1. //
  2. //
  3. // FC Séville-Lyon

Top 10 : l’OL à l’heure espagnole

Lyon affronte le FC Séville pour la première fois de son histoire ce soir en C1. Mais les Gones se sont déjà frottés avec brio au gotha du foot espagnol ces quinze dernières années sur la scène européenne.

Modififié
682 116

FC Valence. 2000-2001


Un an après la terrible désillusion et l’élimination en barrages de C1 contre les Slovènes de Maribor, l’OL découvre enfin la plus prestigieuse des compétitions européennes. Emmenés par Jacques Santini, les Lyonnais affrontent le FC Valence de Cañizares, Mendieta et Angloma lors de la première phase de groupes. Battus par l’Olympiakos une semaine plus tôt, Sonny Anderson et les siens s’inclinent de nouveau à Mestalla après un but inscrit par Zlatko Zahovič dans le dernier quart d’heure. Trois semaines plus tard, lors du match retour à Gerland, les Valenciens frappent les premiers grâce à Juan Sánchez juste avant la pause. Marc-Vivien Foé voit rouge à l’heure de jeu et Baraja concrétise cette supériorité numérique en marquant le but du break en fin de match. Steve Marlet réduira l’écart dans les arrêts de jeu. L’OL termine cette première phase de groupes à la deuxième place devant l’Olympiakos et Heerenveen, mais ne parviendra pas à sortir de la deuxième phase de groupes contre le Bayern, Arsenal et le Spartak Moscou. Les Espagnols s’inclineront quant à eux en finale de la compétition pour la deuxième année consécutive.

FC Barcelone 2001-2002


L’OL se présente pour la première fois de son histoire au Camp Nou lors de cette soirée d’automne 2001. Initialement prévu le 12 septembre, ce Barça - Lyon a finalement été repoussé au 10 octobre, en raison des attentats ayant frappé New York et le World Trade Center. Les Lyonnais résistent bien contre la bande à Luis Enrique, De Boer, Xavi et Puyol, mais encaissent deux buts de Kluviert et Rivaldo dans le dernier quart d’heure. Si les Lyonnais repartent d’Espagne avec une nouvelle défaite dans la besace, la star de ce match est, sans contestation, Grégory Coupet. Après une erreur de Cláudio Caçapa, le portier lyonnais sort une incroyable double parade devant l’attaquant brésilien qui tourne encore aujourd’hui dans les compilations YouTube. Au match retour, Kluivert et Rivaldo plantent de nouveau et portent la marque à 0-2 après seulement 18 minutes de jeu. Les Gones s’emploient et reviennent à hauteur en fin de match grâce à Luyindula et Carrière. Mais alors qu’ils pensent tenir le point du match nul, Gérard crucifie Coupet à la 94e minute, éliminant du même coup l’OL de cette C1 nouvelle version.

Youtube

T’as le look, Coco

Real Sociedad 2003-2004


Après deux échecs consécutifs en phase de poules, l’OL parvient enfin à décrocher son billet pour les huitièmes de la Champions. Le tirage au sort offre aux Lyonnais – premiers de leur groupe devant le Bayern, le Celtic et Anderlecht –, le droit d’aller défier la Real Sociedad à San Sebastián. Et les Gones ne laissent que peu d’espoirs aux hommes de Reynald Denoueix. Gabriel Schürrer dévie le centre de Malouda dans ses propres filets et permet aux joueurs de Paul Le Guen d’aborder le retour à Gerland plus sereinement. 0-1 à Anoeta, 1-0 à Gerland suite à un but plein de sang-froid de Juninho en fin de match. L’OL se qualifie en quarts, mais tombera contre le FC Porto de José Mourinho, futur vainqueur de la compétition.

