1. //
  2. // Qualifications
  3. // Groupe H
  4. //

Top 10 : L'Italie et les petites nations

Cela fait 21 ans que l'équipe d'Italie n'a pas passé plus de 5 buts à un adversaire et pourtant elle en a rencontré des petites nations entre-temps. Les courtes victoires contre l'Azerbaïdjan et Malte s'ajoutent à une longue liste de succès étriqués et de matchs nuls poussifs. En voici 10 et pas besoin de remonter très loin dans les archives.

Modififié
16 15
  • Italie - Lituanie 1-1, 02/09/2006

    Classement FIFA de l'adversaire : 69e

    C'est la première sortie officielle de l'Italie championne du monde après une défaite en amical contre la Croatie un mois plus tôt. Roberto Donadoni doit faire sans Totti, Nesta et avec des Juventini dépressifs depuis la relégation en Serie B. Danilevicius, qui évolue d'ailleurs à Livourne, ouvre le score. Pippo Inzaghi lui répond rapidement sur un service de Cassano, le tout en première mi-temps. Plus rien ne sera marqué et donc un nul pour débuter des qualifs ardues. C'est qu'il fallait finir dans les deux premiers d'un groupe où on trouvait - entre autres - la France, l'Ukraine et l'Écosse pour au moins aller en barrages. Bref, des éliminatoires d'un Euro à 16 équipes...

    Youtube

  • Îles Féroé - Italie 1-2, 02/06/2007

    Classement FIFA de l'adversaire : 78e

    77e minute de jeu, Rogvi Jacobsen, charpentier de profession, bat Oddo de la tête et marque un but historique pour les îles Féroé. Dans les arrêts de jeu, Holst oblige Buffon à la parade. La Nazionale s'est fait très peur. Heureusement pour elle, Inzaghi a eu la bonne idée d'inscrire un doublé en début de rencontre, quelques jours après celui contre Liverpool. Finale de Champions League ou match de qualif miteux, aucune différence pour Superpippo qui fête ses réalisations de la même façon. Un but, c'est un but. Un charpentier, c'est un footballeur.

    Youtube

  • Chypre - Italie 1-2, 06/09/2008

    Classement FIFA de l'adversaire : 65e

    Premier match de qualification du Mondial 2010 et premier match officiel pour Marcello Lippi depuis son retour sur le banc azzurro. On sait aujourd'hui que cela a tourné au fiasco et on aurait dû s'en douter dès cette rencontre. Sans Di Natale, c'était une défaite assurée. Le Napolitain ouvre rapidement le score, mais Aloneftis égalise 20 minutes plus tard. Buffon s'emploie pour repousser les tentatives adverses et maintient sa sélection en vie avant que Totò n'offre la victoire dans les arrêts de jeu. Premier avertissement.

    Youtube

  • Italie - Nouvelle-Zélande 4-3, 10/06/2009

    Classement FIFA de l'adversaire : 82e

    Amical pré-Coupe des confédérations 2009, cette fois la Nazionale sort l'artillerie et en plante 4. Le problème, c'est qu'elle en prend 3 et est menée autant de fois au score face aux champions d'Océanie. Les Néo-Zélandais eux-mêmes n'en croient pas leurs yeux, c'est Vanuatu ou l'Italie en face ? Ils font la course en tête jusqu'à la 67e, avant qu'Iaquinta ne renverse le score d'un doublé. Deuxième avertissement.

    Youtube

  • Italie - Chypre 3-2, 14/10/2009

    Classement FIFA de l'adversaire : 65e

    Un an après la victoire étriquée à Chypre, le match retour face aux Chypriotes est sans enjeu, puisque l'Italie est déjà qualifiée pour le Mondial. Déjà nonchalante par nature face aux petites nations, la Nazionale se retrouve carrément menée au score, 0-2 pour les Chypriotes (Okkas et Michail) jusqu'à la 78e minute de jeu. On va vers une défaite indolore certes, mais qui ferait très mauvais genre. Heureusement, Gilardino sort de sa torpeur et plante un improbable triplé avec but vainqueur dans les arrêts de jeu. Troisième avertissement.

    Youtube

  • Italie - Nouvelle-Zélande 1-1, 20/06/2010

    Classement FIFA de l'adversaire : 78e

    Un an après leur confrontation amicale, Italie et Nouvelle-Zélande se retrouvent dans la même poule au Mondial sud-africain. Après le nul inaugural contre le Paraguay, on pense que l'Italie va se reprendre contre les All Whites.... qui ouvrent le score rapidement sur une amnésie de Cannavaro. Il faut un penalty généreux transformé par Iaquinta pour éviter une défaite humiliante. Patience, celle-ci arrivera quatre jours plus tard contre la Slovaquie. Cramés, les champions du monde rentrent à la maison. Ce n'est pas faute d'avoir été avertis...

