1. //
  2. // 19è journée
  3. // Inter/Lazio

Top 10 : Inter - Lazio

Ce soir, l’Inter reçoit la Lazio, pour tenter d’enchaîner une sixième victoire consécutive en championnat. Et surtout, en cas de succès, les nerazzurri passeraient devant leur adversaire du soir. L’occasion de revenir sur les confrontations marquantes entre les deux équipes.

Modififié
1965-66 – InterLazio (4-1)

L’Inter des années 60 est probablement la plus forte de tous les temps. Vainqueur de la Ligue des Champions en 1964 et 1965, du Scudetto en 1965, l’équipe entraînée par le mage Helenio Herrera écrase tout sur son page. Et la Lazio ne fait pas exception. Pas vraiment un ténor du Calcio à cette période (un petit passage en Serie B de 1961 à 1963), l’équipe romaine se fait étriller par la Grande Inter. Avec cette victoire, dans un stadio Giuseppe Meazza des grands jours, l’Inter profite du nul de Bologne face à la Juventus pour remporter son dixième Scudetto et donc sa première étoile. La Lazio, quant à elle, termine douzième, et se qualifie la Coupe Mitropa. La Mitropa Cup putain.



1973-74 – InterLazio (3-1)

1974, c’est l’année du premier Scudetto de la Lazio. Une année où l’équipe de Tommaso Maestrelli a dominé en long et en large la Serie A, avec des joueurs un peu fous comme Chinaglia, Wilson ou encore feu Re Cecconi. Pourtant, cette saison-là, la Lazio va tout de même concéder cinq défaites en championnat. Et forcément, à San Siro, elle flanche. Lors de la 21ème journée, l’Inter de Masiero réalise son meilleur match de la saison, et l’emporte 3-1, la Lazio ne sauvant l’honneur que par renzo Garlaschelli en seconde période. A cause de ce revers, la Lazio voit la Juventus revenir à deux points. Cela ne l’empêchera pas d’être sacrée Championne, deux mois plus tard. Comme quoi.



1984-85 – InterLazio (1-0)

Si les années 70 sont favorables à la Lazio, les années 80, elles, sont plutôt sous le signe de l’Inter. Une décennie qui se terminera par un Scudetto en 1989, le dernier avant une longue période de disette, qui se terminera avec Calciopoli. Cette saison-là, en 1984-85, la Lazio réalise la pire saison de toute son histoire. Elle ne prendra que 15 points en championnat, et sera reléguée en Serie A au terme de l’exercice. Lors de la confrontation directe contre l’Inter, elle réalise pourtant l’un des matches les plus aboutis de sa saison, et est à deux doigts de repartir de Giuseppe Meazza avec le point du nul. Mais à cinq minutes du terme, Giampiero Marini expédie une cacahuète dans la lucarne d’Orsi. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas.



1993-94 – InterLazio (1-2)

Les années 90. Les années de la lose pour l’Inter. Une décennie au curs de laquelle l’Inter va connaître le meilleur, mais aussi, et surtout, le pire. Cette confrontation contre la Lazio, en 1993-94, en est l’illustration la plus parfaite. Le meilleur, en première période, avec une ouverture du score magique de Ruben Sosa, ancien de la Lazio, d’ailleurs. Le pire, aussi, en fin de rencontre. A la 87ème minute, Beppe Signori égalise, d’un fameux pénalty sans élan. Trois minutes plus tard, Di Matteo tente sa chance de loin, et troue les gants de Walter Zenga, pourtant l’un des tous meilleurs gardiens italiens de l’époque. C’est le début de la Lazio de Cragnotti, qui règnera sur l’Italie à la fin des années 90. L’Inter, quant à elle, termine 13ème, soit le pire résultat de toute son histoire. Triste.



1997-98 – InterLazio (1-1)

En 1997, un extraterrestre débarque à Milan. Il s’agit de Ronaldo. Le Brésilien réalise des débuts tonitruants dans le Calcio, à tel point que l’Inter remporte ses quatre premiers matches de championnat. A la cinquième journée, l’équipe de Gigi Simoni reçoit une Lazio qui n’a rien à lui envier, avec son trio offensif Nedved-Mancini-Signori. C’est d’ailleurs le Tchèque qui ouvre le score. Mais l’Inter égalise sur pénalty par Ronaldo, déjà son cinquième but en championnat. La seconde période est un véritable show Ronaldo. Inarrêtable, le Brésilien n’arrive toutefois pas à offrir la victoire aux siens. Ce n’est que partie remise. Quelques mois plus tard, il offre la Coupe UEFA à l’Inter, avec une victoire 3-0, en finale, contre la Lazio. Demandez donc à Luca Marchegiani, il en fait encore des cauchemars.



1998-99 – InterLazio (3-5)

L’année suivante, la Lazio décide de prendre sa revanche. Avec une équipe armée pour le titre, la formation de Sven-Goran Eriksson donne une véritable leçon de football à une Inter totalement perdue. Salas ouvre le score dès la première minute. Winter donne des illusions aux tifosi nerazzurri avec une sublime frappe de loin. Mais la suite est un récital. Conceiçao deux fois, Mancini et Nedved donnent à cette rencontre de vrais airs de raclée. Une raclée quelque peu tempérée en fin de match par le jeune Nicola Ventola, auteur d’un doublé dans les dernières minutes. L’Inter s’incline 5-3 et comprend qu’elle va vivre une saison compliquée. La Lazio, elle, luttera pour le titre jusqu’à la dernière journée, s’inclinant au finish aux dépens du Milan AC. Avec tout de même une Coupe des Coupes pour se consoler.



