1. // Les pelouses du Tour
  2. // Étape 21
  3. // Montgeron > Paris

Top 10 : « Je m'baladais sur l'avenue »

Le Tour de France s'achève par le traditionnel sprint sur les Champs-Élysées. Bien que le cadre soit grandiose, ce rituel immuable s'avère chiant comme la pluie au mois de juillet. Au moins, quand le monde du football met les pieds sur la plus belle avenue du monde, c'est pour y apporter un peu de folie.

Modififié

#10 - « O Campos Elíseos » des Portugais (2016)


Cinq pions face à l’Islande, un doublé de Griezmann pour éliminer la bête noire allemande, une finale face à un Portugal miraculé... En ce matin du 10 juin 2016, la France ne peut qu’espérer qu’elle aura droit quelques heures plus tard à une petite balade sur les Champs, pour se rappeler aux bons vieux souvenirs de 1998 et fêter ce nouveau titre glané à domicile. Sauf que les papillons de nuit de CR7 et le coup de poignard d’Eder en ont décidé autrement. Pendant que le trophée file sous le nez des Bleus, les supporters tricolores doivent se résigner à laisser la place à leurs homologues lusitaniens et la communauté portugaise de Paris, qui n’hésiteront pas à s’approprier le lieu de célébration de leurs hôtes avant de filer à Marcoussis, camp de base de leurs héros. Mais bon, après tout, on laisse bien Donald Trump piétiner les pavés de cette avenue...


#9 - La résa précoce du PSG (2017)


Cette balade sur les Champs ne restera qu’un rêve. Celui qui aura animé les nuits de Nasser, Jean-Claude, Patrick, Olivier, Unai et des milliers de supporters trois semaines durant. Dès le lendemain d’une Saint-Valentin torride, les dirigeants du PSG sifflotaient déjà gaiement à l’idée de grimper sur un bus à impériale et présenter sur la plus belle avenue du monde une coupe aux grandes oreilles qui leur tendait déjà les bras. Au Camp des Loges, on pensait sûrement qu’avec un 4-0 collé au Barça, ça irait au bout cette fois-ci. Jean-Claude Blanc y croyait peut-être plus que les autres. Selon une source policière relayée par L’Équipe, le directeur général délégué du PSG aurait sondé le préfet de police Michel Cadot, quelques jours avant le déplacement au Camp Nou, quant à la possibilité de parader sur les Champs en cas de sacre européen. La fête devait être inoubliable, alors autant préparer le terrain bien en amont. Le réveil du 8 mars 2017 n’en sera que d’autant plus douloureux. « Dream Bigger » qu’ils disaient.



#8 - Les aventures de Serge Aurier (2016)


Alors que l’orage provoqué par son show sur Périscope commençait à peine à se dissiper, Serge Aurier a enchaîné avec un joli coup double quelques semaines plus tard, fin mai 2016. À la sortie d’une boîte de nuit, le latéral parisien s’installe avec des amis à bord d’un Porsche Cayenne. Le bolide étant mal garé, la petite troupe doit se soumettre à un contrôle de la BAC. Sauf que Serge, un peu éméché, s’énerve rapidement et s’en prend aux forces de l’ordre. Ce qui lui vaudra d’être placé en garde à vue pour « insultes, outrage et violences légères » . Devant le tribunal correctionnel, la défense de l’Ivoirien consistera à nier et dire que c’est l’agent de police qui lui a porté des coups. La justice tranchera en le condamnant à deux mois de prison ferme, qui finiront par être une détention aménagée, à verser 600 euros de dommages et intérêts ainsi qu'à 1 500 euros de frais de justice. Clairement pas ses meilleures stats.



#7 - « Aux Champs-Élysées » par Kaiser Franck (2016)


C’est un secret de polichinelle, Franck Ribéry aime pousser la chansonnette. Quand, en mai 2016, le Français fête son sixième titre de champion d’Allemagne, il ne peut s’empêcher de faire le show au balcon de la Marienplatz de Munich. Faute d’être sur les Champs-Élysées pour célébrer ça, le joueur rend hommage à la plus belle avenue du monde en entonnant la célèbre chanson de Joe Dassin. Si la prise de risque mérite d’être récompensée (un chant en français face à un public germanophone), l’oubli des paroles et le manque de justesse font considérablement baisser la note finale. « Aux Champs-Élysées » se contente de répéter Francky sous les regards hilares de ses coéquipiers. Pas encore prêt pour Chante avec les stars.

