En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Actualités
  3. // Réfugiés

Top 10 : J'ai été un migrant

Le football allemand s'est mobilisé, de manière plutôt unanime (clubs, joueurs, supporters) en faveur des réfugiés. Le Real Madrid, la Roma et même le PSG ont fini par suivre - timidement - le mouvement. Une démarche étonnante quand on connaît l'immense frilosité habituelle du petit monde du ballon rond dès qu'il s'agit de toucher à une affaire aussi sensible. Il faut dire que pour une fois, le sort de ces migrants fuyant la Syrie ou l'Irak peut rappeler quelques terribles souvenirs à certains joueurs, ou rouvrir des pages anciennes, et pas très reluisantes, du passé du football européen...

Modififié
  • Eugène « Genia » Walaschek


    1917, la prise du palais d'Hiver. Les bolcheviques prennent le pouvoir aussi bien contre les « blancs » monarchistes que contre les autres factions « révolutionnaires » . Pour beaucoup de Russes, la terrible guerre civile qui s'annonce est synonyme d'exil. Et dans une Europe – pas encore de l'Ouest - guère plus accueillante qu'aujourd'hui, toutes les portes d'entrée sont bonnes à prendre. Un petit gamin – il est né en 1916 - de la bonne bourgeoisie moscovite va bénéficier d'un coup de pouce du destin et d'une bonne étoile inespérée. Il atterrira de la sorte dans le sanctuaire absolu en ces temps troublés, autrement dit la Suisse, protégée par ses montagnes et ses banques. Tout cela grâce à un subterfuge administratif. Sa grand-mère, helvète par ses papiers, l'inscrit comme son propre fils au consulat. Eugène fera pénitence pour ce petit mensonge envers sa nouvelle patrie en endossant le maillot suisse lors de la Coupe du monde de 1938, après une naturalisation express. Tout le monde n'aura pas cette chance durant la Seconde Guerre. La neutralité légendaire de la Confédération a toujours su trier parmi ses « réfugiés » …

  • Mario Stanić


    Le Vieux Continent avait oublié ce que pouvait signifier concrètement la guerre, hormis quelques mouvements de troupes soviétiques en Hongrie et en Tchécoslovaquie, et des différends inter-religieux du coté de Belfast. L'éclatement de la Yougoslavie fit remonter à la surface de terribles instincts nationalistes, très XIXe siècle dans l'esprit et Seconde Guerre mondiale dans la forme. Au milieu de ce foutoir sanguinaire, la Bosnie se révéla le creuset de tous les drames, peut-être parce que tout le monde s'y côtoyait de – trop - près. Mario Stanić, jeune pousse du Željezničar Sarajevo, issu de la communauté croate, doit donc d'un coup opérer un choix terrible. Il prend la tangente en 1992, s'enfuyant de son ancienne patrie en traversant à pied la Save, pour rejoindre sa nouvelle « nation » , la Croatie nouvellement indépendante. Fini donc les équipes « mixtes » des slaves du Sud (il avait endossé deux fois le maillot bleu unitaire), il jouera désormais pour le « Croatia Zagreb » , ex et futur Dinamo (gommer le passé communiste ne se justifie pas toujours). Peut-être faute de pouvoir s'acclimater à cette nouvelle ambiance, il rejoint au bout du compte Gijón, puis Benfica, avant de poser ses valises en Belgique. Il va connaître enfin le bonheur en remportant la Coupe de l'UEFA avec Parme et Lilian Thuram... Comme quoi l'Europe pouvait malgré tout servir à quelque chose.

  • Alhassan Bangura


    L'histoire de ce joueur abonné aux clubs anglais modestes (tel Blackpool) pourrait lui aussi tirer des larmes à Angela Merkel. Il est né en à Freetown en Sierra Leone en 1998. Il existe des lieux bien plus sympas pour débuter dans la vie. Il n'a connu ainsi que la guerre civile qui ensanglante son pays, un conflit continuellement dopé par l'exploitation des mines de diamants. Pour corser le tout, son père se trouvait à la tête d'une secte locale Soko, adepte de la sorcellerie. Destiné à prendre la succession du daron en tant qu'aîné, il préféra décliner l'offre et, devant les menaces des membres émérites de cette honorable organisation – nous sommes dans un pays où les enfants soldats dézinguent à la kalasch –, il se décide à fuir vers la Guinée, à peine âgé de quinze ans. Ses malheurs ne s'arrêtent pourtant pas là. Dormant dans la rue, il est « pris en charge » par un certain Pierre, de nationalité française, qui lui promet un point de chute tranquille et doré en Europe. Il se retrouve finalement à Londres, où le bonhomme aurait en fait tenté de le prostituer. Après une nouvelle fuite, son salut viendra du foot sous l'égide du club de Watford. Il en deviendra même le capitaine, lorsque du haut de son beau salaire et de son statut de « sans papier » de luxe, il viendra demander sa régularisation auprès des autorités britanniques.