Real Madrid 2005-2006


Iker Casillas, Michel Salgado, Roberto Carlos, Sergio Ramos, Iván Helguera, David Beckham, Julio Baptista, Robinho et Raúl sont sonnés. Pour leur première venue au stade de Gerland, les Merengues viennent d’encaisser trois buts en dix minutes. Un premier coup franc de Juninho habilement dévié par John Carew, un deuxième coup franc du Brésilien (une mine des 35 mètres) et une remarquable action collective conclue de volée par Sylvain Wiltord ; l’OL vient d’écraser les Galactiques et réalise alors son plus bel exploit en Coupe d’Europe. Score final 3-0 avec un penalty manqué par Juninho en fin de première période en prime. Vexés, les Madrilènes ouvrent le score au retour à Bernabéu grâce à Guti, mais le bijou de la soirée est l’œuvre du Norvégien John Carew, auteur d’une magnifique talonnade pour remettre les équipes à égalité. 1-1, l’OL s’affirme comme un grand d’Europe.

Real Madrid 2006-2007


L’OL retrouve le Real Madrid la saison suivante au même stade de la compétition. Et les Merengues vont à nouveau recevoir une gifle au stade de Gerland. Dès la onzième minute de jeu, Fred, parfaitement lancé en profondeur, ajuste Casillas d’un subtil lob. Tiago double la mise à la demi-heure de jeu et les Gones l’emportent 2-0 contre les hommes de Fabio Capello. Au match retour, les Lyonnais surclassent leurs adversaires et mènent deux buts à rien à la 31e minute grâce à John Carew, étincelant ce soir-là, et Florent Malouda. Les Madrilènes réagissent et finissent par égaliser en fin de match grâce à Ruud van Nistelrooy. Lyon reste invaincu contre les Galactiques.

FC Barcelone 2007-2008


Sextuples champions de France en titre, les Lyonnais démarrent cette nouvelle campagne de Ligue des champions contre le FC Barcelone au Camp Nou. Rapidement pris à la gorge, les hommes d’Alain Perrin s’inclinent trois buts à rien (Clerc CSC, Messi et Henry) contre la bande à Ronaldinho, Yaya Touré, Deco, Zambrotta et Abidal. Mais l’ogre barcelonais est moins dominateur au retour. Si Iniesta ouvre le score dès la troisième minute, Juninho égalise une première fois avant de répondre à Messi en toute fin de match sur penalty. Score final 2-2, l’OL reste dans la course et ira chercher sa qualification en huitièmes sur la pelouse des Rangers (0-3) la semaine suivante.

FC Barcelone 2008-2009


Deuxième de son groupe derrière le Bayern et devant la Fiorentina et le Steaua Bucarest, l’OL retrouve le Barça en huitièmes de finale. Vêtus de leur maillot jaune fluo, les Gones ont le plaisir d’admirer une nouvelle merveille de coup franc signée Juninho dès la septième minute de jeu. Mais Thierry Henry remet les équipes à égalité en deuxième période. Au retour, les hommes de Pep Guardiola assomment les Lyonnais lors des quarante-cinq premières minutes (4-1 à la mi-temps) et l’emportent finalement 5-2 au terme des 90 minutes. Trois mois plus tard, les Blaugrana soulevaient la troisième coupe aux grandes oreilles de l’histoire du club.

Youtube

Real Madrid 2009-2010


Le Real Madrid a frappé fort lors du mercato estival 2009. Alors que l’UEFA a désigné Santiago-Bernabéu pour accueillir la finale de la C1 2009-2010, Florentino Pérez a dégainé son carnet de chèques. 94 millions d’euros pour faire venir Cristiano Ronaldo (alors le transfert le plus cher de l’histoire du football), 65 millions pour attirer Kaká et 35 millions pour l’arrivée de Karim Benzema. Alors quand l’ancien Lyonnais retrouve ses ex-coéquipiers en huitièmes de finale, personne n’imagine l’OL pouvoir rivaliser avec ces nouveaux galactiques. Sauf qu’au match aller, le Real, toujours aussi maudit à Gerland, se laisse surprendre par une superbe frappe de Jean II Makoun et s’incline 1-0. Au retour, les hommes de Manuel Pellegrini réagissent et CR7 ouvre le score à la sixième minute de jeu, remettant ainsi les compteurs à zéro. Les Merengues et Gonzalo Higuaín manquent plusieurs occasions de prendre le large à la marque et l’OL, toujours en vie à un quart d’heure de la fin du match, va venir égaliser grâce à Miralem Pjanić, à la finition d’un joli mouvement collectif. Lyon crée la sensation et réalise ici le plus bel exploit de son aventure européenne.