    Youtube

  • Iles Féroé - Italie 0-1, 02/09/2011

    Classement FIFA de l'adversaire : 126e

    L'Italie a toujours souffert pendant les matchs de début de saison. Son championnat commençant plus tard, elle accuse un gros retard de condition physique. Et pourtant, elle ouvre le score assez rapidement dans cette rencontre par Cassano, dès la 11e minute. Point trop n'en faut, ce sera le seul but de la rencontre. La différence de but générale ? Mais pour quoi faire ?

    Youtube

  • Malte - Italie 0-2, 26/03/2013

    Classement FIFA de l'adversaire : 147e

    L'Italie souffre toujours à Malte, au total, 4 déplacements pour 4 victoires certes, mais deux fois 2-0, une fois 2-1 et le 1-0 de lundi. Nous sommes en mars 2013 pour le compte des qualifs du Mondial, Balotelli ouvre le score sur penalty, le légendaire Mifsud a l'occasion d'égaliser de la même façon quelques minutes plus tard, mais Buffon détourne sa tentative. Dans la foulée, ce même Mifsud envoie un missile sur la barre de Gigi. Heureusement, Balo double la mise avant la pause. 2-0, ce sera le score final.

    Youtube

  • Italie - Haïti 2-2, 11/06/2013

    Classement FIFA de l'adversaire : 69e

    Avant de disputer la Coupe des confédérations 2013, la Squadra Azzurra s'offre un petit amical contre Haïti. L'occasion pour tous les médias de ressortir la fameuse anecdote de Sanon qui mit fin à l'invincibilité de Zoff au Mondial 74 (1142 minutes). On se dit que les Haïtiens ont déjà eu leur heure de gloire, et l'ouverture du score de Giaccherini après 18 secondes va dans ce sens. Il faut attendre la 71e pour voir Marchisio doubler la mise. 2-0, emballé c'est pesé ? Pas vraiment, Saurel sur penalty à la 85e, puis Peguero dans les arrêts de jeu remontent le score et font mieux que leurs prédécesseurs, qui s'étaient inclinés 3-1.

    Youtube

  • Italie - Luxembourg 1-1, 04/06/2014

    Classement FIFA de l'adversaire : 112e

    Dernier match de préparation avant le Mondial 2014, répétition générale face au Luxembourg avec l'équipe type s'il vous plaît. Marchisio ouvre le score dès la 9e minute. En seconde période, Balotelli et Candreva touchent les montants. On se dirige vers une courte victoire mais, tout droit sorti des premiers PES, le défenseur central Chanot crucifie Buffon de la tête sur corner. 1-1 et septième match consécutif sans victoire (six nuls, une défaite). On se rassure en se disant que l'Italie fait toujours ça pendant les matchs amicaux, et qu'elle saura répondre présente une fois arrivée au Brésil. Bah voyons...

    Youtube


    Par Valentin Pauluzzi
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    En même temps en une année la Nouvelle Zélande était passée de 82ème à 78ème. C'est pas rien.
    jesse pinkman Niveau : Loisir
    enfin sur ces 10années ils sont champions du monde en eliminant l allemagne en demi en 2006 chez elle 2 0 dans un match fou, et finaliste de l euro 2012 en eliminant encore l allemagne 2 1 avec la maniere, apres l angleterre en quart...

    c est quand meme mieux que de battre 6 0 le luxembourg ou andorre en amical ou en eliminatoires, enfin c est mon avis...
    Toutes ces "contre-performances" sont balayées par l'exploit des qualifications mondiales pour argentina 78, où placée dans un groupe comprenant le luxembourg, la finlande et l'angleterre, nation réputée pour avoir un championnat extrêmement prolifique; la squadra de bearzot devança, au final, celle-ci à la différence de buts grâce surtout à un quadruplé de bettega contre la finlande.

    http://www.youtube.com/watch?v=8gTdFeb_da4
    Message posté par samotraki
    En même temps en une année la Nouvelle Zélande était passée de 82ème à 78ème. C'est pas rien.



    Oui, de même qu'elle fut la seule équipe invaincue du mondiale en Afrique du Sud. Ouf
    kevin met le paquet Niveau : Loisir
    Le football italien est de loin le plus intelligent .
    Organisation cohérente , neutralisation du jeu de l'adversaire et victoire par la plus petite des marges.

    Pas super funky à voir mais efficace donc rien à dire.
    Seule équipe à avoir poussé l'invincible armada espagnole aux penaltys dans un euro dont j'ai oublié la date.

    Grand respect donc.
    Note : 3
    Peut être, ce qui a manqué à cette équipe d'Italie depuis un paquet d'années, c'est un très grand buteur comme ont pu l'être les Henry, Sheva, Ronaldo, Batistuta ou maintenant avec les Suarez, Cavani, Falcao...


    Inzaghi ? Finalement assez inconstant et je pense également loin du niveau des joueurs cités au dessus.
    Vieri ? Malheureusement il aura presque passé plus de temps blessé en tribune que sur le terrain.

