0 en prolongations en jouant comme des animaux veut dire peter
Sinon j'aurais mis celui record des classicos , après 20 secondes
Message posté par Bierre PourDieux
C'était plus pour soulever comme un top 10 peut être révélateur sur la dimension d'un joueur (offensif), n'en déplaise aux hypsters qui font de YouTube l'ennemi public numéro 1!


Selon ce critère Matthew Letissier est le plus grand joueur de l’histoire du foot.
Note : 2
Rien à voir avec Benzema, mais sur la photo de la page d'accueil, on voit un joueur de Villareal atteindre l'orgasme.
sa volée contre Osasuna est éblouissante, d'une pureté et d'une facilité technique impressionnante.
C'est quand même un attaquant plein de talent quand on voit ça !
Il pourrait faire des misères en équipe de France.

Et quand on voit son 1er but au Real, finalement, pas sur qu'il ai pris du poids depuis ce temps, il était bien rondelet !
N'empeche que ça reste le pire attaquant que le Real et l'EDF aient connu!
Malgré tout, ses derniers buts montrent qu'il a appris à couper au premier poteau!
wow!
Sur la photo de la page principale, mais que fait le mek de Villarreal à droite?! Je veux bien que certain se touche sur Karim mais il y a des limites!
Message posté par Ruud04
N'empeche que ça reste le pire attaquant que le Real et l'EDF aient connu!
Malgré tout, ses derniers buts montrent qu'il a appris à couper au premier poteau!
wow!


roh t'es chiant comme mec, tu convaincras personne hein
Message posté par yohiio


roh t'es chiant comme mec, tu convaincras personne hein


Ah ouais?
Pour une fois que j'ai les espagnols de mon coté....
Fabrice Del Dongo Niveau : District
Vermeer, "peintre en bâtiment" ? Il n'y a que moi que ça choque ?
J'ai perso adoré son but contre Manchester City : il contrôle, se retourne, tire, But .

Un but de pur buteur qui avait dissipé tout mes doutes sur son réel talent, la confiance, ça c'est autre chose .
Note : 1
Message posté par Ruud04
N'empeche que ça reste le pire attaquant que le Real et l'EDF aient connu!
Malgré tout, ses derniers buts montrent qu'il a appris à couper au premier poteau!
wow!


Donc ça fait bientôt 5 ans qu'une chèvre joue en attaque du Real ? :x
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
40 67