Youtube

Real Madrid 2010-2011 / 2011-2012


Lyonnais et Madrilènes se défient l’année suivante au même stade de la compétition. Si l’OL accroche le match nul 1-1 à Gerland, il s’incline pour la première fois de son histoire contre le Real (après sept matchs sans défaite) au match retour à Santiago Bernabéu (3-0). Le Real se venge encore la saison suivante en phase de poules en corrigeant les protégés de Rémi Garde quatre buts à zéro à Madrid avant de venir enfin s’imposer à Gerland au match retour (0-2, doublé de Cristiano Ronaldo).

FC Valence 2015-2016


Trois ans après leur dernière participation à la Ligue des champions, les Gones retrouvent le FC Valence lors de la phase des poules. Dominateurs tout au long de la rencontre contre les Valenciens (21 tirs à 6), les Lyonnais s’inclinent finalement sur la plus petite des marges suite à un but de Feghouli. Auteurs d’une campagne européenne désastreuse, enchaînant les contre-performances contre le Zénith St-Pétersbourg et La Gantoise, les joueurs d’Hubert Fournier s’aventurent à Mestalla avec la certitude de terminer à la quatrième et dernière place du groupe H. Libérés, les Gones mangent les protégés de Gary Neville et s’imposent deux buts à zéro grâce à Cornet et Lacazette, privant du même coup les Espagnols des huitièmes de finale.

Youtube

  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match Séville-Lyon



    Par Maxime Feuillet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Méléagant Niveau : DHR
    Ce 3-0 à Gerland, la folie, mon meilleur souvenir de stade
    cHris wAddle Niveau : CFA2
    Cet article en forme d'hommage est surtout l'occasion de constater (rappeler?) que l'OL n'a jamais vraiment réalisé de parcours épique en coupe d'europe! Quand tes faits d'armes sont 2 victoires en poule contre le Real et une qualif en 8ème contre ce même Real, ça laisse songeur... surtout pour ceux qui ont connu les différentes épopées des clubs français dans les 90's ou même les parcours de Marseille et Monaco en 2003-2004! En fait, plus ça va, plus je trouve que l'OL ressemble à Arsenal...
    Le Lyon des années 2000, quelle belle équipe ! Dommage que cela n'ait pas plus sourit en Coupe d'Europe... Bien que je ne sois pas supporter de l'OL, j'aime bien ce système de développement !
    Méléagant Niveau : DHR
    cHris wAddle : Y'avait peno sur Nilmar...
    Message posté par cHris wAddle
    Cet article en forme d'hommage est surtout l'occasion de constater (rappeler?) que l'OL n'a jamais vraiment réalisé de parcours épique en coupe d'europe! Quand tes faits d'armes sont 2 victoires en poule contre le Real et une qualif en 8ème contre ce même Real, ça laisse songeur... surtout pour ceux qui ont connu les différentes épopées des clubs français dans les 90's ou même les parcours de Marseille et Monaco en 2003-2004! En fait, plus ça va, plus je trouve que l'OL ressemble à Arsenal...