    Totti, Del Piero ? De très grands joueurs mais loin d'être des buteurs d'exception, plutôt des 9 et 1/2 ou des N°10 finisseurs.

    Il reste le cas à part Baggio qui lui était vraiment extraordinaire et qui savait être aussi efficace mais qui, en raison de ses problèmes physiques n'aura pas joué tant que match que ça avec la Squadra.
    luxe, calme et volupté Niveau : National
    Note : 1
    La photo de Verratti pour causer de la Squadra, c'est un peu comme si pour évoquer l'équipe France, en Italie, ils illustraient l'article par une photo de Menez.
    Dieudoquenelle Niveau : CFA
    Tu déconne un peu là !! Verratti représente l'avenir du football italien, Menez appartient au passé de l'équipe de France !!
    Note : 1
    Message posté par rty
    Peut être, ce qui a manqué à cette équipe d'Italie depuis un paquet d'années, c'est un très grand buteur comme ont pu l'être les Henry, Sheva, Ronaldo, Batistuta ou maintenant avec les Suarez, Cavani, Falcao...


    Inzaghi ? Finalement assez inconstant et je pense également loin du niveau des joueurs cités au dessus.
    Vieri ? Malheureusement il aura presque passé plus de temps blessé en tribune que sur le terrain.

    Totti, Del Piero ? De très grands joueurs mais loin d'être des buteurs d'exception, plutôt des 9 et 1/2 ou des N°10 finisseurs.

    Il reste le cas à part Baggio qui lui était vraiment extraordinaire et qui savait être aussi efficace mais qui, en raison de ses problèmes physiques n'aura pas joué tant que match que ça avec la Squadra.


    Inzaghi n'a jamais été inconstant, c'est sûrement le meilleur 9 des 20 dernières années avec Trezeguet. Ils participent pas au jeu, et marque à chaque ballon ou presque. Donc si l'équipe ne joue pas, ils n'ont pas d'occasion, mais c'est tout. Et ils sont champions du Monde avec Toni, Del Piero, Gilardino et Totti.
    Tout d'abord grand plaisir de retrouver Valentin, fondateur de calciomio et expert en football italien.
    Juste dommage d'occulter le 5-0 que les feroes avaient pris en Italie
    Hecho en Mexico Niveau : DHR
    C'est vrai que l'Italie ne cartonne pas souvent ces adversaires.

    Par contre, on peut aussi trouver des matchs galères pour chaque grande nation du foot sur les 5 dernières années. On a bien galéré contre le Luxembourg ou la Bielorussie, il y a 4 ans.

    Il ne faut pas aussi occulter les perfs de l'Italie contre les gros: allemagne en général, nuls contre la grande espagne...
    "Cela fait 21 ans que l'équipe d'Italie n'a pas passé plus de 5 buts à un adversaire"

    c'est faux : elle en a mit 5 à la France à la séance de tirs au but en 2006

    puisqu'on parle de petite nation
    "Au football il suffit de marquer un but de plus que l'adversaire" c'est en substance ce qu'a dit Pelé dans un élan de lucidité.
    maxlojuventino Niveau : Ligue 1
    C'est quand même dommage cette manie qu'ont les italiens à s'arrêter de jouer dès qu'ils mènent au score...

    Je pensais vraiment que Conte était capable de changer ça, mais je commence déjà à désespérer.
    Sa tactique pour le moment est catastrophique, il n'utilise clairement pas au mieux le potentiel de ses joueurs.
    le 4-3-3 serait l'idéal, il permettrait d'utiliser au mieux le grand nombre d'ailiers offensifs qui sont en train d'éclore actuellement.
    et puis jouer avec cinq défenseurs contre des équipes comme Malte et l'Azerbaidjan, ça devrait être interdit!
    Je veux bien que ce soit pertinent contre la Hollande ou la Norvège (d'ailleurs les italiens avaient beaucoup mieux joué contre ces deux équipes), mais ça ne l'est pas contre des équipes inoffensives...
    maxlojuventino Niveau : Ligue 1
    Note : 1
    rien à voir,mais j'ai comme l'impression que les espoirs italiens ont un sacré boulevard pour remporter l'Euro espoir ou du moins pour se qualifier pour les JO.
    Avec la seule Allemagne comme autre grande nation (l'Angleterre chez les espoirs c'est assez faible).
    Au vue du gros potentiel des joueurs italiens, je crois qu'il est permis de rêver.
    Il y a même enfin des grands espoirs en défense centrale(Rugani et Romagnoli)... Depuis le temps que ce n'était plus arrivé...

    Si on ajoute en plus les joueurs qui sont déjà chez les A et qui peuvent participer à l'euro espoir, ça pourrait être assez impressionnant (Verratti, El Shaarawy, Perin, De Sciglio, Destro, Zaza, Florenzi...).
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    16 15