  • Ferenc Puskás


    L'histoire de la figure la plus emblématique du Onze d'or est d'abord celle d'une révolte avortée et écrasée dans le sang, qui conduisit sur les routes de l'exode près de 200 000 Hongrois, que les Russes laissèrent partir pour une fois sans remord, heureux de se débarrasser des éléments « contre-révolutionnaires » . Le cas du « Major Galopant » demeure un peu à part. Héros national de la « République populaire » , gloire de cette « meilleure équipe de tous les temps » , finaliste malheureux de la Coupe du monde de 1954, sa « désertion » prenait une tout autre ampleur. Alors que le 4 novembre 1956, les chars de l'armée rouge déboulent avec leur légèreté habituelle dans Budapest, le Honved part au même moment en tournée en Europe, un des privilèges des sportifs du bloc de l'Est. Ferenc Puskás ne rentrera jamais, rejoint par sa femme et sa fille qui, comme tant d'autres, sont passées à l'Ouest en enjambant la frontière du voisin autrichien. Débute une période de vaches maigres où il s'installe dans un camp de réfugiés en Autriche, victime d'une FIFA qui a accepté de le suspendre à la demande de la Fédération hongroise « normalisée » de football. Il survit alors surtout grâce à la solidarité d'anciens compagnons à crampons qui l'avait précédé chez « l'ennemi de classe » , dont László Kubala, évoluant au Barça. La rumeur lui prête d'avoir sombré dans l'alcoolisme et grossi à vue d'œil. Il renaîtra au Real de Madrid, à l'ombre de Franco.

  • Dejan Lovren


    Lovren, c'est la génération de la guerre. Il voit le jour en 1989 – l'année où tout change - à Zenica, petite cité de Bosnie-Herzégovine que les trois communautés se partagent, avec une légère note dominante bosniaque musulman. L'éclatement du conflit va radicalement clarifier les choses, et la ville y perdra en un an 20 000 habitants (soit un quart de sa population). Parmi eux, les parents du jeune Lovren qui, plutôt que de rejoindre immédiatement la mère patrie, se dirige vers l'Allemagne qui vient de s'agrandir elle aussi. Il touchera ses premiers ballons dans son pays d'accueil. Mais une fois les armes rangées, tout le monde repart vers Zagreb où le jeune garçon sera repéré par le Dynamo. Tout cela pour finir à Liverpool… L'histoire n'est pas toujours aussi grande...

  • Saido Berahino


    Avant d'être l'attaquant de West Bromwich, Saido Berahino a connu les galères, obligé de quitter son pays, le Burundi, à cause d'une guerre civile faisant des milliers de morts - dont son paternel - entre Hutu et Tutsi dans les années 90. Saido quitte son bled pour l'Angleterre, à dix ans. Et seul. Avant de retrouver sa maman, Liliane, et ses sœurs quelque temps et un test de maternité après. Pourtant, la jeune coqueluche du football anglais n'oublie pas ses premiers pas en Grande-Bretagne : « On était en pleine guerre civile, et ma mère voulait une vie meilleure pour ses enfants. Je suis parti en Angleterre avec un ami, je ne savais pas où était ma mère à ce moment. On m'a emmené dans un foyer où l'on m'a accueilli d'une très belle manière. Il y a eu un choc des cultures énormes, je ne parlais pas un mot d'anglais et le fait de jouer au football m'a aidé à m'intégrer. » Dorénavant, l'enfant de Bujumbura se bat pour aider son pays à trouver une certaine « normalité » à l'aide de la Saido Berahino Foundation, qui offre des pompes à eau dans plusieurs villages du pays. Saidonne après avoir reçu.

  • Bayan Mahmud


    Bayan Mahmud est, une fois encore, une victime collatérale des affrontements entre deux différentes ethnies d'un même pays. Originaire du Ghana et de la ville de Bawku, où les habitants sont kusasi, le jeune Bayan voit ses parents tomber sous les balles de l'autre minorité du coin, les Mamprusi. Pour garder la vie sauve, il est contraint de s'enfuir dans un orphelinat et de quitter son frère, Muntala. Rêvant d'une vie meilleure, il embarque dans la cale d'un bateau pour l'Europe. Enfin, ce qu'il croit être l'Europe. Bayan arrive en Argentine le 7 octobre 2010 et se retrouve sans repère ni thune. À partir de là, sa vie change, et ça, grâce au football. Détecté par le club de Boca Juniors, il parvient à se faire une place dans un pays où les joueurs de couleur noire n'ont pas leur place. Il est formé au club xeneize et intègre son équipe B. Son histoire devenue publique, Bayan devient une star plus pour son passé que pour son présent de footballeur. Une autobiographie et des rêves d'évoluer en Europe plus tard, le type fait un essai dans le club de Troyes. Essai non concluant.

