1. // Journée mondiale de la prévention du suicide

Top 8 : Je l'aime à mourir

Le 10 septembre, c'est la journée mondiale de la prévention du suicide. Selon l'Organisation mondiale de la santé, 800 000 personnes se donnent la mort chaque année, soit un décès toutes les quarante secondes. Des chiffres vertigineux qui concernent malheureusement quelques supporters.

Modififié
64 35
  • Transfert de Vieri

    On a tendance à l'oublier en période de mercato, mais il fut un temps où un Christian Vieri se monnayait autour de 40 millions d'euros. C'est Moratti qui fit le chèque à la Lazio de Rome pour soutirer Bobo. La goutte de trop pour un jeune chômeur d'Ostie, qui mit fin à son existence sous un train régional. Il laissa une lettre d'explication à l'attention de sa mère : « Je suis désespéré par la Lazio qui a vendu Vieri. Que d'argent pour un joueur ! Mais l'argent n'est pas tout dans la vie. »

  • Descente de River en D2

    Parfois, descente en seconde division rime avec descente aux enfers. Surtout lorsque le club en question se nomme River Plate. En 2011, un jeune de Buenos Aires a du mal à se remettre du choc et des violences qui ont éclaté à la fin du barrage face à Belgrano. Il part se bourrer la gueule avant de se jeter sous un train. Un suicide démenti par la famille qui voulait y voir un accident.

  • Élimination d'Arsenal en demi-finale de C1

    En 2009, un supporter kenyan d'Arsenal est plutôt confiant dans les chances de son club de sortir Manchester United en demi-finale de Ligue des champions. Seulement, Cristiano Ronaldo et sa bande fessent les hommes de Wenger. «  Il a bu des verres et a éclaté en sanglots dans les dernières minutes du match » , raconta le patron du rade. De retour chez lui, il se pend en conservant sur le dos un maillot des Gunners en guise de linceul.

  • Finale de C1, Liverpool-Milan

    Nous sommes un soir de 2005. Finale de Ligue des champions entre Liverpool et Milan AC. Au terme des quarante-cinq premières minutes, les Milanais mordillent les lobs de la coupe aux grandes oreilles grâce à trois buts. Mais un grand fan des Reds ne verra pas une minute supplémentaire de ce match mythique. Quarantenaire, chômeur et dépressif, il est déjà marqué psychologiquement par le décès de la légende Emlyn Crazy Horse Hughes, survenu quelques mois plus tôt. À la mi-temps, il se retire en cuisine où sa femme le retrouvera pendu tandis que Gerrard et Dudek écrivent l'histoire.

  • Paris hasardeux et dettes

    Durant la dernière Coupe du monde, un étudiant chinois s'est tué en plein campus. « Je l'ai entendu supplier : "Ne me forcez pas, donnez-moi deux jours de plus pour vous rembourser!" Puis je l'ai vu raccrocher, se lever et soudainement il a disparu  » , relata un témoin. En raison de paris hasardeux, il avait contracté une vilaine dette d'un montant de 20 000 yuans à des taux usuriers.

  • Deux défaites consécutives de Manchester United

    Depuis le départ de Ferguson, les Red Devils ne sont plus que l'ombre d'eux-mêmes. Des contre-performances que certains fans goinfrés aux titres et aux victoires ont du mal à tolérer. Ainsi, après un nouveau revers face à Newcastle sur un but de Cabaye, un jeune de Nairobi s'est défenestré du septième étage de son immeuble. Conclusion de la police locale : « Il n'a pas supporté de voir son équipe être battue une deuxième fois de suite. » Un nouveau drame qui conduisit les autorités à déclarer : «  Ce n'est pas la première fois que nous perdons un jeune homme à cause du football anglais, qui nous est pourtant lointain. Ils doivent comprendre que ce n'est qu'un jeu. »

  • Défaite du Brésil en demies du Mondial

    Brésil-Allemagne. Une boucherie. Un blitzkrieg au Maracanã si cher à Christian Jeanpierre. À l'autre bout du monde, une adolescente népalaise fan de la Seleção n'en croit pas ses yeux. Elle encaisse le score auquel s'ajoutent les vannes de ces amis. Dans une lettre qui explique son geste, elle dira avoir ressenti « une profonde douleur » .

  • Relégation de Vasco

    Heureusement, certains supporters à deux doigts de se retourner contre eux-mêmes ne passent pas à l'acte. C'est le cas de ce type du Vasco da Gama qui a bien failli réaliser une Mike Brant suite à la relégation de son club en 2008.

    Youtube


    Adrien Ares-Rodríguez
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    le redempteur Niveau : Loisir
    Heu c'est pas un poil glauque tout ça?
    J'étais à 2 doigts de me flinguer le jour de l'élimination du PSG par Clermont Ferrand en 97 ( ma pire honte de supporter ).
    Finalement , me suis contenté de pas aller en cours le lendemain.
    C'est moi ou c'est un Top 8 ?
    Humphrey Bienfufer Niveau : District
    Je trouve l''article un peu de mauvais goût même si je pense bien que ça ne soit pas l'idée première de l'auteur.

    Cela a cependant le mérite de faire la lumière sur le fanatisme dans le football qui a pourtant des conséquences gravissimes puisqu'en résulte parfois la mort comme le montre l'article. C'est flippant de voir à quel point le foot occupe peut occuper une place si importante qu'aucune autre chose ne peut les empêcher de commettre l'irréparable.