Vidéo


#6 - Quand Zlatan parfume les Champs (2015)


Barrière de sécurité, fourgons de la police nationale, agents de sécurité, foule compacte, non le PSG n’a pas gagné la Ligue des champions. C’est juste Zlatan Ibrahimović qui vient présenter son nouveau parfum. Comme Rihanna avant lui, le Suédois a décidé de lancer sa fragrance dans la boutique d’une célèbre chaîne de parfumerie française. Notes boisées, citrus, épices, lavande blanche, ça cocotte sur les Champs ce soir-là. La boutique du club, situé un peu plus bas, se frotte les mains, pour l’occasion les maillots de l’attaquant se sont arrachés comme des petits pains. Sobrement nommé « Zlatan » , le parfum charme jusque dans le vestiaire parisien. « J’aime beaucoup l’odeur du parfum Zlatan » , confie Marco Verratti. Ibra bien plus qu’un joueur, un nez.


#5 - Casse et vols un soir de titre (2013)


Si défiler sur les Champs en cas de titre est devenu une tradition, casser sur les Champs en est devenu une autre. Ça n’est pas les pseudos supporters parisiens qui diront le contraire. Drapeaux, fumigènes, klaxons, chants, des centaines de fans du PSG se sont réunis entre la place de l’Étoile et la Concorde pour fêter le troisième titre de leur club. Le premier de l’ère QSI. La majorité est venue avec un état d’esprit festif, mais comme souvent dans ce genre de rassemblement, certains ne peuvent se retenir. Pour ces derniers, l’alignement des vitrines est trop tentant. Pourquoi ne pas y mettre quelques coups de pied ? Et puis au passage pourquoi ne pas s’y servir ? Bilan de l’opération : sept vitrines cassées, seize policiers blessés, vingt et une interpellations et trois gardes à vue. Bilan correct. Et dire que ça n’était qu’un avant-goût de la fête du Trocadéro.


#4 - Le prince de la nuit Ronaldinho (2001-2003)


Beaucoup n’ont pas attendu les titres pour venir faire la fête sur les Champs-Élysées. Et un des grands habitués des escapades nocturnes sur l’avenue parisienne, c’est bien entendu Ronaldinho. Entre 2001 et 2003, quand le Brésilien ne traînait pas dans les bars latinos de Bastille ou République, il était régulièrement embarqué dans des soirées aux abords de l’Arc-de-Triomphe, que ça soit au VIP Room, au Queen, au Baron ou encore au Milliardaire. « À un moment, je vois un physio, qui ne l’a pas reconnu, recaler Ronaldinho » , raconte le patron de la boîte Franck Maillot, dans le numéro spécial de So Foot consacré à Ronnie (#148, actuellement en kiosque). Une méprise qui l’a obligé à courir pour le rattraper et réparer la bourde de son videur. « Je lui ai expliqué en anglais que c’était un malentendu, que j’étais ravi de le recevoir. » On ne laisse pas filer comme ça un tel oiseau de nuit.



#3 - Il était une fois Ribéry, Benzema et Zahia (2010)


2010, sale année pour le football français. Deux mois avant le fiasco de Knysna, l’éclatement au grand jour de l’affaire Zahia ne laisse rien présager de bon pour les Bleus. À deux pas des Champs-Élysées, au Zaman Café, bon nombre de footballeurs ont leurs habitudes. Franck Ribéry et Karim Benzema sont de ceux-là. Mais l’établissement n’est pas qu’un simple restaurant-cabaret oriental. Fidèle à Joe Dassin qui chantait « Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Élysées » , le propriétaire propose à ses clients en plus des thés à la menthe, tajines ou baklavas, des jeunes femmes, parmi lesquelles la fameuse Zahia. Une affaire de prostitution dans le foot n’a pas de quoi enflammer la presse. Une affaire de prostitution incluant une mineure, en revanche oui. Les deux joueurs de l’équipe de France sont en plus accusés d’avoir eu des relations sexuelles tarifées avec la jeune fille, mineure donc au moment des faits. Jetés en pâture par la France entière, Ribéry et Benzema sont finalement relaxés. Cette affaire pourrira la préparation du mondial sud-africain, et collera à la peau de Franck Ribéry. Elle permettra aussi de révéler Zahia au grand public. Et ça on s’en serait bien passé.


