En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options

Top 10 : Joueurs africains à Liverpool

Avec l’arrivée de Mohamed Salah, Liverpool montre qu’il faudra encore une fois compter sur lui la saison prochaine. Après avoir recruté Sadio Mané et Joel Matip la saison dernière, retour sur les transfuges africains de Liverpool. ​

Modififié

#1: Titi Camara (Guinée)

Octobre 1999. Liverpool s’apprête à jouer un match de championnat face à West Ham. Dans la matinée, Titi Camara apprend le décès de son père. Il décide tout de même de jouer. Et comme un symbole, il marque le but de la victoire et célèbre en tombant à genoux devant le Kop et en pleurant. Modèle de combativité, héros au sein du Kop et auteur de 9 buts en 33 matchs, le Guinéen sera vendu la saison suivante à West Ham, Liverpool préférant jouer avec Emile Heskey à la pointe de l’attaque.


#2: Salif Diao (Sénégal)

Après la Coupe du monde 2002, l'Angleterre s'arrache les Sénégalais. C’est le cas de Salif Diao, titulaire indiscutable dans le milieu de Bruno Metsu et buteur face au Danemark. Sous Gerard Houllier, il est titulaire, l’histoire se passe bien, il remporte même la Coupe de la Ligue pour sa première saison. Et après, ça se gâte. Rafa Benítez ne compte pas sur lui, il ne joue pratiquement plus. Il remporte tout de même la Ligue des champions 2005 grâce à... huit petites minutes passées sur le pré face à l’Olympiakos en phase de poules. Oui, ça suffit pour ajouter une ligne au palmarès.

#3: El-Hadji Diouf (Sénégal)

En 2002, c’était la star. Et Liverpool a bien flairé le coup puisqu'il a été acheté juste avant sa magnifique Coupe du monde avec le Sénégal. Avec le prix de son transfert (18 millions d’euros), on s’attend à ce qu’il fasse des merveilles sur les pelouses anglaises. Il n’en est rien. Mauvaises relations avec Gerard Houllier au point de ne plus vouloir s’entraîner, problèmes de comportement aussi sous Benítez avec notamment des crachats... Rien n’est bon pour le buteur sénégalais. Seul point positif pour lui à Liverpool : une victoire en Coupe de la Ligue. Il ne restera pas non plus dans le cœur des Scousers notamment à cause de ses embrouilles avec les deux idoles du club, Jamie Carragher et Steven Gerrard.



#4: Charles Itandje (Cameroun)

Doublure de Reina en 2007, l’ancien gardien lensois est toujours dans les mémoires à Liverpool. Mais pas forcément pour les bonnes raisons. Le 15 avril 2009 a lieu la cérémonie du 20e anniversaire de la tragédie d’Hillsborough. Dans les tribunes d’Anfield, Charles Itandje est avec les autres joueurs du groupe. Au moment où une musique est jouée en mémoire des victimes, le gardien camerounais se met à rire. Moment très gênant, c’est le début de la fin. Suspendu par le club pendant deux semaines, détesté par les fans, il n’est jamais réapparu sur la pelouse d’Anfield et a plié bagages vers la Grèce, loin de Liverpool. Il marchait seul.


#5: Rigobert Song (Cameroun)

Héros au Cameroun, Rigobert Song n’a pas laissé une trace indélébile chez les Reds. Transféré de la Salernitana en 1999, Gerard Houllier voulait avoir une grosse concurrence en défense avec Hyppia, Carragher, Henchoz et donc Song. Ses six premiers mois sont de très haut niveau, permettant aux Reds d’atteindre la 4e place du classement en Premier League. La saison suivante, Liverpool signe Christian Ziege qui met Song au placard et l'oblige à fuir en prêt du côté de West Ham. Sa carrière est remontée en flèche quand il a quitté l’Angleterre pour revenir dans l’Hexagone à Lens, pour terminer en héros à Galatasaray.


#6: Joel Matip (Cameroun)

Arrivé gratuitement la saison dernière, Joel Matip s’est tout de suite imposé dans le onze de départ de Jürgen Klopp. Déjà très solide à Schalke 04, celui qui a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale à cause des problèmes avec sa Fédération va être l'un des hommes de base de Liverpool la saison prochaine. Un Liverpool qui veut retrouver les sommets.



#7: Djimi Traoré (Mali)

Sept saisons au club, une victoire en Ligue des champions, des hauts, des bas : la carrière de Djimi Traoré à Liverpool est un modèle d’abnégation, mais surtout de réussite. Très peu utilisé lors de ses deux premières saisons, il décide de partir en prêt. Pour revenir plus fort. Sa saison 2002-2003 est son exercice le plus complet avec près de 50 matchs dans la saison, titulaire indiscutable en défense aux côtés de Jamie Carragher. Le mec était même titulaire en finale de Ligue des champions face à l'AC Milan en 2005.


#8: Bruce Grobbelaar (Zimbabwe)

13 ans au club, 628 matchs et un statut de légende du côté des Reds. Six fois champion d’Angleterre, triple vainqueur de la Coupe d’Angleterre, mais aussi de la Coupe de la Ligue, le Zimbabwéen a mis Liverpool dans sa poche, avec trois entraîneurs différents, c’est dire le mental du bonhomme. Fait historique : sa victoire en finale de l’ancêtre de la Ligue des champions face à la Roma. Face à Graziani, le gardien imite une personne bourrée, se met à vaciller pour déstabiliser le joueur. Et c’est réussi. Liverpool remporte la C1 et Bruce Grobbelaar rentre dans l’histoire en étant le premier Africain à remporter la C1.



#9: Sadio Mané (Sénégal)

Et si le Sénégalais était la recrue la plus efficace des Reds de ces dernières années ? Acheté pour environ 40 millions d’euros à Southampton, l’ailier a très rapidement justifié son prix d’achat auprès du board de Liverpool. Auteur de 11 buts et 8 passes décisives en 29 matchs cette saison, il a une véritable influence sur le jeu des Reds, qui n’est pas le même quand il est absent. Blessé depuis la fin de saison, il va revenir dès le début de la saison prochaine. Ça risque d’aller très vite sur les ailes avec Mohamed Salah de l’autre côté.



#10: Momo Sissoko (Mali)

Rafael Benítez aime ses soldats. C’est lui qui avait pris Momo Sissoko à Valence quand il était à Auxerre et c’est lui qui l’a amené dans ses bagages quand il est arrivé sur les bords de la Mersey. Titulaire lors de sa première saison, il va vivre une deuxième année compliquée à cause d'une sale blessure. Il ne parviendra pas à retrouver son niveau en Angleterre et c’est la Juve qui a sauté sur l’occasion en le rachetant. Il a tout de même eu le temps de prendre une FA Cup et une Supercoupe d'Europe.

Ils auraient également pu être cités


- Oussama Assaidi
- Victor Moses
- Nabil El Zhar
- Kolo Touré

Dans cet article