2000-01 – InterLazio (1-1)

Un Scudetto en poche plus tard, la Lazio retrouve l’Inter, sur le terrain neutre de Bari, après la suspension de Giuseppe Meazza. Il reste trois matches à disputer. L’Inter n’a plus rien à espérer. La Lazio, quant à elle, est lancée dans une course à trois vers le titre avec la Roma et la Juventus. Avec un succès, les biancocelesi reviendraient à trois points de la Roma, avec encore deux matches à disputer. Lorsque Crespo ouvre le score, en première période, tous les supporters se mettent à y croire. Surtout que dans le même temps, la Roma est tenue en échec par le Milan AC. Le match va se terminer. Il reste 60 secondes à disputer dans le temps additionnel. C’est le moment choisi par Stéphane Dalmat pour entrer dans le cœur des supporters de la Roma. Le Français invente une frappe de fou, qui détruit les derniers espoirs de titre de la Lazio. Sûr qu’Antonetti n’a jamais vu ces images…



2006-07 – InterLazio (4-3)

Avec la relégation de la Juventus suite à l’affaire Calciopoli, l’Inter devient patronne en Italie. Elle remporte tout d’abord le Scudetto 2005-06 sur tapis vert. Mais lors de la saison 2006-07, sans la Juve, elle devient une machine de guerre. En une saison, elle comptabilise 97 points en championnat, et ne perd qu’une seule fois, le 18 avril, contre la Roma. L’Inter est sacrée la semaine suivante, sur la pelouse de Sienne. Il n’a donc plus d’enjeu, le 13 mai, lorsqu’elle reçoit la Lazio. Enfin, si. Les Romains veulent les trois points pour se qualifier pour la Ligue des Champions. Le match est totalement fou. Au bout de 4 minutes, la Lazio mène déjà 2-0. Mais avec un Crespo des grands jours, l’Inter revient à 2-2, puis à 3-3. En fin de rencontre, Materazzi donne la victoire aux interisti, histoire d’asseoir encore un peu plus la suprématie nationale du club de Massimo Moratti.



2008-09 – InterLazio (2-0)

L’Inter est toujours souveraine sur son territoire. Malgré le retour en Serie A de la Juve, rien n semble pouvoir stopper la domination interista. Surtout depuis qu’un certain Jose Mourinho est arrivé à sa tête. En face, l’Inter trouve une Lazio qui a réalisé un bon début de saison, mais qui a clairement calé une fois l’hiver venu. Désormais focalisés sur la Coupe d’Italie (qu’ils remporteront face à la Sampdoria), les biancocelesti subissent pendant toute la rencontre, malgré quelques tentatives du nouveau prodige Zarate. A force d’assauts, le verrou fini par craquer. Et qui le fait sauter ? Zlatan Ibrahimovic bien sûr. Le Suédois est implacable, et transperce Muslera d’une frappe canon. L’Inter gagne, encore, et file vers un quatrième titre national consécutif. Comment dit-on « la belle époque » en italien ?



2010-11 – InterLazio (2-1)

Le Milan AC a repris le sceptre en Italie. Les rossoneri galopent vers le titre, et l’Inter, à ce moment là entraînée par Leonardo, tente de lui courir après. Les nerazzurri sont troisièmes, tandis que la Lazio suit, juste derrière. Avec un succès, les laziali passeraient devant l’Inter au classement. Et tout débute plutôt bien, avec un pénalty pour les Romains et une expulsion de Julio Cesar. A 1-0, la Lazio de Reja a le match en mains. Mais grâce à une merveille de coup-franc de Sneijder, l’Inter revient dans le coup. Il faut un coup du sort, une glissade du défenseur Biava, pour permettre à Eto’o d’aller scorer. Le forcing des Romains en fin de rencontre n’y fera rien (une barre de Kozak). Leo, qui était déjà Leo le traître mais pas encore Leo le mécène de Paris, peut serrer le poing. Son Inter fait un bond immense vers la qualification en Ligue des Champions. Il fallait au moins offrir ça à Moratti, avant de filer vers le Camp des Loges.




Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


WTF pas de traces du Lazio-Inter (4-2) du 05 Mai 2002 qui priva l'Inter du titre à la dernière journée !?
le 4-2 est legendaire... ya aussi en 2002 j crois la remonter de l'inter de 3-0 a 3-3
Après relecture, je me suis aperçu que c'était le top 10 des matchs où l'Inter recevait. Autant pour moi, désolé.
Putain les gars relisez vous au moins, c'est bourré de fautes...
Rien sur le match de 2010 où la Lazio ouvre ses fesses contre l'Inter pour que la Roma ne soit pas championne ?


Match qui montre, au fond, la réelle mentalité de ce "club".
EdoRomanista Niveau : District
C'est parce qu'il est laziale que l'auteur de l'article a omis de parler du plus honteux et plus significatif des Inter - Lazio ?
il y a 11 heures 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 6 heures Nantes, la mascotte et le plagiat 25 il y a 8 heures Brian Fernández arrive à Metz 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8
Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)