#2 - Les R5 de Sainté (1976)


« On nous parle souvent des Champs-Élysées, mais une partie du groupe se demandait pourquoi s’arrêter à Paris quand on savait par nos familles que nos supporters nous attendaient à Geoffroy-Guichard. C’est avec ceux-là qu’on voulait être. Et dans l’avion, on nous dit : On s’arrête à Paris." On a subi ça » , ronchonnait Jacques Santini dans les colonnes de France Football. La faute au journaliste de France Inter Jacques Vendroux, instigateur des festivités. Pourtant, c’est au retour de Glasgow en ce 13 mai 1976, que les Verts ont pu mesurer leur cote de popularité dans un pays qui a plus que jamais respecté sa tradition d’aduler les beaux losers. Après s’être inclinés face au Bayern en finale de C1 (0-1), les hommes de Robert Herbin sont montés à bord de R5 vertes prises d’assaut par une foule hystérique. Une centaine de milliers de personnes qui ont à peine eu le temps d’avoir des poteaux carrés en travers de la gorge. « On n’a pas fêté une défaite, on nous a remerciés » , répétait Ivan Ćurković. Et tant pis si Valéry Giscard d’Estaing a dû poireauter une heure et demie sur le perron de l’Élysée avant de recevoir la joyeuse bande.




#1 - Et un et deux et trois zéro (1998)


Et un et deux, et trois zéro. Deux têtes de Zizou, un but de Manu Petit et c’est toute la France qui explose. À Paris, c’est près d’un million et demi de personnes qui se réunissent sur les Champs-Élysées, pour fêter le premier titre de champion du monde des Bleus. La plus grande avenue de Paris n’a pas vu autant de monde depuis la Libération. Le portrait de Zidane, l’homme de la soirée, s’affiche sur l’Arc de Triomphe. Adidas, l’équipementier de l’équipe de France, le proclame président, rien ne semble alors impossible. La France se réconcilie avec son drapeau et sa Marseillaise. Mais c’est une autre chanson qui est première au hit-parade de la soirée. « I've got all my life to live and I've got all my love to give, And I'll survive, I will survive, hey, hey, lalala lalala lala lalala .... » est chanté à tue-tête par tous. La fête ne s’arrête pas là : après une courte nuit, l’avenue est à nouveau envahie le lendemain. Les Bleus y viennent fêter leur titre avec les supporters. Juchés sur le toit de leur bus à impérial, ils la remontent au milieu de la foule, plus euphorique que jamais. La France mettra quelques jours à se remettre de sa gueule de bois, mais ces 12 et 13 juillet 1998, les Champs-Élysées étaient bel et bien la plus belle avenue du monde.

Vidéo


Par Maeva Alliche et Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Mountains made of steam Niveau : Loisir
Plus belle avenue du monde, mon cul!
Parvenus mis à part, je crois que c'est l'avenue la plus détestée de Paris par les parisiens et de loin.
ElNinoFerrer Niveau : CFA2
Ah bah si les parisiens la détestent alors ça change tout
mara donna des frissons Niveau : CFA
Détestée je sais pas , mais tu peux facile vivre 30 ans à Paris et ne jamais y mettre les pieds.
C'est d'un lieu commun de dire ça... le rebelle des suiveurs. ATTENTION.
3 réponses à ce commentaire.
Procastin Niveau : DHR
Depuis qu'il n'y a plus le Virgin, il n'y a aucune raison d'aller sur cette avenue
Note : 1
Raoul Diagne aurait mérité de figurer dans ce top. Se balader sur les Champs avec un tigre, c'est pas rien.
Lulu la praline Niveau : District
C'est moi ou ils sont un peu pisse vinaigre les parisiens du forum ?
mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11
mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4