    Tu as raison oui, ca n'aura marqué que les lyonnais je pense. Mais c'était quand meme une belle equipe ! Il y a un vainqueur et un perdant, on oublie souvent les perdants, ils avaient au moins le merite d'envoyer du jeu et d'etre imposants
    Bernardo Fabinho Niveau : District
    Incroyable le nombre de buts dans lesquels juninho est impliqué sur CF. Ca aide quand meme pas mal d'avoir un tireur de CF exceptionnel dans ces matchs de haut niveau. Aujourd'hui dur de trouver un joueur avec un tel talent.
    cHris wAddle Niveau : CFA2
    Message posté par Méléagant
    cHris wAddle : Y'avait peno sur Nilmar...


    Ouais et Vata a marqué de la main et a privé l'OM d'une 1ère finale de C1 contre le Milan en 1990! Si on devait compter toutes les éliminations injustes de clubs français, on s'en sortirait pas! Blague à part, je reconnais que l'OL de Houlier était impressionnant de maîtrise et aurait mérité mieux!
    Message posté par cHris wAddle
    Cet article en forme d'hommage est surtout l'occasion de constater (rappeler?) que l'OL n'a jamais vraiment réalisé de parcours épique en coupe d'europe! Quand tes faits d'armes sont 2 victoires en poule contre le Real et une qualif en 8ème contre ce même Real, ça laisse songeur... surtout pour ceux qui ont connu les différentes épopées des clubs français dans les 90's ou même les parcours de Marseille et Monaco en 2003-2004! En fait, plus ça va, plus je trouve que l'OL ressemble à Arsenal...


    What...

    -8 ? Je te donne mon +8 imaginaire, incroayble de ne pas pouvoir dire certaines choses sur ce forum sans se faire deglinguer...

    Faudrait vraiment qu'ils pensent à supprimer les notations, ca empeche les gens de prendre la parole et ca les encourage à rester dans leur coin et à denigrer une pensée qui ne leur plait pas
    Message posté par cHris wAddle
    Cet article en forme d'hommage est surtout l'occasion de constater (rappeler?) que l'OL n'a jamais vraiment réalisé de parcours épique en coupe d'europe! Quand tes faits d'armes sont 2 victoires en poule contre le Real et une qualif en 8ème contre ce même Real, ça laisse songeur... surtout pour ceux qui ont connu les différentes épopées des clubs français dans les 90's ou même les parcours de Marseille et Monaco en 2003-2004! En fait, plus ça va, plus je trouve que l'OL ressemble à Arsenal...


    y'a une petite demi-finale de C1 qui traine dans le tas quand meme, où l'OL a cédé sous la pression mais bon.
    je te trouve un peu sévère ou anti-lyonnais :)
    Message posté par cHris wAddle
    Cet article en forme d'hommage est surtout l'occasion de constater (rappeler?) que l'OL n'a jamais vraiment réalisé de parcours épique en coupe d'europe! Quand tes faits d'armes sont 2 victoires en poule contre le Real et une qualif en 8ème contre ce même Real, ça laisse songeur... surtout pour ceux qui ont connu les différentes épopées des clubs français dans les 90's ou même les parcours de Marseille et Monaco en 2003-2004! En fait, plus ça va, plus je trouve que l'OL ressemble à Arsenal...


    -8 énorme^^
    Message posté par cHris wAddle
    Cet article en forme d'hommage est surtout l'occasion de constater (rappeler?) que l'OL n'a jamais vraiment réalisé de parcours épique en coupe d'europe! Quand tes faits d'armes sont 2 victoires en poule contre le Real et une qualif en 8ème contre ce même Real, ça laisse songeur... surtout pour ceux qui ont connu les différentes épopées des clubs français dans les 90's ou même les parcours de Marseille et Monaco en 2003-2004! En fait, plus ça va, plus je trouve que l'OL ressemble à Arsenal...