    C'est pour cette raison que je pense que le foot doit être pris moins au sérieux (au moins dans certains pays) et de rappeler aux populations fragiles qu'il ne s'agit là que d'un sport, un jeu. Il est vraiment urgent que le football soit davantage traité en dérision et non pas comme si un pays jouait la fierté de toute un peuple sur une rencontre de football.

    Il faut cependant nuancer ces propos car j'imagine que lorsqu'on en arrive à aller jusqu'au suicide, tout ne doit pas être mis sur le dos du football, je ne connais pas les victimes mais j'imagine qu'un mal-être bien profond existait auparavant dans la vie de chacun.
    maxleharmek Niveau : CFA
    Note : 19
    Message posté par Momouth
    C'est moi ou c'est un Top 8 ?


    Top 10 en accueil, top 9 une fois sur la page, et vraiment que 8 top. C'est un peu toi qui choisit.


    Horrible le mec pendant la finale Liv-Milan de 2005. Le con aurait attendu 45 minutes..
    Comme dirait l'autre "Certains disent que le football est une question de vie ou de mort, je suis très déçu par cette attitude, car c'est bien plus important que cela".
    Pour la peine je vais me mater une petite vidéo de Francis Caïbrel

    https://www.youtube.com/watch?v=nLpTMp8XQ2w
    Bierre PourDieux Niveau : DHR
    Quand je lis ça, je me dis deux choses:

    - on peut pas faire de l'humour sur tous les sujets, et ça fait bizarre de voir So Foot adopter ce ton sobre.

    - ça fait quand même chier quand tu vois des mecs comme Assou Ekotto dire qu'ils aiment pas plus le foot que ça, que c'est juste un moyen de se faire des thunes quand tu vois ce que ça représente pour les mecs (aussi cinglés soient-ils) qui les suivent.
    Point Darwin pour le supporter de Pool qui se fout en l'air à la mi-temps...
    Altaïr Ibn La'Ahad Niveau : DHR
    Message posté par maxleharmek



    Horrible le mec pendant la finale Liv-Milan de 2005. Le con aurait attendu 45 minutes..



    La palme revient quand même a la népalaise qui se donne la mort pour une défaite du Brésil... difficile de faire mieux en terme de connerie.
    Lorenzaccio Niveau : DHR
    Message posté par maxleharmek

    Horrible le mec pendant la finale Liv-Milan de 2005. Le con aurait attendu 45 minutes..


    C'est sur, celui de la Lazio est pas mal non plus : doublé coupe-championnat la saison suivant la vente de Vieri.
    Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
    On m'annonce à l'instant une vague de suicides du côté de Luzenac.
    Putain vous faite plaisir les mecs. Le suicide du mec de Liverpool, j'en avais parlé dans un post sur les 100 plus grand match. Il s'agissait du point de vue d'un supporter du Milan AC:


    Message posté par samotraki le 17/01 à 15:06

    J'ai porté le deuil pendant un mois. Puis un article dans un journal anglais m'a rendu ma bonne humeur. L'histoire est celle d'un quarantenaire, scouser, néo chômeur, que sa femme avait quitté après son premier rendez-vous au pôle emploi.

    Grand amateur des Reds, il cherchait dans ce match a récupérer un peu de son honneur bafoué, homme trahi par sa femme et la société, qui l'avaient abaissé et avili, il était convaincu qu'il supporterait mieux sa triste condition si son club, donc lui, était champion d'Europe, d'autant que l'adversaire était le Milan AC, ce club qui lors des dernières décennies était l'incarnation diabolique de l'affairisme et du foot business.

    Il s'est suicidé à la mi-temps.

    En lisant ça mon chagrin s'est évanoui, il y avait au moins une personne qui avait emporté notre victoire au Ciel.


    je sais ça fait prétentieux, de se reposter, mais tant pis. Voyez y un hommage à RadamelFalcao.
    Bon ok le déclencheur est le football, mais ça aurait pu être n'importe quoi d'autre. Ces gens étaient juste fous, ou dépressifs au possible.
    Coach Mouzone Niveau : CFA
    Le football est vraiment un sport de dingue...
    M.Manatane Niveau : CFA
    Note : 7
    Concernant le cas de celui qui se pend à la mi-temps de Livpool/ AC Milan 2005, j'imagine mal ce qu'a dû ressentir sa femme. Se dire qu'on compte moins pour son conjoint qu'un club de foot, ça doit pas être facile à encaisser.

    Ca me fait penser aux émission TV pour primates dans lesquelles les mecs préfèrent Johnny à leur femme.
    GhjuvanFilippu Niveau : CFA2
    Il y avait aussi une supportrice du Torino qui s'était suicidé en écoutant à la radio les infos annonçant la tragédie de Superga en 1950.
    ClchnrAtm7 Niveau : DHR
    "Ainsi, après un nouveau revers face à Newcastle sur un but de Cabaye, un jeune de Nairobi s'est défenestré du septième étage de son immeuble."


    Ca serait pas plutôt à cause du nom du buteur qu'il s'est défenestré??
    DJ Barbelivien Niveau : District
    Top 8 : Je suis con à mourir.
    tapavuleballon Niveau : CFA2
    France - Italie 2000 ... le noeud de chaise était prêt
    AirForceOne Niveau : CFA2
    J'ai failli me défenestrer le jour ou Stephane Pichot a signé a Paris et après... J'ai rigolé
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    64 35