1. // Blessure de Ben Arfa

Top 10 : Jambes Pétées

Dans le football, les sales fractures existaient avant les débuts pro de Nigel De Jong. Hatem Ben Arfa n'est que le dernier larron d'une liste bien trop longue. Hommage à ceux qui sont tombés.

Modififié
3 2
1- Alf-Inge Haland (2001, Manchester City)

« Qui sème le vent récolte la tempête » . A trop chercher Roy Keane, le norvégian Alf-Inge Haland s'était attiré les foudres de l'assassin numéro un du football britannique. En 1997, l'inconscient norvégien avait invectivé l'irlandais, alors victime d'une rupture des ligaments croisés. Ce qui devait arriver arriva en 2001. Tacle en douceur sur le tibia, fin de carrière pour le norvégien, carton rouge pour Roy Keane qui profite quand même de l'occasion pour glisser un petit mot amical à sa victime avant de quitter le pré.





2- Cissé (2004, Liverpool, 2006, France)

Parler de fracture sans évoquer Cissé serait mal vu. Djib' est LA référence en matière de fracture. Jambe gauche, jambe droite, en club, en équipe nationale... Le plus fort dans tout ça, c'est que contrairement à d'autre, Cissé revient toujours. Jusqu'au jour où...





3- Jonathan Lacourt (2009, Valenciennes)

Peut-être l'une des blessures les plus trash à cause de son contexte. Lacourt, la victime, et Mangane, le tueur, sont deux amis qui ont tous deux porté les couleurs du RC Lens. Sur ce tacle, le rennais brise la jambe de son pote, gâche sa fin de saison (il sera suspendu jusqu'à la 38è journée) et met à mal une bien belle amitié. Quand on vous dit qu'il n y a pas d'amis sur un terrain de foot.





4- Marcin Wasilewski (2009, Anderlecht)

Marcin Wasilewski, est l'archétype parfait du défenseur originaire des pays de l'Est. Bon de la tête, ayant un frère footballeur professionnel et surtout, dur sur l'homme. En Belgique depuis 2007, Marcin s'est fait un nom grâce aux nombreux coup de coudes qu'il distille tout les week-end. Visiblement, ça n'a pas plu au jeune Alex Witsel qui a littéralement haché la jambe du polonais le long de la ligne de touche. On n'apprend pas au vieux singe à faire la grimace, c'est bien ça ? Faut croire que si.





[page]
5- Eduardo (2008, Arsenal)

Martin Taylor : né au fin fond d'un bled anglais, défenseur central, 1m93, homonyme d'un jazzman britannique. Aucun renseignement sur son casier judiciaire, mais tout laisse à penser que deux trois bagarres à la sortie d'un pub ne sont pas à écarter. Après seulement 3 minutes de jeu, Eduardo le Gunner se fait découper la patte gauche par notre ami Taylor. La légende veut que l'improbable boulot réalisé par les médecins d'Arsenal sur la pelouse aurait évité une amputation du pied à l'ancien joueur du Dinamo Zagreb et quand on voit la vidéo, il faut oser toucher ce qui lui reste de jambe.





6- Dario Silva (2006, Ferrari)

Comment parler de fracture, ou même d'amputation sans parler du charismatique Dario Silva ? L'ancien joueur de Malaga a vu sa carrière s'arrêter brusquement suite à un accident de voiture survenu le 24 septembre 2006. Amputé de la jambe droite à hauteur du genou, le Charruà souhaite se reconvertir dans l'aviron et participer au Jeux Olympiques de Londres.
Pourquoi pas ?

7 Henrik Larsson (1999, Celtic Glasgow)

Sans aucun doute l'une des fractures les plus adulées par les pervers de Youtube. D'ailleurs, vous prendrez le soin de noter que le lyonnais Serge Blanc réussit à faire à faire ce qu'aucun défenseur de Scottish Premier League n'a réussi à faire. Heureusement pour Henrik, cette affreuse fracture ne l'empêchera pas de devenir, n'en déplaise à Zlatan, le meilleur buteur-fracturé suédois de l'histoire. Lui c'est Larsson et vous, vous êtes qui putain?






8- Alan Smith (2006, Manchester United)

Alan Smith a été la principale victime de la fusion entre Riise et Mark Landers. L'ancien blondinet de Leeds, voltigeur d'un mini-mur de United, va prendre la frappe du Norvégien en plein dans sa jambe d'appui, suffisant pour réduire sa cheville en bouillie. Bilan : 8 mois.





[page]
9- Aaron Ramsey : 27 février 2010, Stoke City - Arsenal

A 19 ans, Aaron Ramsey commençait à se faire une belle place au sein des Gunners d'Arsenal. Manque de bol pour le petit gallois, Ryan Shawcross va s'en mêler. Le défenseur central de Stoke désarticule la jambe de Ramsey, qui sera évacué de la pelouse sous assistance respiratoire. Exclu par l'arbitre, Shawcross réalise la gravité de son geste et sort du terrain en pleurs. Belle consolation pour lui, il sera convoqué par Capello peu de temps après le match.





10 - Just Fontaine (Stade de Reims)

On l'oublie souvent, mais Just Fontaine n'est pas seulement un pionnier en matière de buts. Justo est aussi passé par l'hôpital et ce sont même ces multiples incidents qui le forceront à arrêter sa carrière le 5 juillet 1962. Victime d'un attentat face à Sochaux, il revient sur le devant de la scène mais sa jambe cède une nouvelle fois le 1er janvier 1961: « C'est dommage, je n'avais pas encore connu mes meilleures années » . Un grand ouf de soulagement pour les gardiens de l'époque.

Swann Borsellino

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

L'agression de Kean sur Haland est surement le truc le plus horrible que j'ai vu dans un match de football. D'ailleurs c'est le genou qui prend, pas le tibia, et c'est bien ce que Kean visait.
On se remet d'une jambe cassée, mais bien plus difficilement d'un genou. La preuve vivante est évidemment Cissé qui s'est pété les deux jambes au moins 15 fois et qui n'a pourtant rien perdu en vitesse et accélération ( j'allais dire appuis mais il change jamais de direction donc non ). La chance qu'il a eu, c'est que jamais les ligaments n'ont été touchés dans ses blessures.
A priori, Ben Arfa pourra revenir, mais sa blessure prouve encore une fois que le tacle dans le football est totalement dérèglementé. On ne peut pas se lancer comme un con en s'excusant après "je jouais le ballon". C'est peut être le cas, mais ça n'enlève en rien la gravité du geste. Mais bon, tant que la gifle sera considéré comme plus dangereuse que le tacle glissé, on aura des blessures comme ça.
Keane n'aurait jamais du poursuivre sa carrière après son attentat, c'était juste le minimum, au lieu de ça, cette raclure a continué à faire du petit bois sur tous les terrains de PL en se ventant de son tableau de chasse, ce genre de pseudo joueur n'ont absolument rien à faire dans le Football Pro ou amateur, une des plus grosses Tepu de la PL (et Dieu sait qu'il y en a)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 2