1. // Amical
  2. // Norvège/France

Top 10 : Joueurs Norvégiens

La Norvège, c'est le roi Harald V, 5 millions d'habitants, du poisson et, de temps en temps, des footballeurs de talent. On en a même (re)trouvé dix. Comme quoi...

1. Tore André Flo

On l'appelait Flonaldo. Le genre de surnom qui vous classe un bonhomme sur l'échiquier mondial. Derrière sa carcasse de basketteur (1m93), Tore André balançait des buts dans toutes les gencives. 1998 restera son année. Il débarque à Chelsea en début d'exercice et se sert de la Coupe du Monde française pour exploser médiatiquement. Fin, élégant, technique pour son gabarit, il est sur toutes les lèvres. Dans la même saison, il se paie le luxe de scalper deux fois le Brésil (4-2 en amical, 2-1 durant le dernier match de poule du Mondial). Après un passage plutôt réussi aux Rangers, TAF ira se perdre à Sunderland avant d'enchaîner les taules obscures et de finir à Milton Keynes Dons (Angleterre).

2. Ole Gunnar Solskjaer

Super Sub. Le genre de mec capable de rentrer en fin de match et de planter un quadruplé dans la gueule des mecs de Nottingham Forest. En 1996 il se fait remarquer avec Molde en médusant la défense du Paris-SG en Coupe des Coupes. Très tôt repéré par Six Alex Ferguson, Olé fera de Man Utd sa nouvelle maison. utilisé d'abord comme joker de luxe (il donnera notamment la victoire en Ligue des Champions contre le Bayern), OGS sera le chouchou d'Old Trafford qui le rebaptisera the baby-faced assassin. Capable d'évoluer sur un côté ou en soutien de l'avant-centre, Solskjaer arrêtera le football la mort dans l'âme suite à de trop nombreuses blessures. Aujourd'hui, il drive sereinement la réserve de MU.

3. Henning Berg

Le physique de l'emploi. Blond, solide comme un meuble, rugueux, Henning Berg était fait pour être stoppeur scandinave. En revanche, rien ne le prédestinait à un tel palmarès : 2 championnats, une C1, une FA Cup et une Coupe intercontinentale. Il faut dire que le natif d'Eidsvoll a parfaitement appliqué l'adage « au bon endroit au bon moment » . En s'incrustant dans la charnière centrale de Manchester United du temps de Jaap Stam, le pari n'était pas très risqué. Quoi qu'il en soit, le gaillard a fait le boulot avant de se la couler douce aux Rangers et facture au final 100 sélections. Joli.

4. Erik Thorstvedt

Malgré ses 97 sélections, Erik Thorstvedt a du arrêter sa carrière à 34 ans. La faute à un dos complètement amoché. Sinon, nul doute que le gardien de but aurait poussé le vice jusqu'à ses 40 ans. Solide portier de Tottenham pendant un septennat (1989-1996, 220 matches au compteur et en photo sur la jaquette de FIFA95), il a également apporté son sens de la parade à la sélection nationale pendant plus de dix ans. Une référence au pays. Depuis, il s'est mis à la télévision avec une émission "Matchball Mandag" sur le ballon rond. A noter que sa fille, Charlotte, a été présentatrice sur MTV.

5. John Arne Riise

Champion de France à 20 piges sous la houlette de Jean Tigana. Poil de carotte s'est émancipé à Monaco alors que personne n'avait misé sur lui. Illustre inconnu quand il débarque en Principauté, il se fait très vite une réputation de latéral solide avec une grosse frappe du gauche. Liverpool sent le coup et l'enrôle en 2001. Sur les bords de la Mersey, Riise s'éclate et envoie des pralines dans toutes les lucarnes du pays. Mieux, il file un sacré coup de F5 à son palmarès avec une Ligue des Champions glané avec les Reds en 2005. Pour bons et loyaux services, John a été prié de s'envoler pour la Roma en 2008. Un choix payant a priori. Ah oui, Riise n'a que 29 ans et déjà près de 90 sélections. Un patron.

[page]
6. Kjetil André Rekdal

Il n'a pas laissé une grande trace de son passage à Rennes, une sale habitude avec les footballeurs étrangers. D'ailleurs, le milieu de terrain formé à Molde ne s'est pas embarrassé avec des clubs de standing : Lierse, Valerenga ou le Hertha Berlin. Il a tout donné pour son pays avec 83 sélections et un petit record. En effet, Kjetil André est le seul norvégien a avoir marqué dans deux Coupes du monde différentes (USA 1994 et France 1998). Plaisir. Lorsqu'il était à Lierse, il avait l'autorisation à chaque mi-temps de se tenir informé à la radio des résultats de Leeds, son club favori.

7. John Carew

Il a fait d'Iker Casillas sa “chose” lorsqu'il était à Lyon. En général, le géant norvégien se sortait les doigts une seule fois par an. Contre le Real Madrid en Ligue des Champions (avec notamment un pion en talonnade à Bernabeu). Auteur de grosses performances en C1 avec Rosenborg, Carew affole l'Europe. Valence croit tenir son nouveau Mario Kempes quand il débarque en 2001. Malheureusement, l'avant-centre ne s'imposera pas en Espagne, ni dans ses futurs clubs (Besiktas, Lyon et la Roma). Il faudra attendre son arrivée à Aston Villa pour retrouver le vrai John Carew. Sinon, sa sœur Elisabeth a sorti un single de R&B au pays. Classe.

8. Steffen Iversen – Odd Iversen

Le fils et le père. Le pater fut une machine à scorer dans les années 70 (158 buts dans le championnat national, troisième meilleur total de tous les temps) et détient encore le meilleur total pour un pichichi local (30 caramels en 18 matches). Idem avec la sélection où il s'arrêtera à 19 buts après 45 sélections. Le fils, lui, aurait pu être le plus grand joueur norvégien de tous les temps. Recruté à 20 ans par Tottenham, le pays ne parle que du fils de papa. Il devait tout casser en Premier League. Au final, il passera six ans entre l'infirmerie et le banc avant de tailler pour Wolverhampton. Actuellement, il fait les beaux jours de Rosenborg depuis quatre ans où il empile les distinctions.

9. Jørgen Juve

Médaille de Bronze au JO de Berlin de 1936, 33 buts au compteur pour la patrie (personne n'a fait mieux), Juve était un joueur épuré : sans crampons, dégaine de SS et sans poste fixe. En effet, sur ses 45 sélections, il ne joua que 22 fois en attaque. Putain de nostalgie. Le type a passé l'arme à gauche en 1983.

10. Øyvind Leonhardsen

En Norvège, il existe une expression toute faite pour parler d'un beau mouvement offensif : « a Leo run » . Merci qui ? Merci Leonhardsen. L'ancien milieu de terrain de Wimbledon et de Liverpool était bien vu en Norvège. Elu meilleur joueur du pays en 1994, Øyvind était connu pour son professionnalisme. Gros travailleur et plutôt beau gosse, Leo a mené sa barque jusqu'à 37 berges. Un modèle de sobriété. Le genre de mec à garder ses chaussettes pour faire l'amour.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Aucun commentaire sur cet article.
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 2
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10
mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 16 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 24 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18 vendredi 30 juin Mariano Díaz s'engage avec Lyon 47 vendredi 30 juin L'énorme frappe de Wendel avec Fluminense 2 vendredi 30 juin Hulk suspendu après avoir soutenu Oscar 24 vendredi 30 juin Benayoun offre la victoire au Beitar en barrage de Ligue Europa 21
À lire ensuite
Les affaires de la Liga