En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Top 10 : j'ai blessé mon coéquipier

Comme Danilo Larangeira, qui a blessé trois de ses partenaires à l’entraînement avec l'Udinese, certains footballeurs sont loin d’être des coéquipiers parfaits. En témoignent ces blessures provoquées par haine, orgueil, bêtise, malchance ou manque d’adresse.

Modififié

  • Danilo Larangeira
  • → Victimes : Ali Adnan, Adalberto Peñaranda et Michele Pazienza

    Complètement taré. Lors d’un banal entraînement, le joueur de l'Udinese fait tomber un à un ses potes à coups de rudes tampons. La cheville d’Ali Adnan subit le premier fouet, bientôt suivie de celle d’Adalberto Peñaranda, puis de la jambe de Francesco Lodi. Forcément, les autres membres d'Udine commencent à s’exciter. « Vous n'avez pas honte ! On dirait des gosses ! » , hurle alors Luigi Delneri. Dépité, l’entraîneur exclut le fautif de la séance avant que le club ne lui inflige une amende. « Nous attendons de lui qu'il présente ses excuses, c'est le minimum qu'il puisse faire » , conclut Nereo Bonato, le directeur sportif. En même temps, il fallait s’y attendre, vu les précédents de Larangeira, qui s’était par exemple frité avec Michele Pazienza il y a quelques années.



  • Zlatan Ibrahimović
  • → Victime : Rafael van der Vaart

    Une histoire de nana ? Sûrement. Réunis à l’Ajax Amsterdam, Zlatan Ibrahimović et Rafael van der Vaart ne peuvent pas se blairer. Et pour cause : le second s'est maqué avec l’ex du premier. Alors, quand les deux hommes se retrouvent face à face en 2004 lors d’un amical SuèdePays-Bas, le Z lui dégomme la cheville. Involontairement, selon les propos de l’attaquant dans son autobiographie : «  Il a dit dans les journaux que je l’avais blessé à la cheville exprès. Je l’ai appelé pour m’expliquer, mais il n’a rien voulu entendre. C’était ensuite très chaud entre nous. Notre manager à l’Ajax nous a réunis et il a encore dit que je l’avais fait exprès. Je lui ai répondu que la prochaine fois, je lui briserais les deux jambes et que cette fois-là, il verrait que ce serait fait exprès. » À l’insu de son plein gré, quoi.

    Vidéo


  • Steven Thompson
  • → Victime : John McGinn

    « Je suis vraiment navré pour toute cette histoire. C'était vraiment une blague idiote. Je n'ai pas lancé le piquet par colère ou quelque chose comme ça. Je l'ai fait pour rigoler, d'une manière stupide, pour être drôle. Mais c'est tout sauf ça, c'est un désastre absolu. » C’est vrai que la blessure est bête. Pendant l’entraînement de Saint Mirren, Steve Thompson balance un piquet en direction de John Mc Ginn, qui vient de lui choper la balle. Manque de bol, l’objet finit sa course dans la cuisse du milieu, occasionnant une plaie d’un centimètre de profondeur et trois semaines d’absence. Preuve que les blagues les plus courtes ne sont pas toujours les meilleures.


  • Cheikh M’Bengue
  • → Victime : Yoann Gourcuff

    Difficile de ne pas faire figurer Yoann Gourcuff dans ce classement. Blessé pour un oui ou pour un non depuis des années, l’international revient sur les terrains après dix mois d’absence. Son premier match avec Rennes depuis son retour en Bretagne, qui plus est. Mais le destin aime bien faire pleurer Yoann : en fin de match, Cheikh M’Bengue, qui vient d'entrer en jeu, tacle sans faire exprès son partenaire et lui fait bobo à la cheville. Quelques jours supplémentaires de repos imposés pour Gourcuff.

    Vidéo


  • Zlatan Ibrahimović
  • → Victimes : Nenê, Blaise Matuidi, Jérémy Ménez et Maxwell

    On n’a qu’une fois l’occasion de faire une bonne première impression. Ibra le sait et exporte l’idée quand il débarque à Paris. Pour son premier entraînement avec le club de la capitale, le physique de l’avant-centre fait des ravages sous les yeux de Carlo Ancelotti. Premier épisode : coup d’épaule sur Blaise Matuidi. Deuxième épisode : coup au bide sur Nenê. Troisième épisode : coup à l’œil sur Jérémy Ménez. Le clou du spectacle interviendra bien plus tard, lors d’un succès 5-0 contre Sochaux, durant lequel Zlatan enverra un coup de coude dans les côtes de Maxwell en fêtant son but. Le latéral et pote du Suédois s’en sortira avec une contusion. Rien que ça.

    Vidéo


  • Gabriel Mercado
  • → Victime : Ariel Rojas

    La classique. Celle où tu vois les deux bonhommes de la même équipe tacler en même temps et se rentrer dedans. Sur ce coup-là, la violence du choc provoque une entorse chez Ariel Rojas à la 67e minute du match opposant River Plate aux Newell’s Old Boys. Une 67e minute qui verra, en plus, les Old Boys inscrire le seul but de la partie. Quand ça veut pas...


  • Li Jianbin
  • → Victime : Xiong Fei

    Attention, images choquantes. Quand il mange en pleine poire le pied de son collègue qui tentait un retourné, Xiong Fei retombe dans les bras de son bourreau dans un état semi-comateux qui fait flipper. Les nerfs bloqués, le Chinois est évacué sur une civière sous le regard inquiet de ses amis et la culpabilité de Li Jianbin. Avec un pansement sur le menton, Fei publiera après la partie une photo où on le voit tout sourire. Ouf.


    Vidéo


  • Robin van Persie
  • → Victime : Wesley Sneijder

    Euro 2008. Les Hollandais sont monstrueux en phase de poules, mais l’ambiance n’est pas forcément au beau fixe en interne. En effet, Robin van Persie et Wesley Sneijder, deux des cadres de la sélection, ont un peu de mal à cohabiter. Ainsi, avant leur première rencontre dans la compétition face à l’Italie, le milieu de l’Inter se fâche après avoir subi un tacle violent signé RvP à l’entraînement. En public, Sneijder, qui sera tout de même aligné devant la Squadra Azzurra, parlera de « malheureux incidents  » . Mais les tensions sont toujours présentes aujourd’hui.


  • Ruud Swinkels
  • → Victime : Jordens Peters

    Le terrible combo but contre son camp-blessure. Alors que le portier adverse dégage un long ballon dans la surface de Willem II, le défenseur Jordens Peters laisse la quille rebondir et adresse une tête pour son gardien. Sauf que ce dernier est déjà sorti de sa cage et vient heurter la tête de son arrière. Le ballon termine au fond des filets pendant que Peters souffre le martyre. Pas grave : son équipe l’emportera 4-1.

    Vidéo


  • Antoine Philippon
  • → Victime : Thomas Antoinat

    Direction la section amateur pour un nouveau KO. Cette fois, le but est à l’origine du courroux du portier, qui envoie une praline dans la tronche de son propre défenseur. Fabuleux.

    Vidéo


    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:35 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3 jeudi 15 février 151 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 3
    il y a 5 heures La panenka ratée de Diego Castro en Australie 5 Hier à 23:25 Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement Hier à 23:23 Suivez SoFoot.com sur Facebook Hier à 21:45 Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    À lire ensuite
    Rome et le derby capital