Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Top 10: Les Branlées

Plus large défaite ou plus large victoire. Tout dépend de quel côté on se place. Passé à la moulinette par le PSV ce week-end (10-0), le Feyenoord Rotterdam est entré dans la grande famille des fessées déculottées. Index des roustes, raclées et autres schlagues les plus fameuses.

Modififié
1/ Manchester United 7-1 AS Roma, Quart de finale de Ligue des Champions, 10 avril 2007

« Ma plus belle soirée à Old Trafford depuis que je suis au club » . Les mots sortent de la bouche de Sir Alex himself. Il suffit de voir un but, un seul pour comprendre ce qui se trame. La reprise de volée à plus de 90° de De Rossi et surtout son absence de réaction au moment où le ballon fouette le petit filet. Un vide intersidéral qui indique bien que sa réalisation n'y change absolument rien. En quart de finale de C1...





2/ Monaco 9-0 Bordeaux, 27ème journée, 18 janvier 1986

Livre de l'Exode. Chapitre 21. Verset 22 : « ... tu paieras œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, brûlure pour brûlure, blessure pour blessure, plaie pour plaie » . A Chaban à l'aller, l'ASM solde son retour en bus sur le score de 5-1. Au retour à Louis-II, les sujets des Grimaldi lavent leur honneur en châtiant les Girondins 9-0.

Buts : Lacuesta (01'), Genghini (28', 52', 60' et 73'), Thouvenel (csc 46'), Bravo (70'et 80'), Anziani (76').

3/ Tottenham 9-1 Wigan, 13ème journée, 23 novembre 2009

-42 à la différence de buts. Les Latics ont tout misé sur deux journées. La dernière : raclée 8-0 face à Chelsea, sacré champion de Premier League au coup de sifflet final. Et lors de cette fameuse 13ème journée où les Hotspurs les tympanisent 9 buts à 1. Dont un quintuplé de Jermain "Womanizer" Defoe. Soit un peu moins du tiers de son total buts à la fin de la saison. Merci qui ? Merci Wigan.

Buts: Crouch (9'), Defoe (51', 54', 58', 69', 87'), Lennon (64'), Kranjcar (90'+4)et Scharner (57') pour Wigan





4/ Lyon-Marseille 8-0, 38ème journée de D1, 24 mai 1997

Medhi Ben Slimane en pointe associé à Marc Libbra face à la paire Maurice-Caveglia. Y a pas photo. D'autant que l'OM est en vacances. Tout juste promus, les Olympiens ont rempli leurs deux objectifs : le maintien et la victoire contre Paris une semaine plus tôt. Alors que l'OL lorgne sur l'Intertoto. A l'arrivée, ça donne la plus large défaite de l'histoire de l'Olympique de Marseille en championnat.

Buts : Caveglia (01'), Maurice (08)', Gava (15'), Giuly (20)', Giuly (25'), Maurice (29'), Caveglia (35'), Giuly (54')





5/ Hongrie 10-1 Salvador, 1er tour Mondial 1982, 15 juin 1982

Le Guinness Book des Records doit beaucoup à ce premier match du groupe 3 de la phase de poules de la Coupe du Monde 1982. Victoire la plus large en phase finale de Mondial. Triplé le plus rapide de l'histoire d'une coupe du Monde. L'œuvre du remplaçant Laszlo Kiss aux 69', 72' et 76'. Last but not least, premier coup du chapeau pour un joueur entrant. Que celui qui doute de la véracité de cette rencontre le dise maintenant ou se taise à jamais !

Buts : Nyilasi (4' et 83'), Poloskei (11'), Fazekas (23' et 54'), Toth (57'), Kiss (69', 72' et 76') et Szentes (70') et pour le Salvador Ramirez (64').





6/ Liverpool 8-0 Besiktas, Phase de poule de Ligue des Champions, 6 novembre 2007

La plus lourde défaite de Besiktas en Ligue des Champions, c'était jusque-là un 6 à 0 à Leeds. Oui Leeds ! Mais tout ça c'était avant de croiser la route de celui dont les pieds dépassent du lit, de celui né de parents marocains juifs, de celui qu'on surnomme affectueusement Stevie sans y voir aucune connotation et enfin de celui qui trouve le moyen de marquer le plus beau but du match autant que le plus moche. Pris de pitié, l'arbitre allemand de la rencontre ne donnera pas de temps additionnel.

Buts: Crouch (19' et 89'), Benayoun (32', 53' et 56'), Gerrard (69') et Babel (78' et 81')





[page]
7/ RC Lens 7-0 AJ Auxerre, 3ème journée, 20 août 2005

« Quand le score est étriqué et que l'on doit conserver un petit but d'avance dans les dernières minutes du match pour l'emporter, on ne se situe pas dans la même atmosphère. La moindre erreur peut-être fatale. Là, à 4-0, il y avait possibilité de tenter des tas de gestes » , dixit Eric Carrière. 14 tirs dont 13 cadrés. Ça s'appelle un jour avec. Ou un jour sans. Lens finira un tout petit point devant Auxerre au terme de la saison.

Buts: Cousin (12', 57'), Thomert (14', 38'), Jussiê (67', 75'), Demont (73').





8/ France 10-0 Azerbaïdjan, Eliminatoires Euro 1996, 6 septembre 1995

« Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître » . Un temps où l'Equipe de France recevait régulièrement à l'Abbé-Deschamps. Où Frank Leboeuf avait des cheveux. Où Christophe Cocard pigeait pour les Bleus. Où Frank Leboeuf pouvait réaliser des doublés. Où Jocelyn Angloma portait le maillot du Torino. Où Frank Leboeuf tentait et réussissait une Madjer.

Buts : Desailly (13'), Djorkaeff (18' et 78'), Guérin (35'), Pedros (49'), Lebœuf (53' et 74'), Dugarry (66'), Zidane (72') et Cocard (90') pour la France





9/ Bayern Munich 10-0 Anorthosis Larnaca, 1er Tour Ligue des Champions , 28 septembre 1983

Ex-Larnaca, nouvellement Famagouste, Anorthosis signifie « redressement » en grec moderne. C'est gratuit. Face au Bayern Munich de Karl Heinz Rummenigge, les Chypriotes ont regardé le ballon comme un chien le sucre, ont couru après quand ils ne marchaient pas pour ne le toucher que dix fois. Au moment de l'engagement.

Buts : K.H.Rummenigge x 2, Augenthaler x 3, M.Rummenigge, Dremmler, Lerby, Del'Haye, Kraus





10/ Arsenal 7-0 Everton, ,38ème journée, 11 mai 2005

Dennis Bergkamp n'a pas encore signé de prolongation de contrat. Dennis Bergkamp est impliqué sur 4 des 7 buts. Dennis Bergkamp prolongera d'un an.

Buts: Van Persie (8'), Pires (12'), Vieira (37'), Pires (50'), Edu (70'sp), Bergkamp (77'), Flamini (85')





Bonus track :

Samoa américaines 0-31 Australie, Qualifications Coupe du Monde 2002, 11 avril 2001. A la 10ème minute, le score est toujours de 0 à 0.





Et aussi :

Arbroath 36-0 Bon Accord, 1er Tour de Coupe d'Ecosse,12 septembre 1885
Bon Accord était un club de cricket, invité par erreur à participer à la Coupe d'Ecosse de Football.

AS Adema 149-0 SOE Antananarivo, Championnat de Madagascar, 31 octobre 2002. Tous les buts ont été inscrits par SOE contre-son-camp en protestation d'une décision arbitrale lors d'un match précédent.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25