    -8... Chaud ! Mais qui peut mettre autant de moins? Je comprends rien au système des notations (notamment sur qui peut voter)...
    marchisio del grillo Niveau : DHR
    Message posté par cHris wAddle
    Cet article en forme d'hommage est surtout l'occasion de constater (rappeler?) que l'OL n'a jamais vraiment réalisé de parcours épique en coupe d'europe! Quand tes faits d'armes sont 2 victoires en poule contre le Real et une qualif en 8ème contre ce même Real, ça laisse songeur... surtout pour ceux qui ont connu les différentes épopées des clubs français dans les 90's ou même les parcours de Marseille et Monaco en 2003-2004! En fait, plus ça va, plus je trouve que l'OL ressemble à Arsenal...


    Tu prends -8 pour ce commentaire?

    Je suis en partie d'accord avec toi, il a manqué à Lyon quelques gros matchs à élimination directe où ils sortent un favori (ce qui n'était pas le cas du Real à l'époque) pour marquer les esprits des non-lyonnais.
    Même si cette égalisation face au Real m'avait donné des frissons.

    Ca fait un peu penser aux parcours du PSG (et je dis ça en tant que supporter parisien), qui hormis le retour à Stanford Bridge en 2015, n'a pas trop réussi à faire vibrer les non-supporters. Je me souviens même qu'après ce match certains supporters marseillais (et autres) avaient écrit ici qu'ils avaient vibré pour le PSG, chose très rare encore.
    Le second fait d'arme c'est la victoire en poule face au Barça 3-2.
    Alors qu'en effet Monaco avait eu un parcours épique avec des matchs à rebondissements, que ce soit contre le Real ou Chelsea...
    cHris wAddle Niveau : CFA2
    Message posté par Guiwaz
    y'a une petite demi-finale de C1 qui traine dans le tas quand meme, où l'OL a cédé sous la pression mais bon.
    je te trouve un peu sévère ou anti-lyonnais :)


    Je sais qu'il y a une demi finale de C1 mais elle a été atteinte sans émotion, ni passion! Mon point est juste que Lyon n'a jamais fait vibrer les Français comme ont su le faire par le passé Sainté, l'OM, Monaco ou le PSG! D'ailleurs, c'est quoi le bilan de l'OL en coupe d'Europe? C'est une demi finale de C1 en 2010 et une demi de coupe des coupes dans les années 60 que personne n'a gardé en mémoire! C'est très faible! Et les supporters lyonnais du forum peuvent me mettre tous les -1 du monde, ça ne fait que renforcer mon propos et confirmer ce que beaucoup de personnes pensent de la plupart d'entre eux sur ce site!
    Pourquoi reporter un match pour un attentat perpétré à l'autre bout du globe ?
    Message posté par marchisio del grillo
    Tu prends -8 pour ce commentaire?

    Je suis en partie d'accord avec toi, il a manqué à Lyon quelques gros matchs à élimination directe où ils sortent un favori (ce qui n'était pas le cas du Real à l'époque) pour marquer les esprits des non-lyonnais.
    Même si cette égalisation face au Real m'avait donné des frissons.

    Ca fait un peu penser aux parcours du PSG (et je dis ça en tant que supporter parisien), qui hormis le retour à Stanford Bridge en 2015, n'a pas trop réussi à faire vibrer les non-supporters. Je me souviens même qu'après ce match certains supporters marseillais (et autres) avaient écrit ici qu'ils avaient vibré pour le PSG, chose très rare encore.
    Le second fait d'arme c'est la victoire en poule face au Barça 3-2.
    Alors qu'en effet Monaco avait eu un parcours épique avec des matchs à rebondissements, que ce soit contre le Real ou Chelsea...


    Si tu consideres les parcours parisiens apres 2011 oui. Les années 90 parisiennes etaient epiques...
    Cafu cremes Niveau : CFA2
    Message posté par cHris wAddle
    Cet article en forme d'hommage est surtout l'occasion de constater (rappeler?) que l'OL n'a jamais vraiment réalisé de parcours épique en coupe d'europe! Quand tes faits d'armes sont 2 victoires en poule contre le Real et une qualif en 8ème contre ce même Real, ça laisse songeur... surtout pour ceux qui ont connu les différentes épopées des clubs français dans les 90's ou même les parcours de Marseille et Monaco en 2003-2004! En fait, plus ça va, plus je trouve que l'OL ressemble à Arsenal...


