En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Look & Style

Top 10 : Le Mondial en chaussettes baissées

Comme Kaltz, Briegel, Breitner ou Littbarski avant lui, Thomas Müller perpétue la tradition de l'Allemand aux chaussettes baissées. Derrière l'anecdotique ou le défaut de tenue de l'équipement, peut-être aussi le signe qu'on a ici affaire à des joueurs spéciaux. Le genre de gars qui ont passé des Coupes du monde sans avoir peur de rien ni personne, pas même de montrer leur tibia au monde et aux adversaires.

Modififié

¤ Mario Kempes / 1978

El Matador n'aurait jamais dû jouer cette Coupe du monde, puisque la dictature avait exigé de Cesar Menotti de ne retenir que des joueurs évoluant en Argentine. Le sélectionneur avait refusé de céder au chantage et savait que l'avant-centre du FC Valence serait l'homme de juin 1978. À la pointe de l'attaque, le duo Kempes-Luque emmène la sélection vers le titre suprême comme deux sauvages cavaliers de l'apocalypse en mission divine. Avec son regard noir, sa nuque longue et ses jambes interminables, l'avant-centre argentin plante six buts, dont deux en finale, et donne à Passarella le droit de brandir le trophée sous les yeux du général Videla. Qui devait bien sentir que Kempes ne l'aimait pas.

¤ Paul Breitner / 1974

Le latéral de la Mannschaft de 74 était une grande gueule qui ne la fermait jamais, surtout quand il s'agissait d'envoyer bouler Kaizer Franz dans le vestiaire. Bouffa et moustache de biker, il a incarné l'Allemagne rebelle et un brin hippie des années 70. Père spirituel de Philip Lahm, sa technique et son sens de l'attaque lui ont permis de monter au milieu de terrain sur la fin de sa carrière. Il marque le penalty décisif en finale face aux Pays-Bas de Cruyff, surpris de tomber sur quelqu'un au même niveau d'arrogance. Il avait tiré parce que tous ses coéquipiers avaient peur d'échouer. Pas lui.

¤ Osvaldo Ardiles / 1978

Le véritable maître à jouer de la sélection argentine du triomphe de 1978. Un mélange de Pirlo et de Verratti, avant l'heure, milieu défensif aux crochets courts et aux trajectoires éclaircissantes. Transféré aux Spurs de Tottenham avec son compatriote Ricardo Villa au lendemain de la Coupe du monde, les Anglais aimeront à la folie Ossie, malgré la guerre des Malouines.

¤ Marius Trésor / 1982

En 1978, sacré Marius, comme toute l'équipe de France, avait passé une sale Coupe du monde. Éliminée en phase de poules, la génération Platini en gestation s'était fait baisée par son manque d'expérience et sa candeur. Marius avait été à l'origine du pénalty offert avec générosité à tout le peuple argentin par un arbitre suisse que toute la France avait envie de traiter de salaud. Quatre ans plus, Marius se venge avec sa volée contre l'Allemagne. Pendant quelques minutes. Jean-Pierre Adams, l'autre moitié de la garde noire, plongé dans le coma, rêve de qualification.

¤ Peter Hans Briegel / 1986

Un corps de bœuf, des jambes arquées, le latéral droit de Kaiserslautern était un cauchemar pour les ailiers. Capable de leur prendre le ballon dans les pieds et de leur claquer une remontée du terrain sur 60 mètres. Au Mexique, seul l'Argentin Jorge Valdano, en finale, le fit courir plus qu'il ne fit courir ses adversaires. Après la défaite, il quittera l'Allemagne pour rejoindre le Hellas Verone au seul moment qui valait d'être à Vérone. Avec le Danois Elkjaer Larsen, les deux étrangers autorisés en Serie A offriront un Scudetto aux Véronais en 1985. Qui en parlent encore.

¤ Teófilo Cubillas / 1978

L'attaquant péruvien aurait pu faire de la Coupe du monde 78 son chef-d'œuvre si les deux régimes ne s'étaient pas mis d'accord pour laisser l'Argentine battre ses voisins 6-0 et évincer le Brésil. Avant cela, il avait démontré qu'il n'était pas le Pelé brésilien, comme on le surnommait à l'époque, mais son successeur. Soit le meilleur joueur sud-américain des années 70, l'homme de la parenthèse entre la mort du Brésilien et la naissance de Maradona. Il était un spécialiste des feuilles mortes. Depuis, le Pérou traverse un long hiver footballistique.

¤ Luis Fernandez / 1986

Le miracle de Guadalajara, c'est pour le gamin de Vénissieux. Pour le pénalty qui élimine le Brésil de Sócrates et Zico en quart. Et pour tout le reste pendant cette Coupe du monde mexicaine. Puisque la France possédait un milieu doté de trois 10 avec Platini, Giresse et Tigana, il en fallait bien un pour tenir la baraque et assurer la récupération. Petit Luis était heureux de soulager ses milieux offensifs. Même si tout ça était faux. Platini, Giresse et Tigana défendaient et Luis attaquait beaucoup. L'homme du point d'équilibre.

¤ Thomas Müller / 2014

Personne ne sait quel est son poste, mais il est toujours au bon endroit. À la fin de la Coupe du monde qatari, Thomas Müller battra le record de buts inscrits en Coupe du monde détenu par son homonyme et compatriote, Gerd. Il sera alors temps pour lui de débuter une carrière d'acteur.

¤ Pierre Littbarski / 1982

De la folle nuit de juin 1982 de Séville, il est celui qui a inscrit le but que tout le monde a oublié. Le premier, celui qui devait illustrer la froide et cuirassée puissance allemande face au romantisme et à l'impuissance française. Ce fut finalement la morale de l'histoire qui s'imposa in fine, mais à l'issue du plus improbable des scénarios. Le genre d'attaquant de couloir qui permettait à Thierry Rolland d'utiliser l'expression « ailier de poche. » Le Kevin Keegan de Cologne vint faire une pige d'une saison au Matra Racing Paris. Un gâchis et une injustice. Le voir évoluer dans un Parc des Princes vide était une vraie torture.

¤ Manfred Kaltz / 1982

Le pendant de Briegel, mais à droite. Le latéral gauche fut le témoin et l'artisan de deux grandes hégémonie pas tout à fait abouties : celle de l'Allemagne et du Hamburg SV du début des années 80. Pendant toutes ces années, il n'a fait qu'une chose : téléguider des centres sur le crâne de l'affreux Horst Hrubesch.

Par Joachim Barbier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
il y a 5 heures Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11
Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2