  • Saber Khalifa


    On connaît l'homme pour ce lob fou inscrit face à Nice en 2013 sous les couleurs de l'Évian Thonon Gaillard, ou encore pour ses apparitions furtives sous le maillot marseillais. Moins pour son passé de réfugié de guerre. Explication. Entre 2008 et 2010, Saber calait ses petits buts, peinard, dans le championnat tunisien avec le CS Hammam-Lif où il est prêté par l'Espérance de Tunis. Lors d'un match entre Hammam-Lif et l'Espérance, son équipe de substitution mène 3-0 à la mi-temps avec un but de Saber. Dans le tunnel, Riadh Bennour, dirigeant de l'EST, est furieux et lui lâche une mandale en pleine tête. Il ne veut plus jamais entendre parler de lui. La fracture se fait entre le joueur et son club. À l'aube des révolutions arabes, l'EST se débarrasse de son attaquant et l'envoie au Al-Alhy Benghazi, club libyen, quatre fois vainqueur du championnat local. L'ambiance y est tendue, mais Khalifa joue un peu, quand même. Jusqu'au jour où ça part en cacahuète dans le pays de Khadafi. Le joueur est obligé de quitter le pays dans le coffre d'un taxi pour joindre l'Égypte afin de retrouver sa Tunisie. Le lendemain, Benghazi se fera bombarder. Khalifa Carways, pour lui.

  • Vedad Ibišević


    Originaire de la ville de Vlasenica en Bosnie, la famille Ibišević est frappée de plein fouet par la guerre civile. Trois mille personnes trouvent la mort dans la bourgade de Vedad. Ce dernier garde un souvenir effroyable qu'il racontera des années plus tard à ESPN : « Ma mère était dans un bosquet près de la maison et a creusé une fosse pour ma sœur et moi. C'était une fosse d'environ un mètre de long et soixante centimètres de profondeur. Cela ressemblait à une tombe. Un matin, elle nous a pris et mis dans cet endroit qui était recouvert de draps et d'oreillers, et nous a dit de nous cacher. Ce matin-là, notre rue avait été envahie par des soldats serbes. Nous avons entendu des cris, des jurons et de la casse dans les maisons. Ma mission principale était d'empêcher ma sœur âgée de trois ans de pleurer. Si nous avions été trouvés, nous aurions été emmenés au camp à coup sûr. » Vedad et sa famille quittent la Bosnie pour la Suisse en 2000. L'aîné s'envolera ensuite pour les États-Unis afin d'exciter plus d'un Américain en manque de soccer. Avant de se crasher au PSG.

  • Rio Mavuba


    La vie de Rio Mavuba est une belle success story, alors qu'au départ, rien n'était gagné. Le milieu de terrain français est né dans de drôles de conditions : Thérèse, la maman de Rio, accouche sur un bateau. Rio voit donc le jour en pleine mer, mais pas sur n'importe quelle embarcation. En effet, ce navire transporte des réfugiés angolais fuyant leur chère nation pour échapper à la guerre civile qui y fait rage, pour gagner la France et sa tranquillité. Invité de l'émission Le Grand Journal, le 20 avril dernier, Rio raconte son aventure personnelle, qu'il associe avec le drame de l'île de Lampedusa où 800 migrants trouvent la mort après le naufrage d'un bateau : « C'était en 1984. Mon père, ma mère mes frères et mes sœurs ont décidé de nous faire quitter le pays pour une vie meilleure. J'ai perdu mes parents, mais mes frères m'ont raconté que c'était très dur. On aspire à vivre mieux que ce qu'on a dans notre pays et ça passe par là. Quand je vois ce qui se passe aujourd'hui, ça me parle. Ça aurait pu être moi ou ma famille. » Mavuba œuvre aujourd'hui pour rendre heureux les gamins de son bled d'origine en créant l'association « Les orphelins de Makala » . Et ça, ça vaut tous les bords de mer possibles.


    Par Nicolas Kssis-Martov et Gad Messika
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 18:09 Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! lundi 20 novembre 280€ à gagner avec Naples & Dortmund - Tottenham
    Hier à 16:42 Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 Hier à 13:30 Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 33 Hier à 12:03 Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 08:15 Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 17 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 26 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 29 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 15 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 14 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 17 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 22 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30