    T'as mon +1 pour compenser mais ça va pas suffire je crois.

    Le match le plus légendaire de l'Ol ça reste contre le Psv pour moi. Les victoires contre le Real sont de prestige mais anecdotiques dans l'histoire européenne de l'Ol.
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Message posté par cHris wAddle
    Je sais qu'il y a une demi finale de C1 mais elle a été atteinte sans émotion, ni passion! Mon point est juste que Lyon n'a jamais fait vibrer les Français comme ont su le faire par le passé Sainté, l'OM, Monaco ou le PSG! D'ailleurs, c'est quoi le bilan de l'OL en coupe d'Europe? C'est une demi finale de C1 en 2010 et une demi de coupe des coupes dans les années 60 que personne n'a gardé en mémoire! C'est très faible! Et les supporters lyonnais du forum peuvent me mettre tous les -1 du monde, ça ne fait que renforcer mon propos et confirmer ce que beaucoup de personnes pensent de la plupart d'entre eux sur ce site!


    C'est qui "les Français" ? T'as leur numéro stp ? T'es leur porte-
    parole ? Nan parce que j'ai toujours souhaité les rencontrer.

    Autre question :sur ma carte d'identité et celle de mes potes c'est écrit "nationalité française" et pourtant je t'assure qu'on a vibré. Comment je fais du coup ? Ya un bug dans la matrice ?
    Max_Payne Niveau : CFA2
    J'avais presque oublié que TF1 diffusait la LDC avant.
    On avait le match de la soirée (une équipe française), ensuite un résumé long format du choc du soir (30min je crois), puis ça repartait en plateau analyser les résultats.

    Maintenant je dois jongler entre AceStream et mes onglets ArenaVision. !
    Message posté par Le Baldé Vampire
    C'est qui "les Français" ? T'as leur numéro stp ? T'es leur porte-
    parole ? Nan parce que j'ai toujours souhaité les rencontrer.

    Autre question :sur ma carte d'identité et celle de mes potes c'est écrit "nationalité française" et pourtant je t'assure qu'on a vibré. Comment je fais du coup ? Ya un bug dans la matrice ?


    Je crois qu'il voulait juste dire un peu maladroitement que les années européennes de l'OL auront été de manière generale un peu moins marquantes pour le football Français qu'ont pu l'etre les 90 parisiennes ou marseillaises ou encore l'epopée de l'ASM. Ne te laisse pas avoir par ses sarcasmes ou son ton moqueur, par les Français je pense qu'il parle des souvenirs du foot en general.
    cHris wAddle Niveau : CFA2
    Message posté par Le Baldé Vampire
    C'est qui "les Français" ? T'as leur numéro stp ? T'es leur porte-
    parole ? Nan parce que j'ai toujours souhaité les rencontrer.

    Autre question :sur ma carte d'identité et celle de mes potes c'est écrit "nationalité française" et pourtant je t'assure qu'on a vibré. Comment je fais du coup ? Ya un bug dans la matrice ?


    Ne te fais pas plus bête que tu l'es! Tu as très bien compris ce que je voulais dire. Bien sûr que tu as vibré, tu es supporter lyonnais! L'année dernière, les supporters de Metz ont beaucoup vibré eux aussi quand ils ont assuré leur retour en L1 lors de la dernière journée! Pourtant, toi à mon avis, ça t'a en touché une, sans faire bouger l'autre, non? Bref, tu as compris mon point. Au lieu de t'essayer à l'ironie mal maîtrisée, argumente s'il te plaît, ça fera avancer le débat!
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    682 116